Journal de bord : croisière 1001 nuits sur le Costa Diadema – Émirats, Oman et Qatar

Les croisières qui ont pour itinéraire les Emirats Arabes Unis, Oman et le Qatar sont une véritable alternative aux Caraïbes pour qui cherche une destination soleil pour l’hiver. C’est sur le Costa Diadema que j’ai choisi de faire cette croisière qui m’a permis d’allier la douceur d’un hiver à 26°C à mon envie de découverte d’une destination fascinante.

Costa Diadema - Dubai

J’ai choisi de partir d’Abu Dhabi pour profiter d’une escale de 2 jours à Dubaï mais les embarquements se font également depuis Doha au Qatar et à Dubaï.

Vous êtes prêts à découvrir ou approfondir votre curiosité sur ces destinations dépaysantes ? Alors je vous embarque avec moi pour cette croisière de 8 jours – 7 nuits avec pour Escales : Dubaï – Mascate – Doha et Abu Dhabi.

Jour 1 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

Le soleil se lève sur Abu Dhabi lorsque l’avion qui me mène au pays des 1001 nuits atterrit. 26°C, une douce chaleur… bye bye doudoune et écharpe ! Une météo idéale pour se ressourcer quelques jours.

L’embarquement n’étant qu’à 19h, je préconise d’arriver la veille pour profiter davantage de la ville et faciliter la gestion des bagages. Si vous avez prévu un vol avec Costa, la compagnie gérera votre transfert vers le terminal croisière. Dans le cas contraire, se déplacer en taxi n’est pas très onéreux. Mon petit conseil : demandez systématiquement à mettre en route le compteur pour payer le bon prix. Ne soyez pas surpris, une taxe de base est appliquée au départ de certains sites comme l’aéroport ou encore du terminal croisière.

Pour cette première journée j’ai prévu un programme sympathique avec différents centres d’intérêts que je peux visiter librement en prenant mon temps.

Admirer la vue depuis l’Etihad towers observation deck at 300

Abu Dhabi - Etihad towers

Situé sur la Corniche d’Abu Dhabi, ce complexe comprend des hôtels, une galerie marchande de luxe et surtout une plateforme d’observation à 360° au sommet de l’une des tours. De là-haut, le panorama sur la ville est imprenable. C’est idéal pour voir Qasr Al Watan – le palais présidentiel, l’Emirates Palace, la Corniche, l’hôtel Fairmont Abu Dhabi Marina…

L’observatoire est situé au 74e étage de la tour 2, Jumeirah at Etihad Towers. La tenue adéquate à prévoir est « smart casual », c’est-à-dire chic décontracté. L’entrée coûte 95 AED (tarif 2019), elle comprend un coupon d’une valeur de 55 AED utilisable sur place. On peut donc prendre un verre, un snack, une glace ou un dessert avec une vue incroyable. Vu le standing, ne croyez pas que tout est cher. L’observatoire est ouvert chaque jour de 10h à 19h. Le thé de l’après-midi est un événement en soi. Il est servi de 14h à 18h et coûte 250 AED.

Découvrir Abu Dhabi depuis la Corniche

Abu Dhabi - La Corniche

La Corniche est une longue promenade côtière de plus de 6 km. On y trouve des plages publiques et privées ainsi que des terrasses pour prendre un verre. C’est un endroit très prisé le week-end (vendredi et samedi).

Se promener dans l’Heritage Village d’Abu Dhabi

Près du Marina Mall, face à la Corniche, se trouve l’Heritage Village – une reconstitution de village de bédouins. L’entrée est libre, on y voit des tentes, maisons, bateaux et quelques animaux. Des pièces sont aménagées en petits musées comme celui où se trouve des cadeaux offerts à l’Emir. Des artisans fabriquent quelques objets disponibles à la vente. C’est aussi et surtout l’arrêt obligatoire de tous les cars de tourisme de la région et les souvenirs de plus ou moins bon goût se vendent bien. La vue sur la Corniche avec la plage et les bateaux anciens au premier plan offre l’occasion de faire quelques belles photos.

Abu Dhabi - Heritage Village

Faire du shopping au Marina mall

Les inconditionnels du shopping pourront satisfaire leurs envies dans le centre commercial du Dubaï mall. Au milieu des enseignes connues on trouve des stands de vente de parfum comme le Oud. Typique du Moyen Orient, c’est un parfum à base d’huile essentielle de bois d’agar.

Chose peu commune lorsque l’on voyage, j’invite les curieux à se rendre dans l’enseigne Carrefour. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’un grand magasin c’est aussi le reflet de la vie local. Vous y verrez toutes les spécialités locales mais aussi le mélange des cultures. Avec une immigration qui représente plus de 80% de la population, on trouve donc dans ces enseignes aussi bien des spécialités indiennes, asiatiques que locales. N’hésitez donc pas à être curieux !

Embarquer sur le Costa Diadema

Costa Diadema - Abu Dhabi

L’embarquement à Abu Dhabi est très rapide car la majorité des passagers embarque à Dubaï. Je découvre ma cabine avec balcon, les bagages ne mettront pas longtemps à être livrés.

Costa Diadema - Cabine

Les vacances à bord commencent, il est l’heure de découvrir les bars du navire pour prendre un cocktail. Il y a toujours un concert dans l’Atrium, je m’y installe avant d’aller dîner au buffet près de la piscine centrale.

Ce soir je déambule sur les ponts et profite de l’ambiance douce de cet hiver oriental et des illuminations du navire.

Jour 2 – Dubaï – Emirats Arabes Unis

Depuis mon balcon, la skyline de Dubaï est en vue. L’arrivée est magnifique, on voit déjà la silhouette de la Burj Khalifa qui pointe vers le ciel. Le paquebot accoste à 8h, je prends mon petit déjeuner sur le pont arrière en profitant du soleil.

Dubai - Costa Diadema

Aujourd’hui je me déplace en taxi et en métro. Ce dernier est très pratique, pas cher et surtout il permet de longer la Cheik Zayed road, l’artère principal de la ville. Je conseille de se mettre à l’avant (tarif gold) ou l’arrière (réservé aux femmes) de ce métro sans conducteur pour profiter de la vue impressionnante au milieu des buildings.

Flâner à la plage : JBR Beach & Dubaï Marina

C’est la destination idéale pour une promenade branchée le long de la plage ou pour aller se baigner. Il y a un vestiaire sur la plage pour se changer, des bars et restaurants le long de la  plage et aussi des boutiques. Ce quartier est très prisé des expatriés.

JBR Beach

Dubaï Marina

Situé dans le même quartier, Dubaï Marina est le point de départ de circuits en bateau autour d’Atlantis et vers l’hôtel Burj Al Arab.

Atlantis & Burj Al Arab

Toucher le ciel depuis le sommet de la Burj Khalifa

Le sommet de la Burj Khalifa est un incontournable, c’est une expérience incroyable et impressionnante. La vue depuis le sommet permet d’avoir toute la ville jusqu’au désert à ses pieds. Au soleil couchant c’est encore mieux, on profite à la fois d’une vue de jour et de l’illumination des buildings.

Je préconise de réserver son billet avec la compagnie pour être sûr de la disponibilité pour monter au sommet. Le jour « J » c’est souvent complet ou avec un surcoût qui vous permettra de réaliser l’ascension jusqu’à la plateforme VIP (378 AED). On vous servira alors des petits fours et on vous offrira un verre une fois au sommet.

Assiter aux shows de la Dubaï Fountain et de la Burj Khalifa

Tous les jours le grand bassin situé au pied de la Burj Khalifa s’anime pour des shows gratuits. Toutes les 15 minutes entre 18h et minuit on peut assister alternativement à l’animation des fontaines ainsi qu’à l’illumination de la Burj Khalifa.

La tour devient alors un « écran géant » psychédélique. C’est le pays de la démesure et l’effet Wow est au rendez-vous. C’est bluffant.

Se laisser tenter par le shopping au Dubai Mall

Pour les fans de shopping mais aussi pour ceux qui recherche des attractions en tous genres. Le Dubaï mall saura satisfaire tout le monde : 1300 boutiques, 200 restaurants, aquarium géant, simulateur de pilotage d’A380, patinoire, salles de jeux pour les « gamers »…

Après une journée bien remplie, la nuit sera courte à bord du Costa Diadema.

Jour 3 – Dubaï – Emirats Arabes Unis

Aujourd’hui, le paquebot largue les amarres à 13h30. Si je veux profiter de la ville, je ne dois pas traîner. Je prends un taxi pour le « Old souk » qui n’est qu’à une dizaine de minutes en voiture. Les marchands ouvrent tout juste leurs échoppes.

Rejoindre le souk des épices et le souk de l’or en bateau traditionnel

Je prends un Abra – bateau traditionnel en bas – et traverse la Creek (bras de mer) avec la population locale. Pour 1 AED je rejoins l’autre rive en quelques minutes. Me voici à longer les boutres, ces navires de bois transportent des marchandises diverses et variées : pneus, électroménager, cartons en tous genres. Ces « cargos » locaux, sont des vestiges historiques et c’est incroyable de voir ils naviguent toujours.

Me voici au souk des épices dont les parfums sont envoûtants, puis au souk de l’or. C’est agréable car il n’y a pas encore beaucoup de touristes.

Le temps passe vite mais flâner le long de la Creek est particulièrement agréable. Je ne me lasse pas de regarder le ballet des abras qui emmènent leurs passagers d’une rive à l’autre.

Dubai Creek

Il est temps de rejoindre le Costa Diadema pour déjeuner au buffet et assister à l’appareillage.

Après avoir vu la ville s’éloigner, nous faisons route vers Mascate. Je profite du soleil et des transats pour me reposer de mes trépidantes journées à Dubaï. L’après-midi passe vite !

Costa Diadema - piscine

La nuit tombe, apéritif et concert sont au programme dans l’Atrium. Vient ensuite l’heure d’aller au théâtre. Ce soir présentation des hôtes des différents pays puis un spectacle où des acrobates s’envolent dans les airs et se contorsionnent dans une chorégraphie poétique.

Pour le dîner, j’ai choisi l’option qui me permet d’aller au restaurant quand je le souhaite de 18h30 à 21h. Ma table se trouve au restaurant Corona Blue. Au menu ce soir : salade de poulpe, poisson et une pâtisserie pour le dessert. Je poursuis la soirée en passant de salon en salon profiter des concerts live et des animations.

Costa Diadema - restaurant Corona Blue

Restaurant Corona Blue.

Jour 4 – Mascate – Sultanat d’Oman

Le Costa Diadema arrive à 8h30 à Mascate. Je me lève plus tôt pour voir l’arrivée dans ce port enclavée entre les montagnes. J’aime vraiment cette escale qui tranche avec les buildings modernes des Emirats.

Mascate - Muttrah fort

Faire le marché à Mascate

Ce matin, je me rends au marché aux poissons. J’aime le visage des marchands et observer les acheteurs choisir les plus belles pièces. Plus loin le marché aux fruits et légumes et ses couleurs magnifiques.
Mascate - Marché aux poissons

Voir le panorama depuis le fort de Muttrah

Le fort de Muttrah offre un point de vue idéal sur la ville blanche enclavée au milieu des montagnes. L’entrée est gratuite, il faut grimper de nombreuses marches mais le panorama vaut vraiment la peine.

mascate - lemon mintJe déjeune sur le port en observant les passants et en me régalant d’un shawarma – lamelles de mouton ou de poulet marinées que l’on déguste roulées dans une galette de blé avec une purée de pois chiches (houmous). La viande est parfumée et pour quelques rials (le rial est la monnaie locale mais on peut tout aussi bien payer en dirhams, euros ou dollars), il ne faut pas se priver de ce voyage culinaire. Le lemon mint reste la boisson incontournable pour compléter les saveurs de ce repas.

Se promener sur la Corniche de Mascate

Cet après-midi, je prends mon temps. Je me promène le long de la Corniche. Mon regard se perd dans l’océan et me laisse apercevoir une magnifique tortue de mer. Elle viendra plusieurs fois prendre sa respiration à quelques mètres du bord. La promenade est belle, la chaleur est douce et agréable et la vue sur le Costa Diadema fort sympathique.

À la rencontre des locaux au souk de Muttrah

Le soleil se couche, le muezzin invite les fidèles à le rejoindre pour la prière à la mosquée. La nuit tombe et voilà le moment que je préfère. La ville se vide de ses touristes et la population locale vient faire ses achats en famille au souk de Muttrah. Dans les étroites ruelles aux parfums d’encens, les costumes traditionnels remplacent robes et bermudas des touristes. A la sortie du souk, on trouve les marchands de bois de santal que des hommes viennent acheter. On y trouve également de grands supports en bois qui utilisés pour parfumer les vêtements. On brûle l’encens au centre du support et les effluves odorantes viennent imprégner les tissus.

Après avoir profité d’une promenade nocturne en bord de mer, je retourne dîner à bord avant de profiter des dernières lueurs de la ville lorsque le Costa Diadema quitte le port à 22h.

Jour 5 – En mer

Cette journée en mer me permet de prendre mon temps et de profiter du navire. Je prends tranquillement mon petit déjeuner dehors puis m’installe sur les transats. Dans la douceur du Détroit d’Ormuz, mon regard se perd dans l’océan.

La journée passe vite : animation près des piscines, opération shopping dans l’Atrium, déjeuner sur le pont, baignade à la piscine… il y a de quoi faire.

Depuis que je suis à bord je n’ai pas eu beaucoup le temps de profiter vraiment du bateau. C’est l’occasion.

Visite du Costa Diadema, cliquez ici

Le soleil se couche tôt, vient l’heure du cocktail du soir puis les bars s’animent avec quelques concerts. Chaque salon a son ambiance, il y en a pour tous les goûts.

Costa Diadema - bar

Après le dîner je fais connaissance avec le robot Pepper puis je passe la soirée au country rock club où l’ambiance est à son comble.

Jour 6 – Doha – Qatar

Au réveil, depuis mon balcon, j’aperçois déjà la sky line de Doha. Nous accostons à 9h. Une fois à quai, je profite d’une navette gratuite proposée par le port pour me faire déposer juste devant le MIA – Museum of Islamic Art. C’est idéal pour mon programme de la journée.

Doha - Qatar - MIA - Museum of Islamic Art

Se dépayser au Souk Waqif

C’est un marché typique avec des ruelles étroites en labyrinthe où l’on trouve de tout : artisanat, épices, costumes traditionnels, quincaillerie mais aussi et surtout le marché aux chameaux, faucons ou encore oiseaux exotiques.

Marché aux chameaux

Marché aux faucons – Falcon souk

Clinique pour faucons – Falcon hospital

Dans le Falcon souk, on trouve une clinique pour soigner ces oiseaux qui sont ici, comme dans les Emirats Arabes Unis, domestiqués pour la chasse ainsi que pour des compétitions. Dans la clinique, on soigne les ailes ou becs cassés, on réalise des opérations de chirurgie très pointues ainsi que de la recherche biologique.

Marché aux oiseaux

L’endroit est également idéal pour prendre un verre ou pour déjeuner dans un dépaysement total.

Le souk est ouvert du tous les jours de 9h à 12h30 et de 16h à 22h et le vendredi de 16h à 22h.

Visiter le Musée national du Qatar – Jean Nouvel

Le site est très facilement identifiable avec sa forme de rose des sables, véritable symbole du désert. Cette œuvre architecturale a été réalisée par le Français Jean Nouvel.

Ce musée incroyablement moderne est dédié à l’histoire du Qatar. Il est aussi monumental à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le visiteur est véritablement immergé dans un décor où se mêlent œuvres et objets historiques, mais aussi la faune et la flore de la région le tout entouré de projections géantes sur les parois de la rose des sable avec une musique qui vous transporte dans un univers plein de découvertes. La muséographie est tout simplement magnifique et grandiose.

Jean Nouvel décrit lui-même ce musée ainsi : « Le bâtiment que j’ai dessiné devait faire écho à ces trois histoires. La première, qui couvre une période assez longue, est l’histoire de la péninsule et de ses habitants. La deuxième concerne les modes de vie dans le désert et les régions côtières, et l’industrie des perles. La troisième est l’accélération spectaculaire qui a donné au royaume – en quelques décennies seulement – la puissance et la prospérité qu’on lui connaît aujourd’hui. De par sa puissance économique, le Qatar est un leader mondial dans des domaines aussi divers que l’éducation, la communication et les technologies énergétiques. »

J’ai adoré ce musée qui est pour moi un incontournable de Doha. Il est étrangement peu fréquenté car Doha est en train de s’ouvrir au tourisme. Les explications sont en arabe et en anglais mais le musée est très visuel et la barrière de la langue n’est pas une difficulté. Chaque salle du pavillon comprend une zone dédiée aux enfants qui peuvent jouer et manipuler des objets pour apprendre en s’amusant.

A l’extérieur, on découvre l’ancien palais du Sheikh Abdullah bin Jassim Al Thani. Désormais restauré, il permet de visiter le howsh, concept ancestral qui comprend une cour entourée de bâtiments où l’on venait déposer les marchandises. Les toits terrasses offrent une vue magnifique sur la mer et le paquebot.

Le musée est ouvert du dimanche au mercredi de 9h à 19h, le jeudi et le samedi de 9h à 21h et le vendredi de 13h30 à 21h. Il faut compter 2h au minimum pour le visiter. Entrée payante : 50 QAR. Le Riyal Qatari est la monnaie locale. Vous trouverez un bureau de change à la gare maritime, des automates bancaires dans le souk Waqif mais pour se simplifier la vie on paie partout par carte bancaire.

Découvrir le Museum of Islamic Art – MIA

Dessiné par l’architecte Ieoh Ming Pei et aménagé par Jean-Michel Wilmotte, ce musée présente l’art islamique de 3 continents sur 1400 ans. Les œuvres de la collection sont toutes liées à l’islam, mais beaucoup sont de nature non religieuse.

Le musée est ouvert tous les jours de 9h à 19h et le vendredi de 13h30 à 19h. Entrée payante.

Admirer la Skyline de Doha depuis la Corniche

C’est depuis la Corniche que l’on admire les plus beaux buildings de West Bay. Face au jardin du MIA et au port des dhows, à la nuit tombée, la brume de chaleur s’estompe et laisse place à une illumination architecturale unique sur le front de mer.

Doha Skyline - Qatar

C’est ici que se trouve les plus hauts buildings du Qatar. Parmi eux : Aspire tower, une tour hôtel de 300 mètres de haut, le World Trade Center Doha à l’illumination bleu qui ondule comme une vague, la Doha tower dessinée par Jean Nouvel dont l’éclairage donne une impression de transparence, la Tornado tower ou encore le sheraton et sa construction pyramidale.

Doha Skyline - Qatar

Nous quittons Doha à 20h. Depuis le Costa Diadema, la vue est aussi magnifique et je ne m’en lasse pas.

Doha - Qatar- Costa Diadema

Jour 7 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

Cette matinée de détente en mer est bien agréable. Nous accostons à Abu Dhabi à 11h. Depuis le bateau on peut voir Le Louvre Abu Dhabi. La journée va être pleine de découvertes. A notre arrivée, je prends rapidement un taxi en direction du Palais présidentiel pour une visite incroyable.

Visiter le Palais présidentiel Qasr Al Watan

Le Qasr Al Watan est le palais où sont accueillis les principaux dignitaires du monde. Les visites officielles y sont fréquentes. La visite du palais allie l’histoire, le grandiose et la modernité.

L’entrée monumentale du palais donne le ton. On se sent tout simplement minuscule lorsque les énormes portes s’ouvrent pour y pénétrer. C’est un véritable palais des mille et une nuits. Ici la légende rejoint la réalité.

Le grand hall est un témoignage de l’héritage architectural et artistique de la région. Le dôme central s’élève à 60 mètres au-dessus du sol et mesure 37 mètres de diamètre. Avec ses arcades aux motifs orientaux et ses mosaïques, il est majestueux et impressionnant. Des cubes en miroir sont positionnés à chaque angle reflétant l’orient dans un monde plus moderne.

Chaque zone du palais met en évidence un aspect unique des nombreuses fonctions et caractéristiques du palais : salle de banquet, bibliothèque, cadeaux présidentiels… La salle du Conseil suprême fédéral est chargée d’histoire. C’est ici que se décide l’avenir de la région. C’est là que des entités telles que le Conseil suprême fédéral, la Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe se réunissent pour exprimer des ambitions, fixer des ordres du jour et tracer la voie à suivre. L’impressionnant lustre central a été conçu pour absorber les sons ambiants de la pièce. Ce magnifique luminaire comprend 350 000 cristaux et pèse 12 tonnes. Il a dû être assemblé directement dans la pièce en raison de ses proportions massives.

Qasr Al Watan est ouvert tous les jours de 10h à 20h – Entrée : 60 AED (tarif 2019) en visite libre incluant la navette pour rejoindre le palais depuis l’entrée principal. Prévoir au minimum 1h30 de visite. Des contraintes événementielles ou la réception d’officiels au palais présidentiel peut engendrer des modifications de des horaires des visites. Une tenue correcte est à respecter : pas de short pour les hommes, ni de tenue dénudée ou jupe courte pour les femmes.

Il faut compter environ 15 minutes pour retourner au terminal croisière. Il y a des taxis devant le palais. Cette visite peut se faire par soi-même ou en réservant auprès du bureau des excursions (15€ tarifs 2019). Le prix est identique et ne comprend pas le transfert.

De retour à bord du Costa Diadema, j’ai rendez-vous à 15h pour le départ de l’excursion que j’ai réservé.

Costa Diadema - Abu Dhabi

Faire une excursion en 4×4 dans les dunes avec dîner dans le désert

J’ai réservé cette excursion sur le site Costa avant le départ, j’ai hâte de découvrir le désert ! Je grimpe dans un énorme 4×4 au pied du bateau. La caravane s’élance sur une immense autoroute où l’on peut rouler jusqu’à 160km/h.

Tout ce qui rappelle la ville disparaît peu à peu, nous sommes entourés de dunes. Des campements font leur apparition ainsi que quelques chameaux. Après une heure de trajet, la route se transforme en piste. Le 4×4 s’arrête au pied des dunes près d’un enclos à chameaux où un petit tète sa mère. Pendant la pause photos, les chauffeurs dégonflent les pneus des véhicules pour une conduite plus sportive dans le sable.

Cette fois les 4×4 s’élancent dans les dunes et enchaînent dérapages, descentes vertigineuses, virages serrés… c’est impressionnant et ça secoue dans tous les sens. Dans le véhicule, il y a de l’ambiance car nous sommes secoués et amusés par ce terrain de jeu incroyable.

Abu Dhabi - Dunes et Désert en 4x4

Des arrêts sont prévus ce qui permet de voir le chemin parcouru en observant les autres 4×4 de la caravane qui arrivent. Le jour décline, nous descendons des véhicules pour voir le soleil se coucher sur les dunes. C’est un spectacle magnifique et fascinant pour ce dernier jour à Abu Dhabi.

A la nuit tombée, nous arrivons à l’Arabian nights village. Des chameaux nous attendent pour un petit tour dans le désert. Certains font de la luge dans les dunes. A côté, en plein cœur du désert, un campement de luxe a été installé.

C’est ici que nous dînons. Sur la place centrale un grand buffet de spécialités locales est dressé. Comme les bédouins, nous sommes assis par terre sur de confortables coussins et dînons en écoutant de la musique locale avec un spectacle de danse du ventre. Certains s’habillent de costumes traditionnels tandis que d’autres se font faire des tatouages au henné.

Nous prenons la route du retour vers 20h pour notre dernière nuit sur le Costa Diadema.

Cette excursion en vaut vraiment la peine. Une bonne condition physique est nécessaire pour le safari en 4×4. Tarif 2019 : 125€ par personne comprenant le dîner et les animations.

Jour 8 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

C’est au petit matin, alors que le soleil n’est pas encore levé que je quitte le Costa Diadema. Cette croisière était magnifique avec de nouvelles expériences et découvertes fascinantes. Cette région évolue et change si vite qu’elle offre une alternative très intéressante pour l’hiver par rapport aux Caraïbes. Personnellement je ne me lasse pas d’y retourner ce qui me permet de mettre à jour régulièrement le livre : Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats.

En savoir plus et téléchargez ici le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats

J’espère que ce récit vous aura plu et fait rêver avec peut-être un futur projet pour découvrir à votre tour cette destination exceptionnelle.

Pour conclure ce journal de bord, j’aimerais vous apporter mon éclairage sur quelques idées préconçues que j’ai pu entendre avant de partir :

On ne peut pas s’habiller comme on veut : j’ai passé mon séjour habillée à l’européenne, c’est-à-dire comme j’en ai eu envie et comme j’en ai l’habitude en été. Aucune contrainte n’est imposé à personne en dehors des lieux officiels et des lieux de culte où hommes et femmes doivent se couvrir jusqu’au chevilles. Pas de bermuda, ni décolleté ou tenue dénudée dans ces cas uniquement.

On ne peut pas aller à la plage, ni se mettre en maillot de bain : si la population locale pratique peu la baignade, rien de vous empêchera de profiter de la mer. Pour cela, rendez-vous sur les plages publiques qui sont particulièrement bien aménagées ainsi que dans les hôtels de bord de mer. Même si vous n’êtes pas client, leur « Beach club » vous permet, pour quelques dirhams, de profiter de confortables installations : transats sur la plage ou près de la piscine, prêt de serviettes, bar et restauration… Même si l’océan vous invite à la baignade, il n’est pas recommandé de se baigner en dehors de ces endroits. Non pas parce que c’est interdit mais tout simplement pour respecter les pratiques locales.

Dubai - JBR Beach

Tout le monde vit dans le luxe, la vie est chère : c’est vrai, ces pays sont particulièrement luxueux. On l’observe partout voitures, hôtels, boutiques… Au demeurant le coût de la vie reste identique à celui des grandes capitales du monde. On trouve des restaurants à tous les prix, des boutiques identiques à toutes les enseignes connues et pour ce qui est des visites, les musées sont au même prix que partout dans le monde. Les taxis sont très pratiques et bon marché. A Dubaï et au Qatar on pourra également utiliser le métro.

On ne peut pas boire d’alcool : certes, l’alcool n’est pas autorisé à la consommation en dehors des hôtels qui accueillent les touristes. L’avantage de partir en croisière c’est que de retour à bord, vous pourrez profiter à loisir de votre package boissons. Et puis je recommande le Lemon Mint qui pour moi est la spécialité locale à goûter pendant ce séjour.

Il doit faire trop chaud : rassurez-vous l’avantage des croisières c’est qu’elles ne sont proposées que dans les périodes tolérables pour nos organismes d’occidentaux. Les meilleures périodes étant décembre et janvier avec une chaleur douce autour de 25°C en journée et 17°C la nuit.

En ville, il n’y a que des buildings, c’est sans intérêts : de ce point de vue, chacun se fera sa propre opinion. Personnellement je leur trouve un esthétisme certain et un intérêt architectural. De plus, ils offrent un panorama incroyable depuis certaines plateformes d’observation. Les croisières sur cette destination permettent d’allier modernisme et tradition. A Mascate on n’y voit aucun building de verre immense. Les excursions sont aussi une bonne alternative pour ceux qui préfère un voyage moins citadin et plus proche du désert. Chacun peut donc y trouver son compte.

fauconnier - abu dhabiChacun des pays visité a ses particularités mais ils ont tous un point commun : le sens de l’accueil. C’est une destination où l’on se sent bien et la population est particulièrement accueillante. Enfin le mieux pour vous faire votre propre opinion est de tenter l’expérience de la découverte des pays du Golfe Arabo-Persique qui offrent vraiment une grande richesse pour qui s’y intéresse un peu.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION

Journal de bord : Emirats, Oman, Qatar et Bahrein sur le MSC Lirica

C’est l’hiver qui m’a poussé à chercher une destination croisière où j’aurais l’assurance de trouver du soleil, de la chaleur et de l’exotisme. Le Golfe Persique est une destination qui correspond bien pour ces vacances. C’est une destination que je connais bien et si vous me suivez depuis quelques temps, vous connaissez sans doute le Guide Escale Croisière Dubai, Oman et les Emirats. Avec cette croisière, je vais faire de nouvelles escales mais aussi me faire plaisir en retournant voir ce qui me plaît tant dans celles que je connais déjà et pourquoi pas y découvrir de nouvelles choses.

croisière msc lirica - golfe persiqueC’est donc sur le MSC Lirica que j’embarque pour : Dubai, Abu Dhabi et Sir Bani Yas aux Emirats Arabes Unis, Mina Salman à Bahrein, Doha au Qatar, Mascate et Khasab au Sultanat d’Oman. L’intérêt de cet itinéraire de 12 jours c’est à la fois le nombre de pays visités et des escales de deux jours et plus : 4 jours à Dubaï et 2 jours à Mascate. Un timing idéal pour les visites et pour profiter de la vie nocturne. Vous êtes prêts à me suivre ? Alors, c’est parti…

Embarquement immédiat sur le MSC Lirica

Le paquebot MSC Lirica a été construit à Saint-Nazaire en 2003. C’est le troisième paquebot de MSC Croisières. En 2015, la compagnie rénove le navire et lui ajoute une section de 24 mètres. Pour visiter le navire dans le détail, c’est par ici.

J’ai été agréablement surprise par la modernité du paquebot et par son agencement. Je rêvais d’y trouver de grands solariums et surtout un espace pour me restaurer matin, midi et soir à l’extérieur. Mon vœu a été exaucé et j’en suis bien heureuse car sur cette destination, passer les soirées sur le pont fait partie de mes petits plaisirs.

Jour 1 – Dubai – Emirats Arabes Unis (EAU)

La journée commence par une bonne nouvelle, l’embarquement peut commencer dès le matin tôt et les cabines disponibles à midi. Idéal pour déposer rapidement mes valises et repartir illico visiter Dubai. Je connais bien la ville et je sais que pour gagner du temps et pour quelques euros, le moyen le plus simple de se rendre au souk de l’or est de prendre un taxi.

Ma promenade commence par les vitrines étincelantes des bijouteries de cette ruelle au style traditionnel. Les locaux y négocient les plus beaux bijoux tandis que les passants lèchent les vitrines en famille. Plus loin j’arrive au souk des épices dont les parfums et les couleurs me manquaient. Pour 1 dirham (moins de 0,30 €) je traverse la Creek en Abra. Quelques minutes suffisent pour traverser le bras de mer entre les tours à vent traditionnelles et les buildings modernes.

J’aime passer du temps en terrasse au bord de l’eau et observer la population. S’y mêlent la population locale composée en majorité d’indo-Pakistanais, d’expatriés occidentaux, de philippins et de touristes. Nous sommes vendredi et à mesure que la soirée avance, tout le monde semble sortir pour profiter de la fraîcheur du soir.

Je termine ma journée par une visite du musée du vieux Dubai qui se trouve près du « Old Souk ». On peut y voir des reconstitutions de la vie traditionnelle avant la poussée des buildings de la ville. A ma sortie, le soleil est couché et l’appel à la prière amène les fidèles à la mosquée. Cette ambiance me transportent immédiatement dans l’exotisme recherché.

Le vieux souk est très vivant, je découvre dans les dédales d’une ruelle un souk indien où se vendent des colliers d’œillets d’inde et des offrandes pour le temple tout proche. J’adore cette vie grouillante et trépidante où l’on se sent en toute sécurité mêlé aux habitudes des locaux. J’y termine donc ma soirée.

dubai - souk indien

Jour 2 – Dubai – EAU

Premier petit déjeuner en terrasse sur le pont supérieur. J’adore la vue sur la Skyline de Dubai avec la Burj Khalifa (plus haute tour du monde à ce jour) qui domine la Sheikh Zayed Road.

Ce matin je décide d’aller à « The Dubai Frame » une nouvelle excentricité locale. L’œuvre de Fernando Donis est en fait un « cadre » en or qui s’élève dans le ciel à 150 mètres de haut. Cette porte gigantesque symbolise le passage du passé vers le présent/futur. Du sommet, la vue est imprenable : ville plus traditionnelle autour de la Creek et ville moderne et futuriste du côté des buildings de Dubai. La vue par temps clair est superbe.

Au centre de la plateforme qui permet de se rendre d’un pilier à l’autre, le sol se dérobe sous les pas pour marcher sur une allée de verre. Les sujets au vertige s’abstiendront mais c’est très réussi. 

C’est en métro que je me rends ensuite au Mall of the Emirates pour aller voir la station de ski Dubai. Téléphérique, tire-fesse, piste de luge… tout y est, même le chalet en bois pour prendre une boisson chaude au pied des pistes.

Le centre commercial est immense et on y trouve de tout : boutiques de luxe, enseigne de la grande distribution, food court (zone exclusivement réservée à la restauration avec des dizaines d’options de restauration)… La fête nationale aura lieu demain et tout est décoré aux couleurs du drapeau des Emirats.

Sans m’en rendre compte, la journée est passée vite et mes pieds me font comprendre que j’ai dû beaucoup marcher aujourd’hui. Je rentre donc au bateau en taxi dont le prix est peu onéreux à Dubai.

Pour profiter de la vue et de la douceur du soir, je dîne au buffet du MSC Lirica et je passe la soirée sur le pont arrière.

22h – le paquebot quitte le port juste après l’exercice de sécurité. Les lumières de la ville s’éloignent alors que nous prenons le large.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Dubai

Jour 3 – Abu Dhabi – EAU

Ce matin le paquebot accoste à Abu Dhabi. Pendant mon petit déjeuner, j’observe la mer. J’ai la chance de voir d’énormes poissons et surtout un dauphin dans le port.

Aujourd’hui, c’est la fête de l’Union. C’est le 2 décembre 1971 que les émirats se sont unis en une fédération. L’accueil est très chaleureux au terminal croisière. Un village bédouin a été reconstitué : danses traditionnelles et cuisine locale sont présentées aux passagers.

abu dhabi - danses traditonnnelles

Un fauconnier présente également son rapace. L’oiseau est adulé aux Emirats. Historiquement il était utilisé par les bédouins pour la chasse. Les proies ramenées par le faucon permettaient d’améliorer les repas quotidiens. Aujourd’hui il est utilisé pour des courses chronométrées pendant lesquelles le faucon s’élance derrière une proie tractée par des avions radio commandés. Les émiratis se passionnent tellement pour cet oiseau qu’il existe des hôpitaux pour les soigner.

fauconnier - abu dhabi

Je prends un taxi pour aller visiter le Louvre Abu Dhabi. L’architecte français Jean Nouvel a conçu une œuvre architecturale incroyable. L’immense dôme argenté qui abrite les salles d’exposition pèse plus de 7 500 tonnes (le même poids que la Tour Eiffel à Paris). La coupole est une forme caractéristique de l’architecture arabe. Le dôme est une structure géométrique complexe de 7 850 étoiles superposées sur huit couches et dont le motif se répète sous différentes tailles et différents angles. Lorsque les rayons du soleil l’éclairent, la lumière est filtrée créant sous le dôme un effet saisissant connu sous le nom de « pluie de lumière ».

Dans les galeries entourées par la mer, on peut voir des expositions temporaires et permanentes : peintures, sculptures, tapisseries, photographies, arts décoratifs… Toutes les époques, de l’Antiquité à l’art contemporain et toutes les régions du monde sont représentées. La visite du musée est un voyage en lui-même.

Pour la fête de l’Union, des animations sont présentées : tissage artisanale, confection de filets de pêcheurs traditionnels, fauconnerie… A la sortie du musée, une parade aérienne survole le musée tandis que les familles d’Abu Dhabi se retrouvent en bord de mer pour jouer en famille. Les enfants portent des costumes aux couleurs nationales.

louvre abu dhabi

Ce soir le coucher de soleil est magnifique. 21h – le paquebot largue les amarres. J’assiste au spectacle de magie. J’ai beau être au-devant de la scène je reste médusée par la prestation des artistes dont les costumes sont magnifiques.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Abu Dhabi

Jour 4 – Sir Bani Yas – EAU

Ce matin c’est en chaloupe que je descends à Sir Bani Yas. Une zone est aménagée pour les croisiéristes et ce sont les prestations du paquebot que l’on retrouve à terre. Transats avec parasols (gratuits et en nombre), zones pour les familles avec jeux pour les enfants, espace restauration (gratuit), bars où l’on commande ses boissons avec sa cruise card, toilettes… bref tout est fait pour passer un bon moment à la plage.

J’ai donc prévu une journée farniente avec baignade dans l’eau turquoise. En fin d’après-midi, un groupe de dauphins vient nager devant la plage. C’est vraiment une escale agréable pour la détente. Pour ceux qui ont du mal à déconnecter, qu’ils se rassurent, le wifi est gratuit sur l’île.

Les passagers qui le souhaitent peuvent visiter l’île en 4×4 en excursion avec la compagnie. Sir Bani Yas est l’une des plus grandes réserves des Emirats. On peut y voir plus de 10 000 animaux en liberté : oryx d’Arabie, gazelles, girafes, hyènes,  guépards. On peut également y faire du kayak ou du paddle dans le lagon.

lagon sir bani yas

Ce soir c’est soirée méditerranéenne sur le MSC Lirica. Au restaurant on peut choisir une bouillabaisse, du poisson grillé ou encore de la moussaka. Dans les salons du bateau ainsi que pour le spectacle de ce soir, la musique espagnole et italienne ainsi que les dansent… rappellent le thème du jour.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Sir Bani Yas

Jour 5  – Mina Salman – Bahrein

Aujourd’hui encore c’est un accueil chaleureux qui attend les passagers à Bahrein : café à la cardamome, danses traditionnelles et toujours un fauconnier qui accepte bien volontiers que l’on fasse une photo souvenir avec lui.

bahrein - MosquéeDans le « Daily program », le journal de bord, il est indiqué que l’on peut prendre une navette MSC pour le centre-ville qui est à environ 40 minutes du port. Pour quelques euros l’aller/retour, je peux ainsi disposer de ma journée comme je le souhaite car il y a des navettes régulières toute la journée.

J’arrive donc à Bab Al Barhain face à une mosquée. Le lieu est vraiment très central car je suis juste face à un grand souk. La grande avenue sur laquelle nous sommes déposés (Government avenue) mène tout droit au World Trade Center. Ce building est un point remarquable à Bahrein. Avec ses éoliennes en son centre, son architecture est très particulière.

J’ai eu la bonne idée de sortir le matin car le souk est très animé alors qu’il ferme dans l’après-midi pour ne rouvrir qu’en fin de journée. A l’entrée du souk, on trouve des brocanteurs qui transforment vélos, motos ou morceaux de voitures en mobilier.  Plus loin, dans le dédale des ruelles on trouve de tout : des valises, des tissus, de la quincaillerie, des jouets… Le souk est un véritable petit supermarché composé d’une multitude d’échoppes en tout genre. Alors que l’appel à la prière retenti, les boutiques ferment mais certaines restent ouvertes. Le petit mall à proximité reste également ouvert, je profite d’un des petits snacks locaux qui s’y trouvent pour prendre un verre.

bahrein souk

Toujours dans le même quartier, je visite le petit musée de la poste (gratuit) où l’on trouve une très belle collection de timbres locaux et étrangers. Juste en face on trouve un petit centre culturel avec quelques objets exposés. Il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour découvrir de nouvelles choses.

