MSC Croisières ouvre de nouvelles perspectives pour les voyages sur les grands paquebots

MSC Grandiosa

Voilà maintenant trois semaines que le MSC Grandiosa navigue en Méditerranée occidentale, après de nombreux mois d’arrêt liés à la pandémie. Cette reprise accompagnée d’un protocole sécuritaire stricte montre aujourd’hui que la croisière « réimaginée » par MSC Croisières en fait l’un des voyages les plus sécurisé qui soit en matière de tourisme. Voici un des messages fort qu’a tenu à partager avec nous Patrick J. Pourbaix, Directeur Général France Belgique et Luxembourg de MSC Croisières lors du premier bilan réalisé à l’issue de la reprise du MSC Grandiosa et de son expérience personnelle à bord.

Des mesures strictes à l’embarquement et une ambiance sereine

Le protocole mis en place par MSC Croisières fonctionne et aucun cas de COVID n’a été relevé depuis la reprise des croisières du MSC Grandiosa. Au terminal croisière, l’ambiance est sereine : distanciation physique, port du masque, zone pour les tests de dépistage… tout est bien organisé. Les passagers, impatients d’embarquer pour ces vacances tant attendues, se prêtent avec respect à cette nouveauté incontournable.

Seuls les passagers en provenance de l’Espace Schengen peuvent embarquer. Les français sont d’ailleurs la deuxième nationalité représentée sur ces croisières juste après les Italiens.  « La France, tout comme la Belgique, fait partie des pays présents sur la liste des pays à haut risque selon les directives du centre européen de prévention et de contrôle des maladies », précises Patrick Pourbaix. La compagnie tient à ce que ses croisières soient les plus irréprochables possible en matière de sécurité. « Aussi, même si MSC réalise des tests de dépistage au terminal d’embarquement, cela n’exempte pas de présenter un résultat négatif réalisé en laboratoire 72h avant le départ. En cas de manquement à cette règle l’embarquement ne sera pas possible », confirme Patrick Pourbaix.

A bord, les passagers retrouvent tout ce qui fait le bonheur des voyages en croisières

Sur le navire, c’est toute une signalétique qui a été mise en place pour faciliter la vie des passagers. « On peut se demander si la croisière est aussi agréable qu’avant. Pendant mon séjour à bord, j’ai pu observer des passagers qui étaient ravis de reprendre la mer avec nous. J’ai constaté qu’ils ont bien conscience que la croisière d’aujourd’hui nécessite ces nouvelles mesures. Elles sont donc très bien acceptées et respectée ce qui contribue à retrouver une ambiance de croisière agréable et appréciée par chacun. », indique Patrick Pourbaix.

Activités, excursions et spectacles

Patrick Pourbaix : « Les passagers peuvent profiter des nombreuses activités proposées à bord : cours de danse, gym, piscine, Aquapark…  sont toujours au programme. Les activités sont organisées dans le respect des nouvelles habitudes. Comme à terre, on respecte la distanciation et on porte le masque lorsqu’on circule à bord. Les clubs enfants sont ouverts et les enfants sont pris en charge par les animateurs pour profiter des activités quotidiennes.

Les sorties durant les escales ne peuvent se faire qu’avec les excursions MSC et nous avons donc mis en place des tarifs très abordables : 3 excursions pour 100€ avec 4 à 5 excursions proposées à chaque escale. Aujourd’hui notre objectif n’est pas la rentabilité, nous voulons redonner confiance et relancer l’activité. Nous tenons à rassurer les passagers qui voyagent avec nous concernant les escales. Par exemple, la Belgique ayant classé Malte en zone rouge, les belges sont restés à bord pour profiter du navire et la compagnie leur a remis un certificat afin de leur éviter une quatorzaine de retour au pays.

En ce qui concerne les spectacles, ils ont toujours lieu au théâtre et pour assurer la distanciation, plusieurs séances sont proposées. En soirée, on retrouve les concerts dans les salons. Au final on retrouve ce qui fait l’attrait des croisières. »

Buffet et restaurants

Patrick Pourbaix : « La température des passagers est prise deux fois par jour à l’occasion du petit déjeuner et du dîner. L’application MSC for me contribue à faciliter la traçabilité pour s’assurer que la bulle de sécurité sanitaire fonctionne. Le buffet a été réaménagé pour assurer un service à l’assiette. Soit avec des assiettes toutes prêtes soit en se faisant servir par l’équipage. Au restaurant, les familles restent ensemble et les tables occupées sont éloignées les unes des autres pour assurer la distanciation. Les restaurants de spécialités sont bien entendu ouverts également. Les passagers ont donc le choix. »

La croisière, le moyen le plus sûr de partir en vacances aujourd’hui

Patrick Pourbaix : « Nous avons mis en place une bulle de sécurité qui permet aux passagers de profiter au mieux de leurs vacances. Comme moi à l’occasion de cette croisière, beaucoup se retrouvent en famille. L’occasion de profiter du navire et de retrouver le plaisir de voyager ensemble. Aujourd’hui, quelles sont les vacances qui offrent un tel niveau de sécurité ? Nous savons que nous sommes observés par le monde entier et que l’avenir de la croisière passe par la sécurité des passagers, de l’équipage et des populations lors des escales. Notre protocole montre que la reprise de la croisière est possible, y compris sur les grands navires ».

Qu’en est-il des départs depuis la France ?

Patrick Pourbaix : « L’expérience des premières croisières montre que nous sommes prêts. Le redémarrage dépend des autorités gouvernementales et sanitaires et les discussions se poursuivent pour envisager un redémarrage depuis la France ».

Partir en croisière sera-t-il plus cher demain ?

Dans un contexte inédit comme celui que nous vivons et avec la suspension des croisières pendant des mois, on peut légitimement se demander si le prix des croisières sera plus cher demain. À cette question, Patrick Pourbaix a été très clair : “Il n’y aura pas de rattrapage de prix et la compagnie ne bradera pas ses croisières non plus. Les compagnies de croisières doivent se reconstruire, nous n’avons pas d’autre choix ».

La situation a-t-elle freiné le développement de la compagnie ?

Patrick Pourbaix : « Tout le plan de construction des futurs navires MSC Croisières, y compris les bateaux de luxe est confirmé avec les délais nécessaires pour rattraper le retard lié au confinement. MSC Croisières est le premier client des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. Je tiens également à souligner que nous sommes restés en dialogue permanent avec eux et qu’ils nous ont beaucoup aidé dans la mise en place du protocole de sécurité sanitaire afin de réaménager l’air conditionné afin qu’il n’y ait plus de circulation interne de l’air à bord des navires. Ce système a été mis en place sur le Grandiosa, il sera généralisé sur la flotte et bien sûr intégré aux futurs navires également ».

MSC Virtuosa

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.