Virgin Voyages annonce les célébrations du voyage inaugural de Scarlet Lady ainsi que deux pré-croisières

Scarlet Lady

©Virgin Voyages

Le programme palpitant de la croisière inaugurale de Scarlet Lady

Alors que Scarlet Lady effectue actuellement ses essais en mer au large de Gênes, Virgin Voyages annonce un programme palpitant pour la croisière inaugurale prévue le 1er avril 2020. Pour célébrer le lancement du navire de manière festive, de nombreuses suprises exclusives sont prévues comme l’apparition de célébrités ainsi que des événements spéciaux pour offrir une expérience inoubliable aux « marins » (nom donné aux passagers des paquebots Virgin Voyages).

Deux croisière pré-inaugurales pour découvrir Scarlet Lady en avant-première

Cette annonce s’accompagne de l’ouverture des réservations pour deux itinéraires « Sneak-a-Peek » qui donneront un aperçu des croisières Virgin Voyages et qui se tiendront du 26 au 29 mars et du 29 mars au 1er avril 2020. Croisières Aller/Retour de Miami avec escale au Beach Club de Bimini.

Ces voyages seront une occasion unique de découvrir Scarlet Lady avant le début de sa saison inaugurale avec des expériences Virgin exceptionnelles comme danser jusqu’au bout de la nuit lors de la soirée Scarlet Night ou encore profiter d’un accès à tous les restaurants du navire ainsi qu’à l’intégralité des divertissements proposés à bord.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Baptême du MSC Grandiosa à Hambourg

Baptême MSC Grandiosa - illuminations

Le MSC Grandiosa est le premier paquebot de la classe Meraviglia-Plus à être mis en service. Avec des participants allemands et internationaux, les célébrations du baptême ont été conçues pour des invités venus des quatre coins du monde, ainsi que pour la ville de Hambourg.

Une scénographie nocturne pour mettre en valeur le MSC Grandiosa à Hambourg

Les festivités ont débuté dès l’arrivée du paquebot à Hambourg le 6 novembre, date à laquelle ont débuté quatre nuits d’illuminations intitulées « Blue Port ». Un concept signé par l’artiste international de renom, Michael Batz. Des éclairages d’ambiance positionnés à 20 endroits différents ont baigné le port dans une lumière bleue, en hommage à la mer et à l’engagement de MSC Croisières pour la protection des océans. Pour respecter l’environnement et le climat, c’est un éclairage à faible consommation d’énergie qui a été utilisé. Une scénographie particulièrement soignée qui a été créée pour mettre en valeur la silhouette étincelante de la Philharmonie de l’Elbe ainsi que les illuminations du MSC Grandiosa.

Baptême MSC Grandiosa - illuminations

Cérémonie d’inauguration du MSC Grandiosa

La traditionnelle cérémonie d’inauguration s’est déroulée à bord du paquebot, faisant du MSC Grandiosa la vedette principale du spectacle. Plusieurs célébrations ont eu lieu dans différents espaces du navire offrant ainsi aux invités l’opportunité de découvrir tout ce que ce que ce navire exceptionnel a à offrir.

Au cœur de l’événement, le MSC Grandiosa a été mis en valeur lors de l’apogée du spectacle avec un son et lumières mettant en valeur le paquebot en parade et la Philharmonie de l’Elbe au moment du passage du navire.

Vidéo de la cérémonie de baptême du MSC Grandiosa

Le MSC Grandiosa a été baptisé comme le veut la tradition par Sophia Loren, marraine officielle de MSC Croisières, juste avant le lancement d’un feu d’artifice exceptionnel.

Le port de Hambourg étant surnommé la « porte ouverte sur le monde », MSC Grandiosa a paradé aux cœur d’une ville illuminée de bleu avant de retourner s’amarrer à quai, symbolisant ainsi l’entrée du navire dans le monde.

Dîner de gala réalisé par un Chef étoilé

Une inauguration MSC Croisières ne saurait être complète sans un dîner de gala glamour à bord, avec un menu gastronomique signé par le chef allemand, Harald Wohlfahrt. Ce chef a été élu au rang des 10 meilleurs chefs au monde, et il est le seul chef allemand à avoir conservé ses trois étoiles Michelin pendant 25 années consécutives. 

