Journal de bord : croisière 1001 nuits sur le Costa Diadema – Émirats, Oman et Qatar

Les croisières qui ont pour itinéraire les Emirats Arabes Unis, Oman et le Qatar sont une véritable alternative aux Caraïbes pour qui cherche une destination soleil pour l’hiver. C’est sur le Costa Diadema que j’ai choisi de faire cette croisière qui m’a permis d’allier la douceur d’un hiver à 26°C à mon envie de découverte d’une destination fascinante.

Costa Diadema - Dubai

J’ai choisi de partir d’Abu Dhabi pour profiter d’une escale de 2 jours à Dubaï mais les embarquements se font également depuis Doha au Qatar et à Dubaï.

Vous êtes prêts à découvrir ou approfondir votre curiosité sur ces destinations dépaysantes ? Alors je vous embarque avec moi pour cette croisière de 8 jours – 7 nuits avec pour Escales : Dubaï – Mascate – Doha et Abu Dhabi.

Jour 1 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

Le soleil se lève sur Abu Dhabi lorsque l’avion qui me mène au pays des 1001 nuits atterrit. 26°C, une douce chaleur… bye bye doudoune et écharpe ! Une météo idéale pour se ressourcer quelques jours.

L’embarquement n’étant qu’à 19h, je préconise d’arriver la veille pour profiter davantage de la ville et faciliter la gestion des bagages. Si vous avez prévu un vol avec Costa, la compagnie gérera votre transfert vers le terminal croisière. Dans le cas contraire, se déplacer en taxi n’est pas très onéreux. Mon petit conseil : demandez systématiquement à mettre en route le compteur pour payer le bon prix. Ne soyez pas surpris, une taxe de base est appliquée au départ de certains sites comme l’aéroport ou encore du terminal croisière.

Pour cette première journée j’ai prévu un programme sympathique avec différents centres d’intérêts que je peux visiter librement en prenant mon temps.

Admirer la vue depuis l’Etihad towers observation deck at 300

Abu Dhabi - Etihad towers

Situé sur la Corniche d’Abu Dhabi, ce complexe comprend des hôtels, une galerie marchande de luxe et surtout une plateforme d’observation à 360° au sommet de l’une des tours. De là-haut, le panorama sur la ville est imprenable. C’est idéal pour voir Qasr Al Watan – le palais présidentiel, l’Emirates Palace, la Corniche, l’hôtel Fairmont Abu Dhabi Marina…

L’observatoire est situé au 74e étage de la tour 2, Jumeirah at Etihad Towers. La tenue adéquate à prévoir est « smart casual », c’est-à-dire chic décontracté. L’entrée coûte 95 AED (tarif 2019), elle comprend un coupon d’une valeur de 55 AED utilisable sur place. On peut donc prendre un verre, un snack, une glace ou un dessert avec une vue incroyable. Vu le standing, ne croyez pas que tout est cher. L’observatoire est ouvert chaque jour de 10h à 19h. Le thé de l’après-midi est un événement en soi. Il est servi de 14h à 18h et coûte 250 AED.

Découvrir Abu Dhabi depuis la Corniche

Abu Dhabi - La Corniche

La Corniche est une longue promenade côtière de plus de 6 km. On y trouve des plages publiques et privées ainsi que des terrasses pour prendre un verre. C’est un endroit très prisé le week-end (vendredi et samedi).

Se promener dans l’Heritage Village d’Abu Dhabi

Près du Marina Mall, face à la Corniche, se trouve l’Heritage Village – une reconstitution de village de bédouins. L’entrée est libre, on y voit des tentes, maisons, bateaux et quelques animaux. Des pièces sont aménagées en petits musées comme celui où se trouve des cadeaux offerts à l’Emir. Des artisans fabriquent quelques objets disponibles à la vente. C’est aussi et surtout l’arrêt obligatoire de tous les cars de tourisme de la région et les souvenirs de plus ou moins bon goût se vendent bien. La vue sur la Corniche avec la plage et les bateaux anciens au premier plan offre l’occasion de faire quelques belles photos.

Abu Dhabi - Heritage Village

Faire du shopping au Marina mall

Les inconditionnels du shopping pourront satisfaire leurs envies dans le centre commercial du Dubaï mall. Au milieu des enseignes connues on trouve des stands de vente de parfum comme le Oud. Typique du Moyen Orient, c’est un parfum à base d’huile essentielle de bois d’agar.

Chose peu commune lorsque l’on voyage, j’invite les curieux à se rendre dans l’enseigne Carrefour. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’un grand magasin c’est aussi le reflet de la vie local. Vous y verrez toutes les spécialités locales mais aussi le mélange des cultures. Avec une immigration qui représente plus de 80% de la population, on trouve donc dans ces enseignes aussi bien des spécialités indiennes, asiatiques que locales. N’hésitez donc pas à être curieux !

Embarquer sur le Costa Diadema

Costa Diadema - Abu Dhabi

L’embarquement à Abu Dhabi est très rapide car la majorité des passagers embarque à Dubaï. Je découvre ma cabine avec balcon, les bagages ne mettront pas longtemps à être livrés.

Costa Diadema - Cabine

Les vacances à bord commencent, il est l’heure de découvrir les bars du navire pour prendre un cocktail. Il y a toujours un concert dans l’Atrium, je m’y installe avant d’aller dîner au buffet près de la piscine centrale.

Ce soir je déambule sur les ponts et profite de l’ambiance douce de cet hiver oriental et des illuminations du navire.

Jour 2 – Dubaï – Emirats Arabes Unis

Depuis mon balcon, la skyline de Dubaï est en vue. L’arrivée est magnifique, on voit déjà la silhouette de la Burj Khalifa qui pointe vers le ciel. Le paquebot accoste à 8h, je prends mon petit déjeuner sur le pont arrière en profitant du soleil.

Dubai - Costa Diadema

Aujourd’hui je me déplace en taxi et en métro. Ce dernier est très pratique, pas cher et surtout il permet de longer la Cheik Zayed road, l’artère principal de la ville. Je conseille de se mettre à l’avant (tarif gold) ou l’arrière (réservé aux femmes) de ce métro sans conducteur pour profiter de la vue impressionnante au milieu des buildings.

Flâner à la plage : JBR Beach & Dubaï Marina

C’est la destination idéale pour une promenade branchée le long de la plage ou pour aller se baigner. Il y a un vestiaire sur la plage pour se changer, des bars et restaurants le long de la  plage et aussi des boutiques. Ce quartier est très prisé des expatriés.

JBR Beach

Dubaï Marina

Situé dans le même quartier, Dubaï Marina est le point de départ de circuits en bateau autour d’Atlantis et vers l’hôtel Burj Al Arab.

Atlantis & Burj Al Arab

Toucher le ciel depuis le sommet de la Burj Khalifa

Le sommet de la Burj Khalifa est un incontournable, c’est une expérience incroyable et impressionnante. La vue depuis le sommet permet d’avoir toute la ville jusqu’au désert à ses pieds. Au soleil couchant c’est encore mieux, on profite à la fois d’une vue de jour et de l’illumination des buildings.

Je préconise de réserver son billet avec la compagnie pour être sûr de la disponibilité pour monter au sommet. Le jour « J » c’est souvent complet ou avec un surcoût qui vous permettra de réaliser l’ascension jusqu’à la plateforme VIP (378 AED). On vous servira alors des petits fours et on vous offrira un verre une fois au sommet.

Assiter aux shows de la Dubaï Fountain et de la Burj Khalifa

Tous les jours le grand bassin situé au pied de la Burj Khalifa s’anime pour des shows gratuits. Toutes les 15 minutes entre 18h et minuit on peut assister alternativement à l’animation des fontaines ainsi qu’à l’illumination de la Burj Khalifa.

La tour devient alors un « écran géant » psychédélique. C’est le pays de la démesure et l’effet Wow est au rendez-vous. C’est bluffant.

