Lancement de la construction du MSC Euribia, deuxième paquebot GNL de MSC Croisières

Après le MSC World Europa, le MSC Euribia (classe Meraviglia plus) sera le deuxième paquebot d’une série de trois navires propulsés au GNL construit par Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire pour MSC Croisières. Son entrée en service est prévue en 2023. Le 22e paquebot de la flotte MSC Croisières sera l’un des plus innovants de sa catégorie sur le plan technologique et environnemental.

MSC Virtuosa

Découpe de la première tôle du MSC Euribia et cérémonie aux Chantiers de l’Atlantique

28 juin 2021 – La traditionnelle cérémonie des pièces s’est tenue ce jour aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire lors de la découpe de la première tôle du MSC Euribia (V34). Cet évènement célèbre une étape majeure dans la construction de ce navire mais également l’engagement continu de MSC Croisières à investir en France mais également à promouvoir la décarbonation de ses activités.

Le savoir-faire industriel français reconnu

La construction de ce nouveau fleuron pour MSC Croisières représente un investissement global de plus d’un milliard d’euros. La compagnie souligne d’ailleurs qu’elle est très fière de contribuer au dynamisme du tissu économique de la région de Saint-Nazaire mais également au rayonnement international du savoir-faire industriel français. 

Pierfrancesco Vago et Laurent Castaing

Comme le veut la tradition maritime, Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières, s’est joint à Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique, pour lancer la découpe de la première tôle.

Pierfrancesco Vago - MSC Croisières - MSC Euribia

Président exécutif de MSC Croisières Pierfrancesco Vago : « Tout comme l’ancienne déesse qui maîtrisait les vents, le temps et les constellations pour dominer les mers, nous souhaitons faire du MSC Euribia le symbole du déploiement de technologies durables pour protéger et préserver notre précieux écosystème marin. Ce navire marque une nouvelle étape dans notre cheminement vers des opérations dont l’empreinte écologique est la plus faible possible et témoigne de notre engagement à favoriser et à développer des technologies environnementales de nouvelle génération.

« En tant que famille ayant plus de 300 ans d’héritage maritime, nous cherchons toujours à protéger l’environnement pour préserver notre mode de vie et protéger la planète pour les générations futures. Alors que notre premier navire alimenté au GNL est déjà en construction, le MSC Euribia réduira encore davantage les émissions en utilisant les dernières technologies disponibles. Il sera l’un des navires contemporains les plus performants au monde en matière environnementale. »

Laurent Castaing - Chantiers de l’Atlantique

Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique : « Tout au long de ces vingt dernières années, Chantiers de l’Atlantique a été un partenaire fidèle de MSC Croisières, en l’accompagnant dans son développement et son succès. Aujourd’hui encore, nous sommes fiers d’apporter à MSC Croisières notre expertise et nos technologies de pointe, pour que MSC Euribia devienne une référence en termes de solutions durables sur le marché de la croisière. »

Une nouvelle étape dans l’engagement de MSC Croisières en faveur de la transition écologique

Le début de la construction du MSC Euribia marque une nouvelle étape dans l’engagement de MSC Croisières en faveur de la transition écologique. Ce navire bénéficie de technologies de pointe et des dernières avancées environnementales. Ses émissions carbones sont ainsi encore plus faibles que les principaux navires de croisière propulsés au GNL, qui reste à date, pour l’ensemble du secteur maritime, le carburant le plus respectueux de l’environnement puisqu’il réduit quasiment toutes les émissions de polluants atmosphériques comme les oxydes de soufre (99%), les oxydes d’azote (85%) et les particules fines (98%). 

Le premier navire propulsé au GNL jamais réalisé en France, le MSC World Europa, est actuellement en construction à Saint-Nazaire. Il entrera en service en octobre 2022. La construction du troisième navire au GNL devrait commencer début 2023.

Principales technologies utilisées sur le navire en vue de réduire son empreinte énergétique :

  • Système de branchement à quai permettant au navire d’éteindre ses moteurs et de se connecter aux réseaux électriques locaux dans les ports dans lesquels cette infrastructure est disponible, conduisant à une réduction importante des émissions de particules fines à quai.
  • Systèmes avancés de traitement des eaux usées avecprise en compte de normes de purification plus élevées que la plupart des installations de traitement des eaux usées à terre. Les systèmes de traitement des eaux de ballast empêchent l’introduction d’espèces envahissantes dans le milieu marin par les rejets d’eaux.
  • Système de gestion du rayonnement du bruit sous-marin : conception de la coque et de la salle des machines minimisant l’impact acoustique et réduisant ainsi son effet potentiel sur la faune, plus particulièrement sur les mammifères marins.
  • Efficacité énergétique : toutes les nouvelles constructions de MSC Croisières intègrent une large gamme d’équipements efficaces du point de vue énergétique contribuant à réduire et à optimiser l’utilisation des moteurs. Ceux-ci incluent une ventilation intelligente et des systèmes de climatisation avancés avec des boucles de récupération d’énergie automatisées qui redistribuent la chaleur et le froid pour réduire la consommation, des peintures de coque spéciales sont utilisées et bien plus encore. Les navires utilisent un éclairage LED contrôlé par des systèmes de gestion intelligents pour aller encore plus loin dans l’économie d’énergie. En partenariat avec les chantiers navals, le MSC Euribia sera équipée de systèmes de surveillance et d’analyse de l’énergie à distance, permettant une assistance en temps réel à bord pour optimiser l’efficacité opérationnelle à bord.  

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – PHOTOS © Ivan Sarfatti

MSC Seascape sera le deuxième paquebot de la classe Seaside EVO

MSC Seashore

Le MSC Seascape a été baptisé avec ce nom en hommage à la vue imprenable sur la mer qu’offre le paquebot grâce à son design innovant. Ce nouveau navire devrait entrer en service en novembre 2022.

