Groupe Costa : 12,6 milliards d’euros et plus de 63 000 emplois générés en Europe

En France, la contribution du Groupe s’élève à plus de 480 millions d’euros et environ 2 200* emplois. Rien qu’à Marseille, port stratégique pour les opérations méditerranéennes du Groupe Costa et au cœur de son engagement en faveur de l’innovation durable, les activités du Groupe Costa ont généré un impact économique direct, indirect et secondaire de 163 millions d’euros au total, ainsi que plus de 850 postes à plein temps en 2018.

Costa Fascinosa

Costa croisières contribuent à l’économie européenne

Le Groupe Costa, leader du secteur en Europe et en Chine avec 3,2 millions de passagers, se démarque avec un impact économique européen de 12,6 milliards d’euros et 63 000 emplois en équivalent temps plein sur l’année 2018.

Contribution de Costa Croisière à l’économie en France

En France, où Costa reste le leader du marché avec une part de marché de 47 % et une présence tout au long de l’année, la contribution du Groupe s’élève à plus de 480 millions d’euros et environ 2 200* emplois.

Costa Croisières et Marseille

Costa Pacifica

 

Impact économique de Costa Croisières à Marseille

À Marseille, port stratégique pour les opérations méditerranéennes du Groupe Costa, ses activités ont généré un impact économique direct, indirect et secondaire de 163 millions d’euros au total, ainsi que plus de 850 postes à plein temps en 2018.

Depuis la cité phocéenne, le Groupe Costa a généré un mouvement de 662 751 passagers, avec au total 173 escales en 2018.  Cette année, la société continue de renforcer sa présence à Marseille en proposant ses deux premiers navires propulsés au GNL : l’AIDAnova et le Costa Smeralda.

Ces chiffres issus de l’enquête 2018 réalisée par Deloitte & Touche, l’université de Gênes et l’université de Hambourg ont été communiqués à l’occasion du Blue Maritime Summit organisé par le Club de la Croisière de Marseille et le Port de Marseille le 17 octobre 2019. Cet événement a pour thème la transition écoénergétique du secteur maritime de la cité phocéenne, et rassemble des autorités, des parties prenantes, des représentants spécialistes de la construction navale et de la réparation, ainsi que des opérateurs leaders du secteur.

Le Chantier Naval de Marseille (dans lequel le Groupe Costa détient une participation minoritaire) est un centre de mise en cale sèche stratégique pour l’ensemble du Groupe et une référence en matière de réparation et de maintenance de navires dans toute la région méditerranéenne. La forme 10 est la plus grande cale sèche de Méditerranée. Elle peut prendre en charge les nouveaux paquebots GNL du Groupe Costa, des navires qui représentent une avancée capitale pour l’ensemble du secteur croisières et qui sont à la pointe de l’innovation durable du secteur.

Costa Croisières participe concrètement au développement durable du port de Marseille

Costa collabore également avec des institutions locales en faveur du développement durable du port. Suite à la signature du protocole de déploiement de l’ESI (Environmental Ship Index) en 2017, le Groupe a signé en partenariat avec le Grand Port Maritime de Marseille un engagement collaboratif pour la protection de l’environnement (contrôle et surveillance des émissions) et la création d’un centre logistique de pointe pour le ravitaillement. Ce projet repose sur la mise en place d’un programme de formation dédié aux officiers, avec des parcours spécifiques aux professionnels maritimes mettant l’accent sur la préservation du milieu marin. En plus de ces initiatives, le 17 octobre 2019, le Groupe Costa signe la Charte Bleue pour une croisière plus propre lors des escales à Marseille. Un acte qui renforce ses engagements envers la transition écoénergétique de sa flotte.

Costa Croisières - Neil PalombaComme l’explique Neil Palomba, Président de Costa Croisières : « Les croisières ont un impact bien plus important que ce qu’on imagine généralement sur la valeur et la croissance de l’économie locale des villes et pays dans lesquels les navires font escale. Chaque euro dépensé par notre Groupe, par nos clients ou par nos membres d’équipage a un effet multiplicateur entraînant un cercle vertueux capable de transformer de manière positive l’économie locale, en garantissant la continuité et en renforçant la stabilité économique. Le but de notre enquête est justement de quantifier cette valeur afin de pouvoir élaborer des programmes de développement durable en collaboration avec les communautés de nos ports d’escale.  Nous avons énormément misé sur la technologie afin d’appuyer les initiatives de protection environnementale que nous avons mises en place au sein de notre flotte existante, et nous avons introduit les premiers navires propulsés au GNL au monde. Nous œuvrons par ailleurs à renforcer nos initiatives de protection environnementale et de contrôle et de surveillance des émissions, via des partenariats avec des institutions et des autorités portuaires locales. Nous sommes donc fiers de signer le Blue Maritime Charter aux côtés de ces autorités et des autres opérateurs du secteur. »

Costa Fortuna - Costa Croisières

*En équivalent temps plein.

Les chiffres mentionnés dans cet article proviennent d’une enquête réalisée par Deloitte & Touche, l’université de Gênes et l’université de Hambourg visant à évaluer l’impact économique de la compagnie de croisière à l’échelle européenne.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.