Au menu du dîner de gala :

  • Salade de crabe royal coulis de crustacés et caviar
  • Maultasche : ravioles farcies sauce au pistou et truffes
  • Turbot rôti au fumet de moules au safran
  • Tarte au chocolat, poires caramélisées et glace vanille, mascarpone

Un baptême placé sous le signe de la fête

Tous les bars et salons du navire étaient animés pendant la soirée pour une ambiance de fête que les invités ne sont pas prêts d’oublier.

La soirée s’est achevée sur l’emblématique promenade méditerranéenne de 93 mètres de long, la Galleria Grandiosa, où les invités ont dansé jusqu’au bout de la nuit au son du DJ allemand Mousse T. et de la chanteuse britannique Emma Lanford. Le duo a déjà fait le tour du monde, et ne s’est pas privé d’enflammer une fois de plus le dancefloor.

MSC Grandiosa soirée baptême

Un village MSC Croisières pour associer la villes aux festivités

Sur les berges de l’Elbe, le MSC Village conçu sur-mesure, a accueilli plus de 5 000 visiteurs. Il a permis aux habitants de se joindre aux célébrations dès 17h, et profiter des food trucks et de concerts le soir de l’inauguration. Les présentateurs Annemarie & Wayne Carpendale, sans nul doute la famille la plus populaire de la télévision allemande ont animés le village à quai en liaison directe avec la cérémonie à bord.

Baptême MSC Grandiosa - Village MSC Croisières

Le plan d’investissement hors norme de MSC Croisières

Le MSC Grandiosa est le 3e navire de l’innovante classe Meraviglia, et le 1er paquebot de la classe Meraviglia-Plus. C’est aussi le 5e navire nouvelle génération lancé par MSC Croisières en seulement deux ans et demi dans le cadre d’un plan d’investissement de la compagnie qui s’élève à 13,6 milliards d’euros, sur plus de 10 ans.

Le MSC Grandiosa sera suivi par 12 autres navires d’ici 2027, dont son navire jumeau, le MSC Virtuosa, qui sera mis en service en octobre 2020. Les navires de la classe Meraviglia ont été pensés autour des besoins des passagers d’aujourd’hui. Un design épuré ainsi que la vaste gamme d’installations et de divertissements rendent ces paquebots adaptés au plaisir de toute la famille.

Le MSC Grandiosa est le plus grand navire de la flotte MSC Croisières. Les paquebots de la classe Meraviglia-Plus sont des prototypes enrichis, avec plus de cabines, davantage d’espaces publics et de nouvelles caractéristiques. Entre autres :

  • L’incontournable Promenade Méditerranénne sera l’artère du navire. Sous un ciel de LED de 98,5 mètres de long, les passagers peuvent profiter d’un vaste programme de divertissement, tout en ayant l’opportunité de faire du shopping, boire un verre ou se restaurer.
  • Le MSC Grandiosa donne une toute nouvelle dimension au shopping à bord et la promenade intérieure devient le centre de cette expérience. Ici, dans les boutiques disposées à la façon d’un centre commercial, les croisiéristes y retrouvent leurs marques préférées de vêtements, de bijoux, de produits high-tech et bien plus encore.
  • Les restaurants de spécialités se situent également au niveau de la promenade, comme L’Atelier Bistrot, un bar-lounge à la française, qui offre à la fois une scène, une piste de danse, et des places en terrasse.
  • Les deux nouveaux spectacles exclusifs du Cirque du Soleil at Sea sont les deux grands incontournables de l’offre de divertissement. Ces spectacles ont été créés par le leader mondial en divertissement artistique, le Cirque du Soleil, dans le cadre d’un partenariat à long terme véritablement unique avec MSC Croisières.
  • Le MSC Grandiosa est équipé du premier assistant personnel virtuel de croisière au monde, ZOE. Ce service est doté d’intelligence artificielle et sait répondre aux questions essentielles des passagers directement depuis leurs cabines. C’est aussi une des caractéristiques de l’expérience de croisière connectée, MSC for Me.
  • Le MSC Grandiosa a été conçu pour toutes les saisons, et passera l’hiver en Méditerranée pour découvrir des destinations comme Barcelone, Palerme, Marseille ou La Vallette à Malte.
ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

MSC Croisières deviendra la 1ère compagnie de croisière au monde neutre en carbone

C’est à l’occasion des célébrations d’inauguration du MSC Grandiosa que MSC Croisières a annoncé son engagement à devenir la première compagnie de croisière au monde carboneutre.

