Journal de bord : Emirats, Oman, Qatar et Bahrein sur le MSC Lirica

C’est l’hiver qui m’a poussé à chercher une destination croisière où j’aurais l’assurance de trouver du soleil, de la chaleur et de l’exotisme. Le Golfe Persique est une destination qui correspond bien pour ces vacances. C’est une destination que je connais bien et si vous me suivez depuis quelques temps, vous connaissez sans doute le Guide Escale Croisière Dubai, Oman et les Emirats. Avec cette croisière, je vais faire de nouvelles escales mais aussi me faire plaisir en retournant voir ce qui me plaît tant dans celles que je connais déjà et pourquoi pas y découvrir de nouvelles choses.

croisière msc lirica - golfe persiqueC’est donc sur le MSC Lirica que j’embarque pour : Dubai, Abu Dhabi et Sir Bani Yas aux Emirats Arabes Unis, Mina Salman à Bahrein, Doha au Qatar, Mascate et Khasab au Sultanat d’Oman. L’intérêt de cet itinéraire de 12 jours c’est à la fois le nombre de pays visités et des escales de deux jours et plus : 4 jours à Dubaï et 2 jours à Mascate. Un timing idéal pour les visites et pour profiter de la vie nocturne. Vous êtes prêts à me suivre ? Alors, c’est parti…

Embarquement immédiat sur le MSC Lirica

Le paquebot MSC Lirica a été construit à Saint-Nazaire en 2003. C’est le troisième paquebot de MSC Croisières. En 2015, la compagnie rénove le navire et lui ajoute une section de 24 mètres. Pour visiter le navire dans le détail, c’est par ici.

J’ai été agréablement surprise par la modernité du paquebot et par son agencement. Je rêvais d’y trouver de grands solariums et surtout un espace pour me restaurer matin, midi et soir à l’extérieur. Mon vœu a été exaucé et j’en suis bien heureuse car sur cette destination, passer les soirées sur le pont fait partie de mes petits plaisirs.

Jour 1 – Dubai – Emirats Arabes Unis (EAU)

La journée commence par une bonne nouvelle, l’embarquement peut commencer dès le matin tôt et les cabines disponibles à midi. Idéal pour déposer rapidement mes valises et repartir illico visiter Dubai. Je connais bien la ville et je sais que pour gagner du temps et pour quelques euros, le moyen le plus simple de se rendre au souk de l’or est de prendre un taxi.

Ma promenade commence par les vitrines étincelantes des bijouteries de cette ruelle au style traditionnel. Les locaux y négocient les plus beaux bijoux tandis que les passants lèchent les vitrines en famille. Plus loin j’arrive au souk des épices dont les parfums et les couleurs me manquaient. Pour 1 dirham (moins de 0,30 €) je traverse la Creek en Abra. Quelques minutes suffisent pour traverser le bras de mer entre les tours à vent traditionnelles et les buildings modernes.

J’aime passer du temps en terrasse au bord de l’eau et observer la population. S’y mêlent la population locale composée en majorité d’indo-Pakistanais, d’expatriés occidentaux, de philippins et de touristes. Nous sommes vendredi et à mesure que la soirée avance, tout le monde semble sortir pour profiter de la fraîcheur du soir.

Je termine ma journée par une visite du musée du vieux Dubai qui se trouve près du « Old Souk ». On peut y voir des reconstitutions de la vie traditionnelle avant la poussée des buildings de la ville. A ma sortie, le soleil est couché et l’appel à la prière amène les fidèles à la mosquée. Cette ambiance me transportent immédiatement dans l’exotisme recherché.

Le vieux souk est très vivant, je découvre dans les dédales d’une ruelle un souk indien où se vendent des colliers d’œillets d’inde et des offrandes pour le temple tout proche. J’adore cette vie grouillante et trépidante où l’on se sent en toute sécurité mêlé aux habitudes des locaux. J’y termine donc ma soirée.

dubai - souk indien

Jour 2 – Dubai – EAU

Premier petit déjeuner en terrasse sur le pont supérieur. J’adore la vue sur la Skyline de Dubai avec la Burj Khalifa (plus haute tour du monde à ce jour) qui domine la Sheikh Zayed Road.

Ce matin je décide d’aller à « The Dubai Frame » une nouvelle excentricité locale. L’œuvre de Fernando Donis est en fait un « cadre » en or qui s’élève dans le ciel à 150 mètres de haut. Cette porte gigantesque symbolise le passage du passé vers le présent/futur. Du sommet, la vue est imprenable : ville plus traditionnelle autour de la Creek et ville moderne et futuriste du côté des buildings de Dubai. La vue par temps clair est superbe.

Au centre de la plateforme qui permet de se rendre d’un pilier à l’autre, le sol se dérobe sous les pas pour marcher sur une allée de verre. Les sujets au vertige s’abstiendront mais c’est très réussi. 

C’est en métro que je me rends ensuite au Mall of the Emirates pour aller voir la station de ski Dubai. Téléphérique, tire-fesse, piste de luge… tout y est, même le chalet en bois pour prendre une boisson chaude au pied des pistes.

Le centre commercial est immense et on y trouve de tout : boutiques de luxe, enseigne de la grande distribution, food court (zone exclusivement réservée à la restauration avec des dizaines d’options de restauration)… La fête nationale aura lieu demain et tout est décoré aux couleurs du drapeau des Emirats.

Sans m’en rendre compte, la journée est passée vite et mes pieds me font comprendre que j’ai dû beaucoup marcher aujourd’hui. Je rentre donc au bateau en taxi dont le prix est peu onéreux à Dubai.

Pour profiter de la vue et de la douceur du soir, je dîne au buffet du MSC Lirica et je passe la soirée sur le pont arrière.

22h – le paquebot quitte le port juste après l’exercice de sécurité. Les lumières de la ville s’éloignent alors que nous prenons le large.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Dubai

Jour 3 – Abu Dhabi – EAU

Ce matin le paquebot accoste à Abu Dhabi. Pendant mon petit déjeuner, j’observe la mer. J’ai la chance de voir d’énormes poissons et surtout un dauphin dans le port.

Aujourd’hui, c’est la fête de l’Union. C’est le 2 décembre 1971 que les émirats se sont unis en une fédération. L’accueil est très chaleureux au terminal croisière. Un village bédouin a été reconstitué : danses traditionnelles et cuisine locale sont présentées aux passagers.

abu dhabi - danses traditonnnelles

Un fauconnier présente également son rapace. L’oiseau est adulé aux Emirats. Historiquement il était utilisé par les bédouins pour la chasse. Les proies ramenées par le faucon permettaient d’améliorer les repas quotidiens. Aujourd’hui il est utilisé pour des courses chronométrées pendant lesquelles le faucon s’élance derrière une proie tractée par des avions radio commandés. Les émiratis se passionnent tellement pour cet oiseau qu’il existe des hôpitaux pour les soigner.

fauconnier - abu dhabi

Je prends un taxi pour aller visiter le Louvre Abu Dhabi. L’architecte français Jean Nouvel a conçu une œuvre architecturale incroyable. L’immense dôme argenté qui abrite les salles d’exposition pèse plus de 7 500 tonnes (le même poids que la Tour Eiffel à Paris). La coupole est une forme caractéristique de l’architecture arabe. Le dôme est une structure géométrique complexe de 7 850 étoiles superposées sur huit couches et dont le motif se répète sous différentes tailles et différents angles. Lorsque les rayons du soleil l’éclairent, la lumière est filtrée créant sous le dôme un effet saisissant connu sous le nom de « pluie de lumière ».

Dans les galeries entourées par la mer, on peut voir des expositions temporaires et permanentes : peintures, sculptures, tapisseries, photographies, arts décoratifs… Toutes les époques, de l’Antiquité à l’art contemporain et toutes les régions du monde sont représentées. La visite du musée est un voyage en lui-même.

Pour la fête de l’Union, des animations sont présentées : tissage artisanale, confection de filets de pêcheurs traditionnels, fauconnerie… A la sortie du musée, une parade aérienne survole le musée tandis que les familles d’Abu Dhabi se retrouvent en bord de mer pour jouer en famille. Les enfants portent des costumes aux couleurs nationales.

louvre abu dhabi

Ce soir le coucher de soleil est magnifique. 21h – le paquebot largue les amarres. J’assiste au spectacle de magie. J’ai beau être au-devant de la scène je reste médusée par la prestation des artistes dont les costumes sont magnifiques.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Abu Dhabi

Jour 4 – Sir Bani Yas – EAU

Ce matin c’est en chaloupe que je descends à Sir Bani Yas. Une zone est aménagée pour les croisiéristes et ce sont les prestations du paquebot que l’on retrouve à terre. Transats avec parasols (gratuits et en nombre), zones pour les familles avec jeux pour les enfants, espace restauration (gratuit), bars où l’on commande ses boissons avec sa cruise card, toilettes… bref tout est fait pour passer un bon moment à la plage.

J’ai donc prévu une journée farniente avec baignade dans l’eau turquoise. En fin d’après-midi, un groupe de dauphins vient nager devant la plage. C’est vraiment une escale agréable pour la détente. Pour ceux qui ont du mal à déconnecter, qu’ils se rassurent, le wifi est gratuit sur l’île.

Les passagers qui le souhaitent peuvent visiter l’île en 4×4 en excursion avec la compagnie. Sir Bani Yas est l’une des plus grandes réserves des Emirats. On peut y voir plus de 10 000 animaux en liberté : oryx d’Arabie, gazelles, girafes, hyènes,  guépards. On peut également y faire du kayak ou du paddle dans le lagon.

lagon sir bani yas

Ce soir c’est soirée méditerranéenne sur le MSC Lirica. Au restaurant on peut choisir une bouillabaisse, du poisson grillé ou encore de la moussaka. Dans les salons du bateau ainsi que pour le spectacle de ce soir, la musique espagnole et italienne ainsi que les dansent… rappellent le thème du jour.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Sir Bani Yas

Jour 5  – Mina Salman – Bahrein

Aujourd’hui encore c’est un accueil chaleureux qui attend les passagers à Bahrein : café à la cardamome, danses traditionnelles et toujours un fauconnier qui accepte bien volontiers que l’on fasse une photo souvenir avec lui.

bahrein - MosquéeDans le « Daily program », le journal de bord, il est indiqué que l’on peut prendre une navette MSC pour le centre-ville qui est à environ 40 minutes du port. Pour quelques euros l’aller/retour, je peux ainsi disposer de ma journée comme je le souhaite car il y a des navettes régulières toute la journée.

J’arrive donc à Bab Al Barhain face à une mosquée. Le lieu est vraiment très central car je suis juste face à un grand souk. La grande avenue sur laquelle nous sommes déposés (Government avenue) mène tout droit au World Trade Center. Ce building est un point remarquable à Bahrein. Avec ses éoliennes en son centre, son architecture est très particulière.

J’ai eu la bonne idée de sortir le matin car le souk est très animé alors qu’il ferme dans l’après-midi pour ne rouvrir qu’en fin de journée. A l’entrée du souk, on trouve des brocanteurs qui transforment vélos, motos ou morceaux de voitures en mobilier.  Plus loin, dans le dédale des ruelles on trouve de tout : des valises, des tissus, de la quincaillerie, des jouets… Le souk est un véritable petit supermarché composé d’une multitude d’échoppes en tout genre. Alors que l’appel à la prière retenti, les boutiques ferment mais certaines restent ouvertes. Le petit mall à proximité reste également ouvert, je profite d’un des petits snacks locaux qui s’y trouvent pour prendre un verre.

bahrein souk

Toujours dans le même quartier, je visite le petit musée de la poste (gratuit) où l’on trouve une très belle collection de timbres locaux et étrangers. Juste en face on trouve un petit centre culturel avec quelques objets exposés. Il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour découvrir de nouvelles choses.

Je passe la fin de journée à bord du MSC Lirica. Le soleil se couche. J’ai passé une journée fort sympathique à Bahrein avec de nouvelles découvertes par rapport à ma précédente escale ici.

19h30 – c’est l’heure de la présentation des officiers au théâtre, suivi du spectacle « Arabian night »

 

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Bahrein

Jour 6 – Doha – Qatar

Au lever du soleil, c’est la brume qui fait son apparition. La skyline de Doha est en vue. Ce matin, je pars en excursion MSC avec Yassine, notre guide pour la journée. La visite débute par un tour panoramique en car au milieu des buildings modernes de la skyline de Doha.

doha - qatar

Nous poursuivons notre tour par le stade principal de la coupe du monde de football 2022 dominé par l’Aspire tower. Avec ces 300 mètres de haut, cette tour d’observation en forme de torche est le plus haut building de Doha.

doha - qatar - stade coupe du monde 2022

De retour le long de la Corniche, nous nous arrêtons au souk Waqif dans le vieux quartier de Doha pour une heure de promenade libre. C’est l’un des quartiers les plus animés de la ville. Évolué d’un marché qui se tenait en fin de semaine où les bédouins échangeaient de la viande, de la laine et d’autres produits, il est aujourd’hui un labyrinthe de ruelles étroites remplies de petites boutiques avec des marchandises empilées jusqu’aux plafonds et des sections séparées vendant des vêtements, outils, épices, encens… Le plus surprenant reste le souk des animaux où l’on peut voir des perroquets, perruches, poules, coqs, lapins, chiots… 

Face au souk se trouve la tour du « Qatar Islamic Center », un centre culturel dédié à la religion islamique.

doha - Qatar Islamic Center

En reprenant le car, nous longeons le souk des faucons et l’enclos où l’on peut voir les chameaux de l’Emir.

Sur le port, nous embarquons sur un dhow pour profiter d’une croisière dans la baie de Doha. Un repas nous est servi : brochettes d’agneau et de poulet sauce blanche accompagnées de riz safrané avec des noix de cajou et amandes et enfin des dattes en dessert. Nous longeons les buildings modernes créés par des architectes avant-gardistes du monde entier. Jean Nouvel a d’ailleurs conçu la « Doha tower ». Malgré sa modernité, cette tour arrondie qui pointe vers le ciel, rappelle les pigeonniers traditionnels du village de Katara.

Après 6h de promenade à la découverte de Doha, il est l’heure de retourner sur le MSC Lirica. Le soleil décline laissant la skyline s’illuminer.

La soirée file ensuite à une vitesse impressionnante :

  • 19h – Le MSC Lirica quitte Doha.
  • 19h30 – Spectacle « Rockland » sur les légendes du rock.
  • 20h30 – Cocktail MSC Club.
  • 21h30 – Dîner au buffet face à l’océan qui se perd dans la nuit noire.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Doha

Jour 7 – En mer – Détroit d’Ormuz

Cette journée en mer est la bienvenue pour se détendre au soleil et prendre du bon temps. Au programme un peu de lecture, baignade à la piscine et observation de l’océan. Nous passons le Détroit d’Ormuz en journée. On peut voir les îles iraniennes au large. De nombreux navires marchands ainsi que quelques paquebots naviguent également dans la région.

Le soleil couchant sur l’océan est un spectacle que je ne peux me lasser de regarder. Sur le pont se croisent les passagers encore en maillot de bain et ceux déjà en tenue de soirée. C’est assez amusant.

Pour cette soirée de gala, j’assiste à un extrait de « La Traviata » de Verdi avant d’aller dîner au restaurant. Au menu ce soir : beignets de crevettes, lotte grillée ou risotto de Saint-Jacques et enfin cheesecake au chocolat.

Jour 8 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je me lève à 6h30 pour voir le soleil se lever derrière les montagnes qui entourent Mascate. Cette ville me fascine à chaque fois qui j’y fais escale. Je prends mon petit déjeuner tranquillement face au port et à la ville blanche.

mascate - oman - La Corniche

La Corniche

Je prends ensuite la navette gratuite qui mène à la sortie du port puis je longe la corniche à pied. Pour prendre un peu de hauteur, je décide de monter au fort de Muttrah. Il fait déjà chaud mais la vue panoramique en vaut vraiment la peine. Avec son allure de château de sable, ce fort a vraiment été bien restauré.

Je poursuis ma promenade par le souk de Muttrah dont le parfum d’encens embaume toutes les ruelles. Outre l’encens, les spécialités de ce souk sont les pashminas (châles en cachemires) et également les antiquités avec de nombreuses reproductions. J’en veux pour preuve ces « vieilles boussoles » en laiton qui portent tantôt une mention marine, tantôt l’effigie de Michael Jackson.

 

mascate - lemon mintJe passe la fin d’après-midi dans un café du bord de mer à déguster un « Lemon Mint » en mangeant du houmous. En soirée, sur le port, le coucher du soleil donne des couleurs uniques aux montagnes qui entourent la ville. Nous sommes vendredi et les ruelles s’animent à la nuit tombée. En remontant le souk de Muttrah, j’arrive dans un endroit qui n’est fréquenté que par les habitants de la ville. Les omanaises originaires de Zanzibar y vendent des parfums aux essences enivrantes à des hommes chics en dishdasha (la tenue locale). Les portants triangulaires vendus sur les étales des marchands servent à parfumer les vêtements avec de l’encens.

 

Jour 9 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je commence ma promenade à Mascate par le marché aux poissons. La grande halle, toute récente, est climatisée. Ici, aucune odeur de poisson. Les négociations vont bon train et les marchands rangent leurs billets sous leur kumma (coiffe traditionnelle). Dans la halle suivante, le marché des fruits et légumes est très coloré. On y trouve de tout et bien sûr des dattes.

Je continue ma petite randonnée le long de la corniche vers la vieille ville de Mascate où se trouve le palais du Sultan. Le trajet fait un peu plus de 5 kilomètre et il est indispensable d’emmener de l’eau avec soi. La promenade est magnifique. Elle longe les forts ainsi que l’encensoir monumental qui domine la baie.

mascate - la corniche

La grande porte : « Kabir gate » m’annonce que je ne suis plus très loin. Elle abrite un musée (fermé le samedi). Le fort Al Mirani est magnifique avec ses créneaux blancs. Plus loin le palais Al Alam, résidence du Sultan puis le fort Al Jalali. La mosquée Al Khor et ses mosaïques bleu nuit. Ici la ville est déserte et pourtant si luxueuse et magnifique qu’elle mérite vraiment le détour. J’ai choisi de m’y rendre à pied mais elle n’est qu’à quelques minutes du port en taxi et donc très facile d’accès.

Si certains choisissent de visiter le musée national d’Oman, pour ma part, je visite le musée des relations franco-omanaises qui se trouve dans l’ancienne résidence du consul de France à Oman. Pour moins de 3€ je découvre un petit musée fort sympathique qui retrace toute l’histoire des relations de nos pays depuis le 18e siècle. Les panneaux sont en français, le musée comporte de nombreuses maquettes et objets, il est vraiment très intéressant pour mieux comprendre le pays.

De retour à Muttrah, je retourne me rafraîchir avec un Lemon Mint bien mérité près du souk avant de rentrer au bateau.

C’est au coucher du soleil que nous larguons les amarres et ici, il est tout simplement sublime.

Le spectacle de ce soir est consacré aux musiques de films. Après avoir pris un cocktail près de la piscine, je vais dîner au restaurant puis je passe la soirée à l’arrière du navire, fascinée par la nuit.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Mascate

Jour 10 – Khasab – Oman | Dubai – EAU

Je tenais absolument à voir le soleil se lever sur le fjord d’Arabie alors je me suis levée tôt ce matin. Les montagnes autour de Khasab sont en vue. Alors que les premières lueurs du jour apparaissent, le MSC Lirica se positionne face au port. La mer est un peu agitée.

msc lirica - khassab

Pendant le petit déjeuner, j’admire le paysage qui prend des couleurs dorées et mon impatience de revoir cet endroit grandit.

Après quelques ronds dans l’eau et alors que le vent continue de souffler, Massimo, notre directeur de croisière annonce que les conditions météo ne nous permettent pas de débarquer et que l’escale est annulée. Le MSC Lirica reprend donc la mer. Je m’installe donc sur le pont supérieur pour une journée de détente au soleil.

Alors que l’équipage propose différentes animations : cours de danses, jeux… Massimo annonce la bonne nouvelle de la journée. Nous accosteront vers 17h à Dubai afin de pouvoir profiter de la ville une nuit de plus. Je ne reverrai donc pas les dauphins de Khasab (en savoir plus sur cette escale ici) mais cette compensation me convient autant qu’elle semble convenir aux autres passagers. Les spectacles de ce soir seront finalement joués dans l’après-midi afin que ceux qui le souhaitent puisse profiter autant du show des artistes que de leur soirée dans la ville de tous les superlatifs.

Après une belle journée de détente, la skyline de Dubai se dessine. Cette arrivée de jour est une belle opportunité pour faire des photos des buildings à notre arrivée.

msc lirica - proue

Alors que le soleil se couche, ma soirée à Dubai commence. Je prends un taxi pour le Dubai mall car je tiens à assister au spectacle de la fontaine face à la Burj Khalifa. Il est décidément sublime. Il se joue toutes les 30 minutes de 18h à 23h tous les jours et l’accès au bassin est gratuit. Ceux qui le souhaitent peuvent faire un tour en abra pendant le show pour être au plus près du spectacle moyennant quelques dirhams.

Je poursuis ma soirée par un tour au Souk Al Bahar en face du petit pont près des fontaines. On y trouve quelques boutiques d’art et d’artisanat local. Le Dubai mall a pris un air de fête avec ses décorations de Noël. La soirée passe bien vite dans cette ville qui ne s’arrête jamais.

Jour 11 – Dubai – EAU

Ce matin, le ciel est clair avec le vent qui a soufflé la journée d’hier. Je décide d’aller au sommet de la Burj Khalifa (828 mètres). Après quelques minutes de taxi, me voici au pied de la tour. On peut réserver son billet avant de partir mais attention au risque de tempête de sable, car oui il arrive que l’horizon ne soit pas limpide. Je prends donc directement mon entrée sur place.

Depuis le sommet de la tour, la vue est juste à couper le souffle. Le matin, les buildings de la Sheikh Zayed road sont bien éclairés. On peut rester à l’observatoire le temps que l’on souhaite et je l’avoue, j’y passe des heures. Depuis là-haut, on dirait vraiment qu’on observe une maquette géante tellement les buildings environnant sont petits par rapport à la plus haute tour du monde.

Après un peu de shopping au Dubai mall, je prends le métro en me mettant bien dans le wagon de tête car je sais que ce métro sans chauffeur offre une vue incroyable sur la ville.

Je descends à la station Al Fahidi pour passer ma dernière soirée près de la Creek : dernières traversées en abra, dernier tour dans les souks, dernier verre de « Lemon Mint »… je profite au mieux de ma dernière soirée dans cette ville incroyable pleine de contrastes. Il faut se rendre à l’évidence, ce soir je dois boucler ma valise…

Jour 12 – Dubai – EAU

La nuit a été courte. Les cabiniers s’affairent pour préparer les cabines des futurs arrivants. Après le petit déjeuner, je prends mon temps et ne peut quitter des yeux le panorama sur la ville. Puis vient l’heure de quitter le navire. Je retrouve tristement mes valises sur le quai… un taxi pour l’aéroport… ça sent vraiment la fin cette fois.

L’aéroport ne déroge pas à la règle et comporte lui aussi un mall commercial digne des grands centres commerciaux de la ville. Le temps passe vite avec toutes ces boutiques. Les derniers dirhams dépensés, mon avion décolle… fin du voyage !

Ce que j’en pense

Logo Escale CroisièreJ’ai vraiment adoré ce nouveau voyage dans le Golfe Persique. La destination ne cesse de changer et m’a permis de faire de nouvelles découvertes. Pour plus de détails afin de préparer et d’optimiser vos escales sur cette destination, je vous invite à lire le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats. Vous y trouverez tous mes bons plans et différents programmes au choix selon la durée de vos escales.

Guide de croisière Emirats Arabes Unis & Oman : Dubaï - Abu Dhabi - Foudjaïrah Khor Fakkan Mascate - Khasab

Téléchargez ce guide

Cette croisière est une belle alternative aux itinéraires Caraïbes en hiver. On y trouve chaleur et soleil ainsi que des centres d’intérêts multiculturels passionnants. J’ai vraiment eu l’impression de faire plusieurs voyages en un : l’Arabie, l’Inde car sa culture est omniprésente dans les villes du Golfe et le retour en Europe chaque soir lorsque je retournais à bord du paquebot.

Les pays traversés sont très chaleureux. Le tourisme étant en plein développement, les locaux sont tout à fait tolérants vis-à-vis des tenues vestimentaires que l’on peut porter en tant qu’occidentaux. En tant que femme il n’y a aucun problème à porter robes, jupes et shorts. Bien entendu si vous visitez des sites religieux vous devrez porter une tenue adaptée.

Doha a été une jolie découverte et l’endroit encore peu touristique va se développer dans les prochaines années. L’escale de Sir Bani Yas est idéale pour passer sa journée à la plage et se baigner dans une mer turquoise. Mon gros coup de cœur reste celui des promenades dans les souks des différentes escales. Tous ont leur charme et dès que l’on se perd dans des ruelles moins touristiques au milieu de la population, on profite d’un voyage à travers le temps duquel on aimerait ramener les parfums d’épices et d’encens.

Au travers de ce récit, j’espère que ce voyage vous aura plu et enchanté autant que moi. N’hésitez pas à me laisser un petit message en commentaire, il m’est toujours agréable de vous lire ;-).

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Journal de bord entre Gênes et Dubaï via le Canal de Suez – Grand Voyage MSC Croisières

Faire un grand voyage c’est d’abord choisir un itinéraire. Moi, je rêvais de voir Rome, traverser le Canal de Suez et découvrir les merveilles de Pétra. A travers cette croisière, j’ai découvert bien plus… Je vous embarque avec moi sur le MSC Fantasia avec pour escales : Gênes et Civitavecchia en Italie – Katakolon, Héraklion et Rhodes en Grèce – la traversée du Canal de Suez en Egypte – Aqaba en Jordanie – Salalah et Mascate au Sultanat d’Oman et Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Au total, pas moins de 18 jours de croisières.

MSC Fantasia, un paquebot idéal pour une longue croisière

MSC Fantasia - Aqua ParkLe paquebot est pour moi tout aussi important que l’itinéraire. C’est particulièrement vrai pour une croisière de 18 jours. Personnellement je préfère un grand navire. Le MSC Fantasia, mesure 333 mètres de long et peut accueillir plus de 3 200 passagers. Il possède 12 jacuzzis et 4 piscines dont une avec un toit rétractable. C’est rassurant car, même en hiver, on sait que l’on pourra se baigner. Avec 27 000 m² d’espaces publics, 13 bars et salons, 5 restaurants et surtout un grand théâtre très bien agencé (c’est à dire sans colonne qui gêne la vue), j’étais certaine qu’il y aurait de quoi faire. Cerise sur le gâteau, le MSC Fantasia a été construit à Saint-Nazaire et je l’avoue, je suis fière de naviguer sur un paquebot Made in France. Rendez-vous ici pour visiter le MSC Fantasia en détail.

Jour 1 – Embarquement à Gênes

escale-a-genes-italie-6La journée sera la longue et consacrée uniquement au trajet. Arrivée par l’aéroport de Nice, je prends le bus MSC Croisières pour le transfert vers Gênes. Après 2h30 de route, les formalités d’embarquement débutent. J’aurais aimé faire un tour sur le port car j’aime beaucoup cette escale mais je n’aurai pas le temps de le faire. Je passe de check-in en check-in : prise de numéro de passage / prise de document sur la sécurité à bord / check des passeports / remise de la carte d’embarquement / check des bagages à main / photo souvenir / photo pour la carte d’embarquement… et enfin, me voilà à bord du MSC Fantasia après 1h30 de formalités. Nous sommes en hiver et à 16h30 le soleil décline déjà sur la ville.

Je file découvrir ma cabine et profite de la vue de mon balcon avant d’aller faire un tour sur les ponts. La nuit tombe, il est temps de faire l’exercice de sécurité avant de larguer les amarres.

Premier cocktail avec une vue imprenable sur l’Atrium. Je suis au deuxième service à 20h30. Cela me laisse du temps pour me détendre avant de dîner au restaurant.

Jour 2 – Escale à Civitavecchia et visite de Rome

La dernière fois que j’ai fait escale à Civitavecchia, c’était en fin de croisière. Autant dire que cette escale se résume pour moi à un trajet en train depuis la gare, direction l’aéroport de Rome. Aujourd’hui, pour la première fois, je vais découvrir Rome. Avant de partir, j’avais préparé l’escale pour optimiser mon temps sur place. J’avais aussi réservé sur Internet l’excursion proposée par la compagnie pour faire une visite libre.

Après 1h20 de trajet, le bus se gare près du Colisée. Il est impressionnant et la foule se masse déjà devant l’édifice. Pour ma part, je m’en tiens à mon programme et file dans un taxi direction le Castel Sant’Angelo. Je n’avais qu’un seul objectif en tête, en voir le plus possible, profiter et surtout visiter Rome à contre-courant des touristes. D’où l’idée de commencer ma visite par le Castel Sant’Angelo. A ma grande surprise, il n’y a aucune attente pour prendre le ticket d’entrée. Les remparts du fort offrent une vue imprenable sur Rome ainsi que sur Le Vatican et la Basilique Saint Pierre. La bonne surprise de cette visite ce sont les loggias et les salles richement décorées du fort.

Ma promenade me mène ensuite dans les ruelles de Rome. En cherchant à rejoindre la Piazza Navona, je prends la mauvaise direction et me retrouve au milieu du marché très animé de Campo di Fiori. C’est à faire à faire absolument.

Je poursuis vers la Piazza Navona et ses fontaines puis le Panthéon. Je suis surprise, il n’y a pas d’attente non plus pour la visite et l’entrée est gratuite.

Après être passée près des vestiges du temple d’Adriano, j’arrive à l’impressionnante fontaine de Trevi. Il y a foule pour immortaliser l’instant. Comme tout le monde, je jette ma pièce dans la fontaine pour être certaine de revenir à Rome.

Rome - Caffe Roma - Fontaine TreviLa marche ça creuse, rien de telle qu’une petite pause dans un café comme seuls les Italiens savent les tenir. Un pas de porte minuscule, la Mama à la caisse, un fiston au bar et le deuxième à vendre des glaces à l’entrée. Je continue ma journée de clichés en me régalant d’une pizza et de boules de glace. Le serveur italien a su faire preuve de séductions pour me faire prendre trois boules au lieu d’une… mais que c’est bon !

Je poursuis ma visite en m’offrant un panorama sur la ville, les forums, le Palatin et le Colisée depuis la terrasse du Vittoriano, un édifice monumental construit en l’honneur du Roi Victor-Emmanuel II.

Le temps passe et il me reste à longer la colonne Trajane (dont s’inspire la colonne de la place Vendôme de Paris), les forums, le palatin puis à photographier le Colisée sous tous ses angles.

La journée a été bien remplie, il est 16h15 et il faut reprendre le bus pour le trajet retour. La nuit commence à tomber. Je repars avec la satisfaction d’avoir bien profité de ma visite. C’est sûr je reviendrai pour visiter Le Vatican et le Colisée lors de prochaines croisières.

Jour 3 – Navigation scénique : Stromboli et détroit de Messine

Aujourd’hui il faut être sur le pont pour ne pas manquer les temps forts de la navigation. La silhouette et la fumerolle si typique du Stromboli se dessinent sur l’océan. Au pied de l’abrupt volcan, j’aperçois de petits villages. Difficile d’imaginer que l’on puisse vivre ici, en pleine mer.

12h30, le pilote embarque pour le passage du détroit de Messine. Tout le monde est sur le pont.

Après une journée à écrire mon journal de bord et à me détendre au solarium, la soirée arrive avec un très beau spectacle sur le thème d’Alice au pays des merveilles. Une comédie musicale pleine de surprises avec des costumes magnifiques et des acrobaties impressionnantes.

Jour 4 – Escale à Katakolon

Première escale en Grèce. La majorité des croisiéristes se rend à Olympie pour une visite du site archéologique. Je décide de rester flâner sur le port et dans le tout petit village de Katakolon.

Escale à Katakolon - Grèce

La plage toute proche était belle de loin, sur place, elle ne donne pas envie d’une baignade et de toutes façon il ne fait que 15°C. La rue principale et ses multiples boutiques de souvenirs ne vivent que du tourisme. Le port est bien agréable avec ses terrasses. Même si le bateau est à deux pas, l’envie d’un déjeuner de tapas et de spécialités locales se fait sentir : olives, feta, poulpe, poisson grillé, tarama… 

Sur les hauteurs de la ville, j’ai aperçu la terrasse panoramique d’un café. Ni une, ni deux, la marche de l’après-midi sera consacrée à trouver le « Café Bistro » qui domine la ville. Belles découvertes sur le chemin : roches abruptes donnant sur la mer, formations géologiques ocres jaune, champs d’oliviers… Après 10 minutes de promenade, je prends un verre à la terrasse du fameux café. J’ai une vue à 180° sur Katakolon et sur le MSC Fantasia. Lorsque le soleil décline, c’est juste superbe !

17h – le paquebot appareille pour sa prochaine escale. Ce soir, la compagnie nous offre un spectacle d’ombres chinoises. Il faut reconnaître que dit comme ça, on ne s’attend pas à grand-chose. Bien m’en a pris d’avoir une telle pensée. C’était top et plein d’humour. Impossible à raconter mais tellement à voir.

Jour 5 – Escale à Héraklion

Escale à Heraklion - MSC FantasiaLa dernière fois que j’ai fait escale à Héraklion, j’ai visité le temple de Cnossos. C’est une excursion à faire si vous ne connaissez pas le site. Aujourd’hui, j’ai envie de visiter la ville. Il faut rejoindre la sortie du port en navette.

Escale à Heraklion - Bus de sightseeing - Hop on Hop offSur le parking, taxis et bus de sightseeing se partagent les touristes. Pour ma part, c’est à pied que je rejoins le centre-ville qui n’est qu’à 10 minutes à pied en longeant le port.

La rue principale – I. Merineli – part du port de pêche. Nous sommes en novembre, ce n’est pas la saison touristique et en plus nous sommes dimanche. Malgré tout, de nombreuses boutiques sont ouvertes pour satisfaire les touristes en mal de souvenirs : olives, huile d’olive, savon, produits de beauté et éponges de mer sont les principales spécialités à ramener de l’escale.

Après avoir visité l’église St Titus, richement décorée, puis la Town hall loggia, je poursuis mon chemin vers la fontaine Morosini et la fontaine Bembo.

Je visite ensuite la forteresse de Koules (1€ l’entrée) dont les remparts offrent une belle vue sur le port. Avec la grande digue, c’est vraiment la promenade du dimanche pour les Grecs.

Escale à Heraklion - Forteresse Koules

Escale à Heraklion - Grèce - Feta au fourJe m’accorde une pause déjeuner en terrasse sur le port. Je déguste de la feta au four, arrosée de miel et de vinaigre balsamique. Un délice ! Avant de retourner au bateau, je fais un dernier tour dans la rue principale. La vie a complètement changé par rapport à ce matin. Une jeunesse chic a pris place dans les bars et restaurants de la ville. J’aurais presque envie de rester passer la soirée ici mais je dois rejoindre le MSC Fantasia qui largue les amarres à 17h.

Escale à Heraklion - Grèce - Forteresse de Koules

Jour 6 – Escale à Rhodes

MSC Fantasia - Escale à Rhodes - GrèceLe MSC Fantasia entre dans le port de Rhodes au petit matin. Le soleil se lève illuminant la ville et ses remparts, c’est magnifique. Ce matin, pas question de traîner car je dois rejoindre le bus pour l’excursion « Découverte de Rhodes ». Le bus prend la route côtière, direction l’Acropole. Le site est ouvert au public, les Grecs aiment s’y promener le week-end. C’est l’occasion de découvrir les vestiges du temple d’Apollon, le stade et l’ancien théâtre.

Escale à Rhodes - Grèce - L'acropole

De retour en ville, nous visitons le palais des chevaliers. L’ancien palais a été partiellement détruit par un séisme en 1851 puis par l’explosion d’une poudrière ottomane en 1856. Sa restauration date de 1937. Elle a été réalisée par les autorités fascistes du Dodécanèse italien. A l’intérieur se trouve le musée byzantin que l’on visite surtout pour ses mosaïques de l’époque hellénistique et byzantine.

L’excursion terminée, je retourne sur le port de plaisance, histoire d’imaginer le célèbre colosse de Rhodes dont les socles supportent aujourd’hui deux statues de daims en bronze. Sur la digue du port, des moulins restaurés s’ajoutent au charme du lieu.

Après avoir déjeuné dans un restaurant flottant, je retourne dans la ville médiévale. Les boutiques sont ouvertes uniquement pour notre escale car nous sommes hors saison. Il est bien agréable de se perdre dans les ruelles pavées de la ville. Ici, les chats sont rois, il y en a partout. On trouve même de petites maisons pour faire des dons et aider ceux qui les nourrissent.

En ville les terrasses sont pleines, il faut dire que nous sommes plus de 3 000 passagers à bord et nous étions très clairement attendus par la population locale.

Nous quittons la ville au coucher du soleil avant de reprendre une vie de croisiériste bien agréable : promenade sur le pont, apéritif dans l’un des bars du navire, spectacle au théâtre, shopping et promenade dans les salons…

Jour 7 – En mer

Cette journée en mer n’est pas comme les autres. La compagnie a organisé une cérémonie initiatique en vue du passage du Canal de Suez. 

Un pharaon défile sur les ponts supérieurs avec son harem et ses sujets. Tous se font baptiser autour de la piscine. Après avoir embrassé un énorme poisson, ils reçoivent tour à tour de la farine, de la sauce tomate et tout un tas d’aromates dont seul l’équipe d’animation a le secret. Les marins au long cours vous diront que cela ressemble étrangement au rituel du passage de la ligne (équateur), Neptune en moins.

