MSC World Europa : pose de la quille du premier paquebot propulsé au GNL construit en France

MSC World Europa

La pose de la quille ainsi que la traditionnelle cérémonie des pièces du MSC World Europa, premier paquebot MSC Croisières propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), se sont tenues ce lundi 29 juin 2020 aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire.

Avec un tonnage de plus de 200 000 GT, le paquebot devrait entrer en service en 2022 et sera l’un des navires de croisière au GNL les plus avancés de sa catégorie sur les plans technologique et environnemental. Il est par ailleurs le premier paquebot au GNL à avoir été construit en France.

Zoe Africa Vago, la fille d’Alexa Aponte-Vago et de Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières, accompagné d’Aurore Bezard, du département RH des Chantiers de I’Atlantique, ont, en tant que marraines représentant l’armateur et les chantiers navals, placé deux pièces de monnaie sous la quille – comme le veut le traditionnel rituel maritime – en signe historique de meilleures augures et de bonne fortune.

2020-06-29_Pose quille MSC World Europa-Chantier De L'Atlantique (2)

Photos ©DR

Un investissement de plus d’un milliard d’euros, près de 1700 emplois directs à plein temps aux Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire, un impact global sur l’économie française estimé à 5 milliards d’euros. 

Pierfrancesco Vago « Aujourd’hui plus que jamais, ma présence ici avec mon épouse et mes enfants est un symbole de notre engagement auprès des Chantiers de l’Atlantique et démontre ce que le chantier naval représente pour l’ensemble de l’économie française. Au cours de ces vingt dernières années, 15 des 17 navires qui composent aujourd’hui la flotte de MSC Croisières ont été construits au sein de ces mêmes chantiers. Aujourd’hui, nous sommes fiers de célébrer ensemble une étape supplémentaire de l’engagement  de notre entreprise familiale auprès des chantiers, permettant ainsi de contribuer encore davantage au dynamisme du tissu industriel de la région et même, plus globalement, au rayonnement international du savoir-faire français« , a expliqué le président exécutif de MSC Croisières Pierfrancesco Vago durant son discours devant les employés du chantier.

Les travaux sur le MSC World Europa ont impliqué un investissement global d’un milliard d’euros de la famille Aponte, propriétaire de MSC Croisières. Sa construction permettra également de soutenir directement 1 700 emplois à plein temps soit 7 millions d’heures de travail supplémentaires pour les Chantiers de l’Atlantique. L’impact économique global est estimé à 5 milliards d’euros.

Le prochain navire phare de MSC Croisières, le MSC Virtuosa, est actuellement en construction à Saint-Nazaire et devrait être livré l’année prochaine. La compagnie a également passé des commandes auprès des Chantiers de l’Atlantique pour deux navires supplémentaires des séries MSC World et Meraviglia, également propulsés au GNL. Ils représentent à eux deux un investissement supplémentaire de 2 milliards d’euros et devraient générer un impact économique de près de 10 milliards d’euros.

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Laurent Castaing

Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique, a ajouté : « Nous sommes fiers de commencer la construction d’un navire qui établira les normes de la croisière du futur. Il s’agit d’une étape importante dans l’histoire de notre coopération avec MSC Croisières qui dure depuis plus de 20 ans et qui a déjà abouti à la construction de certains des navires de croisière les plus innovants jamais construits ».

MSC World Europa : l’un des navires propulsés au GNL les plus innovants de sa catégorie sur le plan technologique et environnemental

MSC World Europa est une nouvelle étape de franchie par MSC Croisières en faveur du développement durable. Ses émissions carbones seront encore plus faibles que les principaux navires de croisière propulsés au GNL, qui reste aujourd’hui, pour l’ensemble du secteur maritime, le carburant le plus respectueux de l’environnement.

Le navire illustre aussi concrètement l’engagement pris par MSC Croisières d’investir dans les technologies environnementales de pointe. Le MSC World Europa sera doté d’un nouveau système de démonstration de 50 kilowatts intégrant les piles à combustible à oxyde solide (SOFC) et utilisant le GNL pour produire de l’électricité et de la chaleur à bord. C’est la première fois qu’une pile à combustible alimentée au GNL sera utilisée sur un navire de croisière.

Cette solution SOFC alimentée au GNL réduira les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’environ 30 % par rapport à un moteur propulsé au GNL, sans émissions d’oxydes d’azote, d’oxydes de soufre ou de particules fines. Il présente également l’avantage d’être compatible, avec le GNL, aussi avec d’autres carburants à faible teneur en carbone tels que le méthanol, l’ammoniac ou encore l’hydrogène.

MSC World Europa sera également doté d’un système de traitement des eaux usées de nouvelle génération ainsi que d’autres technologies environnementales de pointe, lui permettant de dépasser les normes réglementaires les plus strictes au monde.

Caractéristiques du MSC World Europa

  • Nom du navire : MSC World Europa
  • Type de navire : World Class
  • Date de mise en service : Juin 2022
  • Tonnage : environ 200 000 GT
  • Longueur : 333,3 mètres
  • Largeur : 47 mètres
  • Hauteur : 68 mètres
ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

MSC Croisières signe un contrat historique pour de nouveaux paquebots GNL et se lance dans les navires à voiles

MSC World Class

MSC Croisières prolonge le plan d’expansion de sa flotte jusqu’en 2030 avec des technologies environnementales de nouvelle génération

En ce lundi 20 janvier 2020, MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire ont encore étendu leur partenariat de long terme en faisant plusieurs annonces stratégiques lors d’une cérémonie célébrée ce matin à l’Hôtel de Matignon. La cérémonie s’est déroulée en la présence de Monsieur Édouard Philippe, Premier ministre français, de Monsieur Gianluigi Aponte, fondateur et président exécutif du groupe MSC, de Monsieur Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières et de Monsieur Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports.

MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique signent des contrats fermes pour la construction des 3e et 4e paquebots MSC de la classe World propulsés au GNL

Les 3e et 4e paquebots MSC World Class seront livrés en 2025 et 2027. Le premier des deux navires initiaux de cette classe est actuellement en cours de construction aux Chantiers de Saint-Nazaire et devrait entrer en service en 2022 – Lire l’article sur le MSC Europa. Avec 205 000 GT, il deviendra le plus gros navire exploité par une compagnie de croisière européenne ainsi que le premier navire de croisière propulsé au GNL jamais construit en France.  Comparé au carburant marin standard, le GNL réduit les émissions de soufre et de particules de 99%, les émissions de NOx de 85% et les émissions de CO2 de 25%.

MSC World Class

Ces contrats représentent un montant d’investissement global de la part de MSC Croisières de plus de 2 milliards d’euros et devraient générer pour le chantier naval et ses fournisseurs quelques 14 millions d’heures de travail supplémentaires, soit plus de 2400 emplois équivalents temps plein pour une période de trois ans et demi directement soutenus par ces commandes.  La signature d’aujourd’hui permet également au chantier naval de commencer à travailler avec les centaines de fournisseurs et sous-traitants impliqués dans ces projets, initiant ainsi un nouveau cycle qui bénéficiera grandement à l’économie française.

Spécificités techniques des paquebots de la classe World :

  • Longueur : 333 m
  • Largeur : 47 m
  • Hauteur : 68 m
  • Jauge brute : 205 700
  • Vitesse de croisière : 21,4 nœuds
  • Nombre maximum de passagers: 6 761
  • 2 139 membres d’équipage
  • 2 632 cabines

Développement d’un nouveau prototype de paquebot propulsé au GNL

Aujourd’hui, MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique ont également étendu leur partenariat pour la prochaine décennie avec deux nouveaux projets de construction. Tout d’abord, les deux sociétés ont signé un protocole d’accord pour le développement d’un nouveau prototype de navires de croisière propulsé au GNL devant opérer sous la marque MSC Croisières.  Pour ce projet, MSC Croisières, le chantier naval et d’autres partenaires se concentreront sur le développement de technologies environnementales émergentes conformément notamment à la vision de l’OMI pour 2030 et 2050. Les quatre navires de cette nouvelle classe représenteraient un montant d’investissement global de plus de 4 milliards d’euros et quelques 30 millions d’heures de travail supplémentaires pour le chantier naval, les fournisseurs et coréalisateurs impliqués dans le projet.

MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique s’associent pour développer un prototype de navire à voiles

Un 2e protocole d’accord voit MSC Croisières s’associer aux Chantiers de l’Atlantique pour développer un autre prototype innovant pour lequel ils exploreront les opportunités que la propulsion vélique et d’autres technologies avancées pourraient apporter aux navires à passagers.

Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières : « Les trois accords signés aujourd’hui prolongent notre plan d’investissement jusqu’en 2030. Ils relèvent d’un partenariat exceptionnel avec les Chantiers de l’Atlantique, qui ont déjà livré à MSC Croisières 15 navires hautement innovants au cours des deux dernières décennies, qui verra beaucoup plus de navires prendre vie sur les quais de Saint-Nazaire dans les dix prochaines années.  Ils confirment également l’engagement du secteur en faveur de la durabilité environnementale ainsi que le soutien de la part de MSC Croisières afin que l’industrie nationale française se positionne comme un leader mondial dans le développement de technologies de nouvelle génération et d’autres solutions. »

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Laurent Castaing

Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l’Atlantique : « Nous sommes vraiment fiers et heureux d’avoir bâti une relation aussi exceptionnelle avec MSC Croisières, fondée sur la confiance mutuelle et animée par l’esprit d’innovation. Nous nous engageons ensemble à façonner la croisière de demain et à développer des concepts de navires qui vont bien au-delà des normes environnementales existantes.  Nos entreprises travaillent déjà conjointement depuis vingt ans et ces nouveaux projets nous permettent d’envisager l’avenir avec enthousiasme. »

Pour mémoire, les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire ont développé en 2018 un nouveau projet de navire à voiles nommé Silenseas. Conçu pour offrir à ses passagers une expérience exclusive de voyage, il intègre également un système de voile révolutionnaire conçu sur mesure, tout en proposant tous les équipements disponibles sur un navire de croisière de luxe. En s’appuyant sur de nouveaux développements et tests, Chantiers de l’Atlantique revient en 2019 avec un concept intégrant des évolutions nommé Silenseas +. Il s’agit d’un navire de croisière hybride utilisant la propulsion à voiles ainsi que des moteurs à bicarburation pour permettre au navire de respecter son planning de croisière.

Le système Solid Sail®, inventé et développé par Chantiers de l’Atlantique peut faire fonctionner le navire dans la plupart des conditions de vent alors que la voile continue de fonctionner en parallèle des moteurs pour maintenir la vitesse souhaitée. Cette possibilité permet des réductions significatives des émissions et des coûts de fonctionnement. Silenseas+ est une combinaison de yacht et de navire de croisière, tout en gardant des dimensions lui permettant de naviguer dans les zones les plus exclusives dans le monde.

Grâce à l’utilisation d’une voile unique sur le marché et aux technologies les plus innovantes en termes d’énergie, Silenseas+ peut proposer des croisières sans émission. Le navire peut en effet fonctionner sous voile grâce à des vents de 15 nœuds minimum avec une incidence de 50°.

Le nouveau partenariat entre MSC Croisières et les Chantiers de l’Atlantique permettra aux deux entreprises de travailler ensemble sur un nouveau projet de navires utilisant des voiles comme système de propulsion. Dans ce projet, la France joue un rôle de précurseur en R&D et en utilisation de nouvelles technologies visant à la protection et au respect de l’environnement.

MSC Croisières veut être la 1ère compagnie au monde à utiliser les technologies les plus avancées en matière de protection de l’environnement et de croisière

MSC Croisières est fermement engagée à construire un avenir à zéro carbone en investissant dans le développement accéléré de nouvelles solutions énergétiques et d’autres technologies environnementales qui le permettront.  Le 1er janvier 2020, MSC Croisières est devenue la première grande compagnie de croisières à opérer en neutralisant ses émissions en carbone.  Étant donné que la technologie environnementale la plus avancée d’aujourd’hui est insuffisante à elle seule, alors que celle-ci travaille à minimiser et à réduire continuellement son empreinte environnementale, MSC Croisières compense toutes les émissions de CO2 de sa flotte qu’il n’est pas possible de réduire à l’heure actuelle grâce à une série de projets de compensation. Lire l’article

Le plan d’investissement sans précédent de MSC Croisières

Dans le cadre d’un plan d’investissement sans précédent à hauteur de 11,6 milliards d’euros, la flotte de la compagnie s’étendra de 17 à 25 navires de croisières d’ici 2027. De plus, la division croisières du Groupe MSC a investi 2 milliards d’Euros supplémentaires dans une nouvelle marque de croisières de luxe comprenant quatre super-yachts qui seront lancés entre 2023 et 2026, au rythme d’un navire par an. Avec ses dernières signatures de contrats, MSC Croisières devient le premier client des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 
Photos ©Chantiers de l’Atlantique / P.Kasse

Des paquebots MSC Croisières pour héberger les supporters de la coupe du monde de football 2022 au Qatar

MSC World Class - MSC Europa

MSC Europa et MSC Poésia hôtels flottants pour supporters de foot

En 2022, les paquebots MSC Europa et MSC Poesia seront positionnés au Qatar comme hôtel flottant pour la Coupe du Monde de la FIFA™ 2022. 4000 cabines seront ainsi disponibles pour loger les fans de football à Doha face à la Skyline de la capitale du Qatar.

doha - qatar

Livré en 2022, le MSC Europa est premier navire de la classe World de MSC Croisères. Il est actuellement en construction aux Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. C’est le premier navire alimenté et propulsé au GNL (Gaz Naturel Liquéfié) de la flotte de MSC Croisières. Une fois à quai à Doha, il sera alimenté également au GNL, la solution la plus écologique actuellement disponible. Ses émissions atmosphériques seront ainsi réduites au minimum. Comme tous les paquebots de la flotte de MSC Croisières, les navires sont équipés de systèmes avancés de traitement des eaux usées et des déchets, ainsi que d’une vaste gamme de technologies environnementales de pointe pour des émissions atmosphériques plus propres et une empreinte environnementale réduite.

L’affrètement de paquebots de croisières pour les fans fait depuis longtemps partie de la stratégie d’hébergement du Qatar, qui souhaite proposer des solutions durables lors du tournoi qui aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Son Excellence le ministre des Transports et des Communications, Jassim Saif Ahmed Al Sulaiti, a félicité le comité organisateur pour sa collaboration avec MSC Croisières et a déclaré que des progrès significatifs avaient été accomplis dans la réalisation des plans ambitieux du pays dans les domaines des transports et des communications afin d’offrir une expérience exceptionnelle à tous les visiteurs lors de la Coupe du Monde de la FIFA™.

A ce jour, l’aménagement du port de Doha est achevé et permettra d’accueillir les plus grands paquebots du monde afin de pouvoir recevoir les fans et les visiteurs venus au Qatar en provenance du monde entier au cours de la 2022 Coupe du monde. Le Qatar a mis en place des portails d’informations et des applications que les visiteurs pourront utiliser afin de s’orienter facilement vers les sites du tournoi.

doha - qatar - stade coupe du monde 2022

Pierfrancesco VagoPierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Cruises, a déclaré : « Nous sommes ravis que le Qatar ait choisi nos paquebots pour accueillir les touristes qui pourront ainsi visiter le pays lors de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA. Ils disposeront ainsi d’un hébergement et de services haut de gamme pour enrichir leur expérience. Ce tournoi est l’un des événements les plus populaires au monde. Ce sera l’occasion pour les vacanciers du monde entier de se rassembler à Doha pour une expérience internationale hors du commun sur nos navires et que seule MSC Croisières peut offrir. »

L’option des paquebots de croisières comme hôtels flottants en plus des hôtels, appartements ou encore des hébergements au village Fifa, permettra aux visiteurs de disposer de différentes options pour répondre à tous les budgets et à tous les goûts des visiteurs.

Afin d’accéder aux différents stades, zones dédiées aux supporters et autres attractions, à partir de 2022, les paquebots seront alors desservis par des navettes qui amèneront les fans jusqu’aux infrastructures de transport du Qatar, y compris le métro de Doha.

ARTICLE RÉALISÉ PAR CORINNE ANCION 

Construction du paquebot MSC World Class

Les futurs paquebots de la classe MSC World de MSC Croisières seront propulsés au GNL. Ces navires de plus de 200 000 tonneaux d’une capacité de plus de 2 600 cabines pourront accueillir plus de 6 700 passagers.

Où en est l’avancement de la construction du premier paquebot de la classe MSC World ? 

Interviewé par Escale Croisière, Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux nous en dit plus.

Les navires MSC Croisières de la classe World auront la plus grande capacité de passagers au monde. Ils seront équipés de propulseurs GNL nouvelle génération, ainsi que d’un tout nouveau système de recyclage des déchets. 

La structure en « Y » futuriste des navires de la classe World offrira aux passager une vue panoramique exceptionnelle sur la mer. Elle permettra d’augmenter encore le nombre de cabines avec balcon. La proue, positionnée verticalement à un angle de 90 degrés, a été conçue pour accroître la stabilité et l’hydrodynamisme, offrant ainsi encore plus de confort aux passagers. D’autres innovations pour les passagers incluent entre autres des villages pour les familles, des vues panoramiques à l’arrière du navire et un lounge autour d’une piscine en verre.

INTERVIEW RÉALISÉE PAR CORINNE ANCION 

MSC Croisières, triple cérémonie et grandes annonces à Saint-Nazaire, retour en images sur une première mondiale

Jeudi 14 juin 2018 – C’est aux chantiers STX France de Saint-Nazaire que s’est tenue à la fois une première mondiale et un grand moment d’histoire pour la compagnie MSC Croisières. Trois cérémonies pour mettre à l’honneur les futurs paquebots de la compagnie et de grandes annonces pour révéler de nouveaux développements de la flotte. 

Reportage vidéo aux chantiers STX France de Saint-Nazaire : Patrick Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France, Belgique et Luxembourg nous explique les temps forts de l’événement du jour.

Pour la toute première fois dans l’histoire de Saint-Nazaire, trois paquebots appartenant à une même compagnie sont en construction simultanément aux chantiers navals STX France.

Découpe de la première tôle du MSC Meraviglia Plus II dont le nom a été révélé : MSC Virtuosa

Le MSC Virtuosa, jusqu’à lors connu sous le nom de H34 (son nom de chantier) est le quatrième navire de la classe Meraviglia après les MSC Meraviglia, MSC Bellissima, MSC Grandiosa. Tout comme le MSC Grandiosa, le MSC Virtuosa sera une version rallongée de 16 mètres du MSC Meraviglia.

Cérémonie des pièces du MSC Grandiosa

Le paquebot MSC Grandiosa est le troisième paquebot de la classe Meraviglia. Il sera livré en octobre 2019.

La cérémonie des pièces est une tradition lors de la construction de navires. Elle consiste à poser des pièces d’or dans la quille afin de porter chance aux navires.

Afin de mettre à l’honneur le travail opéré par les équipes des chantiers STX ainsi que par les équipes de MSC Cruises, deux marraines ont eu l’honneur de participer à la cérémonie : Karine Braud, Responsable Qualité chez STX France et Bérangère Vételé, conseillère juridique chez MSC Cruises.

Les grandes annonces de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, pour MSC Croisières et les chantiers STX France

MSC Croisières signe un contrat avec STX France pour un cinquième navire de la classe Meraviglia à propulsion au GNL

MSC Croisières et STX France signent la commande du cinquième navire de croisières de la classe Meraviglia. Sa livraison est prévue en 2023. Il s’agit de la neuvième commande passée par MSC Croisières chez STX France dans le cadre de son plan de développement sur la période 2017-2026.

MSC Croisières - STX France - Signature de contrats (3)

Ce navire sera équipé de la nouvelle génération de moteurs conçus pour fonctionner au gaz naturel liquéfié (GNL). Il sera également équipé d’autres technologies environnementales innovantes, comme un système de traitement des eaux usées conforme aux normes internationales les plus strictes et à la Résolution MEPC.227 pour la mer Baltique.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, s’est exprimé : « Cette nouvelle commande passée par MSC aux chantiers de Saint-Nazaire est une preuve de l’excellence du savoir-faire français dans le domaine de la construction navale. Je suis fier de cette réussite industrielle, auquel le Gouvernement est très attaché. »

Le cinquième navire MSC Croisières de la classe Meraviglia aura les mêmes dimensions que les paquebots de la classe Meraviglia-Plus.

Quelques caractéristiques :

  • Longueur : 331 m
  • Largeur : 43 m
  • Tirant d’eau : 8,75 m
  • Tonnage brut : 183 500 TJB environ
  • Moteurs : propulseurs GNL, moteurs à double combustible
  • Vitesse de croisière : 21,4 nœuds
  • 6 335 passagers
  • 1 704 membres d’équipage
  • 2 408 cabines passagers                                              

Signature d’un contrat pour la construction des deux premiers navires de la classe World

MSC Croisières et STX France ont également confirmé la signature du contrat des deux premiers navires de croisières de la classe World. Selon les termes de l’accord, STX France va construire deux navires à propulsion GNL, qui seront livrés en 2022 et 2024 et deux autres navires supplémentaires sont en option pour 2025 et 2026.

Cet accord représente un montant d’investissement global pour MSC Croisières de 3,4 milliards d’euros et devient par conséquent la plus importante transaction économique jamais réalisée dans l’histoire des Chantiers de Saint-Nazaire et de l’industrie maritime française.

Quelques caractéristiques de la classe World :

  • Longueur : 333 m
  • Largeur : 47 m
  • Tonnage brut : 205 700 TJB environ
  • Moteurs : propulseurs GNL, moteurs à double combustible
  • Vitesse de croisière : 21,8 nœuds
  • 6 774 passagers
  • 2 126 membres d’équipage
  • 2 632 cabines passagers

Après les 13 premiers navires de MSC Croisières déjà construits par les chantiers navals de Saint-Nazaire, un nouveau record sera atteint en 2026, avec 21 navires de la flotte construits en France par STX France.

Laurent Castaing, Directeur Général de STX France, a déclaré : « Nous sommes fiers d’être le partenaire industriel privilégié du groupe MSC Croisières dont nous accompagnons le développement depuis 15 ans déjà : 13 navires ont été livrés à MSC depuis 2003 et 3 sont actuellement en construction, auxquels s’ajoutent le cinquième navire de la série Meraviglia et les deux premiers de la série World Class. Ces chiffres démontrent à eux seuls l’intensification du plan de croissance de notre client et notre engagement à soutenir leurs ambitions ».

Les chantiers de Saint-Nazaire retrouvent leur nom des chantiers de l’Atlantique

Pour l’occasion, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances a annoncé aux salariés de STX France que les chantiers allaient retrouver leur nom d’origine : Les Chantiers de L’Atlantique. Pour symboliser ce futur changement, Laurent Castaing, Directeur Général de STX France a remis un casque aux couleurs des Chantiers de l’Atlantique au Ministre.

MSC Bellissima - Mise à flot 2

Mise à flot du MSC Bellissima, dans la forme profonde des chantiers STX

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC CroisièresLe paquebot MSC Bellissima sera mis en service en mars 2019. Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Cruises, s’est exprimé avant la mise en eau de la forme dans laquelle le MSC Bellissima a été assemblé : « Aujourd’hui, nous ouvrons un nouveau chapitre dans l’histoire de notre partenariat avec STX et de manière plus large avec la France. Nous avons déjà mis en service ensemble 13 des navires les plus innovants en mer et 8 autres vont suivre d’ici 2026. Cela nous place fièrement au rang de premier investisseur privé en France au titre des contrats à l’export. De ce fait, nous demeurons un acteur majeur pour l’emploi et pour l’économie de la région et même au-delà ».

MSC Bellissima - Mise à flot -1

Vidéo : construction du MSC Belissima

En savoir plus sur MSC Croisières

2018-06-14_STX_MSC Croisières eventLa compagnie MSC Croisières est la plus grande compagnie de croisières privée au monde, leader en Europe et en Amérique du Sud. Pionnière dans le monde des croisières, c’est l’une des plus jeunes dans l’industrie. Elle a atteint une croissance de 800% durant ses dix premières années, en construisant peu à peu sa notoriété internationale. Les itinéraires MSC Croisières sont commercialisés dans 70 pays. Le siège de la compagnie se trouve à Genève en Suisse. La compagnie compte plus de 23 500 employés dans le monde, à bord comme à terre. MSC Croisières fait partie du Groupe MSC, qui englobe les compagnies leader en matière de transport et de logistique.

La flotte MSC Croisières compte aujourd’hui 15 navires ultramodernes, au design élégant et résolument innovant. Dans le cadre d’un plan d’investissement de 11,6 milliards d’euros, du jamais vu dans l’industrie des croisières, la flotte de la compagnie s’étendra à 25 paquebots de croisières d’ici 2026. Aujourd’hui, MSC Croisières a conçu 6 nouvelles classes de navires, comptant uniquement des prototypes visant à repousser sans cesse les limites de l’architecture maritime et du design.

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION