MSC Croisières lance un nouveau service de livraison de bagages à domicile

MSC Croisières lance un nouveau service de livraison de bagages en Europe afin de faciliter la vie des croisiéristes. Les bagages sont récupérés au domicile des passagers puis transportés par voie routière, ferroviaire ou aérienne  vers le port d’embarquement, et livrés directement en cabine à bord du navire ainsi qu’au retour avec à la livraison au domicile en fin de voyage.

Ce service s’applique à tous les bagages de moins de 32 kg quelles que soient leurs dimensions, ainsi qu’aux sacs de sport spécifiques comme les clubs de golf, ou encore aux poussettes des enfants. Le nombre de valises autorisées à bord est de deux par personne, hors bagages à main, et le coût est à partir de 37 € par bagage. C’est Bag Express qui assure cette prestation qui est disponible pour tous les résidents en Europe, et qui effectuent une croisière en Méditerranée au départ de Marseille, Civitavecchia, Gênes, Bari, Brindisi, Messine, Naples, Palerme, Venise, Barcelone. La réservation doit être effectuée entre 60 jours et 72 heures avant le départ sur msccruises.bagexpress.eu  Tous les bagages seront passés au scanner de sécurité par les autorités en vigueur dans les ports d’embarquement, et la logistique sera assurée par Bag Express.

Francesco Butturini, Directeur des opérations terrestres de MSC Croisières : « Suite à une forte demande, le service de livraison de bagages a été testé l’an passé, y compris pour les passagers de lla toute première World Cruise en 2019 à bord du MSC Magnifica. En supprimant l’étape d’enregistrement des bagages, tant au port d’embarquement qu’aux aéroports éventuels sur le parcours lorsqu’un hôte rejoint sa croisière en avion, nous espérons offrir un service supplémentaire à nos hôtes pour qu’ils puissent voyager l’esprit tranquille, du début à la fin de leur séjour. »

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION 

Quelles nouveautés sur Norwegian Spirit après sa rénovation à Marseille

Norwegian Spirit 2020

NCL dévoile le tout nouveau Norwegian Spirit suite à sa rénovation complète de plus de 100 millions de dollars dans le cadre du programme The Norwegian Edge®, qui réaffirme l’engagement de la compagnie à élever le standard d’excellence de toute la flotte. Il s’agit de la plus grande rénovation de l’histoire de la compagnie.

C’est après 43 jours de travaux aux chantiers CMN de Marseille que le paquebot Norwegian Spirit a repris la mer. Le navire compte désormais 14 nouveaux espaces, de nouvelles cabines à la pointe de la modernité, des espaces publics repensés et un nouveau design de coque. Norwegian Spirit est le plus petit navire de la flotte NCL et avec ses nouvelles cabines, il désormais accueillir jusqu’à 2 050 passagers : idéal pour les croisiéristes recherchant ce type de navires de plus petite capacité.

Focus sur les nouveaux espaces à bord du Norwegian Spirit

Nouveau solarium réservé aux adultes Spice H2O

Le solarium Spice H2O est réservé uniquement aux adultes. Il comprend deux nouveaux bains à remous, un bar dédié et se transforme en lieu de soirée pour des fêtes nocturnes.

Norwegian Spirit -Spice H2O

Mandara Spa

Suite à sa rénovation de grande ampleur, le Norwegian Spirit intègre un Mandara Spa qui a doublé en superficie avec une nouvelle suite thermale et un espace de relaxation, un Pulse Fitness Center agrandi.

Norwegian Spirit -Mandara Spa

Restaurants

Le nouveau Norwegian Spirit intègre 6 nouveaux restaurants dont le deuxième restaurant italien Onda by Scarpetta de la compagnie, un nouvel espace pour le restaurant sans supplément, Taste ; un restaurant ouvert 24h/24, The Local Bar and Grill, sans oublié le steakhouse, The Cagney’s.

Bars et salons

On compte en tout 7 nouveaux bars & lounges : le Garden Café, le Great Outdoors Bar, ainsi qu’un Waves Pool Bar. Font également leur apparition : le Bliss Ultra Lounge et le Spinnaker Lounge – qui comprend le Humidor Cigar Lounge.

Norwegian Spirit - Spinnaker Lounge

Spinnaker Lounge

Nouvelles cabines

La fin des bouteilles en plastique à usage unique à bord

Just Good Water - NCLComme les autres navires de la flotte, le Norwegian Spirit supprime définitivement toutes les bouteilles en plastique à usage unique afin d’offrir à ses clients des solutions plus durables pour s’hydrater. Depuis le 1er janvier 2020, Norwegian Cruise Line est la première grande compagnie de croisière à éliminer les bouteilles en plastique à usage unique de l’ensemble de sa flotte, un effort rendu possible grâce au partenariat avec Just Goods, Inc.

Les nouveaux itinéraires 2020 du Norwegian Spirit rénové

Dans un premier temps, le navire partira pour une série d’itinéraires immersifs de 17, 20 et 28 jours sur trois continents, au départ de Civitavecchia, en Italie, le 14 février 2020, au départ de Dubaï, aux Émirats, le 2 mars 2020 et au départ du Cap, en Afrique du Sud, le 22 mars 2020, avant de rejoindre Athènes (Le Pirée) où le navire sera basé dès le 19 avril 2020.

Norwegian Spirit Grèce - NewPuis NCL Spirit proposera des croisières en Méditerranée orientale de sept jours vers les îles grecques, la Turquie et Israël jusqu’au 8 novembre 2020. Ouverts à la vente dès maintenant, les nouveaux itinéraires, qui offriront un temps d’escale prolongé pour permettre aux passagers d’en apprécier toutes les richesses, exploreront Rhodes, Mykonos, Santorin et Corfou en Grèce ; Kusadasi et Istanbul en Turquie ; Ashdod et Haifa en Israël ; Limassol à Chypre, ainsi que deux nouveaux ports d’escale en Grèce : Patmos et Volos.

« L’Europe est notre première destination et nous sommes très fiers d’y positionner le Norwegian Spirit pour sa première saison. Notre marque a été reconnue 12 fois par les World Travel Awards comme «la meilleure compagnie de croisière d’Europe » et nous sommes ravis d’offrir à nos clients encore plus d’itinéraires dans la région, leur permettant d’explorer plusieurs destinations en un voyage. » a déclaré Kevin Bubolz, Managing Director Europe.

Le nouveau Norwegian Spirit renforce la présence de NCL en Europe, où le croisiériste positionnera un total de 7 navires en 2020 : Norwegian Spirit, Norwegian Escape, Norwegian Getaway, Norwegian Dawn, Norwegian Star, Norwegian Epic et Norwegian Jade.

Norwegian Cruise Line en quelques mots

  • 17 navires vers plus de 320 destinations dans le monde
  • Un concept Freestyle Cruising unique sur le marché
  • Une variété et une qualité de restauration incomparable
  • Des spectacles primés à Broadway
  • Des activités inédites
ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

New York port de croisières et destination transatlantique

Queen Mary 2 - Transatlantique - New York

Arriver à New York par la mer est un moment magique. C’est au petit matin que le paquebot passe sous le pont Verrazano qui marque l’entrée de la baie de New York. Se lever avant l’aube offre l’opportunité de découvrir et profiter d’instants inoubliables.

Les paquebots de croisières franchissent généralement le pont Verrazano entre 4h30 et 6h30 afin d’être à quai pour 7h ou 8h. Sur Queen Mary 2, l’événement est particulièrement exceptionnel car il n’y que 4 mètres de distance entre l’extrémité de la cheminée et le tablier du pont.

Une fois passé sous le pont la magnifique baie de New York se dévoile. A bâbord (gauche) Staten Island et ses ferries orange typiques qui déversent leurs passagers toutes les 30 minutes à Manhattan. A tribord (droite), l’île de Long Island et le quartier de Brooklyn.

Queen Mary 2 - Transatlantique - New York

Après une vingtaine de minutes de navigation on découvre, sur le côté bâbord, la statue de la liberté. Il y a plus d’un siècle, c’était la première vision qu’avaient les migrants venant d’Europe en quête d’un monde meilleur pour eux et leurs enfants.

Queen Mary 2 - New York - Statue de la Liberté

C’est un petit peu avant la statue de la liberté que trois options se dessinent pour votre accostage à New York :

  • Vous voyagez sur un bateau du groupe Royal Caribbean votre paquebot virera sur la bâbord pour aller accoster à Bayonne dans le New Jersey.
  • Vous voyagez sur un paquebot de la Cunard ou Princess Cruises vous accosterez à Brooklyn quartier de Red Hook.
  • Les autres compagnies privilégient le cœur de New York avec le terminal de Manhattan.

Ces trois terminaux sont gérés par le Port Authority of New York and New Jersey. L’accostage des navires peut varier d’un terminal à l’autre selon la disponibilité des quais sur décision de l’autorité portuaire. La taille des navires est également un paramètre pris en compte.

Cruise terminal de Manhattan

Il accueille les paquebots des principales compagnies à l’exception des plus gros navires de la compagnie Princess Cruises. Cunard y faisait également accoster Queen Mary 2 par le passé mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les paquebots des compagnies NCL, Costa Croisières, MSC Croisières, Oceania Cruises… qui se rendent à New York font généralement escale au terminal croisière de Manhattan.

Le terminal comporte 2 piers (quais), les piers 88 et 90. C’est le pier 88 qui a accueilli à partir de 1935 le paquebot Normandie et qui l’a vu brûler le 9 février 1942. C’est ce même pier qui a accueilli le paquebot France de 1962 à 1974. Partir ou débarquer depuis ce terminal est donc encore aujourd’hui chargé d’histoire et d’émotion.

Situé sur la 12e Avenue entre la W48 street et la W51 street sur l’Hudson River, c’est le terminal le plus central et le mieux placé à New York. Le terminal se trouve juste à côté du porte-avions musée Intrepid. On accède au quartier de Time Square en 15 minutes à pied ou en 5 minutes en taxi.  Plusieurs stations de taxis sont à disposition pour vous amener n’importe où à New York City ainsi qu’à l’aéroport. Le terminal est aussi idéalement placé pour aller prendre un train ou un car vers toutes les autres destinations des États Unis.

Côté stationnement, un parking est disponible directement au terminal croisière. On peut y laisser son véhicule pendant la durée de la croisière.

Lien vers le site Internet du Cruise terminal de Manhattan

Le départ de nuit depuis le terminal de Manhattan offre des points de vue magnifiques depuis les ponts des paquebots.

New York

Cruise terminal de Brooklyn

Ce terminal est en service depuis 2006, il accueille les plus gros navires dont le Queen Mary 2. Situé à Brooklyn dans le quartier de Red Hook, il se trouve juste en face de Governor Island.

Queen Mary 2 - Transatlantique - New York

La vue sur la skyline de New York depuis ce terminal est superbe, que ce soit lors d’une arrivée au petit matin, d’un départ en fin d’après-midi ou à la nuit tombée. La vue sur Downtown est magnifique depuis le pont d’un paquebot amarré à ce terminal. Prendre son petit déjeuner ou un verre avec ce magnifique panorama donne toute sa mesure aux itinéraires qui arrivent ou partent de New York. C’est une expérience fantastique et mémorable !

Desservi par taxi ou en voiture avec chauffeur, on peut rejoindre Manhattan en à 20 à 30 minutes selon le trafic. Depuis 2019 un bateau bus (NYC Ferry) permet de rallier le terminal croisière au Financial District (Pier 11) en 20 minutes pour le prix d’un ticket de métro – un tarif défiant toute concurrence qui permet, en plus, de profiter d’une traversée en bateau avec des vues splendides sur le Brooklyn Bridge et Manhattan.

Lien vers le site Internet du Cruise terminal de Brooklyn

Queen Mary 2 - New York

Cape Liberty Cruise port, Bayonne NJ

Terminal croisière depuis 2004, le Cape Liberty Cruise Port est situé à Bayonne dans le New Jersey. 

Quantum of the Seas Cape Liberty

Bayonne fait partie du vaste complexe portuaire du port Authority of New York & New Jersey. Il se trouve à proximité de nombreux terminaux à conteneurs et zones de réparations navales. C’est un ancien complexe militaire qui accueillait et approvisionnait les navires de soutien logistique de la marine américaine jusque dans les années 1990. Après le départ des militaires, le Groupe Royal Caribbean a signé un accord pour exploiter le complexe et en faire un terminal croisière pour ses navires. Depuis 2004 les paquebots Royal Carribbean et Celebrity Cruises faisant escale à New York s’amarrent à ce terminal.

Il faut compter plus d’une heure en taxi ou en voiture avec chauffeur pour rallier Manhattan et il n’y a pas de transport en commun desservant facilement cette zone du port de New York. Les compagnies peuvent cependant proposer un service d’autocar pour rallier Manhattan. On peut aussi y stationner son véhicule durant le temps de sa croisière.

Lien vers le site Internet du Cape Liberty Cruise port 

Rallier New York en paquebot

Guide de voyage transatlantique

Queen Mary 2 - Guide de voyage transatlantique QM2

Ce guide s’adresse à ceux qui rêvent de voyager autrement. Une transatlantique à bord de Queen Mary 2 c’est une aventure chargée d’histoire à bord d’un paquebot unique. C’est pour cette raison que sont abordées dans ce livre aussi bien l’histoire du navire et de la compagnie que des anecdotes inédites sur la vie à bord.

Téléchargez le guide de voyage transatlantique – Queen Mary 2

Ambiance transatlantique jusqu’à New York à bord de Queen Mary 2

Découvrir New York en escale

A noter que lors des arrivées à New York, quel que soit le terminal, les compagnies de croisières proposent parfois des excursions avec visites de Manhattan suivi d’une dépose aux aéroports de New York. Une solution qui peut s’avérer très intéressantes pour les passagers qui ne peuvent pas prolonger leur séjour.

Escale New York - Manhattan

Manhattan vue du Rockfeller Center

Les Caraïbes depuis New York

New York est le port de départ de croisières d’hiver vers les Caraïbes.

Découvrez cette expérience avec le journal de bord :
les Caraïbes depuis New York sur le Norwegian Breakaway

A vous maintenant de découvrir la fabuleuse mégalopole qui ne dort jamais, New York !

Queen Mary 2 - Verrazano bridgeARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Fincantieri présente Scarlet Lady aux chantiers de Sestri Ponente à Gênes

Scarlet Lady

Scarlet Lady est le premier des quatre paquebots commandés aux chantiers Fincantieri par Virgin Voyages, nouvelle compagnie de croisières du groupe Virgin de Sir Richard Branson. Le paquebot a été présenté aujourd’hui au chantier naval de Sestri Ponente à Gênes.

La cérémonie s’est tenue en présence, entre autres, du PDG de Virgin Voyages Tom McAlpin, du gouverneur de la région de Ligurie Giovanni Toti, du maire de Gênes Marco Bucci ainsi que du président des chantiers Fincantieri Giampiero Massolo, et de son PDG Giuseppe Bono.

Scarlet Lady mesure 278 mètres de long pour 38 de large avec un tonnage d’environ 110 000 GT. Le deuxième navire de Virgin Voyages, Valiant Lady est actuellement en construction dans le même chantier et sera livré en 2021. Les troisième et quatrième unités, dont les noms n’ont pas encore été dévoilés, entreront respectivement en service en 2022 et 2023. Chaque paquebot dispose de plus de 1 400 des cabines et peuvent accueillir plus de 2 770 passagers et 1 160 membres d’équipage.

Scarlet Lady & Valiant Lady

Scarlet Lady & Valiant Lady

Scarlet Lady - Application - ChampagneLa qualité de vie à bord est garantie par la certification « classe de confort », attestant de niveaux minimaux de bruit et de vibrations, ainsi que par l’utilisation intensive de la domotique. Celle-ci, couplée à l’utilisation par les passagers d’une application sur smartphones, permettra aux croisiéristes de gérer un large éventail de services en cabine, comme la climatisation, l’éclairage, l’ouverture et la fermeture des stores, la musique ou encore la télévision.

La conception de Scalet Lady se distingue par l’attention particulière accordée à la récupération d’énergie, avec des technologies alternatives de pointe qui réduisent l’impact environnemental global du paquebot. A titre d’exemple, le navire est équipé d’un système de production d’énergie d’environ 1 MW, qui utilise la chaleur perdue du moteur diesel. Le navire est également équipé d’un système d’épuration pour la gestion des déchets de dioxyde de soufre et d’un convertisseur catalytique qui réduit les oxydes d’azote. Scarlet Lady est entièrement équipé d’éclairages LED pour réduire la consommation d’énergie et la conception hydrodynamique de la coque offre d’excellentes performances avec une économie de carburant conséquente.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION 

Costa annonce le début de l’assemblage de la coque du Costa Toscana

Costa Toscana

Costa annonce le début de l’assemblage de la coque de sont 2e paquebot au GNL, le Costa Toscana. Ce paquebot est le sistership du Costa Smeralda. Costa a été la première compagnie à introduire cette nouvelle catégorie de navires à faible impact environnemental qui peut pratiquement éliminer les émissions de dioxyde de soufre (zéro émission) et de particules (réduction de 95 à 100 %), réduisant également de manière significative les émissions d’oxydes d’azote (réduction directe de 85 %) et de CO2 (réduction allant jusqu’à 20 %).

Le Costa Toscana et le Costa Smeralda font partie d’un plan d’expansion qui prévoit la construction de 7 nouveaux navires au total et qui seront livrés au groupe Costa d’ici 2023, pour un investissement total de plus de 6 milliards d’euros. 5 de ces navires seront alimentés au GNL.

Le début des travaux d’assemblage de la coque sur le Costa Toscana a été célébré par une cérémonie à laquelle ont participé les dirigeants de Costa Croisières et du chantier naval Meyer Turku. La maire de Turku, Minna Arve, a été choisie comme marraine de l’événement.

Des pièces commémoratives ont été placées sur la quille du navire en symbole de bons vœux pour les membres de l’équipage, les passagers et les futurs voyages. Durant les prochaines semaines, le navire commencera à prendre forme dans la cale sèche du chantier naval, où une grande partie de la coque a déjà été positionnée. Celle-ci mesure 100 mètres et correspond à la salle des machines, qui contient les moteurs du navire.

Neil Palomba - Costa Croisières - Costa Toscana« Ce moment symbolique de la construction du Costa Toscana est un pas de plus dans l’utilisation du GNL dans le secteur des croisières. Nous avons été les premiers au monde à croire en cette innovation il y a cinq ans, lorsque nous avons commandé ces nouveaux navires, amorçant ainsi un processus de transformation visant à rendre le tourisme de plus en plus durable – a déclaré Neil Palomba, président de Costa Croisières. « Le GNL est actuellement la solution qui permet d’obtenir les résultats les meilleurs et les plus immédiats en termes de réduction de l’impact environnemental des navires ».

« Nous nous appuyons toujours sur les expériences des navires précédents, mais le Costa Toscana aura un design entièrement repensé pour inspirer les passagers. C’est aujourd’hui que tout cela commence à se concrétiser sous la forme d’un magnifique navire », a déclaré Jan Meyer, PDG de Meyer Turku.

La réduction de l’impact environnemental de la flotte Costa Croisières

L’utilisation avant-gardiste du GNL sur les navires de croisière fait partie intégrante d’un projet d’innovation responsable plus important promu par le groupe Costa afin de réduire l’impact environnemental de sa flotte. Environ 70 % des navires du groupe actuellement en service sont équipés de systèmes d’épuration des gaz d’échappement appelés « Advanced Air Quality Systems », qui garantissent l’élimination presque complète des émissions d’oxyde de soufre et d’azote ainsi qu’une réduction de 75 % des particules. Le groupe Costa est également un pionnier dans l’utilisation du « courant de quai » – qui permet aux navires d’être alimentés en électricité depuis la terre ferme lorsqu’ils sont à quai – et réalise de gros investissements pour équiper de cette technologie tous ses navires actuellement en service. L’entreprise teste également l’utilisation de batteries lithium-ion et de piles à combustible sur certains de ses navires.

Focus sur les premiers itinéraires du Costa Toscana

La croisière inaugurale du Costa Toscana partira de Hambourg le 28 juin 2021 pour une durée de 14 jours avec pour destination finale Savone, et un programme qui comprend de longues escales de deux jours et une nuit à Lisbonne, Barcelone et Marseille, trois des plus belles villes balnéaires d’Europe. Pendant l’été 2021 et jusqu’à la première semaine de novembre, le Costa Toscana proposera des croisières d’une semaine pour découvrir la culture, l’art et les plages de la Méditerranée occidentale, avec des escales à Savone, Naples, Cagliari, Palma de Majorque, Barcelone et Marseille.

De la mi-novembre 2021 à Pâques 2022 inclus, l’itinéraire durera toujours une semaine mais changera pour partir à la découverte de deux des villes d’art italiennes les plus appréciées : Palerme et Civitavecchia/Rome. Les croisières sur le Costa Toscana peuvent déjà être réservées en ligne ou par l’intermédiaire d’agences de voyages.

ARTICLE PUBLÉ PAR CORINNE ANCION 

MSC Croisières signe un contrat historique pour de nouveaux paquebots GNL et se lance dans les navires à voiles

MSC World Class

MSC Croisières prolonge le plan d’expansion de sa flotte jusqu’en 2030 avec des technologies environnementales de nouvelle génération

En ce lundi 20 janvier 2020, MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire ont encore étendu leur partenariat de long terme en faisant plusieurs annonces stratégiques lors d’une cérémonie célébrée ce matin à l’Hôtel de Matignon. La cérémonie s’est déroulée en la présence de Monsieur Édouard Philippe, Premier ministre français, de Monsieur Gianluigi Aponte, fondateur et président exécutif du groupe MSC, de Monsieur Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières et de Monsieur Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports.

MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique signent des contrats fermes pour la construction des 3e et 4e paquebots MSC de la classe World propulsés au GNL

Les 3e et 4e paquebots MSC World Class seront livrés en 2025 et 2027. Le premier des deux navires initiaux de cette classe est actuellement en cours de construction aux Chantiers de Saint-Nazaire et devrait entrer en service en 2022 – Lire l’article sur le MSC Europa. Avec 205 000 GT, il deviendra le plus gros navire exploité par une compagnie de croisière européenne ainsi que le premier navire de croisière propulsé au GNL jamais construit en France.  Comparé au carburant marin standard, le GNL réduit les émissions de soufre et de particules de 99%, les émissions de NOx de 85% et les émissions de CO2 de 25%.

MSC World Class

Ces contrats représentent un montant d’investissement global de la part de MSC Croisières de plus de 2 milliards d’euros et devraient générer pour le chantier naval et ses fournisseurs quelques 14 millions d’heures de travail supplémentaires, soit plus de 2400 emplois équivalents temps plein pour une période de trois ans et demi directement soutenus par ces commandes.  La signature d’aujourd’hui permet également au chantier naval de commencer à travailler avec les centaines de fournisseurs et sous-traitants impliqués dans ces projets, initiant ainsi un nouveau cycle qui bénéficiera grandement à l’économie française.

Spécificités techniques des paquebots de la classe World :

  • Longueur : 333 m
  • Largeur : 47 m
  • Hauteur : 68 m
  • Jauge brute : 205 700
  • Vitesse de croisière : 21,4 nœuds
  • Nombre maximum de passagers: 6 761
  • 2 139 membres d’équipage
  • 2 632 cabines

Développement d’un nouveau prototype de paquebot propulsé au GNL

Aujourd’hui, MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique ont également étendu leur partenariat pour la prochaine décennie avec deux nouveaux projets de construction. Tout d’abord, les deux sociétés ont signé un protocole d’accord pour le développement d’un nouveau prototype de navires de croisière propulsé au GNL devant opérer sous la marque MSC Croisières.  Pour ce projet, MSC Croisières, le chantier naval et d’autres partenaires se concentreront sur le développement de technologies environnementales émergentes conformément notamment à la vision de l’OMI pour 2030 et 2050. Les quatre navires de cette nouvelle classe représenteraient un montant d’investissement global de plus de 4 milliards d’euros et quelques 30 millions d’heures de travail supplémentaires pour le chantier naval, les fournisseurs et coréalisateurs impliqués dans le projet.

MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique s’associent pour développer un prototype de navire à voiles

Un 2e protocole d’accord voit MSC Croisières s’associer aux Chantiers de l’Atlantique pour développer un autre prototype innovant pour lequel ils exploreront les opportunités que la propulsion vélique et d’autres technologies avancées pourraient apporter aux navires à passagers.

Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières : « Les trois accords signés aujourd’hui prolongent notre plan d’investissement jusqu’en 2030. Ils relèvent d’un partenariat exceptionnel avec les Chantiers de l’Atlantique, qui ont déjà livré à MSC Croisières 15 navires hautement innovants au cours des deux dernières décennies, qui verra beaucoup plus de navires prendre vie sur les quais de Saint-Nazaire dans les dix prochaines années.  Ils confirment également l’engagement du secteur en faveur de la durabilité environnementale ainsi que le soutien de la part de MSC Croisières afin que l’industrie nationale française se positionne comme un leader mondial dans le développement de technologies de nouvelle génération et d’autres solutions. »

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Laurent Castaing

Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique : « Nous sommes vraiment fiers et heureux d’avoir bâti une relation aussi exceptionnelle avec MSC Croisières, fondée sur la confiance mutuelle et animée par l’esprit d’innovation. Nous nous engageons ensemble à façonner la croisière de demain et à développer des concepts de navires qui vont bien au-delà des normes environnementales existantes.  Nos entreprises travaillent déjà conjointement depuis vingt ans et ces nouveaux projets nous permettent d’envisager l’avenir avec enthousiasme. »

Pour mémoire, les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire ont développé en 2018 un nouveau projet de navire à voiles nommé Silenseas. Conçu pour offrir à ses passagers une expérience exclusive de voyage, il intègre également un système de voile révolutionnaire conçu sur mesure, tout en proposant tous les équipements disponibles sur un navire de croisière de luxe. En s’appuyant sur de nouveaux développements et tests, Chantiers de l’Atlantique revient en 2019 avec un concept intégrant des évolutions nommé Silenseas +. Il s’agit d’un navire de croisière hybride utilisant la propulsion à voiles ainsi que des moteurs à bicarburation pour permettre au navire de respecter son planning de croisière.

Le système Solid Sail®, inventé et développé par Chantiers de l’Atlantique peut faire fonctionner le navire dans la plupart des conditions de vent alors que la voile continue de fonctionner en parallèle des moteurs pour maintenir la vitesse souhaitée. Cette possibilité permet des réductions significatives des émissions et des coûts de fonctionnement. Silenseas+ est une combinaison de yacht et de navire de croisière, tout en gardant des dimensions lui permettant de naviguer dans les zones les plus exclusives dans le monde.

Grâce à l’utilisation d’une voile unique sur le marché et aux technologies les plus innovantes en termes d’énergie, Silenseas+ peut proposer des croisières sans émission. Le navire peut en effet fonctionner sous voile grâce à des vents de 15 nœuds minimum avec une incidence de 50°.

Le nouveau partenariat entre MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique permettra aux deux entreprises de travailler ensemble sur un nouveau projet de navires utilisant des voiles comme système de propulsion. Dans ce projet, la France joue un rôle de précurseur en R&D et en utilisation de nouvelles technologies visant à la protection et au respect de l’environnement.

MSC Croisières veut être la 1ère compagnie au monde à utiliser les technologies les plus avancées en matière de protection de l’environnement et de croisière

MSC Croisières est fermement engagée à construire un avenir à zéro carbone en investissant dans le développement accéléré de nouvelles solutions énergétiques et d’autres technologies environnementales qui le permettront.  Le 1er janvier 2020, MSC Croisières est devenue la première grande compagnie de croisières à opérer en neutralisant ses émissions en carbone.  Étant donné que la technologie environnementale la plus avancée d’aujourd’hui est insuffisante à elle seule, alors que celle-ci travaille à minimiser et à réduire continuellement son empreinte environnementale, MSC Croisières compense toutes les émissions de CO2 de sa flotte qu’il n’est pas possible de réduire à l’heure actuelle grâce à une série de projets de compensation. Lire l’article

Le plan d’investissement sans précédent de MSC Croisières

Dans le cadre d’un plan d’investissement sans précédent à hauteur de 11,6 milliards d’euros, la flotte de la compagnie s’étendra de 17 à 25 navires de croisières d’ici 2027. De plus, la division croisières du Groupe MSC a investi 2 milliards d’Euros supplémentaires dans une nouvelle marque de croisières de luxe comprenant quatre super-yachts qui seront lancés entre 2023 et 2026, au rythme d’un navire par an. Avec ses dernières signatures de contrats, MSC Croisières devient le premier client des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 
Photos ©Chantiers de l’Atlantique / P.Kasse