Jour 8 – Traversée du Canal de Suez

Arrivé dans la nuit devant Port Saïd, le bateau engaine le Canal de Suez à 4h du matin. Depuis le balcon j’observe les lumières de l’embouchure du Canal. En tendant l’oreille, je peux entendre des voix. On devine des pêcheurs sur leurs embarcations à la lueur du MSC Fantasia qui file doucement. Il fait frais jusqu’au lever du jour puis la chaleur s’installe. Dans la journée on passe facilement de 15°C à 26°C (nous sommes fin novembre).

Sur bâbord le paysage est plus désertique que sur tribord. Le désert et les dunes d’un côté, les oasis de l’autre. Tout au long du Canal, des murs de protection et des militaires dans des miradors surveillent le passage des navires. Le lieu est hautement stratégique.

Les temps forts de la traversée du canal sont le pont de l’amitié, une statue et deux chars en mémoire de la guerre contre Israël, le pont tournant de El Ferdam, la ville d’Ismaïlia, le monument commémoratif de la défense du Canal de Suez 1914-1918, le mémorial de la guerre des 6 jours, la relève des pilotes ou encore les bacs qui traversent le canal.

Après Ismaïlia, nous traversons deux lacs, le lac Timsah puis le lac Amer sur lequel on peut voir des felouques.

Après 10h de navigation, nous passons la ville de Suez. On peut voir le socle de la statue de Ferdinand de Lesseps – bâtisseur du canal – à l’entrée du port. Celle-ci a été démontée lors de la nationalisation du Canal en 1956 par Nasser. Au large, de nombreux navires attendent leur tour pour franchir le canal. Cette navigation restera inoubliable.

Jour 9 – Escale à Aqaba et visite de la merveilleuse cité de Pétra

6h30 du matin, nous sommes dans le golfe d’Aqaba. Sur bâbord Israël, sur tribord, la Jordanie. Le soleil se lève, il fait une vingtaine de degrés. Pour être sûr de visiter Pétra, j’avais réservé mon excursion avant de partir.

Israël - Eilat

Eilat – Israël

Escale à Aqaba

Aqaba – Jordanie

Sur la route de PétraLa route qui mène à Pétra est magnifique, des roches de toutes les couleurs, des steppes, des canyons. A mesure que le car avance, la population locale semble ressentir la fraîcheur de l’hiver. Hommes et femmes portent de grands manteaux. Comme le guide annonce qu’il fait 45°C l’été, peut-être que 20°C/25°C c’est frais pour eux. Je ne m’inquiète pas plus que ça. Après 2h de route, nous arrivons à Pétra. Le vent souffle et il fait une dizaine de degrés seulement. Nous sommes à 1 000 mètres d’altitude. Dommage, il n’y avait pas l’information dans le journal de bord. Il aurait fallu prévoir des vêtements chauds pour cette excursion. Ma tenue est un peu légère pour le coup. Même si des marchands proposent des châles, je décide de lutter bras nus malgré la température. La beauté du site me fait presque oublier le froid.

A la descente dans le Siq – canyon qui mène au site – je filme tout ce que je vois. Tout à coup, le célèbre Trésor apparaît. Il est majestueux et impressionnant. Toutes les roches du site sont sculptées. On découvre des façades monumentales taillées dans la montagne par les Nabatéens. Ce peuple de bédouins a bâti un ensemble harmonieux, mélange de toutes les beautés architecturales découvertes pendant leurs voyages : inspiration romane, grecque, égyptienne…

Les bédouins habitent toujours le site. Aujourd’hui ils proposent, sans insistance, leurs services : descente vers le Siq à cheval, promenade à dos de dromadaire ou découverte du site en calèche ou à dos d’âne pour atteindre le monastère (900 marches). Certains vendent des souvenirs ou tiennent des buvettes. Anecdote amusante, il y a même le wifi alors que nous sommes au milieu de nulle part.

Nous passons 4h30 sur le site. J’ai eu un bon aperçu de la mystérieuse cité de Pétra et j’ai pu voir l’essentiel. L’option excursion avec panier repas était une bonne idée car j’ai pu manger le pic-nic dans le car pour pouvoir profiter davantage du site. Je repars avec des images plein les yeux, le froid est oublié et c’est sûr, il faudra que je revienne.

Jour 10 à 13 – En mer

MSC Splendida - Transats réservésQuatre jours de mer, c’est idéal pour profiter du soleil et de la chaleur qui s’est définitivement installée. Je suis très matinale et je peux vous dire que dès 7h30, de nombreux transats sont déjà réservés par les passagers qui posent leurs affaires et s’en vont. Ce n’est pas autorisé, mais l’équipage n’a pas le droit de toucher aux effets personnels des croisiéristes. Bref, une histoire sans fin qui fait s’échauffer les esprits dès le début de la journée. Tout le monde finissant par trouver son petit coin au soleil, il ne reste plus qu’à en profiter.

Parfois, les croisiéristes s’attroupent face à la mer, c’est bien souvent signe de dauphins !

Les animations s’enchaînent près de la piscine centrale : stretching, quizz, bingo, cours de danse du ventre…

MSC Fantasia - Danse du ventre

En soirée, les spectacles sont toujours aussi sympas : comédie musicale sur le thème de Tintin, acrobaties, ventriloques. Un illusionniste pickpocket impressionnant ira même jusqu’à déshabiller les croisiéristes qui sont montés sur scène. Montre, chemise, chaussettes… tout y passe avec une dextérité incroyable. Un autre soir, j’ai même pu assister à un extrait d’Opéra : la Traviata de Verdi.

De retour dans ma cabine, j’observe le ciel étoilé depuis mon balcon. En pleine mer, la nuit est noire et le spectacle est magnifique. Tiens une étoile filante ! Vite, je fais le vœu que la fin de la croisière ne passe pas trop vite.

MSC Fantasia by night - Aquapark

Jour 14 – Escale à Salalah au Sultanat d’Oman

A l’arrivée du MSC Fantasia, le soleil est voilé par la chaleur – il n’est que 9h. Je connais déjà cette escale et je sais que la ville n’a que peu d’intérêt. La dernière fois j’avais pris une excursion pour aller voir la tombe de Job ainsi que les formations rocheuses de Al Marneef Cave d’où la mer sort en formant des geysers qui peuvent monter jusqu’à 28 mètres de hauteur.

Aujourd’hui, j’ai décidé de sortir dans les environs. Qui sait, je vais peut-être faire une découverte ! En fin de matinée, je prends la navette qui mène à la sortie du port (gratuite et obligatoire).  Je sais que la ville n’est pas toute proche et d’ailleurs les taxis attendent déjà les croisiéristes (un panneau officiel indique les tarifs pratiqués selon les destinations). Les chauffeurs portent une dishdasha blanche (vêtement long qui arrive aux chevilles) parfumée à l’encens. Nous sommes bien en orient, ce parfum ne s’oublie pas.

Depuis la route, j’ai vu un panneau indiquant « Oasis club ». Peut-être vais-je trouver du wifi pour partager quelques photos sur Instagram. En chemin, je croise un allemand qui me montre, sur son téléphone, la photo d’une belle plage à seulement 5 – 10 minutes. C’est encore mieux que ce que j’imaginais.

L’Oasis Club surplombe la plage, la vue est magnifique. Le coca n’est qu’à $1 et le wifi gratuit. A l’intérieur il y a un billard et un bowling et le restaurant est un véritable musée de souvenirs laissés par des marins de passage : photos, casquettes, billets, drapeaux… C’est aussi l’endroit idéal pour manger des spécialités locales.

Mon programme pour terminer cette journée : profiter du bateau et aller à la piscine. Comme nous sommes en escale, il y a beaucoup moins de monde, c’est vraiment très agréable pour se détendre.

Jour 15 – En mer

MSC Fantasia - Solarium - transatLe temps passe vite et je ne vois pas les jours de mer passer. Les transats sont bien agréables et leur petit « parasol » intégré permet à chacun d’avoir un peu d’ombre. C’est étonnant de se dire que nous sommes 3 000 à bords et que j’arrive à aller me baigner à la piscine avec juste 2 ou 3 personnes dans le bassin. C’est tellement agréable. J’ai même testé le toboggan (pas très grand). Certes, il est plus réservé aux ados, mais comme ils sont peu nombreux, les glissades sont permises pour tous.

Comme chaque soir ou presque, je prends l’apéritif dans le grand lobby. Il faut dire que c’est un peu « The place to be » car la vie est très animée ici. Mon seul regret, avoir dû écouter tous les soirs des musiques latines (harpe et guitare) ainsi que deux musiciennes (piano et violon). Un soir ou deux c’est agréable, mais tous les soirs et avec le même répertoire c’est un peu dommage. Oui c’est sûr, je pourrais changer de salon. Mais j’ai testé et la boîte de nuit du Manhattan bar à 18h30/19h c’est un peu tôt et moins animé, à l’Atlantico bar le groupe ne joue que pour son public Allemand et à l’Insolito Lounge, c’est cours de danse. Bref… je me suis faite une raison, si je veux rester dans un lieu animé et dans lequel je peux écrire mon journal de bord, je n’ai pas trop le choix.

Ce soir c’est soirée italienne. Enfin de la bonne musique italienne 🙂 Les costumes du spectacle sont très beaux et les artistes toujours aussi talentueux. Beaucoup de passagers portent des accessoires aux couleurs de l’Italie.

MSC Fantasia - Teatro L'Avanguardia - Théâtre

Soirée Italienne

Jour 16 – Escale à Mascate au Sultanat d’Oman

J’assiste au lever du soleil. Les montagnes se parent de rouge et de rose. C’est la quatrième fois que je fais escale ici et je ne m’en lasse pas. Le Palais du Sultan se dessine dans une crique. L’encensoir monumental à l’entrée du port et la ville blanche de Mascate apparaissent ensuite. Accostés au port, les yachts du Sultan passent pour de véritables paquebots aux yeux des croisiéristes.

Ce matin, je pars en excursion pour visiter la grande mosquée du Sultan Qaboos située à une vingtaine de minutes en car.

La visite se poursuit par un arrêt d’une trentaine de minutes au Souk de Muttrah dont le parfum d’encens est inoubliable. Il ne faut pas hésiter à se promener dans les dédales des ruelles adjacentes. De magnifiques vitraux ornent le toit des intersections des passages couverts.

Nous reprenons le car (10 minutes) pour la visite du musée Bait Al Zubair à la découverte du patrimoine local. A quelques minutes à pied, le palais du Sultan. Juste à côté, une mosquée bleue et une crique magnifique. Sur la roche, des marins en escale ont peint le nom de navires militaires (sans doute une tradition).

Après l’excursion, je me promène le long de la Corniche (nom de la route côtière). Au pied de l’encensoir, un petit fort offre une très belle vue sur Mascate.

De retour à Muttrah, je déjeune au-dessus du souk, à la terrasse d’un petit resto libanais avec vue sur le MSC Fantasia.

Cliquez ici pour voir les autres bons plans en escale à Mascate – Tout ce qu’il y a à voir et à faire par soi-même ou en excursion.

De retour au bateau, une « tempête de neige » sévit près de la piscine. L’équipe d’animation a décidé de faire une « soirée mousse » en plein après-midi.

Soirée mousse - MSC Fantasia

17h00, le soleil se couche sur les montagnes qui entourent la ville blanche. J’ai passé une excellente journée dans cette ville que j’affectionne particulièrement.

Mascate - Sultanat d'Oman - Coucher de soleil

Jour 17 – Escale à Dubaï

L’arrivée à Dubaï est prévue à 13h, ça laisse du temps pour profiter de la navigation. Personnellement, j’aurais préféré arriver plus tôt pour profiter davantage de l’escale. Au loin la skyline se dessine avec la célèbre plus haute tour du monde, la Burj Khalifa – 829 mètres.

MSC Fantasia - Arrivée à Dubaï

Sur un quai à proximité, le célèbre et mythique paquebot Queen Elizabeth 2. Il devait être transformé en hôtel flottant mais cela fait maintenant des années qu’il attend d’être fixé son sort ici.

Queen Elizabeth 2 - Dubaï

Le temps est compté car une demi-journée ça file vite. Je prends un taxi, direction le souk de l’or. C’est le début d’une longue promenade : souk des épices, quai des dhows (navires de commerce traditionnels en bois), promenade en abra (bateau à passagers) sur la Creek, old souk…

Je prends ensuite le métro direction le Dubaï Mall, paradis du shopping et de la démesure : 800000 m² – 1200 boutiques. Le centre commercial est immense, on y trouve aussi une patinoire olympique, le plus grand aquarium du monde avec un tunnel pour voir les requins… On peut même nager avec eux. J’assiste au spectacle son et lumière de la fontaine qui se trouve au pied de la Burj Khalifa mais il y a un monde fou partout. Il faut dire que c’est la fête de l’union (fête nationale). Toute la ville est de sortie.

Pour retourner au bateau, je partage un taxi avec d’autres croisiéristes rencontrés au Dubaï mall. Ce soir, il faut boucler la valise car demain, je quitte le bateau à 9h, direction l’aéroport.

Escale à Dubaï - Emirats Arabes - Gare maritime de Dubaï

Cliquez ici pour voir les bons plans en escale à Dubaï ainsi que tout ce qu’il y a à voir et à faire par soi-même ou en excursion.

Jour 18 – Départ de Dubaï

La croisière est terminée mais depuis l’avion on peut encore profiter de belles images sur cette ville incroyable qu’est Dubaï.

Comment organiser ses visites et ses excursions en escale ?

Si cette aventure vous a plu et si vous voulez avoir d’autres bons plans pour préparer votre prochaine croisière, je vous invite à lire mon Guide de croisière : Emirats Arabes Unis et Oman. Vous y trouverez des informations pour optimiser vos escales et tous les détails pour préparer vos excursions pour voir l’essentiel. Vous verrez qu’il y a différentes options possibles selon vos goûts et selon le temps imparti. Certaines escales durent une journée mais d’autres ne durent qu’une demi-journée et dans ce cas, il faut mieux faire les bons choix pour en profiter le plus possible.

Ce qu’il faut savoir avant de faire un Grand Voyage

Maintenant que j’ai raconté le meilleur de mon voyage, je peux vous donner quelques infos, bonnes à savoir.

Un itinéraire très demandé

MSC Fantasia by night - CheminéeJe croyais naïvement que les croisières de positionnement – celles qui consistent, pour les compagnies, à faire un Grand Voyage pour mettre en place le paquebot sur la zone de ses croisières d’hiver ou d’été (ici le Golfe Persique) – étaient peu demandées. Je me suis trompée !

J’ai réservé fin septembre pour un départ mi-novembre. Je voulais partir de Civitavecchia et arriver à Abu Dhabi pour pouvoir rester deux jours complets à Dubaï mais pas de bol, il y a plus de demande au départ de Civitavecchia. J’ai donc troqué une journée complète à Dubaï contre une journée complète à Rome. Je n’y ai pas perdu au change, car je connaissais déjà Dubaï mais pas Rome ;-). A défaut, je pensais pouvoir réserver une nuit d’hôtel à Dubaï et rentrer le jour suivant, mais là encore, pas de bol, la compagnie n’offrait pas cette possibilité.

Des excursions offertes

MSC Fantasia - Gaudi barJ’ai réservé cette croisière directement par téléphone auprès de la compagnie. J’ai découvert en recevant ma confirmation de réservation que j’avais un package Cheers! offert (boissons vins et soft en illimité pendant les repas) ainsi que trois excursions : Rhodes, Mascate et Dubaï. Sympa ! Les transferts aéroports/ports au départ et à l’arrivée étaient également compris. N’hésitez pas à poser des questions lors de la réservation, il y a parfois de bonnes surprises !

MSC Fantasia - Bureau des excursionsLe carnet de voyage m’a été envoyé une dizaine de jours avant le départ. Ne vous inquiétez donc pas si vous ne les recevez pas juste après avoir réservé, c’est normal. Si vous avez besoin de détail sur les excursions ou d’informations sur les escales, rendez-vous sur le site de la compagnie pour les trouver. Dans le carnet de voyage, vous trouverez les « vouchers » (une feuille indiquant vos transferts aéroports/ports ainsi que vos excursions). L’info bonne à savoir, c’est qu’une fois à bord, vous nous n’aurez pas à faire la queue au bureau des excursions pour récupérer les tickets définitifs, ils vous seront livrés directement en cabine au plus tard la veille de l’excursion.

Bien choisir sa cabine pour une longue croisière

MSC Fantasia - Cabine 13191Lorsque l’on part 18 jours en mer, c’est important de ne pas se tromper sur le choix de sa cabine. Le numéro vous est normalement communiqué à la réservation. Regardez bien le plan du navire avant de confirmer. Personnellement, j’évite les cabines situées sous les solariums, les restaurants ou sous le théâtre car la mise en place des transats, des chaises ou encore les répétitions et les spectacles sont bruyants. Pour les cabines avec vue sur mer, il faut éviter celles qui donnent sur les chaloupes. Si vous avez le mal de mer, évitez les cabines trop à l’avant ou trop à l’arrière.

Une petite laine pour les frileuses et les frileux

Ma croisière partait d’Italie mi-novembre avec une arrivée début décembre à Dubaï. Voici les températures approximatives rencontrées :

  • 15°C en Italie
  • 18°C en Grèce
  • entre 15°C et 27°C pour le passage du Egypte
  • 23°C à Aqaba et 8°C – 10°C à Petra
  • > 30°C à Oman et Dubaï

Côté vêtements, il faut prendre un peu de tout dans sa valise. Si les journées sont chaudes sur les ponts supérieurs au soleil, à bord, la température a un peu de mal à se réguler (et je pèse mes mots). Si le lavage de mains est mentionné partout pour éviter la propagation des microbes, les compagnies oublient souvent, pour une raison que j’ignore, que la climatisation est aussi responsable de bien des toux et autres rhumes. Le petit conseil : avoir toujours de quoi se couvrir avec soi (gilet, foulard…). Ce qui est à souligner, c’est que le MSC Fantasia dispose d’un très beau rayon pharmacie au Duty Free.  On y trouve des pastilles, des sirops… de quoi soulager un peu ce désagrément. La bonne nouvelle c’est qu’en cabine, on peut régler la température à sa convenance.

Un itinéraire exceptionnel et de très beaux souvenirs

Itinéraire - MSC Grand Voyage Civitavecchia - Dubaï - MSC FantasiaCette croisière est vraiment exceptionnelle, tant pour l’itinéraire que pour le plaisir de naviguer sur un beau paquebot. Au cours de cette croisière, j’ai visité 6 pays : Italie, Grèce, Egypte, Jordanie, Sultanat d’Oman et Dubaï. J’ai navigué sur 3 mers : Mer Méditerranée, Mer Rouge, Mer d’Oman. J’ai franchi 3 détroits : Messine, Bab el-Mandeb et Ormuz et j’ai traversé un canal mythique, le Canal de Suez. J’ai parcouru 4680 miles nautiques soit 8650 kilomètres en 18 jours de croisières.