Je passe la fin de journée à bord du MSC Lirica. Le soleil se couche. J’ai passé une journée fort sympathique à Bahrein avec de nouvelles découvertes par rapport à ma précédente escale ici.

19h30 – c’est l’heure de la présentation des officiers au théâtre, suivi du spectacle « Arabian night »

 

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Bahrein

Jour 6 – Doha – Qatar

Au lever du soleil, c’est la brume qui fait son apparition. La skyline de Doha est en vue. Ce matin, je pars en excursion MSC avec Yassine, notre guide pour la journée. La visite débute par un tour panoramique en car au milieu des buildings modernes de la skyline de Doha.

doha - qatar

Nous poursuivons notre tour par le stade principal de la coupe du monde de football 2022 dominé par l’Aspire tower. Avec ces 300 mètres de haut, cette tour d’observation en forme de torche est le plus haut building de Doha.

doha - qatar - stade coupe du monde 2022

De retour le long de la Corniche, nous nous arrêtons au souk Waqif dans le vieux quartier de Doha pour une heure de promenade libre. C’est l’un des quartiers les plus animés de la ville. Évolué d’un marché qui se tenait en fin de semaine où les bédouins échangeaient de la viande, de la laine et d’autres produits, il est aujourd’hui un labyrinthe de ruelles étroites remplies de petites boutiques avec des marchandises empilées jusqu’aux plafonds et des sections séparées vendant des vêtements, outils, épices, encens… Le plus surprenant reste le souk des animaux où l’on peut voir des perroquets, perruches, poules, coqs, lapins, chiots… 

Face au souk se trouve la tour du « Qatar Islamic Center », un centre culturel dédié à la religion islamique.

doha - Qatar Islamic Center

En reprenant le car, nous longeons le souk des faucons et l’enclos où l’on peut voir les chameaux de l’Emir.

Sur le port, nous embarquons sur un dhow pour profiter d’une croisière dans la baie de Doha. Un repas nous est servi : brochettes d’agneau et de poulet sauce blanche accompagnées de riz safrané avec des noix de cajou et amandes et enfin des dattes en dessert. Nous longeons les buildings modernes créés par des architectes avant-gardistes du monde entier. Jean Nouvel a d’ailleurs conçu la « Doha tower ». Malgré sa modernité, cette tour arrondie qui pointe vers le ciel, rappelle les pigeonniers traditionnels du village de Katara.

Après 6h de promenade à la découverte de Doha, il est l’heure de retourner sur le MSC Lirica. Le soleil décline laissant la skyline s’illuminer.

La soirée file ensuite à une vitesse impressionnante :

  • 19h – Le MSC Lirica quitte Doha.
  • 19h30 – Spectacle « Rockland » sur les légendes du rock.
  • 20h30 – Cocktail MSC Club.
  • 21h30 – Dîner au buffet face à l’océan qui se perd dans la nuit noire.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Doha

Jour 7 – En mer – Détroit d’Ormuz

Cette journée en mer est la bienvenue pour se détendre au soleil et prendre du bon temps. Au programme un peu de lecture, baignade à la piscine et observation de l’océan. Nous passons le Détroit d’Ormuz en journée. On peut voir les îles iraniennes au large. De nombreux navires marchands ainsi que quelques paquebots naviguent également dans la région.

Le soleil couchant sur l’océan est un spectacle que je ne peux me lasser de regarder. Sur le pont se croisent les passagers encore en maillot de bain et ceux déjà en tenue de soirée. C’est assez amusant.

Pour cette soirée de gala, j’assiste à un extrait de « La Traviata » de Verdi avant d’aller dîner au restaurant. Au menu ce soir : beignets de crevettes, lotte grillée ou risotto de Saint-Jacques et enfin cheesecake au chocolat.

Jour 8 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je me lève à 6h30 pour voir le soleil se lever derrière les montagnes qui entourent Mascate. Cette ville me fascine à chaque fois qui j’y fais escale. Je prends mon petit déjeuner tranquillement face au port et à la ville blanche.

mascate - oman - La Corniche

La Corniche

Je prends ensuite la navette gratuite qui mène à la sortie du port puis je longe la corniche à pied. Pour prendre un peu de hauteur, je décide de monter au fort de Muttrah. Il fait déjà chaud mais la vue panoramique en vaut vraiment la peine. Avec son allure de château de sable, ce fort a vraiment été bien restauré.

Je poursuis ma promenade par le souk de Muttrah dont le parfum d’encens embaume toutes les ruelles. Outre l’encens, les spécialités de ce souk sont les pashminas (châles en cachemires) et également les antiquités avec de nombreuses reproductions. J’en veux pour preuve ces « vieilles boussoles » en laiton qui portent tantôt une mention marine, tantôt l’effigie de Michael Jackson.

 

mascate - lemon mintJe passe la fin d’après-midi dans un café du bord de mer à déguster un « Lemon Mint » en mangeant du houmous. En soirée, sur le port, le coucher du soleil donne des couleurs uniques aux montagnes qui entourent la ville. Nous sommes vendredi et les ruelles s’animent à la nuit tombée. En remontant le souk de Muttrah, j’arrive dans un endroit qui n’est fréquenté que par les habitants de la ville. Les omanaises originaires de Zanzibar y vendent des parfums aux essences enivrantes à des hommes chics en dishdasha (la tenue locale). Les portants triangulaires vendus sur les étales des marchands servent à parfumer les vêtements avec de l’encens.

 

Jour 9 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je commence ma promenade à Mascate par le marché aux poissons. La grande halle, toute récente, est climatisée. Ici, aucune odeur de poisson. Les négociations vont bon train et les marchands rangent leurs billets sous leur kumma (coiffe traditionnelle). Dans la halle suivante, le marché des fruits et légumes est très coloré. On y trouve de tout et bien sûr des dattes.

Je continue ma petite randonnée le long de la corniche vers la vieille ville de Mascate où se trouve le palais du Sultan. Le trajet fait un peu plus de 5 kilomètre et il est indispensable d’emmener de l’eau avec soi. La promenade est magnifique. Elle longe les forts ainsi que l’encensoir monumental qui domine la baie.

mascate - la corniche

La grande porte : « Kabir gate » m’annonce que je ne suis plus très loin. Elle abrite un musée (fermé le samedi). Le fort Al Mirani est magnifique avec ses créneaux blancs. Plus loin le palais Al Alam, résidence du Sultan puis le fort Al Jalali. La mosquée Al Khor et ses mosaïques bleu nuit. Ici la ville est déserte et pourtant si luxueuse et magnifique qu’elle mérite vraiment le détour. J’ai choisi de m’y rendre à pied mais elle n’est qu’à quelques minutes du port en taxi et donc très facile d’accès.

Si certains choisissent de visiter le musée national d’Oman, pour ma part, je visite le musée des relations franco-omanaises qui se trouve dans l’ancienne résidence du consul de France à Oman. Pour moins de 3€ je découvre un petit musée fort sympathique qui retrace toute l’histoire des relations de nos pays depuis le 18e siècle. Les panneaux sont en français, le musée comporte de nombreuses maquettes et objets, il est vraiment très intéressant pour mieux comprendre le pays.

De retour à Muttrah, je retourne me rafraîchir avec un Lemon Mint bien mérité près du souk avant de rentrer au bateau.

C’est au coucher du soleil que nous larguons les amarres et ici, il est tout simplement sublime.

Le spectacle de ce soir est consacré aux musiques de films. Après avoir pris un cocktail près de la piscine, je vais dîner au restaurant puis je passe la soirée à l’arrière du navire, fascinée par la nuit.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Mascate

Jour 10 – Khasab – Oman | Dubai – EAU

Je tenais absolument à voir le soleil se lever sur le fjord d’Arabie alors je me suis levée tôt ce matin. Les montagnes autour de Khasab sont en vue. Alors que les premières lueurs du jour apparaissent, le MSC Lirica se positionne face au port. La mer est un peu agitée.

msc lirica - khassab

Pendant le petit déjeuner, j’admire le paysage qui prend des couleurs dorées et mon impatience de revoir cet endroit grandit.

Après quelques ronds dans l’eau et alors que le vent continue de souffler, Massimo, notre directeur de croisière annonce que les conditions météo ne nous permettent pas de débarquer et que l’escale est annulée. Le MSC Lirica reprend donc la mer. Je m’installe donc sur le pont supérieur pour une journée de détente au soleil.

Alors que l’équipage propose différentes animations : cours de danses, jeux… Massimo annonce la bonne nouvelle de la journée. Nous accosteront vers 17h à Dubai afin de pouvoir profiter de la ville une nuit de plus. Je ne reverrai donc pas les dauphins de Khasab (en savoir plus sur cette escale ici) mais cette compensation me convient autant qu’elle semble convenir aux autres passagers. Les spectacles de ce soir seront finalement joués dans l’après-midi afin que ceux qui le souhaitent puisse profiter autant du show des artistes que de leur soirée dans la ville de tous les superlatifs.

Après une belle journée de détente, la skyline de Dubai se dessine. Cette arrivée de jour est une belle opportunité pour faire des photos des buildings à notre arrivée.

msc lirica - proue

Alors que le soleil se couche, ma soirée à Dubai commence. Je prends un taxi pour le Dubai mall car je tiens à assister au spectacle de la fontaine face à la Burj Khalifa. Il est décidément sublime. Il se joue toutes les 30 minutes de 18h à 23h tous les jours et l’accès au bassin est gratuit. Ceux qui le souhaitent peuvent faire un tour en abra pendant le show pour être au plus près du spectacle moyennant quelques dirhams.

Je poursuis ma soirée par un tour au Souk Al Bahar en face du petit pont près des fontaines. On y trouve quelques boutiques d’art et d’artisanat local. Le Dubai mall a pris un air de fête avec ses décorations de Noël. La soirée passe bien vite dans cette ville qui ne s’arrête jamais.

Jour 11 – Dubai – EAU

Ce matin, le ciel est clair avec le vent qui a soufflé la journée d’hier. Je décide d’aller au sommet de la Burj Khalifa (828 mètres). Après quelques minutes de taxi, me voici au pied de la tour. On peut réserver son billet avant de partir mais attention au risque de tempête de sable, car oui il arrive que l’horizon ne soit pas limpide. Je prends donc directement mon entrée sur place.

Depuis le sommet de la tour, la vue est juste à couper le souffle. Le matin, les buildings de la Sheikh Zayed road sont bien éclairés. On peut rester à l’observatoire le temps que l’on souhaite et je l’avoue, j’y passe des heures. Depuis là-haut, on dirait vraiment qu’on observe une maquette géante tellement les buildings environnant sont petits par rapport à la plus haute tour du monde.

Après un peu de shopping au Dubai mall, je prends le métro en me mettant bien dans le wagon de tête car je sais que ce métro sans chauffeur offre une vue incroyable sur la ville.

Je descends à la station Al Fahidi pour passer ma dernière soirée près de la Creek : dernières traversées en abra, dernier tour dans les souks, dernier verre de « Lemon Mint »… je profite au mieux de ma dernière soirée dans cette ville incroyable pleine de contrastes. Il faut se rendre à l’évidence, ce soir je dois boucler ma valise…

Jour 12 – Dubai – EAU

La nuit a été courte. Les cabiniers s’affairent pour préparer les cabines des futurs arrivants. Après le petit déjeuner, je prends mon temps et ne peut quitter des yeux le panorama sur la ville. Puis vient l’heure de quitter le navire. Je retrouve tristement mes valises sur le quai… un taxi pour l’aéroport… ça sent vraiment la fin cette fois.

L’aéroport ne déroge pas à la règle et comporte lui aussi un mall commercial digne des grands centres commerciaux de la ville. Le temps passe vite avec toutes ces boutiques. Les derniers dirhams dépensés, mon avion décolle… fin du voyage !

Ce que j’en pense

Logo Escale CroisièreJ’ai vraiment adoré ce nouveau voyage dans le Golfe Persique. La destination ne cesse de changer et m’a permis de faire de nouvelles découvertes. Pour plus de détails afin de préparer et d’optimiser vos escales sur cette destination, je vous invite à lire le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats. Vous y trouverez tous mes bons plans et différents programmes au choix selon la durée de vos escales.

Guide de croisière Emirats Arabes Unis & Oman : Dubaï - Abu Dhabi - Foudjaïrah Khor Fakkan Mascate - Khasab

Téléchargez ce guide

Cette croisière est une belle alternative aux itinéraires Caraïbes en hiver. On y trouve chaleur et soleil ainsi que des centres d’intérêts multiculturels passionnants. J’ai vraiment eu l’impression de faire plusieurs voyages en un : l’Arabie, l’Inde car sa culture est omniprésente dans les villes du Golfe et le retour en Europe chaque soir lorsque je retournais à bord du paquebot.

Les pays traversés sont très chaleureux. Le tourisme étant en plein développement, les locaux sont tout à fait tolérants vis-à-vis des tenues vestimentaires que l’on peut porter en tant qu’occidentaux. En tant que femme il n’y a aucun problème à porter robes, jupes et shorts. Bien entendu si vous visitez des sites religieux vous devrez porter une tenue adaptée.

Doha a été une jolie découverte et l’endroit encore peu touristique va se développer dans les prochaines années. L’escale de Sir Bani Yas est idéale pour passer sa journée à la plage et se baigner dans une mer turquoise. Mon gros coup de cœur reste celui des promenades dans les souks des différentes escales. Tous ont leur charme et dès que l’on se perd dans des ruelles moins touristiques au milieu de la population, on profite d’un voyage à travers le temps duquel on aimerait ramener les parfums d’épices et d’encens.

Au travers de ce récit, j’espère que ce voyage vous aura plu et enchanté autant que moi. N’hésitez pas à me laisser un petit message en commentaire, il m’est toujours agréable de vous lire ;-).

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 

Escale à Mascate – Sultanat d’Oman

Mascate - Arrivée à Mascate

Mascate est la capitale du Sultanat d’Oman. Ce nom signifie « point de chute ». Un nom tout à fait adapté lorsqu’on y fait escale. Véritable oasis dans le désert, la capitale omanaise est bâtie au milieu d’une plaine fertile entourée de rochers escarpés. Le climat est subtropical aride. La période la plus agréable en croisière s’étend de novembre à avril avec une température moyenne de 24°C.

L’arrivée en paquebot est superbe. On aperçoit d’abord un encensoir monumental à l’entrée du port. Puis, au milieu des montagnes, apparaît la ville encaissée de Muttrah. Des maisons aux couleurs sable ou blanche et des minarets se dessinent au milieu des roches roses qui entourent la ville.

Mascate

Mascate

Mascate

Le port de Muttrah est le centre commercial de la capitale. Son marché aux poissons, son souk et le paysage depuis la Corniche valent vraiment le détour.

Port de Mina Qaboos

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Gare maritime du Port Sultan Qaboos – Cruise Terminal
Paquebot Seven seas voyager

Mascate - Gare maritime - Port Sultan Qaboos

Costa Favolosa

Aida blu - Mascate

AIDAblu

Une petite gare maritime se trouve sur le port. Elle est principalement destinée aux équipages mais on peut s’y procurer quelques souvenirs et des produits de première nécessité.

La circulation étant interdite sur le port, une navette emmène les croisiéristes à la sortie.

Se déplacer à Mascate

A pied

Les principaux site de Muttrah sont accessibles à pied en quelques minutes de marche en longeant la corniche. Idéal pour une promenade d’une demi-journée.

Mascate - Corniche

Taxis

A la sortie du port, de nombreux taxis attendent. Si vous choisissez cette option, négociez votre course avant le départ ou demandez la mise en route du taximètre qui permet d’avoir un prix de course généralement plus intéressant. Un tableau indicateur se trouve près du poste de garde du port avec quelques prix.

Mascate - taxi

Mascate - Prix taxis

Big Bus Tour

Vous avez également l’opportunité de visiter Mascate en bus à impérial climatisé. On peut acheter les billets directement sur place ou sur Internet : Big Bus Tours – Tarifs 2014 : 51,30$ . Le bus s’arrête aux différents sites remarquables Mascate, Muttrah et de la vielle ville. Des casques audio permettent de profiter de circuits commentés en huit langues.

Que faire à Mascate ? Que faire à Muttrah ?

Vous pouvez faire beaucoup de choses à pied ou en prenant un taxi. Les excursions organisées par votre compagnie de croisière offrent les services d’un guide qui pourra vous apporter beaucoup d’informations sur l’histoire du Sultanat d’Oman, de Mascate et ainsi que sur les coutumes locales. Elles permettent également de se rendre sur des sites plus éloignés et de passer éventuellement une nuit ailleurs que sur le bateau lorsque vous y faites escales deux jours.

Promenade le long de la Corniche

La Corniche offre une agréable promenade panoramique le long de l’anse de Muttrah. Le marché aux poissons se trouve sur la droite peu après la sortie du port en longeant la corniche.

Mascate - Corniche

Mascate - Corniche

Maisons de commerçants du XVIIIe siècle.

Mascate - Maison des commerçants

Mascate - Maison des commerçants

Le minaret bleu de la mosquée chiite qui jouxte l’entrée du souk.

Mascate - Mosquée Chiite

Mascate - OmanaisCette balade permet d’observer la vie Omanaise et les tenues traditionnelles. La dishdasha (sorte de djellaba) est un vêtement porté par les hommes il est complété d’un turban – mussar ou d’un couvre-chef brodé (Kumma) d’origine zanzibarite. Les vêtements des femmes varient beaucoup selon les régions. Lorsqu’elles sont exposées aux regards, les Omanaises portent généralement au-dessus de leurs vêtements une abaya, une grande robe de couleur noire objet de grande coquetterie. Mais cette austérité apparente laisse place à des tenues chatoyantes lorsqu’elles sont chez elles.

En longeant la corniche depuis la sortie du port on passe devant le souk de Mutrrah et on peut monter sur sur une petite tour qui se trouve au pied de l’encensoir monumental de l’entrée du port.

Mascate - Corniche

Fort au bout de la Corniche au pied de l’encensoir

Mascate - Corniche

Vue depuis le fort qui se trouve au pied de l’encensoir

Le souk de Muttrah

Mascate - SoukLe souk est à la fois traditionnel et touristique en particulier les jours d’escales de paquebots. Son parfum d’encens vous restera sans aucun doute longtemps en mémoire. Cette gomme de couleur pouvant aller du jaune pâle au brun, selon sa qualité, est utilisée depuis la plus haute antiquité dans les cérémonies religieuses. La résine d’encens a des vertus tonifiantes et énergisantes. On lui prête également des propriétés anti-inflammatoires, antidouleur, cicatrisantes et apaisantes.

Mascate - Souk

Vendeur d’encens

A l’arrière du marché, vous verrez sûrement des commerçants vendre des supports en bois et des encensoirs. Les omanais s’en servent pour parfumer et purifier leurs vêtements.

Mascate - Souk

Mascate - KhanjarOutre l’encens, le marché regorgent de marchants d’étoffes, de vêtements traditionnels, de bijoux, d’artisanat, de tapis bédouins et d’antiquités dont l’ancienneté reste à vérifier. On peut également y trouver le fameux khanjar, une dague traditionnelle à lame recourbée que les Omanais portent à la ceinture. Aujourd’hui surtout arboré lors de grandes occasions, le khanjar reste le symbole de l’élégance masculine. Si vous souhaitez en ramener un comme souvenir, renseignez-vous au préalable à bord du bateau pour savoir si un tel objet peut être ramené à bord. Il vous sera probablement confisqué puis rendu en fin de croisière.

Mascate - Souk

Quel que soient les souvenirs que vous compter vous procurer, le souk est l’occasion de marchander vos achats. Même si la monnaie locale est le Oman Rial, vous pourrez payer en tout type de devises : Dirhams des Emirats (AED), dollars ou euros.

La Grande Mosquée Sultan Qaboos

Mascate - Grande Mosquée du Sultan Qaboos

Mascate - Grande Mosquée du Sultan QaboosLa Grande Mosquée n’est pas accessible à pied et se trouve à une vingtaine de minutes en taxi du port Mina Qaboos. Inaugurée en 2001, elle a été entièrement financée par les fonds personnels du Sultan, elle se trouve dans le quartier de Bawshar. Unique mosquée du Sultanat d’Oman ouverte aux non-musulmans, ses proportions et son décorum sont impressionnants. L’extérieur est composé de trois allées principales, cinq minarets, plusieurs cours d’ablutions et de trois passages voûtés. Chapeautée par un dôme central, la salle de prières des hommes est monumentale et dispose de murs et piliers en marbre de Carrare, de vitraux et de faïences de style perse. Suspendu à 50 mètres au-dessus du sol, un lustre de cristal Swarovski de 14 mètres (8 tonnes) irradie la pièce de mille feux, tandis qu’au sol, le tapis de Perse cousu à la main d’une seule pièce par cinq cent tisserands a nécessité quatre années de travail.

La Mosquée est ouverte du samedi au jeudi de 8h à 11h. Les épaules et les jambes doivent être couvertes.

Excursion : Hauts lieux de Mascate et Nakhl

Source chaude de Nakhl

Il faut compter une heure de route pour rejoindre Nakhl. A l’arrivée, promenade le long d’une source d’eau chaude dans laquelle il paraît que l’on peut y pocher un œuf.

Mascate - Source d'eau chaude Nakhl

Fort Nakhl

Cette forteresse de 3 400 m2  date du du XVIIe. Sa couleur sable se découpe sur fond de ciel bleu azur. Depuis le fort la vue sur les wadis est imprenable. Wadi signifie à la fois « cours d’eau » et « vallée » en arabe. Les wadi forment à certains endroits des réservoirs d’eau claire où l’on peut se baigner et le long desquels se développent des palmeraies. Ils se concentrent surtout au pied des montagnes et favorisent l’agriculture, l’élevage et l’irrigation de culture de palmiers dattiers.

Mascate - Fort Nakhl

Mascate - Fort Nakhl

Déjeuner à la station balnéaire d’Al Nahda Resort, sur le littoral de Batinah, pour un déjeuner buffet.

Mascate - Déjeuner au Al Nahda Resort

Palais Al Alam – le palais du sultan

La vieille ville est aussi l’un des lieux de résidence du Sultan Qabous Bin Saïd. Son palais est bâti dans un style architectural contemporain mais respectant le style islamique traditionnel.

Mascate - Palais Al Alam

Mascate - Palais Al AlamL’actuel Sultan est au pouvoir depuis 1970. Véritable réformateur, qui a su fédérer son peuple et conduire son pays sur la voie de la prospérité, sa Majesté Qabous bin Saïd continue de moderniser le Sultanat d’Oman en profondeur. Pour preuve, les petites villes les plus isolées possèdent leur école et leur dispensaire. Parmi ses grandes réalisations (universités, hôpitaux, infrastructures de transport), la Grande Mosquée Sultan Qaboos de Mascate et son complexe culturel de 40 000 m² est l’une des plus magistrales.

On trouve plusieurs écritures pour nommer le Sultan : Qabus ibn Said, Sultan Qaboos ou encore Qabous bin Saïd.

Mascate - Palais Al Alam

Grande place face au Palais Al Alam

Aux abord de la résidence de Al Alam on peut voir les forts de Jalali et Mirani, témoins majestueux du passé.

Les forts de Jalali et Mirani

Qu’ils datent de l’époque perse, portugaise (entre 1510 et 1650) ou qu’ils soient d’influences arabes, les 500 forts omanais témoignent des différents héritages laissés par l’histoire.

Mascate - Forts Jalali et Mirani -1

Au XVIe siècle, les Portugais sont les premiers européens à aborder les côtes omanaises, occupant les ports et les points stratégiques du pays. En 1514, Alfonso de Alburquerque prend le détroit d’Ormuz et en fait une base portugaise sur la route des Indes. Mascate fut une place forte plus dure à prendre en raison d’une concurrence féroce entre les Turcs, les Perses et autres européens qui convoitaient l’emplacement de la future capitale. Les Portugais s’y maintinrent jusqu’en 1650 lorsqu’un membre de la dynastie des Yaroubides reprit Mascate et les côtes. La prise de Mombasa en 1665 marque le départ définitif des Portugais  dont il reste aujourd’hui les forts.

La mosquée d’Ali et la nouvelle mosquée au bord de la mer s’ajoutent au charme du site.

Mascate - Mosquée d’Ali

Musée Bait Al Zubair

Fondé en 1941 dans une maison traditionnelle du Vieux Mascate, ce petit musée vise à faire découvrir les aspects du patrimoine d’Oman. Il  présente les objets de la vie quotidienne : armes, bijoux, costumes et objets décoratifs.

Shopping dans le souk de Muttrah le long de la Corniche

Mascate - Souk

Autres excursions proposées à l’escale de Mascate

Votre compagnie de croisière vous proposera également des excursions dont voici quelques exemples :

  • Mascate la mystique avec visite de la grande mosquée
  • Panorama de Mascate
  • Croisière en dhow
  • Nizwa et le château de Jabrin
  • Observation des tortues marines à Ras Al Jinz
  • Dans la nature à Wahiba
  • Observation des dauphins
  • Wadi Bani Khalid en 4×4
  • Expérience à l’opéra royal, musée Bait Adam et cours de cuisine
  • Dîner dans une demeure omanaise
  • La majesté des montagnes omanaise (nuit comprise)

A titre d’exemple, les prix varient de 40€ à 300€ par personne, sous réserve de confirmation par la compagnie de croisière. Les tarifs les plus élevés comprennent les repas et la nuit sur place lorsque le paquebot fait escale deux jours.

Note de l’auteur

Logo Escale Croisière

Mascate offre de nombreuses opportunités de visites. Si vous ne voulez pas faire trop de route la ville permet de belles promenades qu’il faut mieux faire le matin pour éviter de trop fortes chaleurs.

Pour une balade à pied privilégier un tour le long de la corniche et dans le souk de Muttrah. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans le le dédale des ruelles qui ont un charme fou et des odeurs d’encens.

Mascate - Fort

Fort sur les hauteurs de Muttrah

Le Palais Al Alam ne se visite pas mais on peut aisément s’y rendre en taxi. Les forts et le musée Bait Al Zubair (qui est vraiment tout petit) sont situés non loin de là.

Les excursions permettent d’avoir un éclairage fort intéressant sur l’histoire et la culture locale. Rien ne remplace jamais un bon guide. Certains trouveront que une heure de route c’est un peu long pour aller jusqu’à Nakhl. Si la source d’eau chaude n’a rien de spectaculaire, la visite du fort est vraiment superbe et le panorama depuis les hauteurs offre une vue imprenable sur les wadis.

Pour en savoir plus sur les escales aux Emirats et à Oman…

Guide de croisière : Emirats Arabes Unis et Oman

Pour retrouver plus d’informations pratiques ainsi que de nombreuses photos et tous nos conseils : téléchargez le Guide de Croisière sur Dubaï et les Emirats : cliquez ici. Vous y trouverez également tout le de détail de vos autres escales au pays des Mille et une Nuits (cliquez ici pour accéder au sommaire). Important : une fois que vous aurez cliqué sur la version du guide qui vous intéresse, si le prix est en dollar cliquez sur le drapeau en bas à gauche de la fenêtre pour changer de boutique et choisissez France. Cliquez ensuite à nouveau sur le lien et le prix sera en Euro.

Journal de bord : « Today » chez Costa Croisières

Téléchargez ici le Today de Mascate au format pdf

Le « Today » est le journal distribué chaque soir dans votre cabine. Il comporte toutes les activités du lendemain ainsi que les horaires des différents services proposés à bord : restauration, permanence francophone, points de rassemblement pour les excursions, programme de la soirée (spectacles, concerts, Bingo et bien d’autres animations).

Escale à Khasab – Sultanat d’Oman

Khasab

Khasab, une destination dont le nom n’est pas encore évocateur pour le croisiériste. Cette escale est pourtant sublime pour les amateurs de nature et de grands espaces. Ne s’arrêter que pour faire un tour en ville serait une erreur qu’il ne faut pas commettre.

L’arrivée au port est magnifique : de grandes montagnes colorées se jettent dans la mer. Le port n’est pas très grand et on a du mal à imaginer un grand paquebot y entrer et pourtant…

Quai où accostent les paquebots à Khasab

Oman - Port de Khasab

Oman - Port de Khasab - Costa Favolosa

Costa Favolosa - Oman - Khasab

Khasab – Sultanat d’Oman

KhasabKhasab se trouve au Nord du Sultanat d’Oman dans la péninsule de Musandam. Ce territoire du sultanat est une enclave qui est entourée par les Émirats Arabes Unis. Situé dans le détroit d’Ormuz, qui relie la mer d’Arabie au Golfe d’Oman, le port de Khasab offre une position stratégique face à l’Iran.

La péninsule de Musandam est surnommée la région des « fjords d’Arabie » en raison de ses hautes falaises qui plongent dans la mer, créant des bras de mer profonds et étroits. Du fait de son relief accidenté, le Munsandam ne se dévoile jamais aussi bien que par la mer.

Principale ville de Mussandam, Khasab est un petit port de pêche animé. La ville possède un fort construit au XVIe siècle par les Portugais qui détenaient alors le commerce dans le détroit. Ce fort restauré abrite désormais petit musée.

Le climat est subtropical aride. La période la plus agréable en croisière s’étend de novembre à avril avec une température moyenne de 24°C. Il fait généralement très beau mais la chaleur donne parfois des brumes. Des vents de sables peuvent également souffler ce qui peut rendre certaines visites difficiles en particulier si l’on souhaite faire des photos. Les températures les plus basses sont de l’ordre de 13°C pendant les nuits d’hiver (novembre à avril) et s’élèvent jusqu’à 42°C l’été.

Que faire à Khasab ?

Peu d’excursions sont proposées : une croisière en dhow, un safari à Jebel Harim et une découverte de Khasab et ses environs. Une navette permet également de se rendre en ville qui est assez éloignée du paquebot.

Ce qu’il faut absolument faire : une promenade en bateau traditionnel dans le fjord

Cette excursion proposée par les compagnies de croisière dure environ 3h30 (tarifs 2013 : 69€ par personne).

Costa Favolosa - Oman - Port de Khasab

Promenade en Dhow dans le fjord de Khasab

Les dhows sont des navires de bois traditionnels. L’embarquement à bord se fait à proximité du paquebot. Les bateaux sont aménagés de tapis au sol et de coussins de style arabe très confortables sur lesquels on s’assoit à même le pont.

Khasab-dhow

Khasab

Les montagnes majestueuses et le ballet des dauphins jouant dans la baie sont des spectacles inoubliables. Les dhows ne sont pas rapide et permettent d’être au plus près de la nature. Tout est fait par l’équipage pour que l’on puisse s’approcher des dauphins qui jouent parfois dans l’étrave du bateau.

Khasab-dhow-dauphins

Khasab-dauphin

Khasab

Un arrêt est prévu près de l’île du télégraphe pour une baignade bien agréable au milieu des poissons. On peut rejoindre l’îlot à la nage mais il y a de nombreux rochers très coupants. Pour y accéder des chaussures adaptées peuvent être très pratiques. Le cadre est vraiment superbe et l’éclairage renforce la beauté de ce site enchanteur. Pendant cette pause d’une vingtaine de minutes, on nous offre gracieusement des fruits et des boissons.

Khasab - île du Télégraphe

L’île du Télégraphe

Khasab - île du Télégraphe

Navettes vers le centre ville de Khasab

Les navettes circulent environ toutes les 30 minutes entre le bateau et la ville qui est trop éloignée pour pouvoir s’y rendre à pied. Ce service coûte 5€, les tickets sont en vente sur les bornes automatiques que l’on trouve à bord (fréquence de passage et tarif à confirmer auprès de votre compagnie de croisière).

Khasab - centre ville

Centre ville de Khasab

Peu de choses à voir en ville, dont les boutiques ne sont ouvertes que vers 16h30 l’après-midi. Les échoppes offrent les services indispensables aux habitants : pressing, snack, boutiques de vêtements… La ville n’a pas vraiment d’intérêt touristique si ce n’est la mosquée et le fort qui est trop éloigné pour être rejoint à pied.

Mosquée de Khasab

Mosquée de Khasab

Fort de Khasab

Fort de Khasab

Khasab au coucher du soleil

Oman - Port de Khasab - Costa Favolosa

Costa Favolosa - Oman - Khasab

Note de l’auteur

Logo Escale CroisièreDans une croisière aux Emirats Arabes Unis, l’escale de Khasab offre un retour à la nature fort agréable. Les grands paysages, la côte sauvage offrent une richesse naturelle au site qui tranche avec les buildings de Dubaï ou Abu Dhabi.

Voir des dauphins dans le fjord et s’approcher des dhows lors de l’excursion laisse un souvenir inoubliable. La promenade de 3h30 ne laisse pas un « goût de trop peu » et permet de profiter pleinement de tout ce qu’offre le site.

La baignade à l’île du télégraphe est un bonus qu’il ne faut pas manquer – un petit bonheur supplémentaire surtout lorsqu’on s’imagine la fraîcheur hivernale en Europe.

Le tour en ville n’est pas indispensable mais permet toutefois d’observer la vie dans une ville éloignée des grandes mégalopoles.

Tenue vestimentaire à Khasab

Bien que les normes vestimentaires soient assez libérales dans tous les Émirats, un certain respect des coutumes locales est de rigueur, tout particulièrement lorsque l’on fait des visites touristiques. Il faut éviter les tenues provocantes : grands décolletés, mini jupes ou mini shorts et préférer plutôt un pantalon léger ou un pantacourt. On ne sent aucune agressivité lorsqu’on est une femme mais certaines tenues peuvent attirer des regards gênant sur soi. Lors de l’excursion organisée en bateau la baignade en maillot de bain ne pose aucun problème.

Pour en savoir plus sur les escales à Oman et aux Emirats…

Guide de croisière : Emirats Arabes Unis et Oman

Pour retrouver plus d’informations pratiques ainsi que de nombreuses photos et tous nos conseils : téléchargez le Guide de Croisière sur Dubaï et les Emirats : cliquez ici. Vous y trouverez également tout le de détail de vos autres escales au pays des Mille et une Nuits (cliquez ici pour accéder au sommaire).

Important : une fois que vous aurez cliqué sur la version du guide qui vous intéresse, si le prix est en dollar cliquez sur le drapeau en bas à gauche de la fenêtre pour changer de boutique et choisissez France. Cliquez ensuite à nouveau sur le lien et le prix sera en Euro.

Journal de bord : « Today » chez Costa Croisières

Téléchargez ici le Today de Khasab au format pdf

Le « Today » est le journal distribué chaque soir dans votre cabine. Il comporte toutes les activités du lendemain ainsi que les horaires des différents services proposés à bord : restauration, permanence francophone, points de rassemblement pour les excursions, programme de la soirée (spectacles, concerts, Bingo et bien d’autres animations).

Guide de croisière Dubaï, Oman & les Emirats

4ème édition du guide de croisière aux Emirats Arabes Unis et à Oman.

Un guide indispensable qui vous présente différentes alternatives de visites pour faire les bons choix en escale aux Emirats Arabes Unis : Dubaï, Foudjaïrah, Khor Fakkan, Abu Dhabi et à Oman : Mascate, Khasab.

Partir en croisière, l’idée est séduisante. Découvrir chaque jour un nouveau pays, un nouveau port, un paysage changeant… tout cela fait rêver. Mais avant de partir on se pose de nombreuses questions. C’est parce qu’il a été difficile de trouver des réponses sur Internet ou dans les guides que cet ouvrage est né.

Vous y trouverez toutes les informations pour partir en croisière ainsi que le détail de la croisière mille et une nuit –  Emirats Arabes Unis : Dubaï, Foudjaïrah, Khor Fakkan, Abu Dhabi – Oman : Mascate, Khasab. Informations pratiques sur la vie à bord, les excursions proposées ou à faire soi-même : informations pratiques pour prendre les transports en commun ou les taxis, visites originales et promenades à faire soi-même (tours en bateau, souks, shopping…). Nous avons essayé de partager ici tout ce qui nous a manqué avant de partir. Vous trouverez également plus de 200 photos qui vous inviteront au voyage.

Cet ouvrage de 94 pages est issu de véritables retours d’expérience. Il est publié à compte d’auteur.

  • Téléchargez ce guide à 9,90 € en cliquant ici
    (compatible avec toutes les tablettes et consultable intégralement sur PC et Mac)
  • Commandez le livre à 29,90 € en cliquant ici

Si le prix est indiqué en dollar cliquez sur le drapeau en bas à gauche de la fenêtre pour changer de boutique et choisissez France. Cliquez à nouveau sur le lien et le prix sera en Euro.

SOMMAIRE

Le choix du voyage en croisière, une idée séduisante et quelques idées préconçues…

1- Avant le départ

  • Quand réserver son voyage pour bénéficier des meilleures offres ?
  • Croisière gratuite pour les enfants et clubs enfants
  • Croisière choisie et descriptif
  • Période de voyage et météo
  • Les pays visités
  • Information sur le voyage une fois la réservation du voyage faite
  • Le carnet de voyage ou documents de transport
  • Le Club
  • Formalités douanières
  • Vaccinations
  • Les excursions
  • Quelques éléments importants pour préparer ses bagages

2- Départ en croisière

  • Transport aérien
  • Change
  • Le bateau
  • Les installations – cabine intérieure
  • Les installations générales
  • Tenues vestimentaires
  • L’équipage
  • Forfaits de séjour à bord et pourboires
  • Les paiements sur le bateau
  • La restauration
  • Le programme du jour
  • L’arrivée sur le bateau
  • Exercice d’abandon du navire

3- La croisière – mille et une nuits

  • Arrivée à Dubaï
  • Escale à Dubaï
  • Escale à Oman – Mascate
  • Escale à Oman – Mascate – Programme alternatif
  • Escale à Foujaïrah ou Khor Fakkan
  • Escale à Foujaïrah ou Khor Fakkan – Programme alternatif
  • Escale à Abu Dhabi
  • Escale à Abu Dhabi  – Programme alternatif
  • Escale à Khasab
  • Escale à Dubaï
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°1
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°2
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°3
  • Escale à Dubaï – Programme alternatif n°4

4- Informations sur les pays visités

  • Us et coutumes des régions visitées
  • Les Émirats Arabes Unis
  • Émirat de Dubaï
  • Émirat de Fujaïrah
  • Émirat d’Abu Dhabi
  • Sultanat d’Oman

La croisière pour tous, chaque jour un pays ou une ville nouvelle…

Bonne lecture

Seven seas voyager – Regent

Seven seas voyager - Regent - 18 décembre 2011 - Mascate

Seven seas voyager – Regent
18 décembre 2011 – Mascate

Seven seas voyager - Regent - 18 décembre 2011 - Mascate

Seven seas voyager – Regent
18 décembre 2011 – Mascate

Seven seas voyager - Regent - 18 décembre 2011 - Mascate

Seven seas voyager – Regent
18 décembre 2011 – Mascate

Seven seas voyager - Regent - 18 décembre 2011 - Mascate

Seven seas voyager – Regent
18 décembre 2011 – Mascate