Se laisser tenter par le shopping au Dubai Mall

Pour les fans de shopping mais aussi pour ceux qui recherche des attractions en tous genres. Le Dubaï mall saura satisfaire tout le monde : 1300 boutiques, 200 restaurants, aquarium géant, simulateur de pilotage d’A380, patinoire, salles de jeux pour les « gamers »…

Après une journée bien remplie, la nuit sera courte à bord du Costa Diadema.

Jour 3 – Dubaï – Emirats Arabes Unis

Aujourd’hui, le paquebot largue les amarres à 13h30. Si je veux profiter de la ville, je ne dois pas traîner. Je prends un taxi pour le « Old souk » qui n’est qu’à une dizaine de minutes en voiture. Les marchands ouvrent tout juste leurs échoppes.

Rejoindre le souk des épices et le souk de l’or en bateau traditionnel

Je prends un Abra – bateau traditionnel en bas – et traverse la Creek (bras de mer) avec la population locale. Pour 1 AED je rejoins l’autre rive en quelques minutes. Me voici à longer les boutres, ces navires de bois transportent des marchandises diverses et variées : pneus, électroménager, cartons en tous genres. Ces « cargos » locaux, sont des vestiges historiques et c’est incroyable de voir ils naviguent toujours.

Me voici au souk des épices dont les parfums sont envoûtants, puis au souk de l’or. C’est agréable car il n’y a pas encore beaucoup de touristes.

Le temps passe vite mais flâner le long de la Creek est particulièrement agréable. Je ne me lasse pas de regarder le ballet des abras qui emmènent leurs passagers d’une rive à l’autre.

Dubai Creek

Il est temps de rejoindre le Costa Diadema pour déjeuner au buffet et assister à l’appareillage.

Après avoir vu la ville s’éloigner, nous faisons route vers Mascate. Je profite du soleil et des transats pour me reposer de mes trépidantes journées à Dubaï. L’après-midi passe vite !

Costa Diadema - piscine

La nuit tombe, apéritif et concert sont au programme dans l’Atrium. Vient ensuite l’heure d’aller au théâtre. Ce soir présentation des hôtes des différents pays puis un spectacle où des acrobates s’envolent dans les airs et se contorsionnent dans une chorégraphie poétique.

Pour le dîner, j’ai choisi l’option qui me permet d’aller au restaurant quand je le souhaite de 18h30 à 21h. Ma table se trouve au restaurant Corona Blue. Au menu ce soir : salade de poulpe, poisson et une pâtisserie pour le dessert. Je poursuis la soirée en passant de salon en salon profiter des concerts live et des animations.

Costa Diadema - restaurant Corona Blue

Restaurant Corona Blue.

Jour 4 – Mascate – Sultanat d’Oman

Le Costa Diadema arrive à 8h30 à Mascate. Je me lève plus tôt pour voir l’arrivée dans ce port enclavée entre les montagnes. J’aime vraiment cette escale qui tranche avec les buildings modernes des Emirats.

Mascate - Muttrah fort

Faire le marché à Mascate

Ce matin, je me rends au marché aux poissons. J’aime le visage des marchands et observer les acheteurs choisir les plus belles pièces. Plus loin le marché aux fruits et légumes et ses couleurs magnifiques.
Mascate - Marché aux poissons

Voir le panorama depuis le fort de Muttrah

Le fort de Muttrah offre un point de vue idéal sur la ville blanche enclavée au milieu des montagnes. L’entrée est gratuite, il faut grimper de nombreuses marches mais le panorama vaut vraiment la peine.

mascate - lemon mintJe déjeune sur le port en observant les passants et en me régalant d’un shawarma – lamelles de mouton ou de poulet marinées que l’on déguste roulées dans une galette de blé avec une purée de pois chiches (houmous). La viande est parfumée et pour quelques rials (le rial est la monnaie locale mais on peut tout aussi bien payer en dirhams, euros ou dollars), il ne faut pas se priver de ce voyage culinaire. Le lemon mint reste la boisson incontournable pour compléter les saveurs de ce repas.

Se promener sur la Corniche de Mascate

Cet après-midi, je prends mon temps. Je me promène le long de la Corniche. Mon regard se perd dans l’océan et me laisse apercevoir une magnifique tortue de mer. Elle viendra plusieurs fois prendre sa respiration à quelques mètres du bord. La promenade est belle, la chaleur est douce et agréable et la vue sur le Costa Diadema fort sympathique.