  • Toutes les émissions de CO2 de la flotte MSC Croisières seront compensées d’ici le 1er janvier 2020 grâce à une combinaison de projets carboneutre de haut niveau qui dépendront de plus en plus des crédits carbone bleu.
  • Contribution à la réalisation d’objectifs développement durable instaurés par les Nations Unies et poursuite des investissement dans des technologies environnementales de pointe qui permettent d’obtenir des paquebots zéro émissions.

MSC Croisières prend des engagements sans précédent pour devenir la 1ère compagnie de croisière au monde neutre en carbone

A l’heure où les compagnies de croisières sont montrées du doigts au regard des questions environnementales, doit-on culpabiliser de partir en croisière ? C’est la question posée par Escale Croisière à Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux. Il apporte un éclairage précis sur le sujet et nous explique en détail la démarche de la compagnie qui se veut exemplaire et inspirante pour l’industrie de la croisière. 

Réduction des taux de carbone à hauteur de 29% en 2024 et 40% en 2030

MSC Seaview - Baptême - Gênes Pierfrancesco Vago

Dans sa déclaration, Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières a déclaré : « Nous misons sur l’innovation depuis que nous avons commencé à construire nos premiers navires de croisières en 2003, et de ce fait, nous avons l’une des flottes les plus modernes en mer, qui affiche aussi les plus hautes performances environnementales. Grâce à notre vision à long terme, nous obtiendrons une réduction du taux de carbone à hauteur de 29% en 2024 par rapport à 2008 ; et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de 40% en 2030.

Le paquebot MSC Europa sera équipé de piles à combustibles alimentées au GNL

Dans le cadre du lancement du projet PACBOAT, le futur MSC Europa, sera le premier paquebot World-Class équipé de piles à combustible alimentées au GNL. Ce navire sera le premier des 5 navires au GNL qui rejoindront la flotte MSC Croisières. Il s’agit ici non seulement d’une première mondiale pour une technologie qui promet d’être plus efficace pour les opérations maritimes à forte puissance, mais également d’un nouvel exemple concret de l’engagement de la compagnie à développer et à soutenir le développement de technologies nouvelle génération qui lui permettront ainsi qu’à toute l’industrie des croisières de réaliser des opérations zéro émissions.

MSC World Class - MSC Europa

MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de CO2 grâce à des projets carboneutres

« Nous reconnaissons aujourd’hui que les technologies environnementales, même les plus avancées, sont insuffisantes pour atteindre la neutralité carbone de façon immédiate. C’est pourquoi nous prenons aujourd’hui un engagement supplémentaire visant à garantir que notre flotte n’ait pas d’impact négatif sur le changement climatique à compter du 1er janvier 2020. Notre héritage maritime remonte à plus de 300 ans, et, en tant que compagnie familiale, nous n’avons de cesse de nous focaliser sur le long terme. Pour nous, il s’agit ici d’un nouveau pas en avant dans notre démarche de protection des océans, des destinations que nous visitons et des communautés avec lesquelles nous interagissons. », précise Pierfrancesco Vago.

MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) des opérations maritimes de sa flotte grâce à une combinaison de projets carboneutres de haut niveau développés par les entités internationales leader en la matière, avec un effet immédiat sur les émissions de gaz à effet de serre. Tous les coûts engendrés par ces démarches resteront entièrement à la charge de la compagnie.

