MSC Croisières dévoile la peinture de coque du MSC Euribia

Le MSC Euribia deviendra le navire le plus avancé sur le plan environnemental et le deuxième navire GNL de la flotte de MSC Croisières. Le paquebot aura une silhouette nettement différente de celle de ses navires jumeaux de la classe Meraviglia-Plus, grâce à une œuvre d’art exclusive conçue pour souligner l’engagement de MSC Croisières envers la mer. La compagnie a organisé un concours international de design par le biais de Talent House afin de créer une œuvre d’art unique pour la coque du navire, inspirée par la mer et son important écosystème marin. L’œuvre sera exposée en permanence sur le navire, soulignant les mesures prises par la compagnie pour un avenir plus vert.

Le gagnant du concours du décor de la coque est dévoilé

Des dessins provenant de 59 pays ont été soumis et le nom gagnant, l’artiste allemand Alex Flämig, a été révélé aujourd’hui. Ce dernier aura l’honneur de voir son œuvre orner l’extérieur du navire, mettant ainsi en lumière l’engagement continu de la compagnie envers l’environnement et sa promesse d’atteindre des émissions nettes de gaz à effet de serre nulles d’ici 2050. L’artiste est originaire de Dresde, en Allemagne. Il a été inspiré par l’opportunité de transformer la coque du MSC Euribia en une toile géante et flottante pour souligner l’importance du respect de l’environnement. Son design #SaveTheSea met en valeur la beauté de l’écosystème marin et mêle les couleurs des logos de MSC Croisières et de la MSC Foundation, créant un effet de dégradé qui peint la faune et la flore marines sur la coque.

MSC Seaview - Baptême - Gênes Pierfrancesco Vago
Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago, président exécutif de la division Croisière de MSC Group : « En réponse à la nécessité croissante de protéger l’océan pour les générations futures, nous nous sommes donné pour mission d’équiper nos navires des technologies et solutions environnementales les plus récentes et les plus avancées, le MSC Euribia présentant les meilleures d’entre elles à ce jour. Le concours pour la création du décor de la coque de notre dernier navire GNL a été lancé pour nous aider à communiquer notre engagement inébranlable envers l’environnement alors que ce navire navigue dans le monde entier. Le design de M. Flämig a parfaitement saisi ce message de passion et de dévouement à la préservation de l’environnement marin et de son écosystème complexe et lance un appel fort à l’action à tous ceux qui voient ce navire pour sauver les mers. »

Alex Flaemig

Alex Flämig a commenté : « Afin de sensibiliser encore plus les gens à ce monde sous-marin unique avec sa vie précieuse, j’ai placé graphiquement une petite section de cet écosystème sur la coque du MSC Euribia. Ce qui était important pour moi, c’était non seulement la représentation du monde sous-marin, mais aussi un message sur la façon dont il doit être préservé. Je veux aussi exprimer qu’une mer intacte est aussi la base d’un écosystème sain sur terre. Je veux le souligner avec la représentation d’oiseaux, d’insectes et de feuilles et, enfin, avec le globe terrestre. Il est toujours important pour moi d’inspirer les gens et de les encourager à participer. »

L’œuvre gagnante a été sélectionnée parmi de nombreuses autres provenant du monde entier par un jury international composé de l’artiste Jben, connu pour ses fresques éphémères géantes sur le sable des plages et qui disparaissent avec la marée, de l’architecte Martin Francis et de Pierfrancesco Vago, président exécutif de la division croisière du groupe MSC. Les cinq finalistes du concours verront leurs dessins exposés à bord du navire dans une nouvelle galerie.

En savoir plus sur le MSC Euribia

Le MSC Euribia a été baptisé en honneur d’Eurybia, divinité des océans dans la mythologie grecque, connue pour avoir maîtrisé les vents, la météorologie et les constellations pour contrôler la mer. Fidèle à son nom, ce navire est équipé des technologies environnementales les plus récentes, pour protéger et préserver les précieux écosystèmes marins. En tant que navire de la classe Meraviglia-Plus, le MSC Euribia proposera des installations innovantes, avec, entre autres :

  • Un MSC Yacht Club enrichi, avec des cabines et des espaces privatifs élégants, dont un lounge panoramique, un restaurant gastronomique et une piscine privative avec solarium dédié.
  • 10 restaurants et 21 bars, dont plusieurs restaurants de spécialités.
  • Un théâtre de 945 places et un exceptionnel Carrousel Lounge à l’arrière du navire.
  • De nombreuses installations dédiées aux enfants, avec des espaces de jeu LEGO® et un baby club Chicco.
  • Une promenade de 112 mètres de long, bordée de boutiques, bars et restaurants, sous un dôme en LED diffusant des animations de jour comme de nuit.
  • 5piscines dont une avec toit rétractable et un parc aquatique de 1000 m2.
  • Un MSC Aurea Spa luxueux offrant une vaste gamme de soins et une salle de sports MSC Gym avec des équipements de pointe Technogym®

Le MSC Euribia, un navire écologiquement avancé

Le MSC Euribia entrera en service en 2023 et deviendra le deuxième navire alimenté au GNL de la flotte de MSC Croisières, marquant ainsi une nouvelle étape dans la réduction substantielle des émissions de gaz à effet de serre. Le GNL joue un rôle clé dans l’avenir du changement climatique et réduira les émissions de CO2 du MSC Euribia d’au moins 25 % , par rapport au carburant standard, tout en éliminant pratiquement les autres émissions dans l’atmosphère.

Au fur et à mesure que des carburants biologiques et synthétiques seront disponibles, les émissions du MSC Euribia seront encore réduites. Le GNL est essentiel au développement de solutions à faible émission de carbone pour le transport maritime, car les technologies émergentes, comme les piles à combustible, peuvent être utilisées avec du GNL jusqu’à ce que du bio GNL ou de l’hydrogène vert sans émissions soient disponibles à grande échelle. MSC Croisières participe activement à plusieurs projets visant à développer et à rendre ces technologies viables en partenariat avec les autorités de régulation, le monde universitaire, les chantiers navals et l’industrie. Il s’agit notamment d’un projet visant à étudier l’utilisation de l’hydrogène dans les navires de croisière en partenariat avec Fincantieri et SNAM, ainsi que d’un projet pilote pour le développement de la technologie des piles à combustible à oxyde solide pour les navires de croisière avec les Chantiers de l’Atlantique et Bloom Energy.

MSC Euribia utilisera un système avancé de traitement des eaux usées, ainsi qu’un système de gestion du bruit rayonnant sous-marin pour minimiser les effets des vibrations sur la vie marine. De multiples dispositifs d’efficacité énergétique permettront de réduire et d’optimiser l’utilisation des moteurs.

MSC Croisières s’est engagée à alimenter au moins trois de ses prochains navires au GNL, ce qui représente un investissement total de plus de 3 milliards d’euros.

Les premiers itinéraires du MSC Euribia

Le lancement du MSC Euribia est prévu début juin 2023, une fois la construction achevée au chantier naval des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. Le navire passera sa saison inaugurale à naviguer en Europe du Nord depuis le port allemand de Kiel, offrant aux passagers un riche éventail de destinations à découvrir.

Il proposera des itinéraires de sept nuits vers les Fjords norvégiens avec des départs hebdomadaires de Kiel. Le navire fera entre autres escales à Copenhague, au Danemark, à Hellesylt, en Norvège pour le Geirangerfjord, à Alesund et Flam, également en Norvège.

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – Visuels © MSC Croisières

Lancement de la construction du MSC Euribia, deuxième paquebot GNL de MSC Croisières

Après le MSC World Europa, le MSC Euribia (classe Meraviglia plus) sera le deuxième paquebot d’une série de trois navires propulsés au GNL construit par Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire pour MSC Croisières. Son entrée en service est prévue en 2023. Le 22e paquebot de la flotte MSC Croisières sera l’un des plus innovants de sa catégorie sur le plan technologique et environnemental.

MSC Virtuosa

Découpe de la première tôle du MSC Euribia et cérémonie aux Chantiers de l’Atlantique

28 juin 2021 – La traditionnelle cérémonie des pièces s’est tenue ce jour aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire lors de la découpe de la première tôle du MSC Euribia (V34). Cet évènement célèbre une étape majeure dans la construction de ce navire mais également l’engagement continu de MSC Croisières à investir en France mais également à promouvoir la décarbonation de ses activités.

Le savoir-faire industriel français reconnu

La construction de ce nouveau fleuron pour MSC Croisières représente un investissement global de plus d’un milliard d’euros. La compagnie souligne d’ailleurs qu’elle est très fière de contribuer au dynamisme du tissu économique de la région de Saint-Nazaire mais également au rayonnement international du savoir-faire industriel français. 

Pierfrancesco Vago et Laurent Castaing

Comme le veut la tradition maritime, Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières, s’est joint à Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique, pour lancer la découpe de la première tôle.

Pierfrancesco Vago - MSC Croisières - MSC Euribia

Président exécutif de MSC Croisières Pierfrancesco Vago : « Tout comme l’ancienne déesse qui maîtrisait les vents, le temps et les constellations pour dominer les mers, nous souhaitons faire du MSC Euribia le symbole du déploiement de technologies durables pour protéger et préserver notre précieux écosystème marin. Ce navire marque une nouvelle étape dans notre cheminement vers des opérations dont l’empreinte écologique est la plus faible possible et témoigne de notre engagement à favoriser et à développer des technologies environnementales de nouvelle génération.

« En tant que famille ayant plus de 300 ans d’héritage maritime, nous cherchons toujours à protéger l’environnement pour préserver notre mode de vie et protéger la planète pour les générations futures. Alors que notre premier navire alimenté au GNL est déjà en construction, le MSC Euribia réduira encore davantage les émissions en utilisant les dernières technologies disponibles. Il sera l’un des navires contemporains les plus performants au monde en matière environnementale. »

Laurent Castaing - Chantiers de l’Atlantique

Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique : « Tout au long de ces vingt dernières années, Chantiers de l’Atlantique a été un partenaire fidèle de MSC Croisières, en l’accompagnant dans son développement et son succès. Aujourd’hui encore, nous sommes fiers d’apporter à MSC Croisières notre expertise et nos technologies de pointe, pour que MSC Euribia devienne une référence en termes de solutions durables sur le marché de la croisière. »

Une nouvelle étape dans l’engagement de MSC Croisières en faveur de la transition écologique

Le début de la construction du MSC Euribia marque une nouvelle étape dans l’engagement de MSC Croisières en faveur de la transition écologique. Ce navire bénéficie de technologies de pointe et des dernières avancées environnementales. Ses émissions carbones sont ainsi encore plus faibles que les principaux navires de croisière propulsés au GNL, qui reste à date, pour l’ensemble du secteur maritime, le carburant le plus respectueux de l’environnement puisqu’il réduit quasiment toutes les émissions de polluants atmosphériques comme les oxydes de soufre (99%), les oxydes d’azote (85%) et les particules fines (98%). 

Le premier navire propulsé au GNL jamais réalisé en France, le MSC World Europa, est actuellement en construction à Saint-Nazaire. Il entrera en service en octobre 2022. La construction du troisième navire au GNL devrait commencer début 2023.

Principales technologies utilisées sur le navire en vue de réduire son empreinte énergétique :

  • Système de branchement à quai permettant au navire d’éteindre ses moteurs et de se connecter aux réseaux électriques locaux dans les ports dans lesquels cette infrastructure est disponible, conduisant à une réduction importante des émissions de particules fines à quai.
  • Systèmes avancés de traitement des eaux usées avecprise en compte de normes de purification plus élevées que la plupart des installations de traitement des eaux usées à terre. Les systèmes de traitement des eaux de ballast empêchent l’introduction d’espèces envahissantes dans le milieu marin par les rejets d’eaux.
  • Système de gestion du rayonnement du bruit sous-marin : conception de la coque et de la salle des machines minimisant l’impact acoustique et réduisant ainsi son effet potentiel sur la faune, plus particulièrement sur les mammifères marins.
  • Efficacité énergétique : toutes les nouvelles constructions de MSC Croisières intègrent une large gamme d’équipements efficaces du point de vue énergétique contribuant à réduire et à optimiser l’utilisation des moteurs. Ceux-ci incluent une ventilation intelligente et des systèmes de climatisation avancés avec des boucles de récupération d’énergie automatisées qui redistribuent la chaleur et le froid pour réduire la consommation, des peintures de coque spéciales sont utilisées et bien plus encore. Les navires utilisent un éclairage LED contrôlé par des systèmes de gestion intelligents pour aller encore plus loin dans l’économie d’énergie. En partenariat avec les chantiers navals, le MSC Euribia sera équipée de systèmes de surveillance et d’analyse de l’énergie à distance, permettant une assistance en temps réel à bord pour optimiser l’efficacité opérationnelle à bord.  

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – PHOTOS © Ivan Sarfatti