À la rencontre des locaux au souk de Muttrah

Le soleil se couche, le muezzin invite les fidèles à le rejoindre pour la prière à la mosquée. La nuit tombe et voilà le moment que je préfère. La ville se vide de ses touristes et la population locale vient faire ses achats en famille au souk de Muttrah. Dans les étroites ruelles aux parfums d’encens, les costumes traditionnels remplacent robes et bermudas des touristes. A la sortie du souk, on trouve les marchands de bois de santal que des hommes viennent acheter. On y trouve également de grands supports en bois qui utilisés pour parfumer les vêtements. On brûle l’encens au centre du support et les effluves odorantes viennent imprégner les tissus.

Après avoir profité d’une promenade nocturne en bord de mer, je retourne dîner à bord avant de profiter des dernières lueurs de la ville lorsque le Costa Diadema quitte le port à 22h.

Jour 5 – En mer

Cette journée en mer me permet de prendre mon temps et de profiter du navire. Je prends tranquillement mon petit déjeuner dehors puis m’installe sur les transats. Dans la douceur du Détroit d’Ormuz, mon regard se perd dans l’océan.

La journée passe vite : animation près des piscines, opération shopping dans l’Atrium, déjeuner sur le pont, baignade à la piscine… il y a de quoi faire.

Depuis que je suis à bord je n’ai pas eu beaucoup le temps de profiter vraiment du bateau. C’est l’occasion.

Visite du Costa Diadema, cliquez ici

Le soleil se couche tôt, vient l’heure du cocktail du soir puis les bars s’animent avec quelques concerts. Chaque salon a son ambiance, il y en a pour tous les goûts.

Costa Diadema - bar

Après le dîner je fais connaissance avec le robot Pepper puis je passe la soirée au country rock club où l’ambiance est à son comble.

Jour 6 – Doha – Qatar

Au réveil, depuis mon balcon, j’aperçois déjà la sky line de Doha. Nous accostons à 9h. Une fois à quai, je profite d’une navette gratuite proposée par le port pour me faire déposer juste devant le MIA – Museum of Islamic Art. C’est idéal pour mon programme de la journée.

Doha - Qatar - MIA - Museum of Islamic Art

Se dépayser au Souk Waqif

C’est un marché typique avec des ruelles étroites en labyrinthe où l’on trouve de tout : artisanat, épices, costumes traditionnels, quincaillerie mais aussi et surtout le marché aux chameaux, faucons ou encore oiseaux exotiques.

Marché aux chameaux

Marché aux faucons – Falcon souk

Clinique pour faucons – Falcon hospital

Dans le Falcon souk, on trouve une clinique pour soigner ces oiseaux qui sont ici, comme dans les Emirats Arabes Unis, domestiqués pour la chasse ainsi que pour des compétitions. Dans la clinique, on soigne les ailes ou becs cassés, on réalise des opérations de chirurgie très pointues ainsi que de la recherche biologique.

Marché aux oiseaux

L’endroit est également idéal pour prendre un verre ou pour déjeuner dans un dépaysement total.

Le souk est ouvert du tous les jours de 9h à 12h30 et de 16h à 22h et le vendredi de 16h à 22h.

Visiter le Musée national du Qatar – Jean Nouvel

Le site est très facilement identifiable avec sa forme de rose des sables, véritable symbole du désert. Cette œuvre architecturale a été réalisée par le Français Jean Nouvel.

Ce musée incroyablement moderne est dédié à l’histoire du Qatar. Il est aussi monumental à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le visiteur est véritablement immergé dans un décor où se mêlent œuvres et objets historiques, mais aussi la faune et la flore de la région le tout entouré de projections géantes sur les parois de la rose des sable avec une musique qui vous transporte dans un univers plein de découvertes. La muséographie est tout simplement magnifique et grandiose.

Jean Nouvel décrit lui-même ce musée ainsi : « Le bâtiment que j’ai dessiné devait faire écho à ces trois histoires. La première, qui couvre une période assez longue, est l’histoire de la péninsule et de ses habitants. La deuxième concerne les modes de vie dans le désert et les régions côtières, et l’industrie des perles. La troisième est l’accélération spectaculaire qui a donné au royaume – en quelques décennies seulement – la puissance et la prospérité qu’on lui connaît aujourd’hui. De par sa puissance économique, le Qatar est un leader mondial dans des domaines aussi divers que l’éducation, la communication et les technologies énergétiques. »

J’ai adoré ce musée qui est pour moi un incontournable de Doha. Il est étrangement peu fréquenté car Doha est en train de s’ouvrir au tourisme. Les explications sont en arabe et en anglais mais le musée est très visuel et la barrière de la langue n’est pas une difficulté. Chaque salle du pavillon comprend une zone dédiée aux enfants qui peuvent jouer et manipuler des objets pour apprendre en s’amusant.

A l’extérieur, on découvre l’ancien palais du Sheikh Abdullah bin Jassim Al Thani. Désormais restauré, il permet de visiter le howsh, concept ancestral qui comprend une cour entourée de bâtiments où l’on venait déposer les marchandises. Les toits terrasses offrent une vue magnifique sur la mer et le paquebot.

Le musée est ouvert du dimanche au mercredi de 9h à 19h, le jeudi et le samedi de 9h à 21h et le vendredi de 13h30 à 21h. Il faut compter 2h au minimum pour le visiter. Entrée payante : 50 QAR. Le Riyal Qatari est la monnaie locale. Vous trouverez un bureau de change à la gare maritime, des automates bancaires dans le souk Waqif mais pour se simplifier la vie on paie partout par carte bancaire.

Découvrir le Museum of Islamic Art – MIA

Dessiné par l’architecte Ieoh Ming Pei et aménagé par Jean-Michel Wilmotte, ce musée présente l’art islamique de 3 continents sur 1400 ans. Les œuvres de la collection sont toutes liées à l’islam, mais beaucoup sont de nature non religieuse.

Le musée est ouvert tous les jours de 9h à 19h et le vendredi de 13h30 à 19h. Entrée payante.

Admirer la Skyline de Doha depuis la Corniche

C’est depuis la Corniche que l’on admire les plus beaux buildings de West Bay. Face au jardin du MIA et au port des dhows, à la nuit tombée, la brume de chaleur s’estompe et laisse place à une illumination architecturale unique sur le front de mer.

Doha Skyline - Qatar

C’est ici que se trouve les plus hauts buildings du Qatar. Parmi eux : Aspire tower, une tour hôtel de 300 mètres de haut, le World Trade Center Doha à l’illumination bleu qui ondule comme une vague, la Doha tower dessinée par Jean Nouvel dont l’éclairage donne une impression de transparence, la Tornado tower ou encore le sheraton et sa construction pyramidale.

Doha Skyline - Qatar

Nous quittons Doha à 20h. Depuis le Costa Diadema, la vue est aussi magnifique et je ne m’en lasse pas.

Doha - Qatar- Costa Diadema

Jour 7 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

Cette matinée de détente en mer est bien agréable. Nous accostons à Abu Dhabi à 11h. Depuis le bateau on peut voir Le Louvre Abu Dhabi. La journée va être pleine de découvertes. A notre arrivée, je prends rapidement un taxi en direction du Palais présidentiel pour une visite incroyable.

Visiter le Palais présidentiel Qasr Al Watan

Le Qasr Al Watan est le palais où sont accueillis les principaux dignitaires du monde. Les visites officielles y sont fréquentes. La visite du palais allie l’histoire, le grandiose et la modernité.

L’entrée monumentale du palais donne le ton. On se sent tout simplement minuscule lorsque les énormes portes s’ouvrent pour y pénétrer. C’est un véritable palais des mille et une nuits. Ici la légende rejoint la réalité.

Le grand hall est un témoignage de l’héritage architectural et artistique de la région. Le dôme central s’élève à 60 mètres au-dessus du sol et mesure 37 mètres de diamètre. Avec ses arcades aux motifs orientaux et ses mosaïques, il est majestueux et impressionnant. Des cubes en miroir sont positionnés à chaque angle reflétant l’orient dans un monde plus moderne.

Chaque zone du palais met en évidence un aspect unique des nombreuses fonctions et caractéristiques du palais : salle de banquet, bibliothèque, cadeaux présidentiels… La salle du Conseil suprême fédéral est chargée d’histoire. C’est ici que se décide l’avenir de la région. C’est là que des entités telles que le Conseil suprême fédéral, la Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe se réunissent pour exprimer des ambitions, fixer des ordres du jour et tracer la voie à suivre. L’impressionnant lustre central a été conçu pour absorber les sons ambiants de la pièce. Ce magnifique luminaire comprend 350 000 cristaux et pèse 12 tonnes. Il a dû être assemblé directement dans la pièce en raison de ses proportions massives.

Qasr Al Watan est ouvert tous les jours de 10h à 20h – Entrée : 60 AED (tarif 2019) en visite libre incluant la navette pour rejoindre le palais depuis l’entrée principal. Prévoir au minimum 1h30 de visite. Des contraintes événementielles ou la réception d’officiels au palais présidentiel peut engendrer des modifications de des horaires des visites. Une tenue correcte est à respecter : pas de short pour les hommes, ni de tenue dénudée ou jupe courte pour les femmes.

Il faut compter environ 15 minutes pour retourner au terminal croisière. Il y a des taxis devant le palais. Cette visite peut se faire par soi-même ou en réservant auprès du bureau des excursions (15€ tarifs 2019). Le prix est identique et ne comprend pas le transfert.

De retour à bord du Costa Diadema, j’ai rendez-vous à 15h pour le départ de l’excursion que j’ai réservé.

Costa Diadema - Abu Dhabi

Faire une excursion en 4×4 dans les dunes avec dîner dans le désert

J’ai réservé cette excursion sur le site Costa avant le départ, j’ai hâte de découvrir le désert ! Je grimpe dans un énorme 4×4 au pied du bateau. La caravane s’élance sur une immense autoroute où l’on peut rouler jusqu’à 160km/h.

Tout ce qui rappelle la ville disparaît peu à peu, nous sommes entourés de dunes. Des campements font leur apparition ainsi que quelques chameaux. Après une heure de trajet, la route se transforme en piste. Le 4×4 s’arrête au pied des dunes près d’un enclos à chameaux où un petit tète sa mère. Pendant la pause photos, les chauffeurs dégonflent les pneus des véhicules pour une conduite plus sportive dans le sable.

Cette fois les 4×4 s’élancent dans les dunes et enchaînent dérapages, descentes vertigineuses, virages serrés… c’est impressionnant et ça secoue dans tous les sens. Dans le véhicule, il y a de l’ambiance car nous sommes secoués et amusés par ce terrain de jeu incroyable.

Abu Dhabi - Dunes et Désert en 4x4

Des arrêts sont prévus ce qui permet de voir le chemin parcouru en observant les autres 4×4 de la caravane qui arrivent. Le jour décline, nous descendons des véhicules pour voir le soleil se coucher sur les dunes. C’est un spectacle magnifique et fascinant pour ce dernier jour à Abu Dhabi.

A la nuit tombée, nous arrivons à l’Arabian nights village. Des chameaux nous attendent pour un petit tour dans le désert. Certains font de la luge dans les dunes. A côté, en plein cœur du désert, un campement de luxe a été installé.

C’est ici que nous dînons. Sur la place centrale un grand buffet de spécialités locales est dressé. Comme les bédouins, nous sommes assis par terre sur de confortables coussins et dînons en écoutant de la musique locale avec un spectacle de danse du ventre. Certains s’habillent de costumes traditionnels tandis que d’autres se font faire des tatouages au henné.

Nous prenons la route du retour vers 20h pour notre dernière nuit sur le Costa Diadema.

Cette excursion en vaut vraiment la peine. Une bonne condition physique est nécessaire pour le safari en 4×4. Tarif 2019 : 125€ par personne comprenant le dîner et les animations.

Jour 8 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

C’est au petit matin, alors que le soleil n’est pas encore levé que je quitte le Costa Diadema. Cette croisière était magnifique avec de nouvelles expériences et découvertes fascinantes. Cette région évolue et change si vite qu’elle offre une alternative très intéressante pour l’hiver par rapport aux Caraïbes. Personnellement je ne me lasse pas d’y retourner ce qui me permet de mettre à jour régulièrement le livre : Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats.

En savoir plus et téléchargez ici le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats

J’espère que ce récit vous aura plu et fait rêver avec peut-être un futur projet pour découvrir à votre tour cette destination exceptionnelle.

Pour conclure ce journal de bord, j’aimerais vous apporter mon éclairage sur quelques idées préconçues que j’ai pu entendre avant de partir :

On ne peut pas s’habiller comme on veut : j’ai passé mon séjour habillée à l’européenne, c’est-à-dire comme j’en ai eu envie et comme j’en ai l’habitude en été. Aucune contrainte n’est imposé à personne en dehors des lieux officiels et des lieux de culte où hommes et femmes doivent se couvrir jusqu’au chevilles. Pas de bermuda, ni décolleté ou tenue dénudée dans ces cas uniquement.

On ne peut pas aller à la plage, ni se mettre en maillot de bain : si la population locale pratique peu la baignade, rien de vous empêchera de profiter de la mer. Pour cela, rendez-vous sur les plages publiques qui sont particulièrement bien aménagées ainsi que dans les hôtels de bord de mer. Même si vous n’êtes pas client, leur « Beach club » vous permet, pour quelques dirhams, de profiter de confortables installations : transats sur la plage ou près de la piscine, prêt de serviettes, bar et restauration… Même si l’océan vous invite à la baignade, il n’est pas recommandé de se baigner en dehors de ces endroits. Non pas parce que c’est interdit mais tout simplement pour respecter les pratiques locales.

Dubai - JBR Beach

Tout le monde vit dans le luxe, la vie est chère : c’est vrai, ces pays sont particulièrement luxueux. On l’observe partout voitures, hôtels, boutiques… Au demeurant le coût de la vie reste identique à celui des grandes capitales du monde. On trouve des restaurants à tous les prix, des boutiques identiques à toutes les enseignes connues et pour ce qui est des visites, les musées sont au même prix que partout dans le monde. Les taxis sont très pratiques et bon marché. A Dubaï et au Qatar on pourra également utiliser le métro.

On ne peut pas boire d’alcool : certes, l’alcool n’est pas autorisé à la consommation en dehors des hôtels qui accueillent les touristes. L’avantage de partir en croisière c’est que de retour à bord, vous pourrez profiter à loisir de votre package boissons. Et puis je recommande le Lemon Mint qui pour moi est la spécialité locale à goûter pendant ce séjour.

Il doit faire trop chaud : rassurez-vous l’avantage des croisières c’est qu’elles ne sont proposées que dans les périodes tolérables pour nos organismes d’occidentaux. Les meilleures périodes étant décembre et janvier avec une chaleur douce autour de 25°C en journée et 17°C la nuit.

En ville, il n’y a que des buildings, c’est sans intérêts : de ce point de vue, chacun se fera sa propre opinion. Personnellement je leur trouve un esthétisme certain et un intérêt architectural. De plus, ils offrent un panorama incroyable depuis certaines plateformes d’observation. Les croisières sur cette destination permettent d’allier modernisme et tradition. A Mascate on n’y voit aucun building de verre immense. Les excursions sont aussi une bonne alternative pour ceux qui préfère un voyage moins citadin et plus proche du désert. Chacun peut donc y trouver son compte.

fauconnier - abu dhabiChacun des pays visité a ses particularités mais ils ont tous un point commun : le sens de l’accueil. C’est une destination où l’on se sent bien et la population est particulièrement accueillante. Enfin le mieux pour vous faire votre propre opinion est de tenter l’expérience de la découverte des pays du Golfe Arabo-Persique qui offrent vraiment une grande richesse pour qui s’y intéresse un peu.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.