Journal de bord : Emirats, Oman, Qatar et Bahrein sur le MSC Lirica

C’est l’hiver qui m’a poussé à chercher une destination croisière où j’aurais l’assurance de trouver du soleil, de la chaleur et de l’exotisme. Le Golfe Persique est une destination qui correspond bien pour ces vacances. C’est une destination que je connais bien et si vous me suivez depuis quelques temps, vous connaissez sans doute le Guide Escale Croisière Dubai, Oman et les Emirats. Avec cette croisière, je vais faire de nouvelles escales mais aussi me faire plaisir en retournant voir ce qui me plaît tant dans celles que je connais déjà et pourquoi pas y découvrir de nouvelles choses.

croisière msc lirica - golfe persiqueC’est donc sur le MSC Lirica que j’embarque pour : Dubai, Abu Dhabi et Sir Bani Yas aux Emirats Arabes Unis, Mina Salman à Bahrein, Doha au Qatar, Mascate et Khasab au Sultanat d’Oman. L’intérêt de cet itinéraire de 12 jours c’est à la fois le nombre de pays visités et des escales de deux jours et plus : 4 jours à Dubaï et 2 jours à Mascate. Un timing idéal pour les visites et pour profiter de la vie nocturne. Vous êtes prêts à me suivre ? Alors, c’est parti…

Embarquement immédiat sur le MSC Lirica

Le paquebot MSC Lirica a été construit à Saint-Nazaire en 2003. C’est le troisième paquebot de MSC Croisières. En 2015, la compagnie rénove le navire et lui ajoute une section de 24 mètres. Pour visiter le navire dans le détail, c’est par ici.

J’ai été agréablement surprise par la modernité du paquebot et par son agencement. Je rêvais d’y trouver de grands solariums et surtout un espace pour me restaurer matin, midi et soir à l’extérieur. Mon vœu a été exaucé et j’en suis bien heureuse car sur cette destination, passer les soirées sur le pont fait partie de mes petits plaisirs.

Jour 1 – Dubai – Emirats Arabes Unis (EAU)

La journée commence par une bonne nouvelle, l’embarquement peut commencer dès le matin tôt et les cabines disponibles à midi. Idéal pour déposer rapidement mes valises et repartir illico visiter Dubai. Je connais bien la ville et je sais que pour gagner du temps et pour quelques euros, le moyen le plus simple de se rendre au souk de l’or est de prendre un taxi.

Ma promenade commence par les vitrines étincelantes des bijouteries de cette ruelle au style traditionnel. Les locaux y négocient les plus beaux bijoux tandis que les passants lèchent les vitrines en famille. Plus loin j’arrive au souk des épices dont les parfums et les couleurs me manquaient. Pour 1 dirham (moins de 0,30 €) je traverse la Creek en Abra. Quelques minutes suffisent pour traverser le bras de mer entre les tours à vent traditionnelles et les buildings modernes.

J’aime passer du temps en terrasse au bord de l’eau et observer la population. S’y mêlent la population locale composée en majorité d’indo-Pakistanais, d’expatriés occidentaux, de philippins et de touristes. Nous sommes vendredi et à mesure que la soirée avance, tout le monde semble sortir pour profiter de la fraîcheur du soir.

Je termine ma journée par une visite du musée du vieux Dubai qui se trouve près du « Old Souk ». On peut y voir des reconstitutions de la vie traditionnelle avant la poussée des buildings de la ville. A ma sortie, le soleil est couché et l’appel à la prière amène les fidèles à la mosquée. Cette ambiance me transportent immédiatement dans l’exotisme recherché.

Le vieux souk est très vivant, je découvre dans les dédales d’une ruelle un souk indien où se vendent des colliers d’œillets d’inde et des offrandes pour le temple tout proche. J’adore cette vie grouillante et trépidante où l’on se sent en toute sécurité mêlé aux habitudes des locaux. J’y termine donc ma soirée.

dubai - souk indien

Jour 2 – Dubai – EAU

Premier petit déjeuner en terrasse sur le pont supérieur. J’adore la vue sur la Skyline de Dubai avec la Burj Khalifa (plus haute tour du monde à ce jour) qui domine la Sheikh Zayed Road.

Ce matin je décide d’aller à « The Dubai Frame » une nouvelle excentricité locale. L’œuvre de Fernando Donis est en fait un « cadre » en or qui s’élève dans le ciel à 150 mètres de haut. Cette porte gigantesque symbolise le passage du passé vers le présent/futur. Du sommet, la vue est imprenable : ville plus traditionnelle autour de la Creek et ville moderne et futuriste du côté des buildings de Dubai. La vue par temps clair est superbe.

Au centre de la plateforme qui permet de se rendre d’un pilier à l’autre, le sol se dérobe sous les pas pour marcher sur une allée de verre. Les sujets au vertige s’abstiendront mais c’est très réussi. 

C’est en métro que je me rends ensuite au Mall of the Emirates pour aller voir la station de ski Dubai. Téléphérique, tire-fesse, piste de luge… tout y est, même le chalet en bois pour prendre une boisson chaude au pied des pistes.

Le centre commercial est immense et on y trouve de tout : boutiques de luxe, enseigne de la grande distribution, food court (zone exclusivement réservée à la restauration avec des dizaines d’options de restauration)… La fête nationale aura lieu demain et tout est décoré aux couleurs du drapeau des Emirats.

Sans m’en rendre compte, la journée est passée vite et mes pieds me font comprendre que j’ai dû beaucoup marcher aujourd’hui. Je rentre donc au bateau en taxi dont le prix est peu onéreux à Dubai.

Pour profiter de la vue et de la douceur du soir, je dîne au buffet du MSC Lirica et je passe la soirée sur le pont arrière.

22h – le paquebot quitte le port juste après l’exercice de sécurité. Les lumières de la ville s’éloignent alors que nous prenons le large.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Dubai

Jour 3 – Abu Dhabi – EAU

Ce matin le paquebot accoste à Abu Dhabi. Pendant mon petit déjeuner, j’observe la mer. J’ai la chance de voir d’énormes poissons et surtout un dauphin dans le port.

Aujourd’hui, c’est la fête de l’Union. C’est le 2 décembre 1971 que les émirats se sont unis en une fédération. L’accueil est très chaleureux au terminal croisière. Un village bédouin a été reconstitué : danses traditionnelles et cuisine locale sont présentées aux passagers.

abu dhabi - danses traditonnnelles

Un fauconnier présente également son rapace. L’oiseau est adulé aux Emirats. Historiquement il était utilisé par les bédouins pour la chasse. Les proies ramenées par le faucon permettaient d’améliorer les repas quotidiens. Aujourd’hui il est utilisé pour des courses chronométrées pendant lesquelles le faucon s’élance derrière une proie tractée par des avions radio commandés. Les émiratis se passionnent tellement pour cet oiseau qu’il existe des hôpitaux pour les soigner.

fauconnier - abu dhabi

Je prends un taxi pour aller visiter le Louvre Abu Dhabi. L’architecte français Jean Nouvel a conçu une œuvre architecturale incroyable. L’immense dôme argenté qui abrite les salles d’exposition pèse plus de 7 500 tonnes (le même poids que la Tour Eiffel à Paris). La coupole est une forme caractéristique de l’architecture arabe. Le dôme est une structure géométrique complexe de 7 850 étoiles superposées sur huit couches et dont le motif se répète sous différentes tailles et différents angles. Lorsque les rayons du soleil l’éclairent, la lumière est filtrée créant sous le dôme un effet saisissant connu sous le nom de « pluie de lumière ».

Dans les galeries entourées par la mer, on peut voir des expositions temporaires et permanentes : peintures, sculptures, tapisseries, photographies, arts décoratifs… Toutes les époques, de l’Antiquité à l’art contemporain et toutes les régions du monde sont représentées. La visite du musée est un voyage en lui-même.

Pour la fête de l’Union, des animations sont présentées : tissage artisanale, confection de filets de pêcheurs traditionnels, fauconnerie… A la sortie du musée, une parade aérienne survole le musée tandis que les familles d’Abu Dhabi se retrouvent en bord de mer pour jouer en famille. Les enfants portent des costumes aux couleurs nationales.

louvre abu dhabi

Ce soir le coucher de soleil est magnifique. 21h – le paquebot largue les amarres. J’assiste au spectacle de magie. J’ai beau être au-devant de la scène je reste médusée par la prestation des artistes dont les costumes sont magnifiques.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Abu Dhabi

Jour 4 – Sir Bani Yas – EAU

Ce matin c’est en chaloupe que je descends à Sir Bani Yas. Une zone est aménagée pour les croisiéristes et ce sont les prestations du paquebot que l’on retrouve à terre. Transats avec parasols (gratuits et en nombre), zones pour les familles avec jeux pour les enfants, espace restauration (gratuit), bars où l’on commande ses boissons avec sa cruise card, toilettes… bref tout est fait pour passer un bon moment à la plage.

J’ai donc prévu une journée farniente avec baignade dans l’eau turquoise. En fin d’après-midi, un groupe de dauphins vient nager devant la plage. C’est vraiment une escale agréable pour la détente. Pour ceux qui ont du mal à déconnecter, qu’ils se rassurent, le wifi est gratuit sur l’île.

Les passagers qui le souhaitent peuvent visiter l’île en 4×4 en excursion avec la compagnie. Sir Bani Yas est l’une des plus grandes réserves des Emirats. On peut y voir plus de 10 000 animaux en liberté : oryx d’Arabie, gazelles, girafes, hyènes,  guépards. On peut également y faire du kayak ou du paddle dans le lagon.

lagon sir bani yas

Ce soir c’est soirée méditerranéenne sur le MSC Lirica. Au restaurant on peut choisir une bouillabaisse, du poisson grillé ou encore de la moussaka. Dans les salons du bateau ainsi que pour le spectacle de ce soir, la musique espagnole et italienne ainsi que les dansent… rappellent le thème du jour.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Sir Bani Yas

Jour 5  – Mina Salman – Bahrein

Aujourd’hui encore c’est un accueil chaleureux qui attend les passagers à Bahrein : café à la cardamome, danses traditionnelles et toujours un fauconnier qui accepte bien volontiers que l’on fasse une photo souvenir avec lui.

bahrein - MosquéeDans le « Daily program », le journal de bord, il est indiqué que l’on peut prendre une navette MSC pour le centre-ville qui est à environ 40 minutes du port. Pour quelques euros l’aller/retour, je peux ainsi disposer de ma journée comme je le souhaite car il y a des navettes régulières toute la journée.

J’arrive donc à Bab Al Barhain face à une mosquée. Le lieu est vraiment très central car je suis juste face à un grand souk. La grande avenue sur laquelle nous sommes déposés (Government avenue) mène tout droit au World Trade Center. Ce building est un point remarquable à Bahrein. Avec ses éoliennes en son centre, son architecture est très particulière.

J’ai eu la bonne idée de sortir le matin car le souk est très animé alors qu’il ferme dans l’après-midi pour ne rouvrir qu’en fin de journée. A l’entrée du souk, on trouve des brocanteurs qui transforment vélos, motos ou morceaux de voitures en mobilier.  Plus loin, dans le dédale des ruelles on trouve de tout : des valises, des tissus, de la quincaillerie, des jouets… Le souk est un véritable petit supermarché composé d’une multitude d’échoppes en tout genre. Alors que l’appel à la prière retenti, les boutiques ferment mais certaines restent ouvertes. Le petit mall à proximité reste également ouvert, je profite d’un des petits snacks locaux qui s’y trouvent pour prendre un verre.

bahrein souk

Toujours dans le même quartier, je visite le petit musée de la poste (gratuit) où l’on trouve une très belle collection de timbres locaux et étrangers. Juste en face on trouve un petit centre culturel avec quelques objets exposés. Il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour découvrir de nouvelles choses.

Je passe la fin de journée à bord du MSC Lirica. Le soleil se couche. J’ai passé une journée fort sympathique à Bahrein avec de nouvelles découvertes par rapport à ma précédente escale ici.

19h30 – c’est l’heure de la présentation des officiers au théâtre, suivi du spectacle « Arabian night »

 

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Bahrein

Jour 6 – Doha – Qatar

Au lever du soleil, c’est la brume qui fait son apparition. La skyline de Doha est en vue. Ce matin, je pars en excursion MSC avec Yassine, notre guide pour la journée. La visite débute par un tour panoramique en car au milieu des buildings modernes de la skyline de Doha.

doha - qatar

Nous poursuivons notre tour par le stade principal de la coupe du monde de football 2022 dominé par l’Aspire tower. Avec ces 300 mètres de haut, cette tour d’observation en forme de torche est le plus haut building de Doha.

doha - qatar - stade coupe du monde 2022

De retour le long de la Corniche, nous nous arrêtons au souk Waqif dans le vieux quartier de Doha pour une heure de promenade libre. C’est l’un des quartiers les plus animés de la ville. Évolué d’un marché qui se tenait en fin de semaine où les bédouins échangeaient de la viande, de la laine et d’autres produits, il est aujourd’hui un labyrinthe de ruelles étroites remplies de petites boutiques avec des marchandises empilées jusqu’aux plafonds et des sections séparées vendant des vêtements, outils, épices, encens… Le plus surprenant reste le souk des animaux où l’on peut voir des perroquets, perruches, poules, coqs, lapins, chiots… 

Face au souk se trouve la tour du « Qatar Islamic Center », un centre culturel dédié à la religion islamique.

doha - Qatar Islamic Center

En reprenant le car, nous longeons le souk des faucons et l’enclos où l’on peut voir les chameaux de l’Emir.

Sur le port, nous embarquons sur un dhow pour profiter d’une croisière dans la baie de Doha. Un repas nous est servi : brochettes d’agneau et de poulet sauce blanche accompagnées de riz safrané avec des noix de cajou et amandes et enfin des dattes en dessert. Nous longeons les buildings modernes créés par des architectes avant-gardistes du monde entier. Jean Nouvel a d’ailleurs conçu la « Doha tower ». Malgré sa modernité, cette tour arrondie qui pointe vers le ciel, rappelle les pigeonniers traditionnels du village de Katara.

Après 6h de promenade à la découverte de Doha, il est l’heure de retourner sur le MSC Lirica. Le soleil décline laissant la skyline s’illuminer.

La soirée file ensuite à une vitesse impressionnante :

  • 19h – Le MSC Lirica quitte Doha.
  • 19h30 – Spectacle « Rockland » sur les légendes du rock.
  • 20h30 – Cocktail MSC Club.
  • 21h30 – Dîner au buffet face à l’océan qui se perd dans la nuit noire.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Doha

Jour 7 – En mer – Détroit d’Ormuz

Cette journée en mer est la bienvenue pour se détendre au soleil et prendre du bon temps. Au programme un peu de lecture, baignade à la piscine et observation de l’océan. Nous passons le Détroit d’Ormuz en journée. On peut voir les îles iraniennes au large. De nombreux navires marchands ainsi que quelques paquebots naviguent également dans la région.

Le soleil couchant sur l’océan est un spectacle que je ne peux me lasser de regarder. Sur le pont se croisent les passagers encore en maillot de bain et ceux déjà en tenue de soirée. C’est assez amusant.

Pour cette soirée de gala, j’assiste à un extrait de « La Traviata » de Verdi avant d’aller dîner au restaurant. Au menu ce soir : beignets de crevettes, lotte grillée ou risotto de Saint-Jacques et enfin cheesecake au chocolat.

Jour 8 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je me lève à 6h30 pour voir le soleil se lever derrière les montagnes qui entourent Mascate. Cette ville me fascine à chaque fois qui j’y fais escale. Je prends mon petit déjeuner tranquillement face au port et à la ville blanche.

mascate - oman - La Corniche

La Corniche

Je prends ensuite la navette gratuite qui mène à la sortie du port puis je longe la corniche à pied. Pour prendre un peu de hauteur, je décide de monter au fort de Muttrah. Il fait déjà chaud mais la vue panoramique en vaut vraiment la peine. Avec son allure de château de sable, ce fort a vraiment été bien restauré.

Je poursuis ma promenade par le souk de Muttrah dont le parfum d’encens embaume toutes les ruelles. Outre l’encens, les spécialités de ce souk sont les pashminas (châles en cachemires) et également les antiquités avec de nombreuses reproductions. J’en veux pour preuve ces « vieilles boussoles » en laiton qui portent tantôt une mention marine, tantôt l’effigie de Michael Jackson.

 

mascate - lemon mintJe passe la fin d’après-midi dans un café du bord de mer à déguster un « Lemon Mint » en mangeant du houmous. En soirée, sur le port, le coucher du soleil donne des couleurs uniques aux montagnes qui entourent la ville. Nous sommes vendredi et les ruelles s’animent à la nuit tombée. En remontant le souk de Muttrah, j’arrive dans un endroit qui n’est fréquenté que par les habitants de la ville. Les omanaises originaires de Zanzibar y vendent des parfums aux essences enivrantes à des hommes chics en dishdasha (la tenue locale). Les portants triangulaires vendus sur les étales des marchands servent à parfumer les vêtements avec de l’encens.

 

Jour 9 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je commence ma promenade à Mascate par le marché aux poissons. La grande halle, toute récente, est climatisée. Ici, aucune odeur de poisson. Les négociations vont bon train et les marchands rangent leurs billets sous leur kumma (coiffe traditionnelle). Dans la halle suivante, le marché des fruits et légumes est très coloré. On y trouve de tout et bien sûr des dattes.

Je continue ma petite randonnée le long de la corniche vers la vieille ville de Mascate où se trouve le palais du Sultan. Le trajet fait un peu plus de 5 kilomètre et il est indispensable d’emmener de l’eau avec soi. La promenade est magnifique. Elle longe les forts ainsi que l’encensoir monumental qui domine la baie.

mascate - la corniche

La grande porte : « Kabir gate » m’annonce que je ne suis plus très loin. Elle abrite un musée (fermé le samedi). Le fort Al Mirani est magnifique avec ses créneaux blancs. Plus loin le palais Al Alam, résidence du Sultan puis le fort Al Jalali. La mosquée Al Khor et ses mosaïques bleu nuit. Ici la ville est déserte et pourtant si luxueuse et magnifique qu’elle mérite vraiment le détour. J’ai choisi de m’y rendre à pied mais elle n’est qu’à quelques minutes du port en taxi et donc très facile d’accès.

Si certains choisissent de visiter le musée national d’Oman, pour ma part, je visite le musée des relations franco-omanaises qui se trouve dans l’ancienne résidence du consul de France à Oman. Pour moins de 3€ je découvre un petit musée fort sympathique qui retrace toute l’histoire des relations de nos pays depuis le 18e siècle. Les panneaux sont en français, le musée comporte de nombreuses maquettes et objets, il est vraiment très intéressant pour mieux comprendre le pays.

De retour à Muttrah, je retourne me rafraîchir avec un Lemon Mint bien mérité près du souk avant de rentrer au bateau.

C’est au coucher du soleil que nous larguons les amarres et ici, il est tout simplement sublime.

Le spectacle de ce soir est consacré aux musiques de films. Après avoir pris un cocktail près de la piscine, je vais dîner au restaurant puis je passe la soirée à l’arrière du navire, fascinée par la nuit.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Mascate

Jour 10 – Khasab – Oman | Dubai – EAU

Je tenais absolument à voir le soleil se lever sur le fjord d’Arabie alors je me suis levée tôt ce matin. Les montagnes autour de Khasab sont en vue. Alors que les premières lueurs du jour apparaissent, le MSC Lirica se positionne face au port. La mer est un peu agitée.

msc lirica - khassab

Pendant le petit déjeuner, j’admire le paysage qui prend des couleurs dorées et mon impatience de revoir cet endroit grandit.

Après quelques ronds dans l’eau et alors que le vent continue de souffler, Massimo, notre directeur de croisière annonce que les conditions météo ne nous permettent pas de débarquer et que l’escale est annulée. Le MSC Lirica reprend donc la mer. Je m’installe donc sur le pont supérieur pour une journée de détente au soleil.

Alors que l’équipage propose différentes animations : cours de danses, jeux… Massimo annonce la bonne nouvelle de la journée. Nous accosteront vers 17h à Dubai afin de pouvoir profiter de la ville une nuit de plus. Je ne reverrai donc pas les dauphins de Khasab (en savoir plus sur cette escale ici) mais cette compensation me convient autant qu’elle semble convenir aux autres passagers. Les spectacles de ce soir seront finalement joués dans l’après-midi afin que ceux qui le souhaitent puisse profiter autant du show des artistes que de leur soirée dans la ville de tous les superlatifs.

Après une belle journée de détente, la skyline de Dubai se dessine. Cette arrivée de jour est une belle opportunité pour faire des photos des buildings à notre arrivée.

msc lirica - proue

Alors que le soleil se couche, ma soirée à Dubai commence. Je prends un taxi pour le Dubai mall car je tiens à assister au spectacle de la fontaine face à la Burj Khalifa. Il est décidément sublime. Il se joue toutes les 30 minutes de 18h à 23h tous les jours et l’accès au bassin est gratuit. Ceux qui le souhaitent peuvent faire un tour en abra pendant le show pour être au plus près du spectacle moyennant quelques dirhams.

Je poursuis ma soirée par un tour au Souk Al Bahar en face du petit pont près des fontaines. On y trouve quelques boutiques d’art et d’artisanat local. Le Dubai mall a pris un air de fête avec ses décorations de Noël. La soirée passe bien vite dans cette ville qui ne s’arrête jamais.

Jour 11 – Dubai – EAU

Ce matin, le ciel est clair avec le vent qui a soufflé la journée d’hier. Je décide d’aller au sommet de la Burj Khalifa (828 mètres). Après quelques minutes de taxi, me voici au pied de la tour. On peut réserver son billet avant de partir mais attention au risque de tempête de sable, car oui il arrive que l’horizon ne soit pas limpide. Je prends donc directement mon entrée sur place.

Depuis le sommet de la tour, la vue est juste à couper le souffle. Le matin, les buildings de la Sheikh Zayed road sont bien éclairés. On peut rester à l’observatoire le temps que l’on souhaite et je l’avoue, j’y passe des heures. Depuis là-haut, on dirait vraiment qu’on observe une maquette géante tellement les buildings environnant sont petits par rapport à la plus haute tour du monde.

Après un peu de shopping au Dubai mall, je prends le métro en me mettant bien dans le wagon de tête car je sais que ce métro sans chauffeur offre une vue incroyable sur la ville.

Je descends à la station Al Fahidi pour passer ma dernière soirée près de la Creek : dernières traversées en abra, dernier tour dans les souks, dernier verre de « Lemon Mint »… je profite au mieux de ma dernière soirée dans cette ville incroyable pleine de contrastes. Il faut se rendre à l’évidence, ce soir je dois boucler ma valise…

Jour 12 – Dubai – EAU

La nuit a été courte. Les cabiniers s’affairent pour préparer les cabines des futurs arrivants. Après le petit déjeuner, je prends mon temps et ne peut quitter des yeux le panorama sur la ville. Puis vient l’heure de quitter le navire. Je retrouve tristement mes valises sur le quai… un taxi pour l’aéroport… ça sent vraiment la fin cette fois.

L’aéroport ne déroge pas à la règle et comporte lui aussi un mall commercial digne des grands centres commerciaux de la ville. Le temps passe vite avec toutes ces boutiques. Les derniers dirhams dépensés, mon avion décolle… fin du voyage !

Ce que j’en pense

Logo Escale CroisièreJ’ai vraiment adoré ce nouveau voyage dans le Golfe Persique. La destination ne cesse de changer et m’a permis de faire de nouvelles découvertes. Pour plus de détails afin de préparer et d’optimiser vos escales sur cette destination, je vous invite à lire le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats. Vous y trouverez tous mes bons plans et différents programmes au choix selon la durée de vos escales.

Guide de croisière Emirats Arabes Unis & Oman : Dubaï - Abu Dhabi - Foudjaïrah Khor Fakkan Mascate - Khasab

Téléchargez ce guide

Cette croisière est une belle alternative aux itinéraires Caraïbes en hiver. On y trouve chaleur et soleil ainsi que des centres d’intérêts multiculturels passionnants. J’ai vraiment eu l’impression de faire plusieurs voyages en un : l’Arabie, l’Inde car sa culture est omniprésente dans les villes du Golfe et le retour en Europe chaque soir lorsque je retournais à bord du paquebot.

Les pays traversés sont très chaleureux. Le tourisme étant en plein développement, les locaux sont tout à fait tolérants vis-à-vis des tenues vestimentaires que l’on peut porter en tant qu’occidentaux. En tant que femme il n’y a aucun problème à porter robes, jupes et shorts. Bien entendu si vous visitez des sites religieux vous devrez porter une tenue adaptée.

Doha a été une jolie découverte et l’endroit encore peu touristique va se développer dans les prochaines années. L’escale de Sir Bani Yas est idéale pour passer sa journée à la plage et se baigner dans une mer turquoise. Mon gros coup de cœur reste celui des promenades dans les souks des différentes escales. Tous ont leur charme et dès que l’on se perd dans des ruelles moins touristiques au milieu de la population, on profite d’un voyage à travers le temps duquel on aimerait ramener les parfums d’épices et d’encens.

Au travers de ce récit, j’espère que ce voyage vous aura plu et enchanté autant que moi. N’hésitez pas à me laisser un petit message en commentaire, il m’est toujours agréable de vous lire ;-).

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.