Journal de bord : la Grèce en 5 jours sur le Celestyal Olympia

Celestyal Olympia - Santorin

Partir en croisière, en profiter le plus possible malgré la contrainte de ne pouvoir partir longtemps et se sentir dépaysé. Voici ce que j’ai vécu lors de ma croisière de 5 jours à bord du Celestyal Olympia. Avec la Grèce pour destination, j’ai mis toutes les chances de mon côté pour avoir du soleil et pour profiter d’un séjour tout compris avec :

  • Deux excursions en français : Ephèse en Turquie ou visite de l’île de Samos et visite médiévale de la ville de Rhodes.
  • Un package boissons avec les principaux cocktails (Mojito, Ouzo, boissons et cocktails sans alcool, eau, vins, cafés…). Certains alcools forts et Champagnes sont payants ainsi que les jus de fruits frais, les milkshakes… Avec le package on ne paie qu’un petit supplément. Exemple : moins de 2€ pour le jus de fruit frais du matin.
  • Taxes portuaires incluses.
  • Pourboires compris.

Celestyal Olympia

Embarquement pour la croisière « Emblématique mer Egée »

J’ai embarqué sur le Celestyal Olympia au Pirée (le port d’Athènes) avec pour programme :

  • Jour 1 :
    • Le Pirée – Départ à 11h30
    • Mykonos : 18h – 23h
  • Jour 2 :
    • Samos : 5h – 15h30 (choix d’escale avec Kusadasi à faire lors de la réservation).
    • Kusadasi : 7h30 – 13h
    • Patmos – 17h45 – 21h30
  • Jour 3 : Rhodes 7h – 18h
  • Jour 4 :
    • Héraklion : 7h -12h
    • Santorin : 16h30 – 21h30
  • Jour 5 : Le Pirée – Arrivée à 7h

Dans ce journal de bord, je vais partager avec vous ma façon de profiter de ce court voyage pour en voir le plus possible tout en profitant au maximum de mon séjour. 

Jour 1 : Le Pirée – Mikonos

Départ du Pirée à 11h30

Celestyal OlympiaLe paquebot quittant le port à 11h30, le mieux est d’arriver la veille pour ne pas risquer de manquer le départ du bateau. Cela me permet d’arriver sereinement au port. Depuis l’aéroport, les taxis ont des prix fixes vers Le Pirée et Athènes. Il y a un peu moins de 50 km entre l’aéroport et le port mais le trafic est variable, il faut donc mieux être prévoyant. Je n’indiquerai pas le tarif ici car il est susceptible d’évoluer d’année en année mais je vous invite à regarder sur le site de l’office de tourisme ou de l’aéroport.

L’embarquement était rapide à la gare maritime. Il faut dire que les comptoirs d’enregistrement et le personnel sont nombreux. Je suis contente car ils parlent français, c’est un accueil bien agréable.

Une fois à bord, je visite un peu le navire en attendant que ma cabine soit prête mais le temps passe très vite. Visitez le Celestyal Olympia en détail ici.

Ma valise a été livrée, je m’installe donc dans ma cabine. Mon cabinier me souhaite la bienvenue et me précise que si je le souhaite, il peut faire un lit double à la place des lits jumeaux. Il s’assure que je ne manque de rien, j’apprécie. Je ne le saurais que plus tard, mais chaque soir, je retrouve un nouveau compagnon sur mon lit. C’est anecdotique, mais j’adore ces petits animaux confectionnés avec les serviettes.

Une fois l’exercice de sécurité effectué, le paquebot largue les amarres. J’adore les départs et celui-ci est vraiment top. Pour cause, sur le pont supérieur, on peut accéder à une grande plage avant qui a une vue imprenable sur la passerelle de commandement. Je peux donc assister à la manœuvre du commandant et du pilote.

Une fois en mer, je déjeune au buffet grec et je profite du solarium. C’est un moment de détente que j’apprécie beaucoup et cela tombe bien car il y a un peu plus de 6h de navigation.

Sur le journal de bord, il est indiqué que nous serons au mouillage pour l’escale à Mykonos. Pour descendre en chaloupe, les passagers sont invités à récupérer un ticket qui donnera l’ordre de descente. C’est bien pratique car les annonces se faisant par haut-parleurs cela permet de ne pas attendre dans un espace fermé, je peux donc continuer de profiter du pont et de la vue depuis notre mouillage. Près de la piscine centrale des cours de danse s’enchaînent : zumba, sirtaki…

18h – 23h : Escale à Mykonos

Les moulins de Mykonos se dessinent à l’horizon. Notre mouillage est face au port et les navettes nous déposent vraiment au cœur de la petite ville blanche.

C’est une ville dorée que je découvre avec la lumière du soir. Pendant que certains passagers filent en direction des restaurants, je préfère me promener sur le bord de mer. Les terrasses sont animées, le soleil décline. La vue sur le soleil couchant depuis les moulins est magnifique.

A la nuit tombée, je pars déambuler dans les ruelles. Les touristes sont moins nombreux car les autres bateaux de croisières ont quitté l’île. Les tenues de plages ont laissé place aux tenues de soirée. Je prends mon temps pour me perdre dans la ville qui a changé d’ambiance par rapport à la fin d’après-midi.

Avec un départ tardif du navire, j’ai le choix de dîner en ville ou sur le bateau. Il y a de nombreuses navettes qui font l’aller/retour ce qui permet d’en profiter vraiment et de ne pas attendre longtemps pour rentrer. La dernière liaison est à 22h30.

De retour sur le Celestyal Olympia, j’attends le départ et profite de la vue depuis le Thalassa bar.

Celestyal Olympia - Thalassa bar

Jour 2 : Kusadasi – Patmos

A l’aube, j’entends le navire qui ralentit. Nous sommes à Samos et les passagers qui ont choisi cette escale lors de leur réservation sont débarqués en chaloupe.

Escale à Kusadasi : 7h30 – 13h

Kusadasi - Turquie

Après avoir pris mon petit déjeuner sur le pont, je débarque à Kusadasi et prend mon bus pour l’excursion d’Ephèse. Notre guide parle très bien français et nous fait visiter le site qui est à moins de 20 kilomètres du port. Comme nous sommes arrivés tôt, il ne fait pas encore trop chaud.

A l’écoute du récit de notre guide je m’imagine à une autre époque. Nous visitons le quartier administratif de la cité, l’agora, l’odéon… Des chats ont pris possession du site et posent pour les touristes. Plus loin, des fouilles sont en cours dans les villas romaines. C’est incroyable de voir des mosaïques et des murs peints si bien restaurés. Puis j’arrive devant la bibliothèque de Celsus et termine la visite par le grand théâtre. Je suis impressionnée par le site.

De retour au port, notre guide nous donne quelques informations sur la ville. Kusadasi signifie l’île aux oiseaux. Sur le port on peut d’ailleurs voir une belle statue illustrant le nom de la ville. Je profite du temps qui me reste avant de repartir me promener dans le souk. Parmi les souvenirs à ramener, je préfère la nourriture plutôt que les bibelots. J’opte donc pour du thé à la pomme et de l’alva, une sorte de nougat à base de graines de sésame et de pistaches.

Face au port je fais quelques photos du caravansérail. Construit en 1619, c’est ici que les caravanes se reposaient à l’époque de l’empire Ottoman.

13h – le paquebot quitte le port et prend la direction de Samos où nous arrivons à 15h30 pour reprendre les passagers qui ont choisi cette escale ce matin.

Dans l’après-midi je me concocte un programme 100% détente entre bronzette au solarium et baignade en piscine. Après la belle excursion de ce matin, cette pause est la bienvenue.

Celestyal Olympia - Piscines

Escale à Patmos : 17h45 – 21h30

La navigation de fin d’après-midi est magnifique entre les îles. Le Celestyal Olympia s’approche de la côte et nous offre un mouillage magnifique à Patmos.

Cet après-midi j’ai choisi de faire l’excursion : Visite du monastère de Saint-Jean et de la grotte de l’Apocalypse. Les passagers en excursion sont les premiers à prendre leur chaloupe. Mon bus commence par prendre la route panoramique depuis le petit port de Skala.

Le monastère a été fondé en 1088 par Saint Christodoulos. Je découvre l’église byzantine de Saint-Jean ornée de bois sculpté, peintures et mosaïques. Le site est classé au patrimoine mondial de L’UNESCO.

Un peu plus loin, je visite la grotte de l’Apocalypse située juste derrière la chapelle Sainte Anne. On peut y voir la croix sculptée par Jean l’évangéliste ainsi que des trous dans la paroi. Il s’agit de l’endroit où Jean était allongé lorsqu’il écoutait Dieu lui dicter l’Apocalypse et qui lui servait également de lit.

Avant de quitter le port, je fais un tour sur le port dont les petites boutiques, bars et restaurants invitent à la flânerie.

De retour à bord, un grand barbecue m’attend près des piscines. Un groupe joue de la musique grecque tandis que des danseurs en tenue traditionnelle venus de Patmos font l’animation sur le pont.

A 21h30 le paquebot lève l’ancre sous un ciel magnifique.

Jour 3 : Rhodes 7h – 18h

Escale à Rhodes - Grèce

Il y a un peu de vent lorsque nous arrivons à Rhodes et comme il fait chaud, c’est agréable. Je prends mon petit déjeuner au buffet sur le pont arrière avant de partir découvrir la ville médiévale.

Avec le petit train municipal, on peut aller jusqu’à l’Acropole et au temple d’Apollon situé environ 3 km du port. Je conseille vivement d’utiliser le petit train ou un taxi pour s’y rendre car la route grimpe et il peu faire chaud. Le prix n’est pas très élevé dans les deux options.

Escale à Rhodes - Grèce - L'acropole

De retour en ville, je visite le palais des chevaliers. L’ancien palais a été partiellement détruit par un séisme en 1851 puis par l’explosion d’une poudrière ottomane en 1856. Sa restauration date de 1937. Elle a été réalisée par les autorités fascistes du Dodécanèse italien. A l’intérieur se trouve le musée byzantin que l’on visite surtout pour ses mosaïques de l’époque hellénistique et byzantine.

Dans la ville les boutiques, restaurants et bars sont très nombreux. Il est préférable de s’y promener en en fin d’après-midi car il y a moins de monde.

En longeant la mer, je me dirige vers les anciens moulins situés sur la digue du port de plaisance. Les chats y sont nombreux. Ils sont nourris et stérilisés par de bonnes âmes. Les touristes sont invités à déposer une obole dans une boîte cadenassée pour qu’ils continuent d’être soignés. Tout au bout, j’imagine le célèbre colosse de Rhodes qui étaient à l’entrée du port. Aujourd’hui, deux statues de daims en bronze le remplacent.

Cette escale longue me permet même d’aller me détendre à la plage et c’est bien agréable.

Rhodes - Grèce - plage

18h – Le Celestyal Olympia largue les amarres et après cette journée passée à terre, je n’ai qu’une envie me détendre et profiter des concerts donnés sur le pont.

Ce soir c’est le cocktail du commandant et tous les passagers sont invités à la présentation des officiers du navire.

Je vais dîner au restaurant et notre serveur nous dévoile ses talents de chanteur. Il met l’ambiance auprès des passagers en fin de repas. Pour terminer la soirée, j’assiste au spectacle donné au Muses lounge. La mythologie grecque est revisitée en chorégraphies par les danseurs et chanteurs du navire.

Dîner - Celestyal Olympia - Aegan restaurant

Jour 4 : Heraklion – Santorin

Escale à Héraklion : 7h -12h

Ce matin, j’ai choisi de faire l’excursion : Palais Minoen de Knossos (ou Cnossos). Le site est à environ 5 kilomètres du port. Pour moi c’est important d’avoir un guide. Cela me permet d’apprendre que Knossos est sans doute le berceau de la première civilisation d’Europe, celle des Minoens. Les fouilles se sont étalées de 1878 à 1930. Celles de l’anglais Sir Arthur Evans ont permis de dévoiler le palais minoen qui était aussi la maison du roi Minos.

Notre excursion se termine par un tour en ville pour voir les principaux monuments : l’église St Titus, la Town hall loggia, la fontaine Morosini, la fontaine Bembo et le fort de Koules sur le port.

Escale à Santorin : 16h30 – 21h30

Je déjeune au buffet et profite des quelques heures de navigation jusqu’à Santorin pour visiter la passerelle de commandement du Celestyal Olympia. La visite était proposée dans le journal de bord pour quelques euros. C’est une occasion unique pour les passagers.

Après un peu de détente au solarium, Santorin est en vue. Nous passons le long des îles volcaniques à l’entrée de la caldera. La navigation est superbe avec ce temps magnifique. Le paquebot se met au mouillage près du volcan de Paléa Kaméni dont les coulées de lave noires se jettent dans l’océan.

C’est en chaloupe que j’arrive au vieux port de Fira. Les courageux prendront le chemin muletier à pied pour rejoindre la ville. Ce n’est pas recommandé car il est très glissant et à dos de mules, il ne ménage pas le dos des pauvres bêtes. Je prends le téléphérique pour 6€ le trajet (tarif 2018) et en quelques minutes me voici en ville.

Maisons et églises blanches se découpent sur un panorama grandiose. Je me promène dans les ruelles ou boutiques et bars se succèdent. La ville est si belle avec ses villas blanches et ses piscines de couleurs turquoise qui se découpent sur le haut de la falaise. Je termine la journée par un verre en terrasse au coucher du soleil.

Celestyal Odyssey - Celestyal Olympia - Santorin

De retour à bord, un barbecue vient clore cette magnifique croisière. Des spécialités grecques sont proposées au menu de ce soir et avec la vue depuis le navire sur Fira, c’est vraiment une soirée inoubliable qui se termine avec un concert de musique grecque.

Avant de me coucher, je boucle tristement ma valise. La nostalgie me guette.

Jour 5 Le Pirée – Athènes

C’est au lever du soleil que j’arrive au Pirée. Je profite de mon dernier petit déjeuner sur le pont lorsque le paquebot entre dans le port.

Le Pirée - Celestyal Olympia

Il est temps de quitter le bateau et de saluer une dernière fois l’équipage qui a pris soin de moi pendant ce séjour. Le sens de l’hospitalité est vraiment une grande qualité chez Celestyal Cruises.

Escale au Pirée – Visite d’Athènes

Mon séjour ne serait pas complet sans une petite visite d’Athènes qui est situé à une dizaine de kilomètres du port. Il faut noter qu’il y a souvent des bouchons pour se rendre au centre historique. Comme il est encore tôt, je commence ma visite par l’Acropole et le Parthénon.

Je termine ma journée à Athènes par le musée de l’Acropole où l’on peut voir de nombreuses statues et vestiges retrouvés sur le site. C’est l’occasion d’en savoir plus sur ses œuvres et sur la vie dans l’Acropole.

Ce que j’en pense

Logo Escale CroisièreLe séjour aura été court mais je n’aurais jamais imaginé en profiter autant. La navigation entre deux escales est idéale pour allier détente et visites. Le navire fait escale à proximité des plus beaux sites, ce qui m’a permis de faire de belles promenades en ville.

Les excursions sont très bien organisées : bon timing, guide francophone et visites très intéressantes tant culturellement que pour les paysages magnifiques que j’ai pu découvrir.

Celestyal Olympia - Horizon Lounge

Je recommande vraiment ce voyage si vous recherchez le dépaysement sans pouvoir partir longtemps. Avec la Grèce comme destination, le soleil est quasiment assuré pour découvrir les îles.

Parmi les points forts de Celestyal Cruises : le tarif tout compris pour une croisière sans surprise, l’ambiance grecque et bien sûr l’itinéraire.

Si cette croisière vous a fait envie, sachez que vous avez la possibilité de profiter d’un bon plan Escale Croisière auprès de cette compagnie, pour en savoir plus, cliquez ici.

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.