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago a ajouté : « Nous allons collaborer avec des leaders mondiaux ayant la capacité de compenser les émissions de CO2 avec le plus haut niveau d’intégrité. Notre vision est aussi d’investir dans des projets qui offrent des avantages communautaires quantifiables, protègent l’environnement et soutiennent les objectifs de développement durable des Nations Unies. » Plus particulièrement, MSC Croisières vise à développer un éventail de solutions de compensation des émissions de carbone qui intègre des projets pour la protection et la restauration des océans et des environnements côtiers en absorbant davantage de CO2 qu’aujourd’hui. Les projets carbone bleu qui se focalisent principalement sur les environnements côtiers sont aujourd’hui très rares, et MSC Croisières va elle-même soutenir le développement de ce qui vise à devenir les premiers crédits carbones à être générés depuis les vastes océans de la planète. Cela permet ainsi d’offrir de nouveaux moyens pour protéger et encourager la biodiversité marine, ainsi que soutenir les communautés qui dépendent des ressources précieuses de la mer.

Dans sa conclusion, Pierfrancesco Vago a précisé : « La compensation carbone bleu sera un des axes principaux de notre engagement à assurer la neutralité carbone de façon immédiate. Nous allons mettre nos équipes et nos ressources au travail pour soutenir le développement de ces projets spécifiques, et mettre en œuvre des processus de certification. Ces derniers permettront de générer cette forme innovante de compensation qui sera directement bénéfique aux océans et aux communautés côtières. À mesure que ces projets deviendront disponibles, nous nous reposerons sur eux de façon croissante et prioritaire dans le cadre de nos démarches pour atteindre des opérations zéro émissions. »

Les nouveaux paquebots MSC Croisières prêt pour l’alimentation électrique à quai depuis 2017

Les démarches de MSC Croisières liées à son engagement à réaliser des opérations zéro émissions se focaliseront également sur l’efficacité énergétique et sur d’autres aspects de ses opérations globales, au-delà des émissions. D’ailleurs, depuis 2017, tous les nouveaux navires qui sont mis en service par la compagnie ont la capacité de s’alimenter à quai. Cela permet de réaliser zéro émission à quai de façon immédiate dans tous les ports qui sont équipés et compatibles avec cette technologie. Et si la source d’énergie des ports est renouvelable, les bénéfices seront encore plus importants.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Le MSC Magnifica sera rénové et rallongé

MSC Magnifica

Pourquoi le MSC Magnifica va être rallongé ?

Interviewé par Escale Croisière, Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux, répond à cette question.

Le projet de rénovation du paquebot MSC Magnifica représente 130 millions d’euros d’investissements. Les travaux seront réalisés début 2021. Une section de 23 mètres lui sera ajoutée afin de disposer de 7 000 m2 de confort supplémentaires et de nouvelles installations.

Un paquebot plus respectueux de l’environnement

À la fin des travaux, le MSC Magnifica bénéficiera de deux nouvelles avancées majeures en matière environnementale. Elles viendront s’ajouter aux systèmes de pointe existants sur toute la flotte de la compagnie : un système de Réduction Catalytique Sélective (RCS) et un système avancé nouvelle génération de traitement des eaux usées (AWT – Advanced Wastewater Treatment).

MSC Magnifica

Réduction des émissions pour préserver la qualité de l’air

MSC Magnifica - cheminéeLa technologie RCS permet de réduire les émissions d’oxyde d’azote de 90%, en les transformant en molécules d’eau et d’azote pur grâce à une technologie avancée de contrôle actif des émissions.

Le MSC Magnifica sera également équipé de technologies environnementales supplémentaires de pointe, comme un système hybride de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS), dans le cadre de l’engagement environnemental exceptionnel pris par MSC Croisières, visant à minimiser et continuellement réduire son impact sur l’environnement. Ce système permet de supprimer jusqu’à 98% du dioxyde de soufre présent dans les émissions du navire, et de considérablement réduire les particules fines. Les systèmes EGCS hybrides du MSC Magnifica offrent une plus grande flexibilité pour opérer en toutes circonstances, de façon écologique et responsable.

Traitement des eaux usées

MSC Croisières a également profité de cette rénovation pour installer un système avancé de traitement des eaux usées à bord. En conformité avec les normes internationales les plus strictes, il permettra de purifier les eaux usées pour une qualité proche de celle de l’eau du robinet. Ce système répond à la « Norme Baltique », et les eaux usées atteignent, une fois traitées, un haut niveau de qualité qui est supérieur aux niveaux usuels de la plupart des municipalités dans le monde.

Branchement à quai en escale

Pour aider à réduire et toujours minimiser davantage les émissions lorsque le navire est amarré au port, le MSC Magnifica aura la capacité d’assurer son alimentation énergétique à quai en se branchant au réseau local lorsque ce système est disponible.

MSC Magnifica

Un paquebot plus spacieux pour le plus grand confort des passagers

La transformation du MSC Magnifica permettra d’offrir 215 cabines supplémentaires, et au total, 63% des cabines du navire auront un balcon. De plus, les hébergements des hôtes seront améliorés de manière générale, la superficie du solarium sera augmentée de 800m2, un parc aquatique sera créé, les espaces dédiés aux enfants seront entièrement repensés, et d’autres nouvelles caractéristiques seront ajoutées, dont deux nouveaux restaurants et un nouvel espace shopping.

Les itinéraires du MSC Magnifica rénové

Le MSC Magnifica offrira des itinéraires nouveaux et variés, desservant certaines des destinations les plus plébiscitées comme la Méditerranée, les Îles Canaries & Madère, l’Europe du Nord et les capitales Baltiques. Suite à ces travaux de transformation, le navire répondra aux normes environnementales les plus strictes au monde, instaurées par l’Organisation Maritime Internationale, ce qui lui permettra d’obtenir la certification nécessaire pour opérer dans des environnements délicats comme la mer Baltique.

24 croisières de 2 à 14 nuits sont programmées au départ de Southampton entre mai et octobre 2021. La plus incontournable de ces croisières est probablement le voyage de 12 nuits en mai, durant lequel le navire fera escale dans les 3 Îles Canaries : Grande Canarie, Tenerife et Lanzarote, pour profiter du climat et des paysages typiques de cette destination.

MSC Magnifica proposera également 4 itinéraires dans les Fjords norvégiens et fera escale dans deux nouvelles destinations : Skagen au Danemark, renommée pour ses heures de soleil et une luminosité unique ; et Rosendal en Norvège, qui est l’un des quatre plus grands Fjords au monde.

En août 2021, une croisière de 14 nuits en Méditerranée occidentale desservira Palma de Majorque et Monte Carlo.

MSC Magnifica

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Groupe Costa : 12,6 milliards d’euros et plus de 63 000 emplois générés en Europe

En France, la contribution du Groupe s’élève à plus de 480 millions d’euros et environ 2 200* emplois. Rien qu’à Marseille, port stratégique pour les opérations méditerranéennes du Groupe Costa et au cœur de son engagement en faveur de l’innovation durable, les activités du Groupe Costa ont généré un impact économique direct, indirect et secondaire de 163 millions d’euros au total, ainsi que plus de 850 postes à plein temps en 2018.

Costa Fascinosa

Costa croisières contribuent à l’économie européenne

Le Groupe Costa, leader du secteur en Europe et en Chine avec 3,2 millions de passagers, se démarque avec un impact économique européen de 12,6 milliards d’euros et 63 000 emplois en équivalent temps plein sur l’année 2018.

Contribution de Costa Croisière à l’économie en France

En France, où Costa reste le leader du marché avec une part de marché de 47 % et une présence tout au long de l’année, la contribution du Groupe s’élève à plus de 480 millions d’euros et environ 2 200* emplois.

Costa Croisières et Marseille

Costa Pacifica

 

Impact économique de Costa Croisières à Marseille

À Marseille, port stratégique pour les opérations méditerranéennes du Groupe Costa, ses activités ont généré un impact économique direct, indirect et secondaire de 163 millions d’euros au total, ainsi que plus de 850 postes à plein temps en 2018.

Depuis la cité phocéenne, le Groupe Costa a généré un mouvement de 662 751 passagers, avec au total 173 escales en 2018.  Cette année, la société continue de renforcer sa présence à Marseille en proposant ses deux premiers navires propulsés au GNL : l’AIDAnova et le Costa Smeralda.

Ces chiffres issus de l’enquête 2018 réalisée par Deloitte & Touche, l’université de Gênes et l’université de Hambourg ont été communiqués à l’occasion du Blue Maritime Summit organisé par le Club de la Croisière de Marseille et le Port de Marseille le 17 octobre 2019. Cet événement a pour thème la transition écoénergétique du secteur maritime de la cité phocéenne, et rassemble des autorités, des parties prenantes, des représentants spécialistes de la construction navale et de la réparation, ainsi que des opérateurs leaders du secteur.

Le Chantier Naval de Marseille (dans lequel le Groupe Costa détient une participation minoritaire) est un centre de mise en cale sèche stratégique pour l’ensemble du Groupe et une référence en matière de réparation et de maintenance de navires dans toute la région méditerranéenne. La forme 10 est la plus grande cale sèche de Méditerranée. Elle peut prendre en charge les nouveaux paquebots GNL du Groupe Costa, des navires qui représentent une avancée capitale pour l’ensemble du secteur croisières et qui sont à la pointe de l’innovation durable du secteur.

Costa Croisières participe concrètement au développement durable du port de Marseille

Costa collabore également avec des institutions locales en faveur du développement durable du port. Suite à la signature du protocole de déploiement de l’ESI (Environmental Ship Index) en 2017, le Groupe a signé en partenariat avec le Grand Port Maritime de Marseille un engagement collaboratif pour la protection de l’environnement (contrôle et surveillance des émissions) et la création d’un centre logistique de pointe pour le ravitaillement. Ce projet repose sur la mise en place d’un programme de formation dédié aux officiers, avec des parcours spécifiques aux professionnels maritimes mettant l’accent sur la préservation du milieu marin. En plus de ces initiatives, le 17 octobre 2019, le Groupe Costa signe la Charte Bleue pour une croisière plus propre lors des escales à Marseille. Un acte qui renforce ses engagements envers la transition écoénergétique de sa flotte.

Costa Croisières - Neil PalombaComme l’explique Neil Palomba, Président de Costa Croisières : « Les croisières ont un impact bien plus important que ce qu’on imagine généralement sur la valeur et la croissance de l’économie locale des villes et pays dans lesquels les navires font escale. Chaque euro dépensé par notre Groupe, par nos clients ou par nos membres d’équipage a un effet multiplicateur entraînant un cercle vertueux capable de transformer de manière positive l’économie locale, en garantissant la continuité et en renforçant la stabilité économique. Le but de notre enquête est justement de quantifier cette valeur afin de pouvoir élaborer des programmes de développement durable en collaboration avec les communautés de nos ports d’escale.  Nous avons énormément misé sur la technologie afin d’appuyer les initiatives de protection environnementale que nous avons mises en place au sein de notre flotte existante, et nous avons introduit les premiers navires propulsés au GNL au monde. Nous œuvrons par ailleurs à renforcer nos initiatives de protection environnementale et de contrôle et de surveillance des émissions, via des partenariats avec des institutions et des autorités portuaires locales. Nous sommes donc fiers de signer le Blue Maritime Charter aux côtés de ces autorités et des autres opérateurs du secteur. »

Costa Fortuna - Costa Croisières

*En équivalent temps plein.

Les chiffres mentionnés dans cet article proviennent d’une enquête réalisée par Deloitte & Touche, l’université de Gênes et l’université de Hambourg visant à évaluer l’impact économique de la compagnie de croisière à l’échelle européenne.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Les ports de France s’organisent pour accueillir des croisières plus propres

Marseille, Cannes… les ports de France s’organisent et mettent en place des chartes en vue d’améliorer la qualité de l’air lors des escales de paquebots.

Marseille, les compagnies de croisières signent la Charte Bleue

Dans un contexte généralisé de prise de conscience territoriale autour du sujet des émissions de polluants atmosphériques liées aux activités maritimes, les compagnies de croisières s’engagent à leur tour aux côtés des grandes institutions pour préserver la qualité de l’air des habitants de Marseille. Grâce à la signature de cette « Charte Bleue », une nouvelle étape fondamentale est franchie pour le plan « Escales Zéro Fumée » initié, pour Marseille, par le Port de Marseille-Fos, le Club de la Croisière Marseille-Provence et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ce plan qui est applicable à l’ensemble des trois ports de commerce de la région, prévoit en effet, pour Marseille, un engagement financier de près de 9 millions d’euros de la Région Sud et du Port de Marseille Fos pour contribuer, à horizon 2024, au branchement à quai de navires de croisière, une première en Méditerranée. Cette initiative unique, et particulièrement ambitieuse, a reçu le soutien politique de la Ville de Marseille et du Département des Bouches-du-Rhône, ainsi que d’un grand nombre de parlementaires de tous horizons politiques.

4 compagnies de croisières signataires de la Charte Bleue à Marseille

  • Costa Cruises
  • MSC Croisières
  • Ponant
  • Royal Caribbean Cruises Ltd

Ces quatre compagnies sont des signataires cruciaux pour le développement de la croisière à Marseille. Elles prennent aujourd’hui des engagements très clairs, alors que leur activité représente 83 % des escales et 95 % des passagers de croisière dans les bassins du Port de Marseille, attestant par ce chiffre de la volonté affichée par l’ensemble des partenaires de se mobiliser en faveur d’une diminution significative des polluants atmosphériques.

Charte Bleue : les 4 règles à respecter

Par la signature de la Charte Bleue, les compagnies de croisières s’engagent, au-delà des obligations réglementaires nationales ou internationales, à respecter les 4 règles suivantes :

  • Adhérer et recourir au projet de connexion électrique des navires à quai mené par le port de Marseille Fos sur le site du MPCT (Marseille Provence Cruise Terminal), avec la perspective de pouvoir brancher dès la saison 2024 deux navires à quai en simultané ;
  • S’obliger à manœuvrer, dès l’entrée dans la zone de régulation du port de Marseille Fos, avec du Maritime Gas Oil 0,1 % ou des moyens équivalents comme le GNL (Gaz Naturel Liquéfié) ou encore des systèmes de lavage des fumées conformes aux réglementations internationales et locales ;
  • Favoriser la programmation à Marseille des escales de navires alimentés au GNL en contribuant au développement d’une filière d’avitaillement depuis les terminaux GNL de Fos Tonkin et de Fos Cavaou ;
  • Maintenir une vitesse maximale de 10 nœuds dans la zone pilotée en entrée et en sortie.

« Cette signature est une avancée inédite et majeure pour l’environnement, pour la filière croisière en Méditerranée, pour Marseille et ses habitants et pour le Port. Nous souhaitons résolument développer l’activité croisière de façon responsable et acceptable par nos riverains. Nous avons maintenant l’engagement de l’ensemble des parties prenantes, et la perspective du branchement effectif des navires de croisière sur nos quais » déclare Hervé Martel, Président du Directoire du port de Marseille Fos.

ean-François Suhas, Président du Club de la Croisière Marseille Provence« Le déploiement à Marseille des quatre actions de la Charte Bleue menées conjointement par les compagnies de croisières et le port de Marseille Fos est unique dans le monde portuaire et constitue une formidable avancée pour l’avenir. S’inscrivant en dehors de toutes obligations réglementaires internationales ou nationales, ces actions sont le fruit d’une volonté opérationnelle forte. Et cette simultanéité d’engagements volontaires n’existe nulle part ailleurs », ajoute Jean-François Suhas, Président du Club de la Croisière Marseille Provence.

« Nous vivons aujourd’hui une étape extrêmement importante du plan « Escales Zéro Fumée », puisque ce sont les compagnies de croisière elles-mêmes qui adhèrent à notre initiative et viennent prendre les engagements que nous attendions tous. Avec l’ensemble de ma majorité, nous avons pris ce sujet en main en posant 30 millions d’euros sur la table pour que les installations d’électrification des navires de croisière puissent voir le jour. Aujourd’hui, on voit bien que cette nouvelle donne pousse les compagnies de croisières à s’inscrire dans notre démarche. C’est un succès extraordinaire et je veux féliciter le Club de la Croisière comme le Port de Marseille Fos pour cette réussite. Désormais, nous devons poursuivre notre effort pour arriver à des résultats concrets dans les délais auxquels nous nous sommes engagés ! » conclu Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et initiateur du plan Escales Zéro Fumée.

Cannes, de plus en plus d’adhérents à la charte croisière

Élaborée par la Mairie de Cannes et la CCI Nice Côte d’Azur, cette charte  croisière encourage les compagnies de croisières adhérant et participant au programme, en les faisant bénéficier de mesures incitatives pour leurs actions en faveur de la protection de l’environnement.

Les 4 engagements environnementaux de la Charte Croisière de Cannes

  • Réduction des émissions polluantes dans l’air :
    • Utilisation d’un carburant à 0,1 % de soufre
    • Stricte interdiction d’incinération des déchets à bord
    • Avoir un service de tendering respectueux de l’environnement
  • Réduction de la pollution en mer :
    • Zéro rejet d’eaux usées traitées
    • Zéro rejet d’eaux issues du système de lavage des fumées (ou scrubbers)
  • Protection de la biodiversité :
    • Contourner les herbiers de posidonies lors des manœuvres et ancrage
    • Respecter la zone de pilotage obligatoire et de mouillage
  • Mise en œuvre d’une démarche environnementale globalisée
    • Favoriser les démarches en faveur de l’environnement
    • Privilégier pour les excursions les bus propres
    • Limiter les rejets d’émissions polluantes à terre

Les compagnies adhérentes à la Charte Croisière de Cannes

Depuis le 25 juillet 2019, 8 compagnies (3 grands groupes et 5 compagnies indépendantes) ont déjà signé la Charte Croisière

  • Crystal Cruises
  • MSC Croisières
  • Norwegian Cruise Line Holdings Ltd.
  • Phoenix Reisen
  • Silversea Cruises
  • Star Clippers
  • Royal Caribbean Cruise Line
  • The Ritz Carlton Yacht Collection

D’ici fin 2019, 93% des navires présents dans la baie auront adhéré à cette démarche, ce qui représente 420 460 passagers. Il est à noter que les compagnies refusant de signer cette charte se verront interdites de débarquer leurs passagers à Cannes dès le 1er janvier 2020.

MSC Croisières signe la Charte Croisière et s’engage en vue de ses escales en baie de Cannes

Cette signature constitue un grand pas en avant en matière d’écologie. Dans le cadre de son plan d’investissement sans précédent dans l’industrie de 11,6 milliards d’euros, MSC Croisières, dont la flotte s’étendra à 25 navires à horizon 2027, investit de manière significative en matière d’écologie et de transition énergétique.

Erminio Eschena, Directeur des Affaires Institutionnelles et des Relations Industrielles de MSC Croisières : « Notre signature ne s’officialise qu’aujourd’hui mais je me réjouis de confirmer que MSC Croisières a été précurseur quant à la mise en place des dispositifs liés à la transition énergétique en baie de Cannes. En effet, avec le MSC Seaview, positionné en rade depuis le début de cet été, nous remplissons déjà pleinement les 4 piliers de cette charte. Je tiens donc à saluer la qualité de cette dernière qui correspond bien aux avancées technologiques de l’industrie et notamment à celles de notre navire, le MSC Seaview. »

Patrick Pourbaix, Directeur général de MSC Croisières France BeLuxPatrick Pourbaix, Directeur général de MSC Croisières France :  » Cette signature est une évidence pour MSC Croisières d’autant plus que Cannes est une destination incontournable pour la compagnie. Depuis 2014, 9 navires de la flotte MSC Croisières ont fait escale entre Cannes et Villefranche sur mer et près de 70 escales sont programmées sur 2019 et 2020. Le MSC Seaview sera positionné de nouveau en rade entre le 4 avril et le 7 novembre 2020 et effectuera des rotations hebdomadaires. »

Jean-Pierre Savarino, Président de la CCI Nice Côte d’Azur : « La charte que nous signons aujourd’hui est importante pour concilier développement économique et préservation de l’environnement. Cette démarche doit aussi être gagnante pour tous ses acteurs : Ville, exploitant portuaire et compagnies signataires. Ces dernières pourront bénéficier d’un bonus sur les droits de port par passager et par escale. Le respect de ces engagements sera par ailleurs régulièrement contrôlé. »

La protection de l’environnement est un enjeu majeur pour Cannes. David Lisnard prévoit donc dès le 1er janvier 2020, d’imposer les normes de cette « charte croisière » à la totalité des navires mouillant en baie de Cannes, sous peine de se voir interdire de débarquer leurs passagers à Cannes.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION