Escale à Dubai et visite de l’Exposition Universelle

L’Exposition Universelle est une célébration mondiale unique dans une vie. Partir en croisière et saisir l’occasion de faire cette visite est incontournable ! Les compagnies de croisières proposant des itinéraires dans les Émirats Arabes Unis l’ont bien compris au plus grand bonheur de leurs passagers. Toutes proposent d’ailleurs de passer plusieurs jours à Dubaï afin d’avoir plus de temps à consacrer à cette visite.

L’Expo 2020 Dubai (c’est son nom) a pour thème : Connecter les esprits, construire le futur. Sur une superficie de 438 hectares, les différents pavillons rivalisent de créativité architecturale et technologique pour accueillir et émerveiller les visiteurs jusqu’au 31 mars 2022. Les plus grands architectes du monde ont apporté leur contribution : Asif Khan, Foster + Partners, Grimshaw, AGI Architects, Adrian Smith + Gordon Gill, Santiago Calatrava… Afin d’être en cohérence avec les thématiques de l’Expo 2020, les participants ont été chargés d’appliquer des méthodes de construction durables.

Première Exposition Universelle à se tenir dans la région Moyen-Orient, Afrique et Asie du Sud (MEASA), l’Expo 2020 Dubai est aussi le plus grand événement jamais organisé dans le monde arabe. Elle accueille depuis le 1er octobre 2021 (année du 50e anniversaire des EAU) des visiteurs du monde entier pour prendre part à la création d’un monde nouveau et ré-imaginer l’avenir. Durant 182 jours, elle offre des expériences visuellement saisissantes et émotionnellement inspirantes. Plus de 200 participants : pays, organisations multilatérales, entreprises et institutions académiques prennent part à la création de la plus grande et la plus diverse Exposition Universelle de tous les temps.

Connecter les Esprits, Construire le Futur

Avec son thème Connecter les Esprits, Construire le Futur et ses trois sous-thèmes – Opportunité, Mobilité et Durabilité – l’Expo 2020 Dubai entend être un incubateur mondial puissant d’idées nouvelles. Des semaines thématiques dédiées y sont organisées afin d’explorer des solutions collaboratives répondant aux défis mondiaux, tels que le changement climatique, la santé et le bien-être, les inégalités, et la dégradation de l’environnement. En visitant les différents pavillons, c’est surtout une expérience immersive, éducative et inspirante qui attend les visiteurs.

Visiter l’Exposition Universelle de Dubai

Al Wasl Plaza

Situé au cœur de l’Exposition, Al Wasl Plaza – nom historique de Dubaï, qui signifie « connexion » – est doté d’un immense dôme en treillis qui constitue une surface de projection immersive à 360 degrés, la plus grande au monde. Après le coucher du soleil, le dôme se révèle telle une toile illuminée dans le ciel nocturne capturant l’imagination avec des histoires visuelles et sonores pour un voyage unique et magnifique. Cette place emblématique est reliée au pavillon des Émirats Arabes Unis (EAU) en forme de faucon.

Trois pétales convergent vers Al Wasl Plaza. Leurs noms correspondent aux trois sous-thèmes de l’Expo 2020 DubaiOpportunité, Mobilité et Durabilité. Ils invitent les visiteurs à préserver et protéger la planète, à explorer de nouveaux horizons et à créer un avenir meilleur pour tous.

Sur le site, les pavillons sont regroupés par district regroupant ainsi les participants sur des zones thématiques :

  • Opportunité : libérer le potentiel des individus et des communautés pour façonner l’avenir.
  • Mobilité : fournir un accès plus facile aux connaissances, aux marchés et à l’innovation en travaillant sur des solutions et des technologies qui facilitent la circulation des personnes, des biens et des idées.
  • Durabilité : promouvoir des pratiques pour protéger et préserver notre environnement pour les générations futures en faisant plus avec moins.

Chaque zone offre l’opportunité d’explorer des cultures proches et lointaines, d’essayer de nouvelles cuisines dans plus de 200 espaces de restauration, de rencontrer de nouvelles personnes, de se divertir devant les nombreuses scènes où plus de 60 spectacles sont donnés chaque jour, de se reposer dans les parcs et espaces publics.

Passeport Expo 2020 Dubai

Les boutiques de souvenirs ne manquent pas mais s’il est un objet qu’il est indispensable de se procurer dès son arrivée sur le site c’est bien le passeport de l’Expo 2020 Dubai. Personnalisable et nominatif, il permet de recueillir LE souvenir incontournable de la visite : le tampon remis à l’issue de la visite de chaque pavillon. C’est anecdotique mais cette collection de tampons est vraiment un petit souvenir sympathique à ramener.

Chaque pétale est doté de son propre pavillon thématique :

  • Mission Possible – Le pavillon Opportunité
  • Alif – Le pavillon Mobilité
  • Terra – Le pavillon Durabilité

Les 192 pays participants, ont, pour la première fois dans l’histoire des Expositions Universelles, chacun leur propre pavillon. Leur répartition au sein du site est fonction de leur choix thématique et non pas de la zone géographique. C’est un voyage autour du monde inédit qui s’offre aux yeux ébahis des visiteurs à la découverte de pays qui rivalisent d’ingéniosité durable, de haute technologie au service des hommes et d’humanité au travers de communautés accueillantes et bienveillantes. C’est m

Opportunity District – Opportunité

Mission Possible – Le pavillon Opportunité montre aux visiteurs comment ils peuvent contribuer à façonner l’avenir de l’humanité, inspirant une forme d’optimisme renouvelé où chacun peut faire une différence et montrant comment la collaboration peut conduire à un changement durable et positif.

Arabie Saoudite – Ce pavillon fait partie des incontournables. A l’intérieur on peut voir la transformation de l’Arabie saoudite, un pays qui s’ouvre actuellement au tourisme. C’est le deuxième plus grand pavillon de l’Expo avec une superficie de 13 059 m2.

Érigé par un collectif d’artistes saoudiens dans l’espace Vision, un globe géant de 30 mètres de diamètre aux multiples facettes et doté d’un sol interactif nous emmène dans un voyage à la découverte du Royaume d’Arabie Saoudite.

Royaume-Uni

Sur la façade du pavillon on peut voir un message collectif en constante évolution généré par l’intelligence artificielle et les contributions des visiteurs. Pour participer, il suffit d’inscrire un mot sur une tablette puis la composition s’affiche et évolue au fil du temps. Une fresque inspirée par un des projets du regretté scientifique Stephen Hawking.

Chine

Ce pavillon a été conçu selon le principe de la combinaison des cultures chinoise et occidentale avec la culture chinoise comme élément central. Il présente à la fois la culture profonde de la Chine et son histoire tout en intégrant artistiquement des éléments chinois aux technologies modernes.

Région du Bade-Wurtemberg

La participation du Bade-Wurtemberg à l’Expo à Dubaï est un événement historique : pour la première fois de son histoire, l’État se présente avec son propre pavillon à une exposition universelle – en tant que seul État fédéral allemand et seule région parmi plus de 190 nations.

Monaco

A l’intérieur du pavillon de Monaco, une expérience kaléidoscopique révèle de nouvelles perspectives aux visiteurs.

Mobility District – Mobilité

Alif – Ce pavillon, conçu par l’agence primée Foster + Partners, montre l’évolution de la mobilité depuis le passé vers le futur. Le mot qui convient pour décrire cette visite est tout simplement « Grandiose ». Le voyage commence il y a 4 500 ans à Saruq Al Hadid, une colonie du désert de Dubaï qui entretenait des relations étroites avec des régions du Golfe, du Levant et de l’Asie occidentale, démontrant l’importance stratégique durable de cette région. On entre ensuite dans une grande salle qui est en fait le plus grand ascenseur du monde. Il peut accueillir plus de 160 personnes à la fois. Lorsque les portes s’ouvrent, on se retrouve transporté jusqu’à la Maison de la Sagesse à Bagdad au IXe siècle.

Des statues monumentales de 9 mètres de haut des grands explorateurs arabes accueillent le visiteur qui se sent comme un lilliputien émerveillé par tant de réalisme. Les histoires racontées par ces géants historiques au travers de leurs explorations, mettent en évidence les innovations de la région arabe qui ont catalysé les progrès dans ce domaine. L’expérience se poursuit au XXIe siècle dans un monde virtuel et futuriste amenant le visiteur jusqu’à la conquête de l’espace avec la prochaine mission des Émirats Arabes Unis sur Mars.

Le géographe Al-Bakri, l’ancien navigateur Ahmad Ibn Majid et le célèbre explorateur Ibn Battuta dont les innovations ont contribué à faire avancer la mobilité mondiale au fil des siècles.

France

Le Pavillon France est une vitrine qui témoigne de l’excellence et du savoir-faire français. Il a été pensé par les cabinets d’architectes L’Atelier Perez Prado et Celnikier & Grabli Architectes, tous deux engagés en matière d’innovation et de respect de l’environnement. 2 500 m² de tuiles solaires photovoltaïques sont installées sur la façade et le toit. Avec ses 21 mètres de hauteur, c’est le 8ème plus haut Pavillon de l’Expo.

La lumière est le thème architectural du pavillon France et se décline sous différentes formes tout au long du parcours visiteurs. La lumière guide et éclaire les esprits. Ainsi, c’est en référence au Siècle des Lumières que le Pavillon France présente l’original de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et en propose une lecture actualisée en images.

Russie

Découvrez ce que les futurs esprits peuvent réaliser et explorez ainsi que les possibilités de demain. Le pavillon russe n’évoque pas seulement des réalisations scientifiques et culturelles des époques passées, il montre également comment l’esprit créatif peut créer l’avenir.

Oman

Parcourez des milliers d’années de progrès et de collaboration internationale omanais. Une expérience enchanteresse inspirée de l’encens.

Sustainability District – Durabilité

Terra – Le pavillon Durabilité, quant à lui, raconte l’histoire enchanteresse de la relation entre l’humanité et la nature. Il est conçu pour permettre aux visiteurs de comprendre leur impact sur l’environnement et de devenir acteurs du changement.

Singapour

Lors de la visite de ce pavillon, il est difficile de discerner la nature de l’architecture. Ici, on se promène dans une forêt tropicale à énergie zéro alimentée par un écosystème autonome. On chemine dans un paysage vallonné où des « Garden Cones » de 9 mètres de haut, recouverts de verdure verticale, témoignent de la réputation de Singapour en tant que ville dans un jardin.

Les visiteurs peuvent également explorer deux autres zones qui comportent de nombreuses attractions incontournables : Al Forsan et Jubilee.

Al Forsan

Al Forsan se trouve entre Opportunity District & Sustainability Districit. Parmi les pavillons incontournables à visiter ici :

Le pavillon des Émirats Arabes Unis est un attrait majeur pour les visiteurs. D’une surface de 15 000 m2, c’est le plus grand pavillon de l’Expo 2020. Vu du ciel, il ressemble à un faucon en vol avec des « ailes » hydrauliques mobiles. A l’intérieur on y explore l’incroyable histoire des Émirats Arabes Unis, depuis son ancien rôle de carrefour entre l’est et l’ouest, jusqu’à son statut actuel de plaque tournante mondiale dynamique, ainsi que les réseaux reliant la nation au monde aujourd’hui grâce à la collaboration et à l’échange de connaissances. 

DP World

DP World est le troisième exploitant portuaire mondial et leader mondial de la logistique intelligente. Sur cinq étages on découvre le futur de nouveaux concepts pour la fluidité des échanges à travers le monde comme le DP World Cargospeed, le système de transport ultra-rapide pour les marchandises palettisées alimenté par la technologie hyperloop, ainsi que Boxbay, un système automatisé d’empilage de grande hauteur pour conteneurs, qui devrait transformer le stockage et la gestion dans les ports du monde entier. Le spectacle de la chute d’eau géante au cœur du pavillon est à ne pas manquer.

États-Unis

C’est sur un tapis roulant que le visiteur découvre la société américaine dynamique qui a façonné le monde moderne et soutenu la liberté et la prospérité pour tous.

Italie

On découvre ici comment la créativité naît de différents lieux et disciplines au cours d’un voyage à travers l’Italie où se mêlent le passé, le présent et l’avenir du pays.

Jubilee

Cette zone se trouve entre Mobility District & Sustainability Districit. Ici encore on trouve des lieux incroyables à explorer. Pour prendre de la hauteur sur l’Exposition, il faut prendre de la hauteur en empruntant l’ascenseur panoramique qui se trouve dans cette zone. Cette attraction est l’une des rare a être payante (30 AED) en supplément mais lorsque ce jardin tournant s’élève dans les airs le point de vue en vaut vraiment la peine.

Water feature est une cascade circulaire qui offre un spectacle musical auxquels les visiteurs peuvent « participer » en se rafraîchissant les pieds pour les reposer des grandes marches effectuées pour visiter le monde de l’Expo 2020 Dubai.

Expo 2020 Dubai - Feu d'artifice

Le nom de ce « quartier » Jubilee, fait référence au 50e anniversaire des Émirats Arabes Unis qui s’est tenu pendant la période d’ouverture de l’exposition avec une date anniversaire célébrée le 2 décembre 2021 à grand renfort de feux d’artifices et de drones show incroyables. Tout autour de l’exposition le ciel s’est embrasé de lumière donnant envie d’être partout à la fois.

Les drones shows on lieu tous les soir dans différentes zones de l’Exposition. Le programme consultable sur l’application mobile accessible via le wifi gratuit du site est indispensable pour ne manquer aucun temps fort.

Parades et mascottes

Les Mascottes de l’Expo 2020 Dubai incarnent l’esprit d’hospitalité et représentent le thème et les sous-thèmes de l’Exposition. Salama, un ghaf, arbre emblématique des Émirats Arabes Unis, veille sur deux enfants du pays, Latifa, 8 ans, et son frère, Rashid, 9 ans. Curieux, ils sont accompagnés dans leurs découvertes et aventures par trois robots – Opti, Alif et Terra, chacun symbolisant un des sous-thèmes de l’Expo 2020 – Opportunité, Mobilité et Durabilité. Leur histoire fait l’objet d’une série de dessins animés, axés sur les sous-thèmes de l’Exposition.

Les visiteurs peuvent croiser régulièrement les mascottes lors de parades mais aussi dans les allées ombragées de l’Expo.

On croise également de nombreux robots qui se déplacent de manière autonome. Il y a des robots qui distribuent des plans de l’exposition, d’autres qui livrent des repas pour le compte de Talabat kitchen ou encore des robots policiers qui rappellent qu’il faut respecter les gestes barrières comme le port du masque. On est véritablement dans le futur !

Vidéo : Exposition Universelle de Dubaï – Ce qu’il ne faut pas manquer

Expo 2020 Dubai, et après…

Construit pour constituer un legs significatif à long terme, le site de l’Exposition se transformera en District 2020 : une communauté mondiale modèle qui redéfinira les villes du futur après la clôture de l’Expo 2020 Dubai.

A titre d’exemple, le pavillon Terra deviendra un centre des sciences. Quant au pavillon France, il sera réinstallé sur le campus de Toulouse pour en faire un lieu d’accueil de délégations étrangères et d’activités propres au campus. 

Les pavillons non conçus comme des installations permanentes seront démantelés et les matériaux utilisés pour leur création recyclés dans de futurs projets.

Informations pratiques

Horaires et tarifs

Expo 2020 Dubai

L’Exposition est ouverte 7 jours sur 7 de 9h à minuit du dimanche au jeudi, dernière entrée à 23h et de 9h à 2h le vendredi et le samedi, dernière entrée à 1h (sauf changement selon événements spécifiques). Les pavillons sont ouverts tous les jours de 10h à 22h.

Toutes les compagnies de croisières proposent des excursions intégrant le transfert aller/retour vers l’Exposition ainsi que le billet d’entrée pour une visite libre sur place.

Les visiteurs peuvent également acheter leurs billets directement sur place à chacune des entrées du site ou à l’avance sur Internet. L’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans, les étudiants, les personnes en situation de handicap et les séniors (plus de 60 ans). Il existe des billets à la journée et des pass pour plusieurs jours – les tarifs sont régulièrement mis à jour et disponible sur le site Internet officiel.

Un billet gratuit est offert par la compagnie aérienne Emirates lors de l’achat des billets d’avion pour se rendre à Dubai. De même, vous aurez peut-être la surprise de vous voir offrir un billet d’entrée par le ministère du tourisme lors du passage de l’immigration à l’aéroport et/ou à la gare maritime du terminal croisière.  

Se rendre à l’Expo 2020 Dubai

Situé au cœur du district de Dubai South, le site est proche de l’aéroport international Al Maktoum et facilement accessible depuis l’aéroport international de Dubaï, l’aéroport international d’Abu Dhabi, et les terminaux de croisière de ces deux villes.

L’Exposition est facilement accessible à partir de la Route 2020 du métro de Dubaï mais il n’y a pas de station de métro directement accessible depuis le terminal croisière de Port Rashid (MSC Croisières, Ponant, Hapag Lloyd, Mein Schiff, TUI, NCL…) ou depuis Dubai Harbour Cruise Terminal (Groupe Carnival : Costa Croisières, AIDA Cruises…). Après avoir rejoint la station de métro la plus proche, il faut ensuite compter environ 1h30 de trajet pour rejoindre le site.

En taxi, depuis Port Rashid, il faut compter environ 45 minutes de trajets et 20 minutes depuis Dubai Harbour Cruise Terminal. Une fois sur place, pour rentrer, on trouve des stations de taxis disponibles à l’entrée de chacun des districts du site. Les chauffeurs utilisent systématiquement un taximètre pour le paiement de la course et des frais de prise en charge sont intégrés à la course. Tous n’acceptent pas la carte bancaire ni les euros. A titre d’exemple pour une course depuis Port Rashid vers l’Expo, compter un budget d’environ 125 AED (30€), prise en charge comprise.

Pour veiller à la sécurité des visiteurs, les toutes dernières directives en matière de santé sont mises en pratique. Tout comme le contexte sanitaire, elles sont amenées à évoluer. Le site Internet officiel de l’Exposition met à jour régulièrement les informations relatives à l’accessibilité du site (pass sanitaire…).

Des bus gratuits (Expo Rider) permettent également de faire le trajet depuis/vers les autres Émirats.

Plan de l’Expo 2020 Dubai

Tenue vestimentaire

La question de la tenue vestimentaire à Dubaï est fréquente. A l’Exposition Universelle, on est citoyen du monde et on remarque que chacun porte la tenue qu’il souhaite. Certains visiteurs portent des tenues traditionnelles de leurs pays et d’autres des tenues décontractées. Il n’y a en tous cas aucune contrainte particulière.

Petite histoire des Expositions Universelles

1851 Exposition Universelle Londres

La première Exposition Universelle fut organisée à Londres en 1851. Fort de son succès, le concept se développa avec l’organisation de telles Expositions à travers le monde. Ce sont des évènements internationaux uniques et inégalés en termes de superficie, d’échelle, de durée et de nombre de visiteurs. Elles constituent des plateformes à grande échelle pour l’éducation et le progrès œuvrant en tant que passerelles entre gouvernements, entreprises, organisations internationales et citoyens.

Depuis 1928, c’est le Bureau International des Expositions (BIE) qui est chargée de superviser et réglementer les Expositions Universelles. Cette Organisation Intergouvernementale qui siège à Paris a été créée par 31 pays et compte désormais 170 Etats Membres. Le pays hôte de l’Exposition Universelle est élu par les États Membres du BIE et le thème de celle-ci doit répondre à un défi universel. L’événement se tient normalement tous les 5 ans et peut durer jusqu’à 6 mois. Si les participants officiels sont constitués de pays et organisations internationales, d’autres participants y trouvent également leur place. Parmi eux on peut noter des villes et des régions mais aussi des entreprises, société civile et ONGs.

La première participation émiratie à une Exposition Universelle date de 1970, avec un pavillon représentant Abou Dhabi à l’Expo 1970 Osaka. Depuis son indépendance en 1971, les Emirats Arabes Unis (EAU) ont participé à toutes les Expositions Universelles et à la plupart des Expositions Spécialisées, avec de nombreux pavillons primés. Les EAU ont adhéré au BIE en 1997, et le pays a été élu en 2013 pour organiser l’Exposition Universelle 2020 à Dubaï.

Logo Expo 2025 Osaka

La précédente Exposition Universelle a eu lieu à Milan en 2015, et après Dubai Expo 2020, c’est Osaka qui accueillera l’événement.

Guide de croisière Emirats Arabes Unis & Oman : Dubaï - Abu Dhabi - Foudjaïrah Khor Fakkan Mascate - Khasab

Pour en savoir plus sur les autres possibilités de visites à Dubaï, téléchargez le guide indispensable pour préparer votre prochaine croisière dans le Golfe Arabo Persique.

.

.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION

MSC Croisières signe un accord sur le long terme avec les Ports d’Abu Dhabi pour ses escales à Port Zayed et Sir Bani Yas

Abu Dhabi - Qasr Al Watan

MSC Croisières signe un accord pour booster sa position en tant que leader dans le Golfe

MSC Croisières a signé un accord sur le long terme avec les Ports d’Abu Dhabi pour des droits d’amarrage préférentiels au Port Zayed d’Abu Dhabi et à Sir Bani Yas.

 

 

Port Zayed est le terminal de croisières principal d’Abu Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis, et Sir Bani Yas est une île balnéaire située à 170 kilomètres de la côte émirati.

Le contrat a été signé au siège de la compagnie de croisières, à Genève en Suisse, par le PDG de MSC Croisières, Gianni Onorato, et Noura Rashid Al Dhaheri, Directeur du secteur croisières pour les Ports d’Abu Dhabi.

MSC Seaview - Baptême - Gênes Gianni Onorato

Gianni Onorato

Gianni Onorato, PDG de MSC Croisières : ​« Ce nouvel accord avec les Ports d’Abu Dhabi pour des droits d’amarrage préférentiel illustre un nouvel engagement durable de MSC Croisières envers la région du Golfe pour consolider encore plus notre position de compagnie de croisières leader dans la région. Abu Dhabi est un port d’embarquement important et une destination plébiscitée pour les excursions durant les croisières d’hiver notamment, et nous desservons en ce moment cette ville ainsi que l’île de Sir Bani Yas avec le MSC Bellissima, l’un de nos navires les plus modernes et l’un des plus éco-responsables positionnés dans le Golfe, et le MSC Lirica. Ce dernier sera de retour à Abu Dhabi et dans le Golfe pour l’hiver 2020-21, et sera rejoint par le très innovant MSC Seaview, un navire conçu spécifiquement pour les climats chauds. Puis, pour regarder un peu plus loin dans l’avenir, nous déploierons notre plus grand navire dans le Golfe pendant la saison d’hiver 2021-22 : le MSC Virtuosa. Un navire de 331 mètres de long qui peut accueillir jusqu’à 6 334 passagers. Son lancement est prévu dans le courant cette année. »

Le MSC Seaview et le MSC Lirica proposeront des croisières dans la région du Golfe pour l’hiver 2020-21

Le MSC Seaview​, qui offre le plus grand ratio d’espaces à ciel ouvert de l’industrie, fera son escale inaugurale à Abu Dhabi le 6 décembre 2020, et sur l’île de Sir Bani Yas le jour suivant.

14 croisières sont prévues entre décembre 2020 et mars 2021 avec au programme des escales à Abu Dhabi, sur l’île de Sir Bani Yas, Manama au Bahreïn, Doha au Qatar et Dubaï aux Émirats Arabes Unis.

Le MSC Lirica ​proposera 21 croisières entre novembre 2020 et avril 2021 au départ d’Abu Dhabi, avec des escales à Sir Bani Yas, Mascate à Oman et Dubaï. Le terminal de croisières d’Abu Dhabi a enregistré une croissance significative au cours des 12 derniers mois, et a noté une croissance de 47% du nombre de visiteurs, et enregistre +45% d’escales de paquebots. Cette année record pour le terminal est en partie due à l’engagement de MSC Croisières qui a programmé 17 nouvelles escales au Port Zayed cette saison.

L’une des journées les plus chargées pour le terminal durant la saison d’hiver 2019-20 en cours a eu lieu au mois de décembre avec plus de 8 000 visiteurs accueillis dans le cadre d’une triple escale à Abu Dhabi, qui comprenait entre autres l’escale inaugurale du MSC Bellissima​.

Noura Rashid Al Dhaheri, Directeur du secteur croisières pour les Ports d’Abu Dhabi : « Notre partenariat continu avec MSC Croisières est un témoignage supplémentaire de la solidité de notre collaboration, et reflète la qualité des services que nous fournissons au leader mondial des opérations dans le terminal de croisières d’Abu Dhabi et du port de Sir Bani Yas. Le fait que nous réussissions à augmenter nos volumes de passagers de façon durable d’année en année illustre notre engagement à développer une destination croisières plébiscitée dans le monde entier. Avec nos investissements continus dans les infrastructures, et des opérations et des services améliorés pour encore mieux servir les compagnies de croisières dès leur arrivée à Abu Dhabi, nous avons consolidé notre position de destination leader dans la région du Golfe. Le terminal de croisières d’Abu Dhabi est en train de devenir le point de débarquement incontournable pour les croisières internationales. Nous sommes déterminés à enrichir notre offre, et à renforcer notre position unique en termes de force de vente, en développant des solutions flexibles et astucieuses garantissant à tous nos hôtes les meilleures expériences possibles dans un port de croisières. »

sir bani yas - MSC Lirica

MSC Lirica à Sir Bani Yas

Ali Hassan Al Shaiba, Directeur Exécutif Tourisme et Marketing du Département de la Culture et du Tourisme du gouvernement d’Abu Dhabi a​ ajouté : « Cet accord historique jouera un rôle significatif dans le positionnement d’Abu Dhabi en tant que destination touristique pour les croisières dans la région. MSC Croisières a été l’un des partenaires qui nous a le plus aidé à attirer les plus de 500 000 touristes venus visiter notre capitale cette année dans le cadre de leurs croisières. Nous restons convaincus que l’avenir sera encore plus prometteur. En ce qui nous concerne, nous allons continuer à offrir à MSC Croisières et à tous les voyageurs les meilleurs services ainsi que des expériences exceptionnelles pendant leur séjour dans la capitale des Émirats Arabes Unis. »

Un guide pour préparer sa croisière aux Émirats Arabes Unis

Ce guide permet aux croisiéristes d’optimiser leurs escales et de profiter de tous leurs attraits. Vous y trouverez toutes les informations pour partir en croisière dans la région du Golfe et préparer vos escales à Dubaï, Foudjaïrah, Khor Fakkan, Abu Dhabi, Mascate, Khasab. 

Informations pratiques sur la vie à bord, les excursions proposées ou à faire soi-même et vous aider à faire les bons choix : pour prendre les transports en commun ou utiliser les taxis, visites originales et promenades à faire soi-même (tours en bateau, souks, shopping…). Ce guide est illustré de plus de 200 photos qui vous inviteront au voyage.

En savoir plus et téléchargez le guide ici

Journal de bord : Emirats, Oman, Qatar et Bahrein sur le MSC Lirica

Embarquez sur le MSC Lirica pour découvrir Dubai, Abu Dhabi et Sir Bani Yas aux Emirats Arabes Unis, Mina Salman à Bahrein, Doha au Qatar, Mascate et Khasab au Sultanat d’Oman. Un journal de bord réalisé lors d’un itinéraire de 12 jours au pays des 1001 nuits.

Lire le journal de bord : Emirats, Oman, Qatar et Bahrein sur le MSC Lirica

ARTICLE PUBLÉ PAR CORINNE ANCION 

Journal de bord : croisière 1001 nuits sur le Costa Diadema – Émirats, Oman et Qatar

Les croisières qui ont pour itinéraire les Emirats Arabes Unis, Oman et le Qatar sont une véritable alternative aux Caraïbes pour qui cherche une destination soleil pour l’hiver. C’est sur le Costa Diadema que j’ai choisi de faire cette croisière qui m’a permis d’allier la douceur d’un hiver à 26°C à mon envie de découverte d’une destination fascinante.

Costa Diadema - Dubai

J’ai choisi de partir d’Abu Dhabi pour profiter d’une escale de 2 jours à Dubaï mais les embarquements se font également depuis Doha au Qatar et à Dubaï.

Vous êtes prêts à découvrir ou approfondir votre curiosité sur ces destinations dépaysantes ? Alors je vous embarque avec moi pour cette croisière de 8 jours – 7 nuits avec pour Escales : Dubaï – Mascate – Doha et Abu Dhabi.

Jour 1 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

Le soleil se lève sur Abu Dhabi lorsque l’avion qui me mène au pays des 1001 nuits atterrit. 26°C, une douce chaleur… bye bye doudoune et écharpe ! Une météo idéale pour se ressourcer quelques jours.

L’embarquement n’étant qu’à 19h, je préconise d’arriver la veille pour profiter davantage de la ville et faciliter la gestion des bagages. Si vous avez prévu un vol avec Costa, la compagnie gérera votre transfert vers le terminal croisière. Dans le cas contraire, se déplacer en taxi n’est pas très onéreux. Mon petit conseil : demandez systématiquement à mettre en route le compteur pour payer le bon prix. Ne soyez pas surpris, une taxe de base est appliquée au départ de certains sites comme l’aéroport ou encore du terminal croisière.

Pour cette première journée j’ai prévu un programme sympathique avec différents centres d’intérêts que je peux visiter librement en prenant mon temps.

Admirer la vue depuis l’Etihad towers observation deck at 300

Abu Dhabi - Etihad towers

Situé sur la Corniche d’Abu Dhabi, ce complexe comprend des hôtels, une galerie marchande de luxe et surtout une plateforme d’observation à 360° au sommet de l’une des tours. De là-haut, le panorama sur la ville est imprenable. C’est idéal pour voir Qasr Al Watan – le palais présidentiel, l’Emirates Palace, la Corniche, l’hôtel Fairmont Abu Dhabi Marina…

L’observatoire est situé au 74e étage de la tour 2, Jumeirah at Etihad Towers. La tenue adéquate à prévoir est « smart casual », c’est-à-dire chic décontracté. L’entrée coûte 95 AED (tarif 2019), elle comprend un coupon d’une valeur de 55 AED utilisable sur place. On peut donc prendre un verre, un snack, une glace ou un dessert avec une vue incroyable. Compte-tenud du standing, ne croyez pas que tout est cher. L’observatoire est ouvert chaque jour de 10h à 19h. Le thé de l’après-midi est un événement en soi. Il est servi de 14h à 18h et coûte 250 AED.

Découvrir Abu Dhabi depuis la Corniche

Abu Dhabi - La Corniche

La Corniche est une longue promenade côtière de plus de 6 km. On y trouve des plages publiques et privées ainsi que des terrasses pour prendre un verre. C’est un endroit très prisé le week-end (vendredi et samedi).

Se promener dans l’Heritage Village d’Abu Dhabi

Près du Marina Mall, face à la Corniche, se trouve l’Heritage Village – une reconstitution de village de bédouins. L’entrée est libre, on y voit des tentes, maisons, bateaux et quelques animaux. Des pièces sont aménagées en petits musées comme celui où se trouvent des cadeaux offerts à l’Emir. Des artisans fabriquent quelques objets disponibles à la vente. C’est aussi et surtout l’arrêt obligatoire de tous les cars de tourisme de la région et les souvenirs de plus ou moins bon goût se vendent bien. La vue sur la Corniche avec la plage et les bateaux anciens au premier plan offre l’occasion de faire quelques belles photos.

Abu Dhabi - Heritage Village

Faire du shopping au Marina mall

Les inconditionnels du shopping pourront satisfaire leurs envies dans le centre commercial. Au milieu des enseignes connues on trouve des stands de vente de parfum comme le Oud. Typique du Moyen Orient, c’est un parfum à base d’huile essentielle de bois d’agar.

Chose peu commune lorsque l’on voyage, j’invite les curieux à se rendre dans l’enseigne Carrefour. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’un grand magasin c’est aussi le reflet de la vie local. Vous y verrez toutes les spécialités locales mais aussi le mélange des cultures. Avec une immigration qui représente plus de 80% de la population, on trouve donc dans ces enseignes aussi bien des spécialités indiennes, asiatiques que locales. N’hésitez donc pas à être curieux !

Embarquer sur le Costa Diadema

Costa Diadema - Abu Dhabi

L’embarquement à Abu Dhabi est très rapide car la majorité des passagers embarque à Dubaï. Je découvre ma cabine avec balcon, les bagages ne mettront pas longtemps à être livrés.

Costa Diadema - Cabine

Les vacances à bord commencent, il est l’heure de découvrir les bars du navire pour prendre un cocktail. Il y a toujours un concert dans l’Atrium, je m’y installe avant d’aller dîner au buffet près de la piscine centrale.

Ce soir je déambule sur les ponts et profite de l’ambiance douce de cet hiver oriental et des illuminations du navire.

Jour 2 – Dubaï – Emirats Arabes Unis

Depuis mon balcon, la skyline de Dubaï est en vue. L’arrivée est magnifique, on voit déjà la silhouette de la Burj Khalifa qui pointe vers le ciel. Le paquebot accoste à 8h, je prends mon petit déjeuner sur le pont arrière en profitant du soleil.

Dubai - Costa Diadema

Aujourd’hui je me déplace en taxi et en métro. Ce dernier est très pratique, pas cher et surtout il permet de longer la Cheik Zayed road, l’artère principal de la ville. Je conseille de se mettre à l’avant (tarif gold) ou l’arrière (réservé aux femmes) de ce métro sans conducteur pour profiter de la vue impressionnante au milieu des buildings.

Flâner à la plage : JBR Beach & Dubaï Marina

C’est la destination idéale pour une promenade branchée le long de la plage ou pour aller se baigner. Il y a un vestiaire sur la plage pour se changer, des bars et restaurants le long de la  plage et aussi des boutiques. Ce quartier est très prisé des expatriés.

JBR Beach

Dubaï Marina

Situé dans le même quartier, Dubaï Marina est le point de départ de circuits en bateau autour d’Atlantis et vers l’hôtel Burj Al Arab.

Atlantis & Burj Al Arab

Toucher le ciel depuis le sommet de la Burj Khalifa

Le sommet de la Burj Khalifa est un incontournable, c’est une expérience incroyable et impressionnante. La vue depuis le sommet permet d’avoir toute la ville jusqu’au désert à ses pieds. Au soleil couchant c’est encore mieux, on profite à la fois d’une vue de jour et de l’illumination des buildings.

Je préconise de réserver son billet avec la compagnie pour être sûr de la disponibilité pour monter au sommet. Le jour « J » c’est souvent complet ou avec un surcoût qui vous permettra de réaliser l’ascension jusqu’à la plateforme VIP (378 AED). On vous servira alors des petits fours et on vous offrira un verre une fois au sommet.

Assiter aux shows de la Dubaï Fountain et de la Burj Khalifa

Tous les jours le grand bassin situé au pied de la Burj Khalifa s’anime pour des shows gratuits. Toutes les 15 minutes entre 18h et minuit on peut assister alternativement à l’animation des fontaines ainsi qu’à l’illumination de la Burj Khalifa.

La tour devient alors un « écran géant » psychédélique. C’est le pays de la démesure et l’effet Wow est au rendez-vous. C’est bluffant.

Se laisser tenter par le shopping au Dubai Mall

Pour les fans de shopping mais aussi pour ceux qui recherche des attractions en tous genres. Le Dubaï mall saura satisfaire tout le monde : 1300 boutiques, 200 restaurants, aquarium géant, simulateur de pilotage d’A380, patinoire, salles de jeux pour les « gamers »…

Après une journée bien remplie, la nuit sera courte à bord du Costa Diadema.

Jour 3 – Dubaï – Emirats Arabes Unis

Aujourd’hui, le paquebot largue les amarres à 13h30. Si je veux profiter de la ville, je ne dois pas traîner. Je prends un taxi pour le « Old souk » qui n’est qu’à une dizaine de minutes en voiture. Les marchands ouvrent tout juste leurs échoppes.

Rejoindre le souk des épices et le souk de l’or en bateau traditionnel

Je prends un Abra – bateau traditionnel en bas – et traverse la Creek (bras de mer) avec la population locale. Pour 1 AED je rejoins l’autre rive en quelques minutes. Me voici à longer les boutres, ces navires de bois transportent des marchandises diverses et variées : pneus, électroménager, cartons en tous genres. Ces « cargos » locaux, sont des vestiges historiques et c’est incroyable de voir ils naviguent toujours.

Me voici au souk des épices dont les parfums sont envoûtants, puis au souk de l’or. C’est agréable car il n’y a pas encore beaucoup de touristes.

Le temps passe vite mais flâner le long de la Creek est particulièrement agréable. Je ne me lasse pas de regarder le ballet des abras qui emmènent leurs passagers d’une rive à l’autre.

Dubai Creek

Il est temps de rejoindre le Costa Diadema pour déjeuner au buffet et assister à l’appareillage.

Après avoir vu la ville s’éloigner, nous faisons route vers Mascate. Je profite du soleil et des transats pour me reposer de mes trépidantes journées à Dubaï. L’après-midi passe vite !

Costa Diadema - piscine

La nuit tombe, apéritif et concert sont au programme dans l’Atrium. Vient ensuite l’heure d’aller au théâtre. Ce soir présentation des hôtes des différents pays puis un spectacle où des acrobates s’envolent dans les airs et se contorsionnent dans une chorégraphie poétique.

Pour le dîner, j’ai choisi l’option qui me permet d’aller au restaurant quand je le souhaite de 18h30 à 21h. Ma table se trouve au restaurant Corona Blue. Au menu ce soir : salade de poulpe, poisson et une pâtisserie pour le dessert. Je poursuis la soirée en passant de salon en salon profiter des concerts live et des animations.

Costa Diadema - restaurant Corona Blue

Restaurant Corona Blue.

Jour 4 – Mascate – Sultanat d’Oman

Le Costa Diadema arrive à 8h30 à Mascate. Je me lève plus tôt pour voir l’arrivée dans ce port enclavée entre les montagnes. J’aime vraiment cette escale qui tranche avec les buildings modernes des Emirats.

Mascate - Muttrah fort

Faire le marché à Mascate

Ce matin, je me rends au marché aux poissons. J’aime le visage des marchands et observer les acheteurs choisir les plus belles pièces. Plus loin le marché aux fruits et légumes et ses couleurs magnifiques.
Mascate - Marché aux poissons

Voir le panorama depuis le fort de Muttrah

Le fort de Muttrah offre un point de vue idéal sur la ville blanche enclavée au milieu des montagnes. L’entrée est gratuite, il faut grimper de nombreuses marches mais le panorama vaut vraiment la peine.

mascate - lemon mintJe déjeune sur le port en observant les passants et en me régalant d’un shawarma – lamelles de mouton ou de poulet marinées que l’on déguste roulées dans une galette de blé avec une purée de pois chiches (houmous). La viande est parfumée et pour quelques rials (le rial est la monnaie locale mais on peut tout aussi bien payer en dirhams, euros ou dollars), il ne faut pas se priver de ce voyage culinaire. Le lemon mint reste la boisson incontournable pour compléter les saveurs de ce repas.

Se promener sur la Corniche de Mascate

Cet après-midi, je prends mon temps. Je me promène le long de la Corniche. Mon regard se perd dans l’océan et me laisse apercevoir une magnifique tortue de mer. Elle viendra plusieurs fois prendre sa respiration à quelques mètres du bord. La promenade est belle, la chaleur est douce et agréable et la vue sur le Costa Diadema fort sympathique.

À la rencontre des locaux au souk de Muttrah

Le soleil se couche, le muezzin invite les fidèles à le rejoindre pour la prière à la mosquée. La nuit tombe et voilà le moment que je préfère. La ville se vide de ses touristes et la population locale vient faire ses achats en famille au souk de Muttrah. Dans les étroites ruelles aux parfums d’encens, les costumes traditionnels remplacent robes et bermudas des touristes. A la sortie du souk, on trouve les marchands de bois de santal que des hommes viennent acheter. On y trouve également de grands supports en bois qui utilisés pour parfumer les vêtements. On brûle l’encens au centre du support et les effluves odorantes viennent imprégner les tissus.

Après avoir profité d’une promenade nocturne en bord de mer, je retourne dîner à bord avant de profiter des dernières lueurs de la ville lorsque le Costa Diadema quitte le port à 22h.

Jour 5 – En mer

Cette journée en mer me permet de prendre mon temps et de profiter du navire. Je prends tranquillement mon petit déjeuner dehors puis m’installe sur les transats. Dans la douceur du Détroit d’Ormuz, mon regard se perd dans l’océan.

La journée passe vite : animation près des piscines, opération shopping dans l’Atrium, déjeuner sur le pont, baignade à la piscine… il y a de quoi faire.

Depuis que je suis à bord je n’ai pas eu beaucoup le temps de profiter vraiment du bateau. C’est l’occasion.

Visite du Costa Diadema, cliquez ici

Le soleil se couche tôt, vient l’heure du cocktail du soir puis les bars s’animent avec quelques concerts. Chaque salon a son ambiance, il y en a pour tous les goûts.

Costa Diadema - bar

Après le dîner je fais connaissance avec le robot Pepper puis je passe la soirée au country rock club où l’ambiance est à son comble.

Jour 6 – Doha – Qatar

Au réveil, depuis mon balcon, j’aperçois déjà la sky line de Doha. Nous accostons à 9h. Une fois à quai, je profite d’une navette gratuite proposée par le port pour me faire déposer juste devant le MIA – Museum of Islamic Art. C’est idéal pour mon programme de la journée.

Doha - Qatar - MIA - Museum of Islamic Art

Se dépayser au Souk Waqif

C’est un marché typique avec des ruelles étroites en labyrinthe où l’on trouve de tout : artisanat, épices, costumes traditionnels, quincaillerie mais aussi et surtout le marché aux chameaux, faucons ou encore oiseaux exotiques.

Marché aux chameaux

Marché aux faucons – Falcon souk

Clinique pour faucons – Falcon hospital

Dans le Falcon souk, on trouve une clinique pour soigner ces oiseaux qui sont ici, comme dans les Emirats Arabes Unis, domestiqués pour la chasse ainsi que pour des compétitions. Dans la clinique, on soigne les ailes ou becs cassés, on réalise des opérations de chirurgie très pointues ainsi que de la recherche biologique.

Marché aux oiseaux

L’endroit est également idéal pour prendre un verre ou pour déjeuner dans un dépaysement total.

Le souk est ouvert du tous les jours de 9h à 12h30 et de 16h à 22h et le vendredi de 16h à 22h.

Visiter le Musée national du Qatar – Jean Nouvel

Le site est très facilement identifiable avec sa forme de rose des sables, véritable symbole du désert. Cette œuvre architecturale a été réalisée par le Français Jean Nouvel.

Ce musée incroyablement moderne est dédié à l’histoire du Qatar. Il est aussi monumental à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le visiteur est véritablement immergé dans un décor où se mêlent œuvres et objets historiques, mais aussi la faune et la flore de la région le tout entouré de projections géantes sur les parois de la rose des sable avec une musique qui vous transporte dans un univers plein de découvertes. La muséographie est tout simplement magnifique et grandiose.

Jean Nouvel décrit lui-même ce musée ainsi : « Le bâtiment que j’ai dessiné devait faire écho à ces trois histoires. La première, qui couvre une période assez longue, est l’histoire de la péninsule et de ses habitants. La deuxième concerne les modes de vie dans le désert et les régions côtières, et l’industrie des perles. La troisième est l’accélération spectaculaire qui a donné au royaume – en quelques décennies seulement – la puissance et la prospérité qu’on lui connaît aujourd’hui. De par sa puissance économique, le Qatar est un leader mondial dans des domaines aussi divers que l’éducation, la communication et les technologies énergétiques. »

J’ai adoré ce musée qui est pour moi un incontournable de Doha. Il est étrangement peu fréquenté car Doha est en train de s’ouvrir au tourisme. Les explications sont en arabe et en anglais mais le musée est très visuel et la barrière de la langue n’est pas une difficulté. Chaque salle du pavillon comprend une zone dédiée aux enfants qui peuvent jouer et manipuler des objets pour apprendre en s’amusant.

A l’extérieur, on découvre l’ancien palais du Sheikh Abdullah bin Jassim Al Thani. Désormais restauré, il permet de visiter le howsh, concept ancestral qui comprend une cour entourée de bâtiments où l’on venait déposer les marchandises. Les toits terrasses offrent une vue magnifique sur la mer et le paquebot.

Le musée est ouvert du dimanche au mercredi de 9h à 19h, le jeudi et le samedi de 9h à 21h et le vendredi de 13h30 à 21h. Il faut compter 2h au minimum pour le visiter. Entrée payante : 50 QAR. Le Riyal Qatari est la monnaie locale. Vous trouverez un bureau de change à la gare maritime, des automates bancaires dans le souk Waqif mais pour se simplifier la vie on paie partout par carte bancaire.

Découvrir le Museum of Islamic Art – MIA

Dessiné par l’architecte Ieoh Ming Pei et aménagé par Jean-Michel Wilmotte, ce musée présente l’art islamique de 3 continents sur 1400 ans. Les œuvres de la collection sont toutes liées à l’islam, mais beaucoup sont de nature non religieuse.

Le musée est ouvert tous les jours de 9h à 19h et le vendredi de 13h30 à 19h. Entrée payante.

Admirer la Skyline de Doha depuis la Corniche

C’est depuis la Corniche que l’on admire les plus beaux buildings de West Bay. Face au jardin du MIA et au port des dhows, à la nuit tombée, la brume de chaleur s’estompe et laisse place à une illumination architecturale unique sur le front de mer.

Doha Skyline - Qatar

C’est ici que se trouve les plus hauts buildings du Qatar. Parmi eux : Aspire tower, une tour hôtel de 300 mètres de haut, le World Trade Center Doha à l’illumination bleu qui ondule comme une vague, la Doha tower dessinée par Jean Nouvel dont l’éclairage donne une impression de transparence, la Tornado tower ou encore le sheraton et sa construction pyramidale.

Doha Skyline - Qatar

Nous quittons Doha à 20h. Depuis le Costa Diadema, la vue est aussi magnifique et je ne m’en lasse pas.

Doha - Qatar- Costa Diadema

Jour 7 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

Cette matinée de détente en mer est bien agréable. Nous accostons à Abu Dhabi à 11h. Depuis le bateau on peut voir Le Louvre Abu Dhabi. La journée va être pleine de découvertes. A notre arrivée, je prends rapidement un taxi en direction du Palais présidentiel pour une visite incroyable.

Visiter le Palais présidentiel Qasr Al Watan

Le Qasr Al Watan est le palais où sont accueillis les principaux dignitaires du monde. Les visites officielles y sont fréquentes. La visite du palais allie l’histoire, le grandiose et la modernité.

L’entrée monumentale du palais donne le ton. On se sent tout simplement minuscule lorsque les énormes portes s’ouvrent pour y pénétrer. C’est un véritable palais des mille et une nuits. Ici la légende rejoint la réalité.

Le grand hall est un témoignage de l’héritage architectural et artistique de la région. Le dôme central s’élève à 60 mètres au-dessus du sol et mesure 37 mètres de diamètre. Avec ses arcades aux motifs orientaux et ses mosaïques, il est majestueux et impressionnant. Des cubes en miroir sont positionnés à chaque angle reflétant l’orient dans un monde plus moderne.

Chaque zone du palais met en évidence un aspect unique des nombreuses fonctions et caractéristiques du palais : salle de banquet, bibliothèque, cadeaux présidentiels… La salle du Conseil suprême fédéral est chargée d’histoire. C’est ici que se décide l’avenir de la région. C’est là que des entités telles que le Conseil suprême fédéral, la Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe se réunissent pour exprimer des ambitions, fixer des ordres du jour et tracer la voie à suivre. L’impressionnant lustre central a été conçu pour absorber les sons ambiants de la pièce. Ce magnifique luminaire comprend 350 000 cristaux et pèse 12 tonnes. Il a dû être assemblé directement dans la pièce en raison de ses proportions massives.

Qasr Al Watan est ouvert tous les jours de 10h à 20h – Entrée : 60 AED (tarif 2019) en visite libre incluant la navette pour rejoindre le palais depuis l’entrée principal. Prévoir au minimum 1h30 de visite. Des contraintes événementielles ou la réception d’officiels au palais présidentiel peut engendrer des modifications de des horaires des visites. Une tenue correcte est à respecter : pas de short pour les hommes, ni de tenue dénudée ou jupe courte pour les femmes.

Il faut compter environ 15 minutes pour retourner au terminal croisière. Il y a des taxis devant le palais. Cette visite peut se faire par soi-même ou en réservant auprès du bureau des excursions (15€ tarifs 2019). Le prix est identique et ne comprend pas le transfert.

De retour à bord du Costa Diadema, j’ai rendez-vous à 15h pour le départ de l’excursion que j’ai réservé.

Costa Diadema - Abu Dhabi

Faire une excursion en 4×4 dans les dunes avec dîner dans le désert

J’ai réservé cette excursion sur le site Costa avant le départ, j’ai hâte de découvrir le désert ! Je grimpe dans un énorme 4×4 au pied du bateau. La caravane s’élance sur une immense autoroute où l’on peut rouler jusqu’à 160km/h.

Tout ce qui rappelle la ville disparaît peu à peu, nous sommes entourés de dunes. Des campements font leur apparition ainsi que quelques chameaux. Après une heure de trajet, la route se transforme en piste. Le 4×4 s’arrête au pied des dunes près d’un enclos à chameaux où un petit tète sa mère. Pendant la pause photos, les chauffeurs dégonflent les pneus des véhicules pour une conduite plus sportive dans le sable.

Cette fois les 4×4 s’élancent dans les dunes et enchaînent dérapages, descentes vertigineuses, virages serrés… c’est impressionnant et ça secoue dans tous les sens. Dans le véhicule, il y a de l’ambiance car nous sommes secoués et amusés par ce terrain de jeu incroyable.

Abu Dhabi - Dunes et Désert en 4x4

Des arrêts sont prévus ce qui permet de voir le chemin parcouru en observant les autres 4×4 de la caravane qui arrivent. Le jour décline, nous descendons des véhicules pour voir le soleil se coucher sur les dunes. C’est un spectacle magnifique et fascinant pour ce dernier jour à Abu Dhabi.

A la nuit tombée, nous arrivons à l’Arabian nights village. Des chameaux nous attendent pour un petit tour dans le désert. Certains font de la luge dans les dunes. A côté, en plein cœur du désert, un campement de luxe a été installé.

C’est ici que nous dînons. Sur la place centrale un grand buffet de spécialités locales est dressé. Comme les bédouins, nous sommes assis par terre sur de confortables coussins et dînons en écoutant de la musique locale avec un spectacle de danse du ventre. Certains s’habillent de costumes traditionnels tandis que d’autres se font faire des tatouages au henné.

Nous prenons la route du retour vers 20h pour notre dernière nuit sur le Costa Diadema.

Cette excursion en vaut vraiment la peine. Une bonne condition physique est nécessaire pour le safari en 4×4. Tarif 2019 : 125€ par personne comprenant le dîner et les animations.

Jour 8 – Abu Dhabi – Emirats Arabes Unis

C’est au petit matin, alors que le soleil n’est pas encore levé que je quitte le Costa Diadema. Cette croisière était magnifique avec de nouvelles expériences et découvertes fascinantes. Cette région évolue et change si vite qu’elle offre une alternative très intéressante pour l’hiver par rapport aux Caraïbes. Personnellement je ne me lasse pas d’y retourner ce qui me permet de mettre à jour régulièrement le livre : Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats.

En savoir plus et téléchargez ici le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats

J’espère que ce récit vous aura plu et fait rêver avec peut-être un futur projet pour découvrir à votre tour cette destination exceptionnelle.

Pour conclure ce journal de bord, j’aimerais vous apporter mon éclairage sur quelques idées préconçues que j’ai pu entendre avant de partir :

On ne peut pas s’habiller comme on veut : j’ai passé mon séjour habillée à l’européenne, c’est-à-dire comme j’en ai eu envie et comme j’en ai l’habitude en été. Aucune contrainte n’est imposé à personne en dehors des lieux officiels et des lieux de culte où hommes et femmes doivent se couvrir jusqu’au chevilles. Pas de bermuda, ni décolleté ou tenue dénudée dans ces cas uniquement.

On ne peut pas aller à la plage, ni se mettre en maillot de bain : si la population locale pratique peu la baignade, rien de vous empêchera de profiter de la mer. Pour cela, rendez-vous sur les plages publiques qui sont particulièrement bien aménagées ainsi que dans les hôtels de bord de mer. Même si vous n’êtes pas client, leur « Beach club » vous permet, pour quelques dirhams, de profiter de confortables installations : transats sur la plage ou près de la piscine, prêt de serviettes, bar et restauration… Même si l’océan vous invite à la baignade, il n’est pas recommandé de se baigner en dehors de ces endroits. Non pas parce que c’est interdit mais tout simplement pour respecter les pratiques locales.

Dubai - JBR Beach

Tout le monde vit dans le luxe, la vie est chère : c’est vrai, ces pays sont particulièrement luxueux. On l’observe partout voitures, hôtels, boutiques… Au demeurant le coût de la vie reste identique à celui des grandes capitales du monde. On trouve des restaurants à tous les prix, des boutiques identiques à toutes les enseignes connues et pour ce qui est des visites, les musées sont au même prix que partout dans le monde. Les taxis sont très pratiques et bon marché. A Dubaï et au Qatar on pourra également utiliser le métro.

On ne peut pas boire d’alcool : certes, l’alcool n’est pas autorisé à la consommation en dehors des hôtels qui accueillent les touristes. L’avantage de partir en croisière c’est que de retour à bord, vous pourrez profiter à loisir de votre package boissons. Et puis je recommande le Lemon Mint qui pour moi est la spécialité locale à goûter pendant ce séjour.

Il doit faire trop chaud : rassurez-vous l’avantage des croisières c’est qu’elles ne sont proposées que dans les périodes tolérables pour nos organismes d’occidentaux. Les meilleures périodes étant décembre et janvier avec une chaleur douce autour de 25°C en journée et 17°C la nuit.

En ville, il n’y a que des buildings, c’est sans intérêts : de ce point de vue, chacun se fera sa propre opinion. Personnellement je leur trouve un esthétisme certain et un intérêt architectural. De plus, ils offrent un panorama incroyable depuis certaines plateformes d’observation. Les croisières sur cette destination permettent d’allier modernisme et tradition. A Mascate on n’y voit aucun building de verre immense. Les excursions sont aussi une bonne alternative pour ceux qui préfère un voyage moins citadin et plus proche du désert. Chacun peut donc y trouver son compte.

fauconnier - abu dhabiChacun des pays visité a ses particularités mais ils ont tous un point commun : le sens de l’accueil. C’est une destination où l’on se sent bien et la population est particulièrement accueillante. Enfin le mieux pour vous faire votre propre opinion est de tenter l’expérience de la découverte des pays du Golfe Arabo-Persique qui offrent vraiment une grande richesse pour qui s’y intéresse un peu.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION

Journal de bord : Emirats, Oman, Qatar et Bahrein sur le MSC Lirica

C’est l’hiver qui m’a poussé à chercher une destination croisière où j’aurais l’assurance de trouver du soleil, de la chaleur et de l’exotisme. Le Golfe Persique est une destination qui correspond bien pour ces vacances. C’est une destination que je connais bien et si vous me suivez depuis quelques temps, vous connaissez sans doute le Guide Escale Croisière Dubai, Oman et les Emirats. Avec cette croisière, je vais faire de nouvelles escales mais aussi me faire plaisir en retournant voir ce qui me plaît tant dans celles que je connais déjà et pourquoi pas y découvrir de nouvelles choses.

croisière msc lirica - golfe persiqueC’est donc sur le MSC Lirica que j’embarque pour : Dubai, Abu Dhabi et Sir Bani Yas aux Emirats Arabes Unis, Mina Salman à Bahrein, Doha au Qatar, Mascate et Khasab au Sultanat d’Oman. L’intérêt de cet itinéraire de 12 jours c’est à la fois le nombre de pays visités et des escales de deux jours et plus : 4 jours à Dubaï et 2 jours à Mascate. Un timing idéal pour les visites et pour profiter de la vie nocturne. Vous êtes prêts à me suivre ? Alors, c’est parti…

Embarquement immédiat sur le MSC Lirica

Le paquebot MSC Lirica a été construit à Saint-Nazaire en 2003. C’est le troisième paquebot de MSC Croisières. En 2015, la compagnie rénove le navire et lui ajoute une section de 24 mètres. Pour visiter le navire dans le détail, c’est par ici.

J’ai été agréablement surprise par la modernité du paquebot et par son agencement. Je rêvais d’y trouver de grands solariums et surtout un espace pour me restaurer matin, midi et soir à l’extérieur. Mon vœu a été exaucé et j’en suis bien heureuse car sur cette destination, passer les soirées sur le pont fait partie de mes petits plaisirs.

Jour 1 – Dubai – Emirats Arabes Unis (EAU)

La journée commence par une bonne nouvelle, l’embarquement peut commencer dès le matin tôt et les cabines disponibles à midi. Idéal pour déposer rapidement mes valises et repartir illico visiter Dubai. Je connais bien la ville et je sais que pour gagner du temps et pour quelques euros, le moyen le plus simple de se rendre au souk de l’or est de prendre un taxi.

Ma promenade commence par les vitrines étincelantes des bijouteries de cette ruelle au style traditionnel. Les locaux y négocient les plus beaux bijoux tandis que les passants lèchent les vitrines en famille. Plus loin j’arrive au souk des épices dont les parfums et les couleurs me manquaient. Pour 1 dirham (moins de 0,30 €) je traverse la Creek en Abra. Quelques minutes suffisent pour traverser le bras de mer entre les tours à vent traditionnelles et les buildings modernes.

J’aime passer du temps en terrasse au bord de l’eau et observer la population. S’y mêlent la population locale composée en majorité d’indo-Pakistanais, d’expatriés occidentaux, de philippins et de touristes. Nous sommes vendredi et à mesure que la soirée avance, tout le monde semble sortir pour profiter de la fraîcheur du soir.

Je termine ma journée par une visite du musée du vieux Dubai qui se trouve près du « Old Souk ». On peut y voir des reconstitutions de la vie traditionnelle avant la poussée des buildings de la ville. A ma sortie, le soleil est couché et l’appel à la prière amène les fidèles à la mosquée. Cette ambiance me transportent immédiatement dans l’exotisme recherché.

Le vieux souk est très vivant, je découvre dans les dédales d’une ruelle un souk indien où se vendent des colliers d’œillets d’inde et des offrandes pour le temple tout proche. J’adore cette vie grouillante et trépidante où l’on se sent en toute sécurité mêlé aux habitudes des locaux. J’y termine donc ma soirée.

dubai - souk indien

Jour 2 – Dubai – EAU

Premier petit déjeuner en terrasse sur le pont supérieur. J’adore la vue sur la Skyline de Dubai avec la Burj Khalifa (plus haute tour du monde à ce jour) qui domine la Sheikh Zayed Road.

Ce matin je décide d’aller à « The Dubai Frame » une nouvelle excentricité locale. L’œuvre de Fernando Donis est en fait un « cadre » en or qui s’élève dans le ciel à 150 mètres de haut. Cette porte gigantesque symbolise le passage du passé vers le présent/futur. Du sommet, la vue est imprenable : ville plus traditionnelle autour de la Creek et ville moderne et futuriste du côté des buildings de Dubai. La vue par temps clair est superbe.

Au centre de la plateforme qui permet de se rendre d’un pilier à l’autre, le sol se dérobe sous les pas pour marcher sur une allée de verre. Les sujets au vertige s’abstiendront mais c’est très réussi. 

C’est en métro que je me rends ensuite au Mall of the Emirates pour aller voir la station de ski Dubai. Téléphérique, tire-fesse, piste de luge… tout y est, même le chalet en bois pour prendre une boisson chaude au pied des pistes.

Le centre commercial est immense et on y trouve de tout : boutiques de luxe, enseigne de la grande distribution, food court (zone exclusivement réservée à la restauration avec des dizaines d’options de restauration)… La fête nationale aura lieu demain et tout est décoré aux couleurs du drapeau des Emirats.

Sans m’en rendre compte, la journée est passée vite et mes pieds me font comprendre que j’ai dû beaucoup marcher aujourd’hui. Je rentre donc au bateau en taxi dont le prix est peu onéreux à Dubai.

Pour profiter de la vue et de la douceur du soir, je dîne au buffet du MSC Lirica et je passe la soirée sur le pont arrière.

22h – le paquebot quitte le port juste après l’exercice de sécurité. Les lumières de la ville s’éloignent alors que nous prenons le large.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Dubai

Jour 3 – Abu Dhabi – EAU

Ce matin le paquebot accoste à Abu Dhabi. Pendant mon petit déjeuner, j’observe la mer. J’ai la chance de voir d’énormes poissons et surtout un dauphin dans le port.

Aujourd’hui, c’est la fête de l’Union. C’est le 2 décembre 1971 que les émirats se sont unis en une fédération. L’accueil est très chaleureux au terminal croisière. Un village bédouin a été reconstitué : danses traditionnelles et cuisine locale sont présentées aux passagers.

abu dhabi - danses traditonnnelles

Un fauconnier présente également son rapace. L’oiseau est adulé aux Emirats. Historiquement il était utilisé par les bédouins pour la chasse. Les proies ramenées par le faucon permettaient d’améliorer les repas quotidiens. Aujourd’hui il est utilisé pour des courses chronométrées pendant lesquelles le faucon s’élance derrière une proie tractée par des avions radio commandés. Les émiratis se passionnent tellement pour cet oiseau qu’il existe des hôpitaux pour les soigner.

fauconnier - abu dhabi

Je prends un taxi pour aller visiter le Louvre Abu Dhabi. L’architecte français Jean Nouvel a conçu une œuvre architecturale incroyable. L’immense dôme argenté qui abrite les salles d’exposition pèse plus de 7 500 tonnes (le même poids que la Tour Eiffel à Paris). La coupole est une forme caractéristique de l’architecture arabe. Le dôme est une structure géométrique complexe de 7 850 étoiles superposées sur huit couches et dont le motif se répète sous différentes tailles et différents angles. Lorsque les rayons du soleil l’éclairent, la lumière est filtrée créant sous le dôme un effet saisissant connu sous le nom de « pluie de lumière ».

Dans les galeries entourées par la mer, on peut voir des expositions temporaires et permanentes : peintures, sculptures, tapisseries, photographies, arts décoratifs… Toutes les époques, de l’Antiquité à l’art contemporain et toutes les régions du monde sont représentées. La visite du musée est un voyage en lui-même.

Pour la fête de l’Union, des animations sont présentées : tissage artisanale, confection de filets de pêcheurs traditionnels, fauconnerie… A la sortie du musée, une parade aérienne survole le musée tandis que les familles d’Abu Dhabi se retrouvent en bord de mer pour jouer en famille. Les enfants portent des costumes aux couleurs nationales.

louvre abu dhabi

Ce soir le coucher de soleil est magnifique. 21h – le paquebot largue les amarres. J’assiste au spectacle de magie. J’ai beau être au-devant de la scène je reste médusée par la prestation des artistes dont les costumes sont magnifiques.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Abu Dhabi

Jour 4 – Sir Bani Yas – EAU

Ce matin c’est en chaloupe que je descends à Sir Bani Yas. Une zone est aménagée pour les croisiéristes et ce sont les prestations du paquebot que l’on retrouve à terre. Transats avec parasols (gratuits et en nombre), zones pour les familles avec jeux pour les enfants, espace restauration (gratuit), bars où l’on commande ses boissons avec sa cruise card, toilettes… bref tout est fait pour passer un bon moment à la plage.

J’ai donc prévu une journée farniente avec baignade dans l’eau turquoise. En fin d’après-midi, un groupe de dauphins vient nager devant la plage. C’est vraiment une escale agréable pour la détente. Pour ceux qui ont du mal à déconnecter, qu’ils se rassurent, le wifi est gratuit sur l’île.

Les passagers qui le souhaitent peuvent visiter l’île en 4×4 en excursion avec la compagnie. Sir Bani Yas est l’une des plus grandes réserves des Emirats. On peut y voir plus de 10 000 animaux en liberté : oryx d’Arabie, gazelles, girafes, hyènes,  guépards. On peut également y faire du kayak ou du paddle dans le lagon.

lagon sir bani yas

Ce soir c’est soirée méditerranéenne sur le MSC Lirica. Au restaurant on peut choisir une bouillabaisse, du poisson grillé ou encore de la moussaka. Dans les salons du bateau ainsi que pour le spectacle de ce soir, la musique espagnole et italienne ainsi que les dansent… rappellent le thème du jour.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Sir Bani Yas

Jour 5  – Mina Salman – Bahrein

Aujourd’hui encore c’est un accueil chaleureux qui attend les passagers à Bahrein : café à la cardamome, danses traditionnelles et toujours un fauconnier qui accepte bien volontiers que l’on fasse une photo souvenir avec lui.

bahrein - MosquéeDans le « Daily program », le journal de bord, il est indiqué que l’on peut prendre une navette MSC pour le centre-ville qui est à environ 40 minutes du port. Pour quelques euros l’aller/retour, je peux ainsi disposer de ma journée comme je le souhaite car il y a des navettes régulières toute la journée.

J’arrive donc à Bab Al Barhain face à une mosquée. Le lieu est vraiment très central car je suis juste face à un grand souk. La grande avenue sur laquelle nous sommes déposés (Government avenue) mène tout droit au World Trade Center. Ce building est un point remarquable à Bahrein. Avec ses éoliennes en son centre, son architecture est très particulière.

J’ai eu la bonne idée de sortir le matin car le souk est très animé alors qu’il ferme dans l’après-midi pour ne rouvrir qu’en fin de journée. A l’entrée du souk, on trouve des brocanteurs qui transforment vélos, motos ou morceaux de voitures en mobilier.  Plus loin, dans le dédale des ruelles on trouve de tout : des valises, des tissus, de la quincaillerie, des jouets… Le souk est un véritable petit supermarché composé d’une multitude d’échoppes en tout genre. Alors que l’appel à la prière retenti, les boutiques ferment mais certaines restent ouvertes. Le petit mall à proximité reste également ouvert, je profite d’un des petits snacks locaux qui s’y trouvent pour prendre un verre.

bahrein souk

Toujours dans le même quartier, je visite le petit musée de la poste (gratuit) où l’on trouve une très belle collection de timbres locaux et étrangers. Juste en face on trouve un petit centre culturel avec quelques objets exposés. Il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour découvrir de nouvelles choses.

Je passe la fin de journée à bord du MSC Lirica. Le soleil se couche. J’ai passé une journée fort sympathique à Bahrein avec de nouvelles découvertes par rapport à ma précédente escale ici.

19h30 – c’est l’heure de la présentation des officiers au théâtre, suivi du spectacle « Arabian night »

 

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Bahrein

Jour 6 – Doha – Qatar

Au lever du soleil, c’est la brume qui fait son apparition. La skyline de Doha est en vue. Ce matin, je pars en excursion MSC avec Yassine, notre guide pour la journée. La visite débute par un tour panoramique en car au milieu des buildings modernes de la skyline de Doha.

doha - qatar

Nous poursuivons notre tour par le stade principal de la coupe du monde de football 2022 dominé par l’Aspire tower. Avec ces 300 mètres de haut, cette tour d’observation en forme de torche est le plus haut building de Doha.

doha - qatar - stade coupe du monde 2022

De retour le long de la Corniche, nous nous arrêtons au souk Waqif dans le vieux quartier de Doha pour une heure de promenade libre. C’est l’un des quartiers les plus animés de la ville. Évolué d’un marché qui se tenait en fin de semaine où les bédouins échangeaient de la viande, de la laine et d’autres produits, il est aujourd’hui un labyrinthe de ruelles étroites remplies de petites boutiques avec des marchandises empilées jusqu’aux plafonds et des sections séparées vendant des vêtements, outils, épices, encens… Le plus surprenant reste le souk des animaux où l’on peut voir des perroquets, perruches, poules, coqs, lapins, chiots… 

Face au souk se trouve la tour du « Qatar Islamic Center », un centre culturel dédié à la religion islamique.

doha - Qatar Islamic Center

En reprenant le car, nous longeons le souk des faucons et l’enclos où l’on peut voir les chameaux de l’Emir.

Sur le port, nous embarquons sur un dhow pour profiter d’une croisière dans la baie de Doha. Un repas nous est servi : brochettes d’agneau et de poulet sauce blanche accompagnées de riz safrané avec des noix de cajou et amandes et enfin des dattes en dessert. Nous longeons les buildings modernes créés par des architectes avant-gardistes du monde entier. Jean Nouvel a d’ailleurs conçu la « Doha tower ». Malgré sa modernité, cette tour arrondie qui pointe vers le ciel, rappelle les pigeonniers traditionnels du village de Katara.

Après 6h de promenade à la découverte de Doha, il est l’heure de retourner sur le MSC Lirica. Le soleil décline laissant la skyline s’illuminer.

La soirée file ensuite à une vitesse impressionnante :

  • 19h – Le MSC Lirica quitte Doha.
  • 19h30 – Spectacle « Rockland » sur les légendes du rock.
  • 20h30 – Cocktail MSC Club.
  • 21h30 – Dîner au buffet face à l’océan qui se perd dans la nuit noire.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Doha

Jour 7 – En mer – Détroit d’Ormuz

Cette journée en mer est la bienvenue pour se détendre au soleil et prendre du bon temps. Au programme un peu de lecture, baignade à la piscine et observation de l’océan. Nous passons le Détroit d’Ormuz en journée. On peut voir les îles iraniennes au large. De nombreux navires marchands ainsi que quelques paquebots naviguent également dans la région.

Le soleil couchant sur l’océan est un spectacle que je ne peux me lasser de regarder. Sur le pont se croisent les passagers encore en maillot de bain et ceux déjà en tenue de soirée. C’est assez amusant.

Pour cette soirée de gala, j’assiste à un extrait de « La Traviata » de Verdi avant d’aller dîner au restaurant. Au menu ce soir : beignets de crevettes, lotte grillée ou risotto de Saint-Jacques et enfin cheesecake au chocolat.

Jour 8 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je me lève à 6h30 pour voir le soleil se lever derrière les montagnes qui entourent Mascate. Cette ville me fascine à chaque fois qui j’y fais escale. Je prends mon petit déjeuner tranquillement face au port et à la ville blanche.

mascate - oman - La Corniche

La Corniche

Je prends ensuite la navette gratuite qui mène à la sortie du port puis je longe la corniche à pied. Pour prendre un peu de hauteur, je décide de monter au fort de Muttrah. Il fait déjà chaud mais la vue panoramique en vaut vraiment la peine. Avec son allure de château de sable, ce fort a vraiment été bien restauré.

Je poursuis ma promenade par le souk de Muttrah dont le parfum d’encens embaume toutes les ruelles. Outre l’encens, les spécialités de ce souk sont les pashminas (châles en cachemires) et également les antiquités avec de nombreuses reproductions. J’en veux pour preuve ces « vieilles boussoles » en laiton qui portent tantôt une mention marine, tantôt l’effigie de Michael Jackson.

 

mascate - lemon mintJe passe la fin d’après-midi dans un café du bord de mer à déguster un « Lemon Mint » en mangeant du houmous. En soirée, sur le port, le coucher du soleil donne des couleurs uniques aux montagnes qui entourent la ville. Nous sommes vendredi et les ruelles s’animent à la nuit tombée. En remontant le souk de Muttrah, j’arrive dans un endroit qui n’est fréquenté que par les habitants de la ville. Les omanaises originaires de Zanzibar y vendent des parfums aux essences enivrantes à des hommes chics en dishdasha (la tenue locale). Les portants triangulaires vendus sur les étales des marchands servent à parfumer les vêtements avec de l’encens.

 

Jour 9 – Mascate  – Sultanat D’Oman

Ce matin je commence ma promenade à Mascate par le marché aux poissons. La grande halle, toute récente, est climatisée. Ici, aucune odeur de poisson. Les négociations vont bon train et les marchands rangent leurs billets sous leur kumma (coiffe traditionnelle). Dans la halle suivante, le marché des fruits et légumes est très coloré. On y trouve de tout et bien sûr des dattes.

Je continue ma petite randonnée le long de la corniche vers la vieille ville de Mascate où se trouve le palais du Sultan. Le trajet fait un peu plus de 5 kilomètre et il est indispensable d’emmener de l’eau avec soi. La promenade est magnifique. Elle longe les forts ainsi que l’encensoir monumental qui domine la baie.

mascate - la corniche

La grande porte : « Kabir gate » m’annonce que je ne suis plus très loin. Elle abrite un musée (fermé le samedi). Le fort Al Mirani est magnifique avec ses créneaux blancs. Plus loin le palais Al Alam, résidence du Sultan puis le fort Al Jalali. La mosquée Al Khor et ses mosaïques bleu nuit. Ici la ville est déserte et pourtant si luxueuse et magnifique qu’elle mérite vraiment le détour. J’ai choisi de m’y rendre à pied mais elle n’est qu’à quelques minutes du port en taxi et donc très facile d’accès.

Si certains choisissent de visiter le musée national d’Oman, pour ma part, je visite le musée des relations franco-omanaises qui se trouve dans l’ancienne résidence du consul de France à Oman. Pour moins de 3€ je découvre un petit musée fort sympathique qui retrace toute l’histoire des relations de nos pays depuis le 18e siècle. Les panneaux sont en français, le musée comporte de nombreuses maquettes et objets, il est vraiment très intéressant pour mieux comprendre le pays.

De retour à Muttrah, je retourne me rafraîchir avec un Lemon Mint bien mérité près du souk avant de rentrer au bateau.

C’est au coucher du soleil que nous larguons les amarres et ici, il est tout simplement sublime.

Le spectacle de ce soir est consacré aux musiques de films. Après avoir pris un cocktail près de la piscine, je vais dîner au restaurant puis je passe la soirée à l’arrière du navire, fascinée par la nuit.

Voir toutes les excursions proposées par MSC Croisières à Mascate

Jour 10 – Khasab – Oman | Dubai – EAU

Je tenais absolument à voir le soleil se lever sur le fjord d’Arabie alors je me suis levée tôt ce matin. Les montagnes autour de Khasab sont en vue. Alors que les premières lueurs du jour apparaissent, le MSC Lirica se positionne face au port. La mer est un peu agitée.

msc lirica - khassab

Pendant le petit déjeuner, j’admire le paysage qui prend des couleurs dorées et mon impatience de revoir cet endroit grandit.

Après quelques ronds dans l’eau et alors que le vent continue de souffler, Massimo, notre directeur de croisière annonce que les conditions météo ne nous permettent pas de débarquer et que l’escale est annulée. Le MSC Lirica reprend donc la mer. Je m’installe donc sur le pont supérieur pour une journée de détente au soleil.

Alors que l’équipage propose différentes animations : cours de danses, jeux… Massimo annonce la bonne nouvelle de la journée. Nous accosteront vers 17h à Dubai afin de pouvoir profiter de la ville une nuit de plus. Je ne reverrai donc pas les dauphins de Khasab (en savoir plus sur cette escale ici) mais cette compensation me convient autant qu’elle semble convenir aux autres passagers. Les spectacles de ce soir seront finalement joués dans l’après-midi afin que ceux qui le souhaitent puisse profiter autant du show des artistes que de leur soirée dans la ville de tous les superlatifs.

Après une belle journée de détente, la skyline de Dubai se dessine. Cette arrivée de jour est une belle opportunité pour faire des photos des buildings à notre arrivée.

msc lirica - proue

Alors que le soleil se couche, ma soirée à Dubai commence. Je prends un taxi pour le Dubai mall car je tiens à assister au spectacle de la fontaine face à la Burj Khalifa. Il est décidément sublime. Il se joue toutes les 30 minutes de 18h à 23h tous les jours et l’accès au bassin est gratuit. Ceux qui le souhaitent peuvent faire un tour en abra pendant le show pour être au plus près du spectacle moyennant quelques dirhams.

Je poursuis ma soirée par un tour au Souk Al Bahar en face du petit pont près des fontaines. On y trouve quelques boutiques d’art et d’artisanat local. Le Dubai mall a pris un air de fête avec ses décorations de Noël. La soirée passe bien vite dans cette ville qui ne s’arrête jamais.

Jour 11 – Dubai – EAU

Ce matin, le ciel est clair avec le vent qui a soufflé la journée d’hier. Je décide d’aller au sommet de la Burj Khalifa (828 mètres). Après quelques minutes de taxi, me voici au pied de la tour. On peut réserver son billet avant de partir mais attention au risque de tempête de sable, car oui il arrive que l’horizon ne soit pas limpide. Je prends donc directement mon entrée sur place.

Depuis le sommet de la tour, la vue est juste à couper le souffle. Le matin, les buildings de la Sheikh Zayed road sont bien éclairés. On peut rester à l’observatoire le temps que l’on souhaite et je l’avoue, j’y passe des heures. Depuis là-haut, on dirait vraiment qu’on observe une maquette géante tellement les buildings environnant sont petits par rapport à la plus haute tour du monde.

Après un peu de shopping au Dubai mall, je prends le métro en me mettant bien dans le wagon de tête car je sais que ce métro sans chauffeur offre une vue incroyable sur la ville.

Je descends à la station Al Fahidi pour passer ma dernière soirée près de la Creek : dernières traversées en abra, dernier tour dans les souks, dernier verre de « Lemon Mint »… je profite au mieux de ma dernière soirée dans cette ville incroyable pleine de contrastes. Il faut se rendre à l’évidence, ce soir je dois boucler ma valise…

Jour 12 – Dubai – EAU

La nuit a été courte. Les cabiniers s’affairent pour préparer les cabines des futurs arrivants. Après le petit déjeuner, je prends mon temps et ne peut quitter des yeux le panorama sur la ville. Puis vient l’heure de quitter le navire. Je retrouve tristement mes valises sur le quai… un taxi pour l’aéroport… ça sent vraiment la fin cette fois.

L’aéroport ne déroge pas à la règle et comporte lui aussi un mall commercial digne des grands centres commerciaux de la ville. Le temps passe vite avec toutes ces boutiques. Les derniers dirhams dépensés, mon avion décolle… fin du voyage !

Ce que j’en pense

Logo Escale CroisièreJ’ai vraiment adoré ce nouveau voyage dans le Golfe Persique. La destination ne cesse de changer et m’a permis de faire de nouvelles découvertes. Pour plus de détails afin de préparer et d’optimiser vos escales sur cette destination, je vous invite à lire le Guide de croisière Dubaï, Oman & Emirats. Vous y trouverez tous mes bons plans et différents programmes au choix selon la durée de vos escales.

Guide de croisière Emirats Arabes Unis & Oman : Dubaï - Abu Dhabi - Foudjaïrah Khor Fakkan Mascate - Khasab

Téléchargez ce guide

Cette croisière est une belle alternative aux itinéraires Caraïbes en hiver. On y trouve chaleur et soleil ainsi que des centres d’intérêts multiculturels passionnants. J’ai vraiment eu l’impression de faire plusieurs voyages en un : l’Arabie, l’Inde car sa culture est omniprésente dans les villes du Golfe et le retour en Europe chaque soir lorsque je retournais à bord du paquebot.

Les pays traversés sont très chaleureux. Le tourisme étant en plein développement, les locaux sont tout à fait tolérants vis-à-vis des tenues vestimentaires que l’on peut porter en tant qu’occidentaux. En tant que femme il n’y a aucun problème à porter robes, jupes et shorts. Bien entendu si vous visitez des sites religieux vous devrez porter une tenue adaptée.

Doha a été une jolie découverte et l’endroit encore peu touristique va se développer dans les prochaines années. L’escale de Sir Bani Yas est idéale pour passer sa journée à la plage et se baigner dans une mer turquoise. Mon gros coup de cœur reste celui des promenades dans les souks des différentes escales. Tous ont leur charme et dès que l’on se perd dans des ruelles moins touristiques au milieu de la population, on profite d’un voyage à travers le temps duquel on aimerait ramener les parfums d’épices et d’encens.

Au travers de ce récit, j’espère que ce voyage vous aura plu et enchanté autant que moi. N’hésitez pas à me laisser un petit message en commentaire, il m’est toujours agréable de vous lire ;-).

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 

Escale à Dubaï

Terminal Croisière de Dubaï

Port Rashid Cruise Terminal

La gare maritime dispose entre autre des services suivants :

  • Boutiques de souvenirs
  • Bureau de poste
  • Office du tourisme
  • Accès Internet gratuit
  • Taxis

comptoirs emirates cruise terminal dubai

©DR

Depuis 2019, la compagnie aérienne Emirates facilite la vie des passagers par la mise en place d’un terminal d’enregistrement à distance directement au terminal croisière de Port Rashid à Dubaï. Les croisiéristes débarquant peuvent ainsi s’enregistrer sur leur vol Emirates et déposer leurs bagages gratuitement afin de pouvoir visiter Dubaï sans se soucier de leurs valises avant de se rendre directement à l’aéroport. Ce service innovant donne plus de temps aux croisiéristes qui peuvent ainsi se divertir le dernier jour de leur séjour et ce d’autant plus lorsque les vols sont tardifs. 

Visite de Dubaï

La saison des croisières aux Emirats Arabes Unis a généralement lieu de novembre à avril. C’est l’occasion d’en profiter pour se concocter un hiver au soleil au pays des Mille et une Nuits.

Mais que se cache-t-il derrière cette destination enchanteresse ? Les guides sont plutôt rare et le temps précieux en escale. Voici quelques idées qui vous aideront à savoir quoi faire à Dubaï.

Climat

Le climat est subtropical aride. La période la plus agréable en croisière s’étend de novembre à avril avec une température moyenne de 24°C. Il fait généralement très beau mais la chaleur donne parfois des brumes. Des vents de sables peuvent également souffler ce qui peut rendre certaines visites difficiles en particulier si l’on souhaite faire des photos. Les températures les plus basses sont de l’ordre de 13°C pendant les nuits d’hiver (novembre à avril) et s’élèvent jusqu’à 42°C l’été.

Votre arrivée à Dubaï

Vous pouvez arriver par l’aéroport de Dubaï qui se trouve à 20 minutes de la gare maritime de Port Rashid ou par l’aéroport d’Abu Dhabi qui est à 1h30 (120 km) de Dubaï.

Aéroport de Dubaï

Aéroport de Dubaï

Que faire à Dubaï ?

Vous pouvez faire beaucoup de choses par vous même en utilisant un taxi et le métro. Les excursions organisées par votre compagnie de croisière offrent les services d’un guide qui pourra vous apporter beaucoup d’informations sur les coutumes locales et sur l’histoire de Dubaï.

Big Bus Tours

Vous avez également l’opportunité de visiter Dubaï en bus à impérial climatisé. Les Big Bus Tours sont stationnés devant la gare maritime et on peut acheter les billets directement sur place. Tarifs 2013 : entre 34$ et 60$ selon le circuit.

Différents tours sont proposés avec des arrêts aux sites remarquables de Dubaï. Il existe un circuit de jour avec des billets 24h ou 48h et un circuit de nuit. Des casques audio permettent de profiter de circuits commentés en huit langues.

Téléchargez ici les cartes des circuits :

Visite dans la démesure de Dubaï

Sheik Zayed road : circulez au milieu des buildings

Sheik Zayed road Dubaï

Burj Khalifa – At the Top : montez au 124e étage de la tour la plus haute du monde