24 juin 2021 – C’est aujourd’hui que c’est tenue la cérémonie traditionnelle de pose de la quille du deuxième navire de la classe Seaside EVO de MSC Croisières au chantier naval Fincantieri de Monfalcone, en Italie. 

MSC Seascape - Roberto Olivari, Pierfrancesco Vago et Giuseppe Bono
Roberto Olivari, Pierfrancesco Vago et Giuseppe Bono

A cette occasion, le nom du nouveau navire a été révélé – MSC Seascape. Il rend hommage à la beauté de l’océan et illustre la manière dont les passagers pourront profiter de la vue imprenable sur la mer. Comme son navire jumeau (sistership) le MSC Seashore, le MSC Seascape est une nouvelle évolution de la classe Seaside déjà révolutionnaire – les navires Seaside EVO sont améliorés et étendus avec une variété de caractéristiques, d’espaces et d’expériences inédites pour les passagers. Le paquebot est conçu pour connecter les croisiéristes avec la mer grâce à une conception innovantes.

Caractéristiques du MSC Seascape

  • Entrée en service prévue en en novembre 2022
  • 169 400 GT
  • Capacité : 5 877 personnes
  • 65 % des espaces publics repensés pour améliorer l’expérience clients et offrir différents lieux pour se connecter avec la mer
  • 13 000 m2 d’espace extérieur
  • 2 270 cabines –  12 catégories de cabines et suites
  • 11 lieux de restauration
  • 19 bars et salons
  • Nombreuses options de restauration y compris en plein air
  • 6 piscines, dont une piscine à débordement à l’arrière avec une vue imprenable sur l’océan
  • Le MSC Yacht Club sera le plus grand et le plus luxueux de la flotte de MSC Croisières : près de 3 000 m² d’espace et une vue imprenable sur l’océan depuis les ponts avant du navire
  • Une vaste promenade de 540 mètres de long au bord de l’eau
  • Un spectaculaire Pont des Soupirs au plancher de verre au pont 16 avec un point de vue unique sur l’océan

Pose de la quille et cérémonie de la pièce

Monica Somma, Category Manager – Retail, MSC Cruises, et Jolette Vincenzi, superviseur de production de Fincantieri, ont accompli le rituel maritime traditionnel des marraines en plaçant deux pièces de monnaie dans la quille du navire, afin de chance pour la construction du navire et sa future vie en mer.

MSC Seaview - Baptême - Gênes Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Cruises : « Les pièces que nous déposons aujourd’hui pour marquer une étape clé de la construction de l’un de nos navires sont un symbole important de notre confiance dans le secteur des croisières et dans l’avenir du voyage et du tourisme.

En tant qu’entreprise familiale, nous pouvons planifier sur le long terme et prendre ces engagements malgré le contexte difficile auquel nous sommes tous confrontés à court terme. Lorsqu’il rejoindra notre flotte, le MSC Seascape générera un impact économique significatif non seulement pour l’industrie de la construction navale et l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement, mais aussi pour tous les ports et destinations qu’il rejoindra, renforçant ainsi le tourisme côtier et soutenant la relance économique vitale des communautés locales. De plus, le MSC Seascape représente notre investissement continu dans ce chantier naval et dans la région, ainsi que notre volonté d’avancer dans notre vision à long terme visant à atteindre des opérations de croisière à impact net nul. Comme pour chaque nouveau navire que nous construisons, nous équipons le MSC Seascape des dernières technologies et solutions environnementales, notamment des systèmes de pointe pour la réduction des émissions et le traitement des eaux usées. Il innove également en matière de divertissement et sera le premier navire à proposer l’expérience dynamique et passionnante du RoboCoaster ».

Giuseppe Bono

Giuseppe Bono, PDG de Fincantieri : « La cérémonie de remise des pièces est l’une des plus anciennes traditions maritimes. Elle représente toujours un moment particulier. Nous adressons ainsi un vœu aux futurs passagers et membres d’équipage, qui de cette manière embarquent symboliquement pour la première fois.

Je suis sûr que bientôt les voyageurs pourront à nouveau naviguer sur la mer comme avant, également sur ce splendide navire qui prend forme dans notre chantier naval ».

La cérémonie d’inauguration a été un événement privé auquel ont assisté en personne Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières, et Giuseppe Bono, PDG de Finacantieri, ainsi que des membres des équipes de gestion et de projet de l’armateur et du chantier naval pour le MSC Seascape, et s’est déroulée dans le respect total des réglementations sanitaires en vigueur.

Une technologie environnementale de pointe

Les références environnementales du MSC Seascape comprennent des systèmes de réduction catalytique sélective sur chacun des 4 moteurs Wartsila 14V 46F du navire, qui réduisent les émissions d’oxyde d’azote de 90 % en convertissant le gaz en azote et en eau inoffensifs, et des systèmes hybrides d’épuration des gaz d’échappement qui éliminent 98 % de l’oxyde de soufre des émissions du navire.

Le paquebot sera équipé de systèmes avancés de traitement des eaux usées dont les normes de purification sont supérieures à celles de la plupart des installations terrestres de traitement des eaux usées, de systèmes avancés de gestion des déchets, de systèmes de traitement des eaux de ballast approuvés par les garde-côtes américains, de systèmes de dernière technologie pour la prévention des rejets d’hydrocarbures provenant des salles des machines et de diverses améliorations efficaces en matière d’efficacité énergétique – des systèmes de récupération de chaleur à l’éclairage LED. Le navire sera également équipé d’un système de gestion du bruit rayonnant sous-marin afin de réduire les effets potentiels sur les mammifères marins.

