MSC Croisières deviendra la 1ère compagnie de croisière au monde neutre en carbone

C’est à l’occasion des célébrations d’inauguration du MSC Grandiosa que MSC Croisières a annoncé son engagement à devenir la première compagnie de croisière au monde carboneutre.

  • Toutes les émissions de CO2 de la flotte MSC Croisières seront compensées d’ici le 1er janvier 2020 grâce à une combinaison de projets carboneutre de haut niveau qui dépendront de plus en plus des crédits carbone bleu.
  • Contribution à la réalisation d’objectifs développement durable instaurés par les Nations Unies et poursuite des investissement dans des technologies environnementales de pointe qui permettent d’obtenir des paquebots zéro émissions.

MSC Croisières prend des engagements sans précédent pour devenir la 1ère compagnie de croisière au monde neutre en carbone

A l’heure où les compagnies de croisières sont montrées du doigts au regard des questions environnementales, doit-on culpabiliser de partir en croisière ? C’est la question posée par Escale Croisière à Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France BeLux. Il apporte un éclairage précis sur le sujet et nous explique en détail la démarche de la compagnie qui se veut exemplaire et inspirante pour l’industrie de la croisière. 

Réduction des taux de carbone à hauteur de 29% en 2024 et 40% en 2030

MSC Seaview - Baptême - Gênes Pierfrancesco Vago

Dans sa déclaration, Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières a déclaré : « Nous misons sur l’innovation depuis que nous avons commencé à construire nos premiers navires de croisières en 2003, et de ce fait, nous avons l’une des flottes les plus modernes en mer, qui affiche aussi les plus hautes performances environnementales. Grâce à notre vision à long terme, nous obtiendrons une réduction du taux de carbone à hauteur de 29% en 2024 par rapport à 2008 ; et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de 40% en 2030.

Le paquebot MSC Europa sera équipé de piles à combustibles alimentées au GNL

Dans le cadre du lancement du projet PACBOAT, le futur MSC Europa, sera le premier paquebot World-Class équipé de piles à combustible alimentées au GNL. Ce navire sera le premier des 5 navires au GNL qui rejoindront la flotte MSC Croisières. Il s’agit ici non seulement d’une première mondiale pour une technologie qui promet d’être plus efficace pour les opérations maritimes à forte puissance, mais également d’un nouvel exemple concret de l’engagement de la compagnie à développer et à soutenir le développement de technologies nouvelle génération qui lui permettront ainsi qu’à toute l’industrie des croisières de réaliser des opérations zéro émissions.

MSC World Class - MSC Europa

MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de CO2 grâce à des projets carboneutres

« Nous reconnaissons aujourd’hui que les technologies environnementales, même les plus avancées, sont insuffisantes pour atteindre la neutralité carbone de façon immédiate. C’est pourquoi nous prenons aujourd’hui un engagement supplémentaire visant à garantir que notre flotte n’ait pas d’impact négatif sur le changement climatique à compter du 1er janvier 2020. Notre héritage maritime remonte à plus de 300 ans, et, en tant que compagnie familiale, nous n’avons de cesse de nous focaliser sur le long terme. Pour nous, il s’agit ici d’un nouveau pas en avant dans notre démarche de protection des océans, des destinations que nous visitons et des communautés avec lesquelles nous interagissons. », précise Pierfrancesco Vago.

MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) des opérations maritimes de sa flotte grâce à une combinaison de projets carboneutres de haut niveau développés par les entités internationales leader en la matière, avec un effet immédiat sur les émissions de gaz à effet de serre. Tous les coûts engendrés par ces démarches resteront entièrement à la charge de la compagnie.

2017-06-03_MSC Meraviglia - Baptême - Le Havre - Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago a ajouté : « Nous allons collaborer avec des leaders mondiaux ayant la capacité de compenser les émissions de CO2 avec le plus haut niveau d’intégrité. Notre vision est aussi d’investir dans des projets qui offrent des avantages communautaires quantifiables, protègent l’environnement et soutiennent les objectifs de développement durable des Nations Unies. » Plus particulièrement, MSC Croisières vise à développer un éventail de solutions de compensation des émissions de carbone qui intègre des projets pour la protection et la restauration des océans et des environnements côtiers en absorbant davantage de CO2 qu’aujourd’hui. Les projets carbone bleu qui se focalisent principalement sur les environnements côtiers sont aujourd’hui très rares, et MSC Croisières va elle-même soutenir le développement de ce qui vise à devenir les premiers crédits carbones à être générés depuis les vastes océans de la planète. Cela permet ainsi d’offrir de nouveaux moyens pour protéger et encourager la biodiversité marine, ainsi que soutenir les communautés qui dépendent des ressources précieuses de la mer.

Dans sa conclusion, Pierfrancesco Vago a précisé : « La compensation carbone bleu sera un des axes principaux de notre engagement à assurer la neutralité carbone de façon immédiate. Nous allons mettre nos équipes et nos ressources au travail pour soutenir le développement de ces projets spécifiques, et mettre en œuvre des processus de certification. Ces derniers permettront de générer cette forme innovante de compensation qui sera directement bénéfique aux océans et aux communautés côtières. À mesure que ces projets deviendront disponibles, nous nous reposerons sur eux de façon croissante et prioritaire dans le cadre de nos démarches pour atteindre des opérations zéro émissions. »

Les nouveaux paquebots MSC Croisières prêt pour l’alimentation électrique à quai depuis 2017

Les démarches de MSC Croisières liées à son engagement à réaliser des opérations zéro émissions se focaliseront également sur l’efficacité énergétique et sur d’autres aspects de ses opérations globales, au-delà des émissions. D’ailleurs, depuis 2017, tous les nouveaux navires qui sont mis en service par la compagnie ont la capacité de s’alimenter à quai. Cela permet de réaliser zéro émission à quai de façon immédiate dans tous les ports qui sont équipés et compatibles avec cette technologie. Et si la source d’énergie des ports est renouvelable, les bénéfices seront encore plus importants.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.