MSC Croisières signe un contrat historique pour de nouveaux paquebots GNL et se lance dans les navires à voiles

MSC World Class

MSC Croisières prolonge le plan d’expansion de sa flotte jusqu’en 2030 avec des technologies environnementales de nouvelle génération

En ce lundi 20 janvier 2020, MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire ont encore étendu leur partenariat de long terme en faisant plusieurs annonces stratégiques lors d’une cérémonie célébrée ce matin à l’Hôtel de Matignon. La cérémonie s’est déroulée en la présence de Monsieur Édouard Philippe, Premier ministre français, de Monsieur Gianluigi Aponte, fondateur et président exécutif du groupe MSC, de Monsieur Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières et de Monsieur Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports.

MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique signent des contrats fermes pour la construction des 3e et 4e paquebots MSC de la classe World propulsés au GNL

Les 3e et 4e paquebots MSC World Class seront livrés en 2025 et 2027. Le premier des deux navires initiaux de cette classe est actuellement en cours de construction aux Chantiers de Saint-Nazaire et devrait entrer en service en 2022 – Lire l’article sur le MSC Europa. Avec 205 000 GT, il deviendra le plus gros navire exploité par une compagnie de croisière européenne ainsi que le premier navire de croisière propulsé au GNL jamais construit en France.  Comparé au carburant marin standard, le GNL réduit les émissions de soufre et de particules de 99%, les émissions de NOx de 85% et les émissions de CO2 de 25%.

MSC World Class

Ces contrats représentent un montant d’investissement global de la part de MSC Croisières de plus de 2 milliards d’euros et devraient générer pour le chantier naval et ses fournisseurs quelques 14 millions d’heures de travail supplémentaires, soit plus de 2400 emplois équivalents temps plein pour une période de trois ans et demi directement soutenus par ces commandes.  La signature d’aujourd’hui permet également au chantier naval de commencer à travailler avec les centaines de fournisseurs et sous-traitants impliqués dans ces projets, initiant ainsi un nouveau cycle qui bénéficiera grandement à l’économie française.

Spécificités techniques des paquebots de la classe World :

  • Longueur : 333 m
  • Largeur : 47 m
  • Hauteur : 68 m
  • Jauge brute : 205 700
  • Vitesse de croisière : 21,4 nœuds
  • Nombre maximum de passagers: 6 761
  • 2 139 membres d’équipage
  • 2 632 cabines

Développement d’un nouveau prototype de paquebot propulsé au GNL

Aujourd’hui, MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique ont également étendu leur partenariat pour la prochaine décennie avec deux nouveaux projets de construction. Tout d’abord, les deux sociétés ont signé un protocole d’accord pour le développement d’un nouveau prototype de navires de croisière propulsé au GNL devant opérer sous la marque MSC Croisières.  Pour ce projet, MSC Croisières, le chantier naval et d’autres partenaires se concentreront sur le développement de technologies environnementales émergentes conformément notamment à la vision de l’OMI pour 2030 et 2050. Les quatre navires de cette nouvelle classe représenteraient un montant d’investissement global de plus de 4 milliards d’euros et quelques 30 millions d’heures de travail supplémentaires pour le chantier naval, les fournisseurs et coréalisateurs impliqués dans le projet.

MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique s’associent pour développer un prototype de navire à voiles

Un 2e protocole d’accord voit MSC Croisières s’associer aux Chantiers de l’Atlantique pour développer un autre prototype innovant pour lequel ils exploreront les opportunités que la propulsion vélique et d’autres technologies avancées pourraient apporter aux navires à passagers.

Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières : « Les trois accords signés aujourd’hui prolongent notre plan d’investissement jusqu’en 2030. Ils relèvent d’un partenariat exceptionnel avec les Chantiers de l’Atlantique, qui ont déjà livré à MSC Croisières 15 navires hautement innovants au cours des deux dernières décennies, qui verra beaucoup plus de navires prendre vie sur les quais de Saint-Nazaire dans les dix prochaines années.  Ils confirment également l’engagement du secteur en faveur de la durabilité environnementale ainsi que le soutien de la part de MSC Croisières afin que l’industrie nationale française se positionne comme un leader mondial dans le développement de technologies de nouvelle génération et d’autres solutions. »

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Laurent Castaing

Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique : « Nous sommes vraiment fiers et heureux d’avoir bâti une relation aussi exceptionnelle avec MSC Croisières, fondée sur la confiance mutuelle et animée par l’esprit d’innovation. Nous nous engageons ensemble à façonner la croisière de demain et à développer des concepts de navires qui vont bien au-delà des normes environnementales existantes.  Nos entreprises travaillent déjà conjointement depuis vingt ans et ces nouveaux projets nous permettent d’envisager l’avenir avec enthousiasme. »

Pour mémoire, les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire ont développé en 2018 un nouveau projet de navire à voiles nommé Silenseas. Conçu pour offrir à ses passagers une expérience exclusive de voyage, il intègre également un système de voile révolutionnaire conçu sur mesure, tout en proposant tous les équipements disponibles sur un navire de croisière de luxe. En s’appuyant sur de nouveaux développements et tests, Chantiers de l’Atlantique revient en 2019 avec un concept intégrant des évolutions nommé Silenseas +. Il s’agit d’un navire de croisière hybride utilisant la propulsion à voiles ainsi que des moteurs à bicarburation pour permettre au navire de respecter son planning de croisière.

Le système Solid Sail®, inventé et développé par Chantiers de l’Atlantique peut faire fonctionner le navire dans la plupart des conditions de vent alors que la voile continue de fonctionner en parallèle des moteurs pour maintenir la vitesse souhaitée. Cette possibilité permet des réductions significatives des émissions et des coûts de fonctionnement. Silenseas+ est une combinaison de yacht et de navire de croisière, tout en gardant des dimensions lui permettant de naviguer dans les zones les plus exclusives dans le monde.

Grâce à l’utilisation d’une voile unique sur le marché et aux technologies les plus innovantes en termes d’énergie, Silenseas+ peut proposer des croisières sans émission. Le navire peut en effet fonctionner sous voile grâce à des vents de 15 nœuds minimum avec une incidence de 50°.

Le nouveau partenariat entre MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique permettra aux deux entreprises de travailler ensemble sur un nouveau projet de navires utilisant des voiles comme système de propulsion. Dans ce projet, la France joue un rôle de précurseur en R&D et en utilisation de nouvelles technologies visant à la protection et au respect de l’environnement.

MSC Croisières veut être la 1ère compagnie au monde à utiliser les technologies les plus avancées en matière de protection de l’environnement et de croisière

MSC Croisières est fermement engagée à construire un avenir à zéro carbone en investissant dans le développement accéléré de nouvelles solutions énergétiques et d’autres technologies environnementales qui le permettront.  Le 1er janvier 2020, MSC Croisières est devenue la première grande compagnie de croisières à opérer en neutralisant ses émissions en carbone.  Étant donné que la technologie environnementale la plus avancée d’aujourd’hui est insuffisante à elle seule, alors que celle-ci travaille à minimiser et à réduire continuellement son empreinte environnementale, MSC Croisières compense toutes les émissions de CO2 de sa flotte qu’il n’est pas possible de réduire à l’heure actuelle grâce à une série de projets de compensation. Lire l’article

Le plan d’investissement sans précédent de MSC Croisières

Dans le cadre d’un plan d’investissement sans précédent à hauteur de 11,6 milliards d’euros, la flotte de la compagnie s’étendra de 17 à 25 navires de croisières d’ici 2027. De plus, la division croisières du Groupe MSC a investi 2 milliards d’Euros supplémentaires dans une nouvelle marque de croisières de luxe comprenant quatre super-yachts qui seront lancés entre 2023 et 2026, au rythme d’un navire par an. Avec ses dernières signatures de contrats, MSC Croisières devient le premier client des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 
Photos ©Chantiers de l’Atlantique / P.Kasse

Des paquebots MSC Croisières pour héberger les supporters de la coupe du monde de football 2022 au Qatar

MSC World Class - MSC Europa

MSC Europa et MSC Poésia hôtels flottants pour supporters de foot

En 2022, les paquebots MSC Europa et MSC Poesia seront positionnés au Qatar comme hôtel flottant pour la Coupe du Monde de la FIFA™ 2022. 4000 cabines seront ainsi disponibles pour loger les fans de football à Doha face à la Skyline de la capitale du Qatar.

doha - qatar

Livré en 2022, le MSC Europa est premier navire de la classe World de MSC Croisères. Il est actuellement en construction aux Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. C’est le premier navire alimenté et propulsé au GNL (Gaz Naturel Liquéfié) de la flotte de MSC Croisières. Une fois à quai à Doha, il sera alimenté également au GNL, la solution la plus écologique actuellement disponible. Ses émissions atmosphériques seront ainsi réduites au minimum. Comme tous les paquebots de la flotte de MSC Croisières, les navires sont équipés de systèmes avancés de traitement des eaux usées et des déchets, ainsi que d’une vaste gamme de technologies environnementales de pointe pour des émissions atmosphériques plus propres et une empreinte environnementale réduite.

L’affrètement de paquebots de croisières pour les fans fait depuis longtemps partie de la stratégie d’hébergement du Qatar, qui souhaite proposer des solutions durables lors du tournoi qui aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Son Excellence le ministre des Transports et des Communications, Jassim Saif Ahmed Al Sulaiti, a félicité le comité organisateur pour sa collaboration avec MSC Croisières et a déclaré que des progrès significatifs avaient été accomplis dans la réalisation des plans ambitieux du pays dans les domaines des transports et des communications afin d’offrir une expérience exceptionnelle à tous les visiteurs lors de la Coupe du Monde de la FIFA™.

A ce jour, l’aménagement du port de Doha est achevé et permettra d’accueillir les plus grands paquebots du monde afin de pouvoir recevoir les fans et les visiteurs venus au Qatar en provenance du monde entier au cours de la 2022 Coupe du monde. Le Qatar a mis en place des portails d’informations et des applications que les visiteurs pourront utiliser afin de s’orienter facilement vers les sites du tournoi.

doha - qatar - stade coupe du monde 2022

Pierfrancesco VagoPierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Cruises, a déclaré : « Nous sommes ravis que le Qatar ait choisi nos paquebots pour accueillir les touristes qui pourront ainsi visiter le pays lors de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA. Ils disposeront ainsi d’un hébergement et de services haut de gamme pour enrichir leur expérience. Ce tournoi est l’un des événements les plus populaires au monde. Ce sera l’occasion pour les vacanciers du monde entier de se rassembler à Doha pour une expérience internationale hors du commun sur nos navires et que seule MSC Croisières peut offrir. »

L’option des paquebots de croisières comme hôtels flottants en plus des hôtels, appartements ou encore des hébergements au village Fifa, permettra aux visiteurs de disposer de différentes options pour répondre à tous les budgets et à tous les goûts des visiteurs.

Afin d’accéder aux différents stades, zones dédiées aux supporters et autres attractions, à partir de 2022, les paquebots seront alors desservis par des navettes qui amèneront les fans jusqu’aux infrastructures de transport du Qatar, y compris le métro de Doha.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 

MSC Croisières deviendra la 1ère compagnie de croisière au monde neutre en carbone

C’est à l’occasion des célébrations d’inauguration du MSC Grandiosa que MSC Croisières a annoncé son engagement à devenir la première compagnie de croisière au monde carboneutre.

  • Toutes les émissions de CO2 de la flotte MSC Croisières seront compensées d’ici le 1er janvier 2020 grâce à une combinaison de projets carboneutre de haut niveau qui dépendront de plus en plus des crédits carbone bleu.
  • Contribution à la réalisation d’objectifs développement durable instaurés par les Nations Unies et poursuite des investissement dans des technologies environnementales de pointe qui permettent d’obtenir des paquebots zéro émissions.

MSC Croisières prend des engagements sans précédent pour devenir la 1ère compagnie de croisière au monde neutre en carbone

A l’heure où les compagnies de croisières sont montrées du doigts au regard des questions environnementales, doit-on culpabiliser de partir en croisière ? C’est la question posée par Escale Croisière à Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux. Il apporte un éclairage précis sur le sujet et nous explique en détail la démarche de la compagnie qui se veut exemplaire et inspirante pour l’industrie de la croisière. 

Réduction des taux de carbone à hauteur de 29% en 2024 et 40% en 2030

MSC Seaview - Baptême - Gênes Pierfrancesco Vago

Dans sa déclaration, Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières a déclaré : « Nous misons sur l’innovation depuis que nous avons commencé à construire nos premiers navires de croisières en 2003, et de ce fait, nous avons l’une des flottes les plus modernes en mer, qui affiche aussi les plus hautes performances environnementales. Grâce à notre vision à long terme, nous obtiendrons une réduction du taux de carbone à hauteur de 29% en 2024 par rapport à 2008 ; et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de 40% en 2030.

Le paquebot MSC Europa sera équipé de piles à combustibles alimentées au GNL

Dans le cadre du lancement du projet PACBOAT, le futur MSC Europa, sera le premier paquebot World-Class équipé de piles à combustible alimentées au GNL. Ce navire sera le premier des 5 navires au GNL qui rejoindront la flotte MSC Croisières. Il s’agit ici non seulement d’une première mondiale pour une technologie qui promet d’être plus efficace pour les opérations maritimes à forte puissance, mais également d’un nouvel exemple concret de l’engagement de la compagnie à développer et à soutenir le développement de technologies nouvelle génération qui lui permettront ainsi qu’à toute l’industrie des croisières de réaliser des opérations zéro émissions.

MSC World Class - MSC Europa

MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de CO2 grâce à des projets carboneutres

« Nous reconnaissons aujourd’hui que les technologies environnementales, même les plus avancées, sont insuffisantes pour atteindre la neutralité carbone de façon immédiate. C’est pourquoi nous prenons aujourd’hui un engagement supplémentaire visant à garantir que notre flotte n’ait pas d’impact négatif sur le changement climatique à compter du 1er janvier 2020. Notre héritage maritime remonte à plus de 300 ans, et, en tant que compagnie familiale, nous n’avons de cesse de nous focaliser sur le long terme. Pour nous, il s’agit ici d’un nouveau pas en avant dans notre démarche de protection des océans, des destinations que nous visitons et des communautés avec lesquelles nous interagissons. », précise Pierfrancesco Vago.

MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) des opérations maritimes de sa flotte grâce à une combinaison de projets carboneutres de haut niveau développés par les entités internationales leader en la matière, avec un effet immédiat sur les émissions de gaz à effet de serre. Tous les coûts engendrés par ces démarches resteront entièrement à la charge de la compagnie.

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago a ajouté : « Nous allons collaborer avec des leaders mondiaux ayant la capacité de compenser les émissions de CO2 avec le plus haut niveau d’intégrité. Notre vision est aussi d’investir dans des projets qui offrent des avantages communautaires quantifiables, protègent l’environnement et soutiennent les objectifs de développement durable des Nations Unies. » Plus particulièrement, MSC Croisières vise à développer un éventail de solutions de compensation des émissions de carbone qui intègre des projets pour la protection et la restauration des océans et des environnements côtiers en absorbant davantage de CO2 qu’aujourd’hui. Les projets carbone bleu qui se focalisent principalement sur les environnements côtiers sont aujourd’hui très rares, et MSC Croisières va elle-même soutenir le développement de ce qui vise à devenir les premiers crédits carbones à être générés depuis les vastes océans de la planète. Cela permet ainsi d’offrir de nouveaux moyens pour protéger et encourager la biodiversité marine, ainsi que soutenir les communautés qui dépendent des ressources précieuses de la mer.

Dans sa conclusion, Pierfrancesco Vago a précisé : « La compensation carbone bleu sera un des axes principaux de notre engagement à assurer la neutralité carbone de façon immédiate. Nous allons mettre nos équipes et nos ressources au travail pour soutenir le développement de ces projets spécifiques, et mettre en œuvre des processus de certification. Ces derniers permettront de générer cette forme innovante de compensation qui sera directement bénéfique aux océans et aux communautés côtières. À mesure que ces projets deviendront disponibles, nous nous reposerons sur eux de façon croissante et prioritaire dans le cadre de nos démarches pour atteindre des opérations zéro émissions. »

Les nouveaux paquebots MSC Croisières prêt pour l’alimentation électrique à quai depuis 2017

Les démarches de MSC Croisières liées à son engagement à réaliser des opérations zéro émissions se focaliseront également sur l’efficacité énergétique et sur d’autres aspects de ses opérations globales, au-delà des émissions. D’ailleurs, depuis 2017, tous les nouveaux navires qui sont mis en service par la compagnie ont la capacité de s’alimenter à quai. Cela permet de réaliser zéro émission à quai de façon immédiate dans tous les ports qui sont équipés et compatibles avec cette technologie. Et si la source d’énergie des ports est renouvelable, les bénéfices seront encore plus importants.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Le MSC Magnifica sera rénové et rallongé

MSC Magnifica

Pourquoi le MSC Magnifica va être rallongé ?

Interviewé par Escale Croisière, Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux, répond à cette question.

Le projet de rénovation du paquebot MSC Magnifica représente 130 millions d’euros d’investissements. Les travaux seront réalisés début 2021. Une section de 23 mètres lui sera ajoutée afin de disposer de 7 000 m2 de confort supplémentaires et de nouvelles installations.

Un paquebot plus respectueux de l’environnement

À la fin des travaux, le MSC Magnifica bénéficiera de deux nouvelles avancées majeures en matière environnementale. Elles viendront s’ajouter aux systèmes de pointe existants sur toute la flotte de la compagnie : un système de Réduction Catalytique Sélective (RCS) et un système avancé nouvelle génération de traitement des eaux usées (AWT – Advanced Wastewater Treatment).

MSC Magnifica

Réduction des émissions pour préserver la qualité de l’air

MSC Magnifica - cheminéeLa technologie RCS permet de réduire les émissions d’oxyde d’azote de 90%, en les transformant en molécules d’eau et d’azote pur grâce à une technologie avancée de contrôle actif des émissions.

Le MSC Magnifica sera également équipé de technologies environnementales supplémentaires de pointe, comme un système hybride de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS), dans le cadre de l’engagement environnemental exceptionnel pris par MSC Croisières, visant à minimiser et continuellement réduire son impact sur l’environnement. Ce système permet de supprimer jusqu’à 98% du dioxyde de soufre présent dans les émissions du navire, et de considérablement réduire les particules fines. Les systèmes EGCS hybrides du MSC Magnifica offrent une plus grande flexibilité pour opérer en toutes circonstances, de façon écologique et responsable.

Traitement des eaux usées

MSC Croisières a également profité de cette rénovation pour installer un système avancé de traitement des eaux usées à bord. En conformité avec les normes internationales les plus strictes, il permettra de purifier les eaux usées pour une qualité proche de celle de l’eau du robinet. Ce système répond à la « Norme Baltique », et les eaux usées atteignent, une fois traitées, un haut niveau de qualité qui est supérieur aux niveaux usuels de la plupart des municipalités dans le monde.

Branchement à quai en escale

Pour aider à réduire et toujours minimiser davantage les émissions lorsque le navire est amarré au port, le MSC Magnifica aura la capacité d’assurer son alimentation énergétique à quai en se branchant au réseau local lorsque ce système est disponible.

MSC Magnifica

Un paquebot plus spacieux pour le plus grand confort des passagers

La transformation du MSC Magnifica permettra d’offrir 215 cabines supplémentaires, et au total, 63% des cabines du navire auront un balcon. De plus, les hébergements des hôtes seront améliorés de manière générale, la superficie du solarium sera augmentée de 800m2, un parc aquatique sera créé, les espaces dédiés aux enfants seront entièrement repensés, et d’autres nouvelles caractéristiques seront ajoutées, dont deux nouveaux restaurants et un nouvel espace shopping.

Les itinéraires du MSC Magnifica rénové

Le MSC Magnifica offrira des itinéraires nouveaux et variés, desservant certaines des destinations les plus plébiscitées comme la Méditerranée, les Îles Canaries & Madère, l’Europe du Nord et les capitales Baltiques. Suite à ces travaux de transformation, le navire répondra aux normes environnementales les plus strictes au monde, instaurées par l’Organisation Maritime Internationale, ce qui lui permettra d’obtenir la certification nécessaire pour opérer dans des environnements délicats comme la mer Baltique.

24 croisières de 2 à 14 nuits sont programmées au départ de Southampton entre mai et octobre 2021. La plus incontournable de ces croisières est probablement le voyage de 12 nuits en mai, durant lequel le navire fera escale dans les 3 Îles Canaries : Grande Canarie, Tenerife et Lanzarote, pour profiter du climat et des paysages typiques de cette destination.

MSC Magnifica proposera également 4 itinéraires dans les Fjords norvégiens et fera escale dans deux nouvelles destinations : Skagen au Danemark, renommée pour ses heures de soleil et une luminosité unique ; et Rosendal en Norvège, qui est l’un des quatre plus grands Fjords au monde.

En août 2021, une croisière de 14 nuits en Méditerranée occidentale desservira Palma de Majorque et Monte Carlo.

MSC Magnifica

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Construction du paquebot MSC World Class

Les futurs paquebots de la classe MSC World de MSC Croisières seront propulsés au GNL. Ces navires de plus de 200 000 tonneaux d’une capacité de plus de 2 600 cabines pourront accueillir plus de 6 700 passagers.

Où en est l’avancement de la construction du premier paquebot de la classe MSC World ? 

Interviewé par Escale Croisière, Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux nous en dit plus.

Les navires MSC Croisières de la classe World auront la plus grande capacité de passagers au monde. Ils seront équipés de propulseurs GNL nouvelle génération, ainsi que d’un tout nouveau système de recyclage des déchets. 

La structure en « Y » futuriste des navires de la classe World offrira aux passager une vue panoramique exceptionnelle sur la mer. Elle permettra d’augmenter encore le nombre de cabines avec balcon. La proue, positionnée verticalement à un angle de 90 degrés, a été conçue pour accroître la stabilité et l’hydrodynamisme, offrant ainsi encore plus de confort aux passagers. D’autres innovations pour les passagers incluent entre autres des villages pour les familles, des vues panoramiques à l’arrière du navire et un lounge autour d’une piscine en verre.

INTERVIEW RÉALISÉE PAR CORINNE ANCION 

MSC Grandiosa accueillera la première exposition de beaux arts en mer : Degas Danse

Inauguré le 9 novembre prochain à Hambourg, le MSC Grandiosa accueillera la toute première exposition de beaux-arts en mer. Cette expérience immersive met à l’honneur la collection « Degas Danse Dessin » et vise à rapprocher les passagers du monde artistique avec une exposition d’art impressionniste.

Interviewé par Escale Croisière, Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux nous en dit plus.

Exposée dans un espace conçu sur-mesure dans l’enceinte du très chic Atelier Bistrot, niché au cœur du navire sur la Promenade Méditerranéenne, cette collection d’Edgar Degas, véritablement unique, est réunie pour la toute première fois à bord d’un paquebot. La série « Degas Danse Dessin » présente 26 études de mouvements et de danses et a déjà été exposée dans les plus grandes galeries et les plus incontournables musées internationaux. L’œuvre de Degas illustre l’essence-même du Paris romantique et va de pair avec le cadre du bistrot français à bord du MSC Grandiosa. Cette exposition offrira également une expérience immersive à ses visiteurs avec cinq vidéos défilant aux côtés des gravures, détaillant avec beaucoup d’attention certains aspects de l’œuvre et de la vie de l’artiste.

Pour chacun de ses nouveaux navires, la compagnie cherche à enrichir l’expérience client avec des éléments nouveaux et uniques qui ne peuvent être découvert nulle part ailleurs en mer. L’objectif est de combiner l’univers des beaux-arts et la technologie, créant ainsi un divertissement unique proposé en exclusivité aux passagers.

L’introduction et la présentation de ces œuvres renommées fait partie de la collaboration entre MSC Croisières et THE AIMES, experts dans la création d’expériences multi-sensorielles et interactives. Cette exposition a été réalisée par Marcello Smarrelli, un spécialiste en histoire de l’art, critique d’art et membre de l’équipe de production d’expositions THE AIMES. « Au-delà de ses sujets romantiques au premier regard, Degas était un grand curieux, à l’affût de nouvelles expériences, très intéressé par les nouvelles technologies disponibles à son époque, caractérisée par un grand essor industriel. Sa recherche artistique était principalement axée sur les mouvements du corps humain, qu’il n’a eu de cesse de reproduire dans son œuvre. Pour cette raison, la pratique de son art a été fondamentale à la naissance de la photographie et du cinéma, dont Degas était un pionnier. Je suis persuadé qu’il aurait adoré cette exposition interactive, la première en son genre en mer. Il s’agit ici d’une occasion exaltante de permettre aux hôtes de la compagnie de croisières de découvrir l’œuvre de Degas d’une façon nouvelle, grâce au contenu numérique. » a déclaré Marcello Smarrelli, conservateur de l’exposition.

INTERVIEW RÉALISÉE PAR CORINNE ANCION