A bord du MSC Fantasia, les spectacles m’ont vraiment surpris par leur qualité. La restauration, il faut le souligner, était très bonne. J’ai particulièrement apprécié de pouvoir déguster des spécialités locales tant au buffet qu’au restaurant.

Mes meilleurs souvenirs : Pétra, le Canal de Suez et Rome pour les découvertes que j’ai pu faire. Mascate et Dubaï parce que je ne m’en lasse toujours pas. La Grèce parce qu’il y fait bon vivre et pour l’accueil. Difficile de donner des préférences.

Si vous avez la possibilité de vous offrir un beau voyage et si vous avez les congés ou le temps pour le faire… foncez !

MSC Fantasia

Escale à Mascate – Sultanat d’Oman

Mascate - Arrivée à Mascate

Mascate est la capitale du Sultanat d’Oman. Ce nom signifie « point de chute ». Un nom tout à fait adapté lorsqu’on y fait escale. Véritable oasis dans le désert, la capitale omanaise est bâtie au milieu d’une plaine fertile entourée de rochers escarpés. Le climat est subtropical aride. La période la plus agréable en croisière s’étend de novembre à avril avec une température moyenne de 24°C.

L’arrivée en paquebot est superbe. On aperçoit d’abord un encensoir monumental à l’entrée du port. Puis, au milieu des montagnes, apparaît la ville encaissée de Muttrah. Des maisons aux couleurs sable ou blanche et des minarets se dessinent au milieu des roches roses qui entourent la ville.

Mascate

Mascate

Mascate

Le port de Muttrah est le centre commercial de la capitale. Son marché aux poissons, son souk et le paysage depuis la Corniche valent vraiment le détour.

Port de Mina Qaboos

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Gare maritime du Port Sultan Qaboos – Cruise Terminal
Paquebot Seven seas voyager

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Costa Favolosa

Aida blu - Mascate

AIDAblu

Une petite gare maritime se trouve sur le port. Elle est principalement destinée aux équipages mais on peut s’y procurer quelques souvenirs et des produits de première nécessité.

La circulation étant interdite sur le port, une navette emmène les croisiéristes à la sortie.

Se déplacer à Mascate

A pied

Les principaux site de Muttrah sont accessibles à pied en quelques minutes de marche en longeant la corniche. Idéal pour une promenade d’une demi-journée.

Mascate - Corniche

Taxis

A la sortie du port, de nombreux taxis attendent. Si vous choisissez cette option, négociez votre course avant le départ ou demandez la mise en route du taximètre qui permet d’avoir un prix de course généralement plus intéressant. Un tableau indicateur se trouve près du poste de garde du port avec quelques prix.

Mascate - taxi

Mascate - Prix taxis

Big Bus Tour

Vous avez également l’opportunité de visiter Mascate en bus à impérial climatisé. On peut acheter les billets directement sur place ou sur Internet : Big Bus Tours – Tarifs 2014 : 51,30$ . Le bus s’arrête aux différents sites remarquables Mascate, Muttrah et de la vielle ville. Des casques audio permettent de profiter de circuits commentés en huit langues.

Que faire à Mascate ? Que faire à Muttrah ?

Vous pouvez faire beaucoup de choses à pied ou en prenant un taxi. Les excursions organisées par votre compagnie de croisière offrent les services d’un guide qui pourra vous apporter beaucoup d’informations sur l’histoire du Sultanat d’Oman, de Mascate et ainsi que sur les coutumes locales. Elles permettent également de se rendre sur des sites plus éloignés et de passer éventuellement une nuit ailleurs que sur le bateau lorsque vous y faites escales deux jours.

Promenade le long de la Corniche

La Corniche offre une agréable promenade panoramique le long de l’anse de Muttrah. Le marché aux poissons se trouve sur la droite peu après la sortie du port en longeant la corniche.

Mascate - Corniche

Mascate - Corniche

Maisons de commerçants du XVIIIe siècle.

Mascate - Maison des commerçants

Mascate - Maison des commerçants

Le minaret bleu de la mosquée chiite qui jouxte l’entrée du souk.

Mascate - Mosquée Chiite

Mascate - OmanaisCette balade permet d’observer la vie Omanaise et les tenues traditionnelles. La dishdasha (sorte de djellaba) est un vêtement porté par les hommes il est complété d’un turban – mussar ou d’un couvre-chef brodé (Kumma) d’origine zanzibarite. Les vêtements des femmes varient beaucoup selon les régions. Lorsqu’elles sont exposées aux regards, les Omanaises portent généralement au-dessus de leurs vêtements une abaya, une grande robe de couleur noire objet de grande coquetterie. Mais cette austérité apparente laisse place à des tenues chatoyantes lorsqu’elles sont chez elles.

En longeant la corniche depuis la sortie du port on passe devant le souk de Mutrrah et on peut monter sur sur une petite tour qui se trouve au pied de l’encensoir monumental de l’entrée du port.

Mascate - Corniche

Fort au bout de la Corniche au pied de l’encensoir

Mascate - Corniche

Vue depuis le fort qui se trouve au pied de l’encensoir

Le souk de Muttrah

Mascate - SoukLe souk est à la fois traditionnel et touristique en particulier les jours d’escales de paquebots. Son parfum d’encens vous restera sans aucun doute longtemps en mémoire. Cette gomme de couleur pouvant aller du jaune pâle au brun, selon sa qualité, est utilisée depuis la plus haute antiquité dans les cérémonies religieuses. La résine d’encens a des vertus tonifiantes et énergisantes. On lui prête également des propriétés anti-inflammatoires, antidouleur, cicatrisantes et apaisantes.

Mascate - Souk

Vendeur d’encens

A l’arrière du marché, vous verrez sûrement des commerçants vendre des supports en bois et des encensoirs. Les omanais s’en servent pour parfumer et purifier leurs vêtements.

Mascate - Souk

Mascate - KhanjarOutre l’encens, le marché regorgent de marchants d’étoffes, de vêtements traditionnels, de bijoux, d’artisanat, de tapis bédouins et d’antiquités dont l’ancienneté reste à vérifier. On peut également y trouver le fameux khanjar, une dague traditionnelle à lame recourbée que les Omanais portent à la ceinture. Aujourd’hui surtout arboré lors de grandes occasions, le khanjar reste le symbole de l’élégance masculine. Si vous souhaitez en ramener un comme souvenir, renseignez-vous au préalable à bord du bateau pour savoir si un tel objet peut être ramené à bord. Il vous sera probablement confisqué puis rendu en fin de croisière.

Mascate - Souk

Quel que soient les souvenirs que vous compter vous procurer, le souk est l’occasion de marchander vos achats. Même si la monnaie locale est le Oman Rial, vous pourrez payer en tout type de devises : Dirhams des Emirats (AED), dollars ou euros.

La Grande Mosquée Sultan Qaboos

Mascate - Grande Mosquée du Sultan Qaboos

Mascate - Grande Mosquée du Sultan QaboosLa Grande Mosquée n’est pas accessible à pied et se trouve à une vingtaine de minutes en taxi du port Mina Qaboos. Inaugurée en 2001, elle a été entièrement financée par les fonds personnels du Sultan, elle se trouve dans le quartier de Bawshar. Unique mosquée du Sultanat d’Oman ouverte aux non-musulmans, ses proportions et son décorum sont impressionnants. L’extérieur est composé de trois allées principales, cinq minarets, plusieurs cours d’ablutions et de trois passages voûtés. Chapeautée par un dôme central, la salle de prières des hommes est monumentale et dispose de murs et piliers en marbre de Carrare, de vitraux et de faïences de style perse. Suspendu à 50 mètres au-dessus du sol, un lustre de cristal Swarovski de 14 mètres (8 tonnes) irradie la pièce de mille feux, tandis qu’au sol, le tapis de Perse cousu à la main d’une seule pièce par cinq cent tisserands a nécessité quatre années de travail.

La Mosquée est ouverte du samedi au jeudi de 8h à 11h. Les épaules et les jambes doivent être couvertes.

Excursion : Hauts lieux de Mascate et Nakhl

Source chaude de Nakhl

Il faut compter une heure de route pour rejoindre Nakhl. A l’arrivée, promenade le long d’une source d’eau chaude dans laquelle il paraît que l’on peut y pocher un œuf.

Mascate - Source d'eau chaude Nakhl

Fort Nakhl

Cette forteresse de 3 400 m2  date du du XVIIe. Sa couleur sable se découpe sur fond de ciel bleu azur. Depuis le fort la vue sur les wadis est imprenable. Wadi signifie à la fois « cours d’eau » et « vallée » en arabe. Les wadi forment à certains endroits des réservoirs d’eau claire où l’on peut se baigner et le long desquels se développent des palmeraies. Ils se concentrent surtout au pied des montagnes et favorisent l’agriculture, l’élevage et l’irrigation de culture de palmiers dattiers.

Mascate - Fort Nakhl

Mascate - Fort Nakhl

Déjeuner à la station balnéaire d’Al Nahda Resort, sur le littoral de Batinah, pour un déjeuner buffet.

Mascate - Déjeuner au Al Nahda Resort

Palais Al Alam – le palais du sultan

La vieille ville est aussi l’un des lieux de résidence du Sultan Qabous Bin Saïd. Son palais est bâti dans un style architectural contemporain mais respectant le style islamique traditionnel.

Mascate - Palais Al Alam

Mascate - Palais Al AlamL’actuel Sultan est au pouvoir depuis 1970. Véritable réformateur, qui a su fédérer son peuple et conduire son pays sur la voie de la prospérité, sa Majesté Qabous bin Saïd continue de moderniser le Sultanat d’Oman en profondeur. Pour preuve, les petites villes les plus isolées possèdent leur école et leur dispensaire. Parmi ses grandes réalisations (universités, hôpitaux, infrastructures de transport), la Grande Mosquée Sultan Qaboos de Mascate et son complexe culturel de 40 000 m² est l’une des plus magistrales.

On trouve plusieurs écritures pour nommer le Sultan : Qabus ibn Said, Sultan Qaboos ou encore Qabous bin Saïd.

Mascate - Palais Al Alam

Grande place face au Palais Al Alam

Aux abord de la résidence de Al Alam on peut voir les forts de Jalali et Mirani, témoins majestueux du passé.

Les forts de Jalali et Mirani

Qu’ils datent de l’époque perse, portugaise (entre 1510 et 1650) ou qu’ils soient d’influences arabes, les 500 forts omanais témoignent des différents héritages laissés par l’histoire.

Mascate - Forts Jalali et Mirani -1

Au XVIe siècle, les Portugais sont les premiers européens à aborder les côtes omanaises, occupant les ports et les points stratégiques du pays. En 1514, Alfonso de Alburquerque prend le détroit d’Ormuz et en fait une base portugaise sur la route des Indes. Mascate fut une place forte plus dure à prendre en raison d’une concurrence féroce entre les Turcs, les Perses et autres européens qui convoitaient l’emplacement de la future capitale. Les Portugais s’y maintinrent jusqu’en 1650 lorsqu’un membre de la dynastie des Yaroubides reprit Mascate et les côtes. La prise de Mombasa en 1665 marque le départ définitif des Portugais  dont il reste aujourd’hui les forts.

La mosquée d’Ali et la nouvelle mosquée au bord de la mer s’ajoutent au charme du site.

Mascate - Mosquée d’Ali

Musée Bait Al Zubair

Fondé en 1941 dans une maison traditionnelle du Vieux Mascate, ce petit musée vise à faire découvrir les aspects du patrimoine d’Oman. Il  présente les objets de la vie quotidienne : armes, bijoux, costumes et objets décoratifs.

Shopping dans le souk de Muttrah le long de la Corniche

Mascate - Souk

Autres excursions proposées à l’escale de Mascate

Votre compagnie de croisière vous proposera également des excursions dont voici quelques exemples :

  • Mascate la mystique avec visite de la grande mosquée
  • Panorama de Mascate
  • Croisière en dhow
  • Nizwa et le château de Jabrin
  • Observation des tortues marines à Ras Al Jinz
  • Dans la nature à Wahiba
  • Observation des dauphins
  • Wadi Bani Khalid en 4×4
  • Expérience à l’opéra royal, musée Bait Adam et cours de cuisine
  • Dîner dans une demeure omanaise
  • La majesté des montagnes omanaise (nuit comprise)

A titre d’exemple, les prix varient de 40€ à 300€ par personne, sous réserve de confirmation par la compagnie de croisière. Les tarifs les plus élevés comprennent les repas et la nuit sur place lorsque le paquebot fait escale deux jours.

Note de l’auteur

Logo Escale Croisière

Mascate offre de nombreuses opportunités de visites. Si vous ne voulez pas faire trop de route la ville permet de belles promenades qu’il faut mieux faire le matin pour éviter de trop fortes chaleurs.

Pour une balade à pied privilégier un tour le long de la corniche et dans le souk de Muttrah. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans le le dédale des ruelles qui ont un charme fou et des odeurs d’encens.

Mascate - Fort

Fort sur les hauteurs de Muttrah

Le Palais Al Alam ne se visite pas mais on peut aisément s’y rendre en taxi. Les forts et le musée Bait Al Zubair (qui est vraiment tout petit) sont situés non loin de là.

Les excursions permettent d’avoir un éclairage fort intéressant sur l’histoire et la culture locale. Rien ne remplace jamais un bon guide. Certains trouveront que une heure de route c’est un peu long pour aller jusqu’à Nakhl. Si la source d’eau chaude n’a rien de spectaculaire, la visite du fort est vraiment superbe et le panorama depuis les hauteurs offre une vue imprenable sur les wadis.

Pour en savoir plus sur les escales aux Emirats et à Oman…

Guide de croisière : Emirats Arabes Unis et Oman

Pour retrouver plus d’informations pratiques ainsi que de nombreuses photos et tous nos conseils : téléchargez le Guide de Croisière sur Dubaï et les Emirats : cliquez ici. Vous y trouverez également tout le de détail de vos autres escales au pays des Mille et une Nuits (cliquez ici pour accéder au sommaire). Important : une fois que vous aurez cliqué sur la version du guide qui vous intéresse, si le prix est en dollar cliquez sur le drapeau en bas à gauche de la fenêtre pour changer de boutique et choisissez France. Cliquez ensuite à nouveau sur le lien et le prix sera en Euro.

Journal de bord : « Today » chez Costa Croisières

Téléchargez ici le Today de Mascate au format pdf

Le « Today » est le journal distribué chaque soir dans votre cabine. Il comporte toutes les activités du lendemain ainsi que les horaires des différents services proposés à bord : restauration, permanence francophone, points de rassemblement pour les excursions, programme de la soirée (spectacles, concerts, Bingo et bien d’autres animations).

Guide de croisière Dubaï, Oman & les Emirats

4ème édition du guide de croisière aux Emirats Arabes Unis et à Oman.

Un guide indispensable qui vous présente différentes alternatives de visites pour faire les bons choix en escale aux Emirats Arabes Unis : Dubaï, Foudjaïrah, Khor Fakkan, Abu Dhabi et à Oman : Mascate, Khasab.

Partir en croisière, l’idée est séduisante. Découvrir chaque jour un nouveau pays, un nouveau port, un paysage changeant… tout cela fait rêver. Mais avant de partir on se pose de nombreuses questions. C’est parce qu’il a été difficile de trouver des réponses sur Internet ou dans les guides que cet ouvrage est né.

Vous y trouverez toutes les informations pour partir en croisière ainsi que le détail de la croisière mille et une nuit –  Emirats Arabes Unis : Dubaï, Foudjaïrah, Khor Fakkan, Abu Dhabi – Oman : Mascate, Khasab. Informations pratiques sur la vie à bord, les excursions proposées ou à faire soi-même : informations pratiques pour prendre les transports en commun ou les taxis, visites originales et promenades à faire soi-même (tours en bateau, souks, shopping…). Nous avons essayé de partager ici tout ce qui nous a manqué avant de partir. Vous trouverez également plus de 200 photos qui vous inviteront au voyage.

Cet ouvrage de 94 pages est issu de véritables retours d’expérience. Il est publié à compte d’auteur.

  • Téléchargez ce guide à 9,90 € en cliquant ici
    (compatible avec toutes les tablettes et consultable intégralement sur PC et Mac)
  • Commandez le livre à 29,90 € en cliquant ici

Si le prix est indiqué en dollar cliquez sur le drapeau en bas à gauche de la fenêtre pour changer de boutique et choisissez France. Cliquez à nouveau sur le lien et le prix sera en Euro.

SOMMAIRE

Le choix du voyage en croisière, une idée séduisante et quelques idées préconçues…

1- Avant le départ

  • Quand réserver son voyage pour bénéficier des meilleures offres ?
  • Croisière gratuite pour les enfants et clubs enfants
  • Croisière choisie et descriptif
  • Période de voyage et météo
  • Les pays visités
  • Information sur le voyage une fois la réservation du voyage faite
  • Le carnet de voyage ou documents de transport
  • Le Club
  • Formalités douanières
  • Vaccinations
  • Les excursions
  • Quelques éléments importants pour préparer ses bagages

2- Départ en croisière

  • Transport aérien
  • Change
  • Le bateau
  • Les installations – cabine intérieure
  • Les installations générales
  • Tenues vestimentaires
  • L’équipage
  • Forfaits de séjour à bord et pourboires
  • Les paiements sur le bateau
  • La restauration
  • Le programme du jour
  • L’arrivée sur le bateau
  • Exercice d’abandon du navire

3- La croisière – mille et une nuits

  • Arrivée à Dubaï
  • Escale à Dubaï
  • Escale à Oman – Mascate
  • Escale à Oman – Mascate – Programme alternatif
  • Escale à Foujaïrah ou Khor Fakkan
  • Escale à Foujaïrah ou Khor Fakkan – Programme alternatif
  • Escale à Abu Dhabi
  • Escale à Abu Dhabi  – Programme alternatif
  • Escale à Khasab
  • Escale à Dubaï
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°1
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°2
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°3
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°4

4- Informations sur les pays visités

  • Us et coutumes des régions visitées
  • Les Émirats Arabes Unis
  • Émirat de Dubaï
  • Émirat de Fujaïrah
  • Émirat d’Abu Dhabi
  • Sultanat d’Oman

La croisière pour tous, chaque jour un pays ou une ville nouvelle…

Bonne lecture

Escale à Mascate – Sultanat d’Oman – Gare maritime de Port Sultan Qaboos

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Mascate – Gare maritime
Port Sultan Qaboos – Cruise Terminal
Costa Favolosa – 18 décembre 2011

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Mascate – Gare maritime
Port Sultan Qaboos – Cruise Terminal
Costa Favolosa & Aida blu – 18 décembre 2011

Mascate - Gare maritime Port Sultan Qaboos

Mascate – Gare maritime
Port Sultan Qaboos – Cruise Terminal
Seven seas voyager – 18 décembre 2011

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Mascate – Gare maritime
Port Sultan Qaboos – Cruise Terminal
Seven seas voyager – 18 décembre 2011