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – PHOTOS ©FINCANTIERI/MSC CROISIERES

Exclusivité MSC Virtuosa : le premier barman robotique humanoïde en mer officiera au MSC Starship Club

MSC Croisières a dévoilé aujourd’hui les détails du MSC Starship Club, une expérience immersive et futuriste dont Rob, le tout premier barman robotique humanoïde en mer, est la vedette. Le MSC Starship Club sera disponible exclusivement à bord du MSC Virtuosa, le dernier vaisseau amiral de la compagnie qui rentrera en service le 16 avril 2021.

Cette expérience intégrée de bar et de divertissement, inspirée par la vision du vaisseau spatial du futur – le MSC Starliner One – de MSC Croisières, est rendue possible grâce à des technologies de pointe conçues pour créer une atmosphère futuriste. Il comprend des hologrammes en 3D, un mur d’art numérique immersif et une table de 12 places proposant une expérience interactive numérique à l’infini, donnant aux passagers la possibilité d’explorer l’espace en créant leur propre visite galactique personnalisée. Rob mixera et servira ses propres cocktails, alcoolisés et non alcoolisés, et d’innombrables boissons personnalisées, comme le ferait un barman humain, tout en faisant participer les invités avec sa voix et des expressions humaines pour une expérience de bar totalement immersive. Les compétences de Rob et sa réactivité émotionnelle, associées à des barmans habillés comme s’ils sortaient tout droit d’un film de science-fiction, le tout soutenu par un environnement et une technologie immersifs, feront du MSC Starship Club une attraction incontournable pour tous les âges. 

Les hôtes utiliseront des « bornes verticales numériques de pilotage » spécialement conçues dans l’espace dédié pour passer leurs commandes. Rob se mettra ensuite au travail et utilisera toutes ses compétences robotiques personnalisées pour préparer les cocktails : verser les spiritueux, jus et sirops ; secouer, mixer ou remuer les concoctions ; garnir. Non seulement Rob prépare une gamme impressionnante de cocktails, mais il peut également parler 8 langues (français, anglais, italien, espagnol, allemand, portugais brésilien, chinois et japonais), selon la langue choisie par le client au moment de la commande. Il a, par ailleurs, une personnalité claire qui évolue avec les décors et les ambiances environnantes. Il utilise son visage LED pour transmettre ses émotions afin que les passagers puissent apprécier sa performance tout en dégustant leur cocktail. 

L’avancée de la préparation du cocktail sera affichée sur des écrans digitaux dans le lounge et sur une bande LED de type « ticker-tape » au-dessus de l’îlot robotique, tout en étant immergée dans l’expérience spatiale. Les cocktails cosmiques sont servis dans des verres futuristes conçus sur mesure et que les passagers pourront ramener chez eux afin de garder un souvenir de l’expérience au MSC Starship Club. Les hôtes pourront retourner au club à plusieurs reprises au cours de leur croisière, en faisant à chaque fois l’expérience d’une nouvelle interaction avec Rob.

En Savoir Plus Sur Rob, le premier barman robotique humanoïde de MSC Croisières

Rob vient d’une planète lointaine située aux confins de l’univers. C’est un voyageur galactique : il a fait le tour de la galaxie et, au cours de ses voyages sur de nombreuses planètes, il a appris la mixologie dans les meilleurs bars intergalactiques. Il a perfectionné sa technique sur de petits satellites lointains dans la galaxie, sur la planète Mars colonisée et dans bien d’autres endroits avant de décider de mettre ses compétences au service exclusif des passagers de MSC Croisières.

Rob adore interagir avec les humains ! Il n’est pas une machine froide mais un humanoïde qui peut interagir avec les passagers en utilisant un langage spirituel et impliquant, en changeant ses expressions faciales et s’il en a envie, en montrant même ses mouvements de danse. Il aime être au centre de l’attention, ce qu’il fait en racontant à tous ceux qui l’entourent des blagues, des énigmes et des quiz sur l’espace.

Ce barman robotique humanoïde peut bouger ses bras, son corps et sa tête de manière très naturelle afin de donner l’impression qu’un « vrai » barman prépare le cocktail – une caractéristique technique unique en son genre. Différentes expressions faciales et une voix ont été conçues pour donner à Rob une personnalité humaine.

Lorsque Rob ne prépare pas les cocktails, il a la capacité de regarder l’environnement autour de lui et de reconnaître les hôtes qui passent, grâce à un système intelligent de reconnaissance de mouvements humains via un capteur placé sur sa tête.

A la découverte du lounge MSC Starship Club

Ce n’est pas seulement un bar mais bien une expérience de divertissement live. En partenariat avec des agences créatives et digitales leaders dans le secteur, MSC Croisières a travaillé à la conception et à la réalisation d’un contenu digital de bout en bout qui donne vie aux activités à bord/à terre des croisières spatiales futuristes imaginées, afin de divertir et de faire participer les hôtes.

Conformément au protocole sanitaire actuel, le menu du bar est accessible en scannant un QR code depuis le smartphone des passagers ainsi qu’en lisant les menus futuristes en LED disponibles sur le comptoir du bar.

Le MSC Starship Club propose également un vaste menu futuriste servi depuis le bar « humain » en plus des cocktails servis par Rob. Ces cocktails ne sont pas inclus dans les forfaits boissons.  

L’innovation au cœur du développement de la compagnie MSC Croisières

MSC Croisières est constamment tourné vers l’avenir afin de développer de nouvelles expériences pour ses hôtes, cherchant toujours de nouvelles façons d’utiliser les dernières technologies afin de créer quelque chose d’unique, tout en apportant de nouvelles innovations à bord afin de toujours surprendre les passagers. Cette dernière innovation fait appel à la robotique et aux technologies digitales de pointe pour créer un endroit futuriste et immersif, qui réimagine complètement l’expérience traditionnelle du bar pour transporter littéralement les passagers dans un autre univers.

Six années de développement ont été nécessaires pour créer le MSC Starship Club depuis le premier concept original. La compagnie a, par ailleurs, repoussé les limites grâce à l’ingénierie qui a permis de faire de ce projet une réalité. Pendant cette période de développement, MSC Croisières a travaillé avec les principaux experts de sociétés spécialisées dans la robotique et l’automatisation, la décoration d’intérieur ainsi que les solutions de divertissement et d’expérience numérique pour créer un lieu de divertissement sur mesure avec un robot humanoïde comme vedette.

Le MSC Virtuosa est le nouveau navire amiral de la compagnie et entrera en service en avril 2021. Chaque navire de MSC Croisières est unique et le MSC Virtuosa proposera de nouvelles expériences à ses passagers, dont l’introduction de Rob. Il sera complètement équipé de technologies de pointe et de systèmes écologiques.

Le MSC Virtuosa effectuera sa croisière inaugurale le 20 mai 2021 depuis Southampton, qui sera la première d’une série de mini-croisières de 3 et 4 nuits. Le navire proposera ensuite des croisières plus longues de 7 nuits à partir du 12 juin avec la possibilité d’embarquer depuis trois ports d’Angleterre et d’Écosse.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – PHOTO & VISUELS © MSC CROISIÈRES

MSC Croisières prend livraison du MSC Virtuosa, symbole de son engagement continu à investir en France

MSC Virtuosa

Lundi 1er février 2021 – MSC Croisières prend livraison du MSC Virtuosa, nouveau fleuron de la Compagnie, et symbole de l’investissement de long terme du Groupe MSC, et plus particulièrement de MSC Croisières, en France. Comme le veut la tradition, la cérémonie de livraison a eu lieu à huit-clos aux Chantiers de l’Atlantique à Saint Nazaire dans le respect des règles sanitaires. A cette occasion, le MSC Virtuosa a reçu son drapeau officiel et les augures de bonne fortune. Le Président exécutif de la Compagnie, Pierfrancesco Vago, son épouse Alexa Aponte-Vago et leurs enfants, ainsi que des représentants de leurs équipes, des cadres et des collaborateurs des Chantiers de l’Atlantique ont assisté à la cérémonie.

Cet événement célébrait aussi une des étapes majeures du partenariat à long terme entre les Chantiers de l’Atlantique et MSC, qui perdure malgré la pandémie mondiale. La cérémonie permet ainsi de réaffirmer une nouvelle fois la collaboration unique qui existe entre la 3e compagnie de croisière la plus importante au monde et les chantiers français depuis plus de vingt ans.

Changement de Pavillon - Livraison MSC Virtuosa - Photo © Ivan Sarfatti
Laurent Castaing, Directeur Général des Chantiers de l’Atlantique – Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières
Capitaine Massa, Capitaine du MSC Grandiosa – Photo © Ivan Sarfatti

Au total ce sont 16 des 18 navires de la Compagnie qui ont été construits aux Chantiers de l’Atlantique, représentant ainsi, pour le pays, une contribution économique de 12,5 milliards d’euros. En effet, avec une grande majorité des navires de la flotte MSC Croisières construits en France, la livraison du MSC Virtuosa symbolise une nouvelle fois l’engagement continu de l’armateur à maintenir, en dépit de la crise du COVID-19, ses investissements auprès des Chantiers de l’Atlantique. Il contribue, à travers cela, au dynamisme de l’écosystème local et du tissu industriel hexagonal ainsi qu’au rayonnement international de son savoir-faire. Les chantiers navals travaillent, en outre, à la construction de trois prochains navires propulsés au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) dont les commandes fermes ont été confirmées. Il s’agira des premiers navires propulsés au GNL jamais construits en France, contribuant au rayonnement de l’hexagone dans le monde non seulement dans la construction de navires innovants mais aussi dans le développement de technologies environnementales.

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières : « Ma famille et moi-même ne pouvions pas manquer cette occasion d’accueillir en personne ce nouveau navire fabriqué en France. La livraison de MSC Virtuosa, qui a lieu durant une période difficile pour notre industrie, démontre que nous continuons à envisager le long terme et à construire notre avenir. Nous sommes heureux de célébrer cet événement à Saint-Nazaire, aux Chantiers de l’Atlantique, notre partenaire de longue date avec qui nous élaborons des projets toujours plus innovants grâce à leur expertise et à leur savoir-faire uniques et mondialement reconnus. Nous restons déterminés à construire des navires toujours plus innovants et d’améliorer toujours davantage leurs performances environnementales.

De même, notre premier navire de GNL est en construction ici à Saint-Nazaire et les travaux du deuxième commenceront un peu plus tard cette année. De façon significative, avec chaque nouveau navire, nous continuons à repousser les limites et à innover notre offre de produits en proposant des expériences nouvelles et fabuleuses à nos clients. Sur le MSC Virtuosa, nous avons le plaisir de présenter le tout premier barman humanoïde en mer qui sera la vedette d’une expérience futuriste et immersive, utilisant des technologies de pointe. Notre offre de restauration exceptionnelle s’est également enrichie de deux nouveaux concepts de restaurants qui mettent à l’honneur des cuisines internationales populaires pour emmener les hôtes à travers des découvertes gastronomiques. Cela s’ajoute bien sûr à la richesse de l’expérience qui nous distingue déjà, comme les magnifiques spectacles dignes des plus grandes productions, l’offre familiale primée, la technologie de pointe à bord et bien sûr la désormais emblématique promenade de 101 mètres de long avec un superbe dôme céleste à LED qui est située au cœur du navire, et bien plus encore. »

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Laurent Castaing

Laurent Castaing, Directeur Général des Chantiers de l’Atlantique, a conclu : « Je suis fier de ce que nos équipes ont accompli ensemble, malgré un contexte sanitaire difficile. Avec la construction du MSC Virtuosa, nous avons atteint un niveau de finition et de performances qui offrira aux futurs clients du MSC Virtuosa le meilleur de la croisière. Le seizième navire que les Chantiers de l’Atlantique ont construit pour MSC Croisières est donc un exemple qu’il sera difficile de dépasser ! »

Pierfrancesco Vago a ajouté : « Notre objectif à long terme est de parvenir à des opérations de croisière ayant un impact zéro et c’est ce vers quoi nous nous tournons dans l’avenir. Le MSC Virtuosa représente un autre pas important dans cette direction, avec nos autres investissements dans le développement accéléré de la prochaine génération de technologies environnementales. Il confirme également notre engagement ferme à long terme pour atteindre cet objectif ambitieux ».

Livraison du MSC Virtuosa aux Chantiers de l'Atlantique - Photo © Ivan Sarfatti
Photo © Ivan Sarfatti

Le nouveau navire de la compagnie, le MSC Virtuosa, entrera en service pour la saison estivale à partir du 16 avril, avec quatre croisières de 3, 4 et 10 nuits en Méditerranée avant de rejoindre son nouveau port d’attache de Kiel, où il commencera ses itinéraires en Europe du Nord à partir du 8 mai. Les navires de la génération Meraviglia, auxquels appartiennent des navires comme le MSC Virtuosa, se caractérisent par leur promenade emblématique de 101 mètres de long avec un impressionnant dôme céleste en LED, se trouvant au cœur du navire. Cette promenade s’étend sur deux ponts et est bordée de boutiques, de restaurants et de bars – c’est l’endroit idéal pour passer du bon temps, faire du shopping, se restaurer et se détendre. Le soir venu, la promenade s’anime avec de la musique, des soirées à thème et des divertissements, entre autres.

Le MSC Virtuosa est le navire jumeau du MSC Grandiosa, le premier navire d’une grande compagnie de croisières à avoir repris ses opérations en août 2020, accueillant à ce jour près de 40 000 passagers sous la protection du protocole de santé et de sécurité de MSC Croisières, leader du secteur, qui effectue actuellement des itinéraires de 7 nuits en Méditerranée occidentale. 2021 verra également le lancement de deux nouveaux navires MSC Croisières de dernière génération – le second étant le MSC Seashore – portant la flotte totale à 19, avec quatre autres navires qui seront inaugurés d’ici 2025. Le MSC Virtuosa et le MSC Seashore, qui entrera en service en août 2021, offriront les toutes dernières technologies environnementales, une technologie de pointe pour les passagers et toute une série d’expériences et fonctionnalités inédites. Chaque navire construit par MSC Croisières est différent du précédent, et ces navires ne font pas exception à la règle, car ils offrent davantage d’espaces publics, de cabines, de nouveaux bars et restaurants et bien plus encore.

En savoir plus sur le MSC Virtuosa

Expérience croisière innovante et nouvelles technologies

Tous les navires MSC Croisières mis en service depuis 2017 sont équipés de la technologie MSC for Me – conçue pour enrichir l’expérience client à bord. Cette offre numérique multicanale fournit notamment aux passagers les informations dont ils ont besoin quand et où ils le souhaitent et les aide à planifier et à réserver des services. Cette expérience multicanale est disponible via l’application MSC for Me, la télévision en cabine et des écrans interactifs autour du navire. Le bracelet MSC for Me permet aux hôtes de profiter du navire sans avoir besoin de leur carte de croisière, offrant ainsi une expérience sans contact. Avec le bracelet MSC for Me les hôtes peuvent payer des achats, réserver des services, ouvrir la porte de la cabine et il permet également la recherche de cas contacts dans le cadre des mesures de santé et de sécurité en vigueur.

MSC Yacht Club

Le MSC Virtuosa dispose du MSC Yacht Club, concept exclusif de navire dans le navire, qui offre le luxe et l’exclusivité d’un club privé, tout en offrant les possibilités de loisirs et de divertissement disponibles sur l’ensemble du navire. Les hôtes peuvent bénéficier d’un service de majordome personnel 24h / 24 et d’une équipe de conciergerie dédiée, ainsi que d’équipements privés, notamment un restaurant gastronomique, un salon élégant, une piscine spacieuse et une terrasse isolée.

Une offre famille primée

En tant qu’entreprise familiale, MSC Croisières a toujours placé les besoins des familles au cœur de l’expérience de croisière et l’offre familiale primée a de quoi divertir toute la famille. A bord, les hôtes peuvent découvrir de vastes installations dédiées conçues en collaboration avec LEGO et Chicco, une gamme de clubs pour les enfants de tous âges, un programme d’activités rempli d’action chaque jour et bien plus encore.

Des itinéraires inspirants

La MSC Virtuosa passera sa saison inaugurale en Europe du Nord, avec comme port d’attache Kiel, en Allemagne. Le navire proposera deux itinéraires époustouflants. Le premier permettra de découvrir les fjords norvégiens où le navire fera escale à Copenhague, au Danemark, puis à Hellesylt / Geiranger, Alesund et Flaam en Norvège. Le second offrira la possibilité aux hôtes de partir à la découverte des Capitales Baltes : Copenhague, Helsinki, Saint-Pétersbourg, et Tallinn. A partir de fin novembre 2021, le MSC Virtuosa passera la saison hivernale dans le Golfe et proposera des croisières de 7 nuits à destination de Dubaï, Abu Dhabi, Bahreïn et Doha.

L’environnement au cœur des préoccupations de la compagnie

Le MSC Virtuosa a reçu le prix « 11 Golden Pearls » du Bureau Veritas pour ses innovations, y compris en matière de protection de l’environnement, santé et sécurité. C’est le premier navire de croisière au monde à recevoir une note BIORISK du Bureau Veritas en reconnaissance de sa capacité à atténuer et à gérer le risque de maladies infectieuses pour les passagers.

Infographie MSC Développement Durable - Innovations environnementales

Émissions atmosphériques

le MSC Virtuosa est équipé de systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement. Cette technologie permet une réduction de 98% des émissions d’oxyde de soufre (SOx). Il dispose également de systèmes de réduction catalytique sélective (SCR) qui réduisent de 90% les émissions d’oxyde d’azote (NOx). Un système d’alimentation à quai, lui permettant de se connecter aux réseaux électriques locaux dans les ports où cette infrastructure est disponible. Cette technologie permet de réduire le fonctionnement des moteurs une fois le navire accosté entraînant par conséquent une forte réduction des émissions lorsque les navires sont à proximité des zones urbaines.

Eaux usées

Le MSC Virtuosa est équipé de systèmes avancés de traitement des eaux usées conçus conformément à la résolution MEPC 227 (64) de l’Organisation Maritime Internationale. Les normes de purification seront plus élevées que la plupart des installations de traitement des eaux usées à terre. Les systèmes de traitement des eaux de ballast empêchent l’introduction d’espèces invasives dans le milieu marin par les rejets d’eaux de ballast.

Protection de la vie marine

Le navire dispose aussi d’un système permettant de réduire le bruit de fond sous-marin. Cela est possible grâce à la conception de coque et de la salle des machines qui minimise l’impact sonore acoustique, réduisant ainsi leurs effets indésirables potentiels sur la faune marine, et plus particulièrement sur les mammifères marins.

Efficacité énergétique

Toutes les nouvelles constructions de navires MSC Croisières intègrent une large gamme d’équipements énergétiques qui aident à réduire et à optimiser l’utilisation des moteurs. Celles-ci incluent notamment des systèmes intelligents de chauffage, ventilation et climatisation et l’éclairage LED contrôlé par des systèmes de gestion intelligents pour améliorer toujours davantage les économies d’énergie. En partenariat avec les chantiers navals, toutes les nouvelles constructions sont équipées de systèmes de surveillance et d’analyse de l’énergie à distance, permettant une assistance en temps réel à bord pour optimiser l’efficacité opérationnelle.

Quelques caractéristiques du MSC Virtuosa

  • 19 ponts nommés comme des compositeurs célèbres
  • 331 mètres de long : Le navire est plus grand de 16 mètres par rapport aux MSC Meraviglia et MSC Bellissima proposant ainsi plus de cabines et d’espaces publics
  • 21 bars, 4 restaurants principaux, 5 restaurants de spécialités
  • 945 places disponibles au théâtre
  • 12 catégories de cabines différentes incluant 190 cabines familiales pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes
  • 5 piscines dont 1 piscine couverte au pont 15
  • L’Himalayan Bridge au pont 19 proposant un parcours accrobranche à 80 mètres au-dessus de
  • la mer
ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION 

MSC Croisières ouvre de nouvelles perspectives pour les voyages sur les grands paquebots

MSC Grandiosa

Voilà maintenant trois semaines que le MSC Grandiosa navigue en Méditerranée occidentale, après de nombreux mois d’arrêt liés à la pandémie. Cette reprise accompagnée d’un protocole sécuritaire stricte montre aujourd’hui que la croisière « réimaginée » par MSC Croisières en fait l’un des voyages les plus sécurisé qui soit en matière de tourisme. Voici un des messages fort qu’a tenu à partager avec nous Patrick J. Pourbaix, Directeur Général France Belgique et Luxembourg de MSC Croisières lors du premier bilan réalisé à l’issue de la reprise du MSC Grandiosa et de son expérience personnelle à bord.

Des mesures strictes à l’embarquement et une ambiance sereine

Le protocole mis en place par MSC Croisières fonctionne et aucun cas de COVID n’a été relevé depuis la reprise des croisières du MSC Grandiosa. Au terminal croisière, l’ambiance est sereine : distanciation physique, port du masque, zone pour les tests de dépistage… tout est bien organisé. Les passagers, impatients d’embarquer pour ces vacances tant attendues, se prêtent avec respect à cette nouveauté incontournable.

Seuls les passagers en provenance de l’Espace Schengen peuvent embarquer. Les français sont d’ailleurs la deuxième nationalité représentée sur ces croisières juste après les Italiens.  « La France, tout comme la Belgique, fait partie des pays présents sur la liste des pays à haut risque selon les directives du centre européen de prévention et de contrôle des maladies », précises Patrick Pourbaix. La compagnie tient à ce que ses croisières soient les plus irréprochables possible en matière de sécurité. « Aussi, même si MSC réalise des tests de dépistage au terminal d’embarquement, cela n’exempte pas de présenter un résultat négatif réalisé en laboratoire 72h avant le départ. En cas de manquement à cette règle l’embarquement ne sera pas possible », confirme Patrick Pourbaix.

A bord, les passagers retrouvent tout ce qui fait le bonheur des voyages en croisières

Sur le navire, c’est toute une signalétique qui a été mise en place pour faciliter la vie des passagers. « On peut se demander si la croisière est aussi agréable qu’avant. Pendant mon séjour à bord, j’ai pu observer des passagers qui étaient ravis de reprendre la mer avec nous. J’ai constaté qu’ils ont bien conscience que la croisière d’aujourd’hui nécessite ces nouvelles mesures. Elles sont donc très bien acceptées et respectée ce qui contribue à retrouver une ambiance de croisière agréable et appréciée par chacun. », indique Patrick Pourbaix.

Activités, excursions et spectacles

Patrick Pourbaix : « Les passagers peuvent profiter des nombreuses activités proposées à bord : cours de danse, gym, piscine, Aquapark…  sont toujours au programme. Les activités sont organisées dans le respect des nouvelles habitudes. Comme à terre, on respecte la distanciation et on porte le masque lorsqu’on circule à bord. Les clubs enfants sont ouverts et les enfants sont pris en charge par les animateurs pour profiter des activités quotidiennes.

Les sorties durant les escales ne peuvent se faire qu’avec les excursions MSC et nous avons donc mis en place des tarifs très abordables : 3 excursions pour 100€ avec 4 à 5 excursions proposées à chaque escale. Aujourd’hui notre objectif n’est pas la rentabilité, nous voulons redonner confiance et relancer l’activité. Nous tenons à rassurer les passagers qui voyagent avec nous concernant les escales. Par exemple, la Belgique ayant classé Malte en zone rouge, les belges sont restés à bord pour profiter du navire et la compagnie leur a remis un certificat afin de leur éviter une quatorzaine de retour au pays.

En ce qui concerne les spectacles, ils ont toujours lieu au théâtre et pour assurer la distanciation, plusieurs séances sont proposées. En soirée, on retrouve les concerts dans les salons. Au final on retrouve ce qui fait l’attrait des croisières. »

Buffet et restaurants

Patrick Pourbaix : « La température des passagers est prise deux fois par jour à l’occasion du petit déjeuner et du dîner. L’application MSC for me contribue à faciliter la traçabilité pour s’assurer que la bulle de sécurité sanitaire fonctionne. Le buffet a été réaménagé pour assurer un service à l’assiette. Soit avec des assiettes toutes prêtes soit en se faisant servir par l’équipage. Au restaurant, les familles restent ensemble et les tables occupées sont éloignées les unes des autres pour assurer la distanciation. Les restaurants de spécialités sont bien entendu ouverts également. Les passagers ont donc le choix. »

La croisière, le moyen le plus sûr de partir en vacances aujourd’hui

Patrick Pourbaix : « Nous avons mis en place une bulle de sécurité qui permet aux passagers de profiter au mieux de leurs vacances. Comme moi à l’occasion de cette croisière, beaucoup se retrouvent en famille. L’occasion de profiter du navire et de retrouver le plaisir de voyager ensemble. Aujourd’hui, quelles sont les vacances qui offrent un tel niveau de sécurité ? Nous savons que nous sommes observés par le monde entier et que l’avenir de la croisière passe par la sécurité des passagers, de l’équipage et des populations lors des escales. Notre protocole montre que la reprise de la croisière est possible, y compris sur les grands navires ».

Qu’en est-il des départs depuis la France ?

Patrick Pourbaix : « L’expérience des premières croisières montre que nous sommes prêts. Le redémarrage dépend des autorités gouvernementales et sanitaires et les discussions se poursuivent pour envisager un redémarrage depuis la France ».

Partir en croisière sera-t-il plus cher demain ?

Dans un contexte inédit comme celui que nous vivons et avec la suspension des croisières pendant des mois, on peut légitimement se demander si le prix des croisières sera plus cher demain. À cette question, Patrick Pourbaix a été très clair : “Il n’y aura pas de rattrapage de prix et la compagnie ne bradera pas ses croisières non plus. Les compagnies de croisières doivent se reconstruire, nous n’avons pas d’autre choix ».

La situation a-t-elle freiné le développement de la compagnie ?

Patrick Pourbaix : « Tout le plan de construction des futurs navires MSC Croisières, y compris les bateaux de luxe est confirmé avec les délais nécessaires pour rattraper le retard lié au confinement. MSC Croisières est le premier client des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. Je tiens également à souligner que nous sommes restés en dialogue permanent avec eux et qu’ils nous ont beaucoup aidé dans la mise en place du protocole de sécurité sanitaire afin de réaménager l’air conditionné afin qu’il n’y ait plus de circulation interne de l’air à bord des navires. Ce système a été mis en place sur le Grandiosa, il sera généralisé sur la flotte et bien sûr intégré aux futurs navires également ».

MSC Virtuosa

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Interview de Patrick Pourbaix : comment va se passer la reprise des croisières pour MSC Croisières ?

Comment se passeront les premières croisières à bord des paquebots MSC Croisières dans le contexte mondial inédit lié à la pandémie de COVID-19 ? Qu’est-ce qui est concrètement et réellement mis en place ? Pour le savoir Escale Croisière a interviewé Patrick Pourbaix, Directeur Générale France, Belgique et Luxembourg de MSC Croisières.

Interview vidéo de Patrick Pourbaix, Directeur Générale France, BeLux de MSC Croisières

Activez la traduction dans votre langue avec le bouton paramètres, sous-titre, traduire automatiquement et choix de la langue.

MSC Croisières reprend ses opérations en Méditerranée dès le 16 août 2020

MSC Croisières a annoncé que les MSC Grandiosa et MSC Magnifica, reprendront respectivement leurs opérations en Méditerranée à partir du 16 et 29 août 2020. Les deux navires offriront à leurs passagers une expérience complète avec la possibilité de découvrir 5 destinations différentes au cours d’une croisière de 7 nuits. La reprise sera soutenue par la mise en œuvre d’un nouveau protocole axé sur la santé et la sécurité approuvé par les autorités nationales compétentes des pays dans lesquels les navires feront escale cet été. 

Les itinéraires de cette reprise progressive des croisières MSC

Le MSC​ Grandiosa, dernier navire de la compagnie à avoir été mis en service, proposera des croisières de 7 nuits en Méditerranée occidentale et fera escale dans les ports italiens de Gênes, Civitavecchia / Rome, Naples, Palerme et La Valette.

Le MSC​ Magnifica proposera quant à lui, des croisières de 7 nuits en Méditerranée orientale au départ de Bari et de Trieste en Italie et fera escale dans les ports de Corfou, Katakolon et Le Pirée en Grèce. 

Le protocole de MSC Croisières

MSC Croisières - protocoleLe nouveau protocole de MSC Croisières a été développé pour protéger la santé et la sécurité de tous les passagers, membres d’équipage et des communautés locales qui accueilleront les navires. C’est pourquoi, il respecte et va au-delà des directives fournies par les principaux organismes réglementaires internationaux et régionaux, ainsi que les réglementations établies par de nombreux gouvernements des pays dans lesquels les navires de MSC Croisières opèrent.

De plus, RINA, une société indépendante de certification maritime, a vérifié que le protocole respecte les directives de l’Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (EMSA), qui incluent des normes sanitaires supplémentaires, notamment celles de l’action commune des « Healthy Gateways » de l’Union Européenne. La compagnie a travaillé pour englober tous les aspects du voyage, de la réservation à l’embarquement, en passant par la vie à bord et le retour à la maison, tout en préservant le caractère unique de l’expérience. Tous les détails du protocole MSC Croisières ici.

Vers une reprise progressive des croisières en plusieurs phases

Pour cette première phase de reprise des opérations de croisières, les deux navires MSC Croisières prévus pour opérer en Méditerranée cet été, n’accueilleront que des passagers résidant dans les pays de l’espace Schengen¹ et sous réserve des restrictions imposées par les autorités italiennes. De plus, les itinéraires ont été planifiés en collaboration avec les autorités et conçus en fonction de l’accessibilité des ports, réduisant autant que possible, la nécessité pour les passagers d’emprunter des transports publics. 

MSC Croisières a également annoncé l’arrêt de ses autres opérations de croisière en Méditerranée du 16 août au 31 octobre inclus. Les passagers résidant dans les pays de l’espace Schengen qui disposent d’une réservation sur un itinéraire MSC Croisières jusqu’au 31 octobre, ont la possibilité de transférer leur réservation sur les MSC Grandiosa ou MSC Magnifica, bénéficiant ainsi jusqu’à trois excursions gratuites (selon la catégorie de cabine réservée). Alternativement, les passagers pourront demander un avoir pour une future croisière qu’ils pourront utiliser sur le navire et l’itinéraire de leur choix jusqu’en décembre 2021. 

De plus, tous les passagers résidant dans les pays de l’espace Schengen et qui disposent déjà d’un avoir pour une future croisière, peuvent l’utiliser sur l’un de ces deux navires bénéficiant également jusqu’à trois excursions gratuites.

Les passagers non-ressortissants de l’espace Schengen, recevront automatiquement un avoir pour une future croisière qui leur permettra de transférer leur réservation sans frais, sur le navire et l’itinéraire MSC Croisières de leur choix, jusqu’en décembre 2021. 

Conformément à l’annonce de CLIA et comme l’ensemble de ses membres, MSC Croisières a également informé de l’annulation de toutes les croisières au départ des États-Unis jusqu’au 31 octobre inclus. La CLIA a déclaré que « Cette action proactive, qui vise à suspsendre volontairement les opérations, démontre l’engagement de l’industrie des croisières envers la santé et la sécurité publiques, comme cela a déjà été le cas deux fois auparavant. MSC Croisières ne reprendra ses opérations aux États-Unis que lorsque le moment sera venu, après l’approbation du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) et des autres autorités compétentes de la région, dans le respect de leurs exigences et directives. »

Au-delà des itinéraires estivaux annoncés aujourd’hui, MSC Croisières suit de près l’évolution de la situation sanitaire mondiale et envisage une mise en service progressive d’autres navires au cours de cette même période estivale.

L’annonce relative à la reprise des croisières MSC en Méditerranée fait suite à la confirmation des programmes des saisons Hiver 20/21 et Eté 2021 qui débuteront fin octobre et se termineront en novembre 2021. Les navires offriront aux passagers des itinéraires dans toutes les régions traditionnellement desservies par la Compagnie à savoir les Caraïbes, la Méditerranée, le Golfe, l’Afrique du Sud, l’Amérique du Sud et l’Asie.

MSC Seaview - Baptême - Gênes Gianni Onorato

Gianni Onorato

Au sujet des itinéraires allant au-delà de la saison estivale actuelle, Gianni Onorato a déclaré : « Nous surveillerons de près les évolutions et les nouvelles directives mondiales, européennes et nationales afin de mettre continuellement à jour notre protocole de santé et de sécurité. Cela nous permettra d’assurer que nos mesures reflètent les technologies et les savoir-faire les plus récents, liés à la santé pour les adapter au fur et à mesure afin d’être en adéquation avec les différentes phases d’évolution et de propagation du virus ainsi que les restrictions sociales.

À cette fin, avec le temps et en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, nous espérons pouvoir assouplir certaines mesures tout en continuant à faire en sorte que la santé et la sécurité de tous à bord restent notre priorité absolue. Nous veillerons toujours, y compris cet été, à ce que nos hôtes puissent profiter et se détendre à bord d’un des navires MSC Croisières comme ils l’ont toujours fait. »

¹ Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, France, Hongrie, Italie, Islande, Lettonie, Lichtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovénie, Slovaquie, Suisse.

ARTICLE ET INTERVIEW RÉALISÉS PAR CORINNE ANCION