Costa : une nouvelle façon de voyager en croisière

La compagnie italienne renouvelle entièrement son offre en se concentrant sur l’exploration des destinations et annonce un nouveau programme d’excursions, tout en introduisant d’importantes nouveautés dans le domaine gastronomique, grâce à la collaboration de chefs de renommée mondiale : Bruno Barbieri, Hélène Darroze et Ángel León, et une nouvelle identité de marque. Tout cela à bord d’une flotte toujours plus respectueuse de l’environnement. Escale Croisière à voulu en savoir plus, alors on a embarqué sur le Costa Smeralda pour découvrir ça !

La nouvelle proposition de Costa est axée sur l’exploration des destinations au travers d’expériences uniques, tant à bord qu’à terre. Pour créer ces expériences, l’entreprise a travaillé sur quatre éléments principaux : la gastronomie, les excursions, le développement durable et l’identité de la marque

Mario Zanetti - Costa Crociere

“Après le redémarrage des navires, nous avons voulu renouveler notre offre en introduisant des innovations dont l’importance est telle que nous pouvons parler d’une nouvelle façon de voyager avec Costa. Nous voulons que ceux qui partent en vacances avec nous vivent des expériences uniques et enrichissantes, à travers une découverte plus authentique et plus profonde des destinations” – affirme Mario Zanetti, Directeur général de Costa Croisières. “C’est pourquoi nous avons repensé nos itinéraires en prévoyant de longues escales, en créant un nouveau restaurant où vous pourrez déguster trois menus différents liés aux destinations et conçus par trois chefs étoilés, en revoyant entièrement notre gamme d’excursions et en renouvelant notre logo. Sans oublier l’une de nos priorités, à savoir le développement durable.”

Les nouveautés en matière de gastronomie

En matière de gastronomie, Costa s’est appuyé sur les compétences de trois grands chefs de renommée internationale : Bruno Barbieri, Hélène Darroze et Ángel León. Ce trio exceptionnel de chefs étoilés est parti en quête de recettes locales authentiques dans les lieux visités par les navires de Costa, puis les a réinterprétées avec son savoir-faire. Pour tirer le meilleur parti de ce parcours gourmand, Costa Croisières propose deux grandes nouveautés pour ses clients : le restaurant Archipelago et le Destination Dish.

Archipelago : un restaurant de chefs étoilés à bord du Costa Smeralda

Le nouveau restaurant Archipelago, disponible sur le Costa Smeralda et bientôt sur d’autres navires de la flotte, propose une expérience gastronomique véritablement unique, avec trois menus au choix, un pour chaque chef.  Les menus sont composés de 5 plats raffinés, conçus comme une évocation de la mer sur laquelle vogue le navire. Le concept et le design du restaurant sont également totalement innovants. Pour créer une ambiance intimiste, Archipelago est composé de tables qui sont autant d’ « îlots » bordés par une structure en cuivre qui accueille des pièces uniques de « bois flotté », des installations faites de bois ramené de la mer.

Conformément à l’engagement et aux valeurs de Costa Croisières, le restaurant Archipelago a été conçu en accordant une attention toute particulière à la question du développement durable. Les menus des chefs ont été élaborés avec soin dans le choix des matières premières, issues principalement de producteurs locaux, et dans leur traitement, pour éviter le gaspillage alimentaire. Ce n’est pas tout. L’ameublement et le concept du restaurant font également du développement durable un élément clé. Le bois flotté qui orne les îlots a été récupéré grâce à l’action des “Gardiens de la Côte”, le programme d’éducation à l’environnement pour la sauvegarde du littoral italien soutenu par la Costa Crociere Foundation. En outre, Costa Croisières reversera une partie des recettes de chaque dîner à l’Archipelago à la Fondation Costa Croisières pour soutenir ses projets environnementaux.

Hélène Darroze

Hélène Darroze : « L’approche durable, le respect des saisons, le respect du terroir, ce sont des éléments qui font désormais complètement partie de mon travail. Avec ma famille, j’ai appris à travailler avec les produits du terroir et les produits de saison. Il n’y avait pas d’autres façons de travailler et aujourd’hui je le fais encore plus qu’avant parce que je pense que nous avons une vraie responsabilité, tout d’abord pour respecter l’équilibre naturel et environnemental, mais aussi parce qu’en tant que chefs, nous devons servir d’exemple aux autres. En ce sens, je pense que Costa partage vraiment ces valeurs avec moi. Avec Archipelago, c’est la première fois que je travaille dans un restaurant avec deux autres chefs et j’ai la chance de travailler avec deux grands chefs internationaux comme Bruno et Ángel qui ont deux cultures très différentes de la mienne, même si nous faisons le même travail et qu’au final nous communiquons le même message : faire vivre aux gens des expériences agréables. Archipelago est un restaurant unique qui combine trois univers et trois cuisines totalement différentes, dans cet espace de liberté que représente le voyage en mer. Je trouve ça formidable”.

La proposition d’Hélène Darroze pour la Méditerranée orientale :

  • Poulpe rôti aux épices grecques, houmous, crème de poivre de piquillo, sauce verte
  • Soupe froide de pois à la menthe, brocciu corse, pétales de prosciutto doux, sarrasin grillé.
  • Joue de bœuf confite aux olives de Kalamata, tomates séchées, filangé de citron salé, polenta croustillante au parmesan et sa propre sauce.
  • Homard bleu cuit à basse température au beurre de crustacés, bonbons de gnocchi de pommes de terre et de chicorée, citrons confits à la marocaine, beurre blanc au poivre du Timut
  • Feuilles de pâte phyllo croustillantes au beurre de café, mousse au chocolat parfumée à la coriandre, praliné aux amandes

Pour la Méditerranée occidentale, Bruno Barbieri a imaginé le menu suivant :

  • Courgette à la scapece à l’ail et à la menthe, beignets de Saint-Jacques et sauce aïoli.
  • Graminia al torchio avec aubergines braisées, huile d’origan, friture de saucisses, poudre de pecorino et œufs râpés
  • Salade de homard aux pêches acidulées, oignon de Tropea, pancotto, huile aux herbes et petits légumes au vinaigre de framboise
  • Côtelettes d’agneau au parfum de barbecue, sauce rôtie, petits légumes de vichy et truffe noire
  • Ristretto de lait au caramel dans une sauce presque brûlée, salade de framboises, menthe et balsamique

Qui dit compagnie italienne et escales italiennes, dit… on teste le menu de Bruno Barbieri. Les plats sont beaux et bons, un délice aux saveurs raffinées.

Toujours pour la Méditerranée occidentale, Ángel León a élaboré le menu suivant :

  • Pain soufflé au plancton, beurre au plancton et notre jambon marin
  • Crème sertie d’oursins, bourgeons d’oursins assaisonnés, hollandaise de plancton et crème fraîche aux agrumes.
  • Raviolis de calamars fourrés au ragoût de calamar, bouillon de ragoût de calamar et pomme de terre
  • Riz crémeux de seiche, plancton hydraté et riz soufflé
  • Crème fouettée au biscuit, mousse de lait frais et cacao

Le Destination Dish, un plat de grand chef inspiré par les escales au menu pour tous les passagers

Les Destination Dishes sont des plats créés par les trois chefs, qui interprètent les traditions et les saveurs du lieu que les passagers visiteront le jour suivant. Ils sont disponibles dans les restaurants principaux de tous les navires Costa et sont inclus dans le prix de la croisière. Cette nouveauté était attendue tant il est agréable de pouvoir découvrir les saveurs locales lors de voyages. Là, avec en plus la touche des chefs étoilés, c’est vraiment la carte du raffinement qui est jouée par Costa. Une réussite !

Les desserts avant-gardistes de Riccardo Bellaera

Riccardo Bellaera

Le Chef patissier Riccardo Bellaera a été choisi par Iginio Massari parmi les 20 spécialistes d’avant-garde en pâtisserie internationale. Dans la recette de sa vie et de ses passions, on retrouve la Sicile, l’heureuse rencontre avec un maître, la créativité, la passion qui marie les études, le savoir-faire et l’envie de ne jamais s’arrêter.

« Pour notre nouvelle ligne de desserts, nous n’utilisons que des matières premières de provenance italienne. Les desserts sont présentés de manière créative, mais l’objectif est toujours d’atteindre un équilibre parfait entre la partie croquante, la moelleuse et la partie acide. En goûtant un dessert, nous devons immédiatement sentir tout ce qu’il contient, tous les goûts doivent être en harmonie. »

Parmi les desserts que j’ai pu déguster : Arabica, Smeraldo ou encore Choco-Mango. Sous une coque de chocolat croquante et entourée d’une décoration aux touches fruitées, on trouve une crème raffinée. Des desserts à la carte du menu des restaurants principaux qu’il faut absolument goûter.

De nouvelles excursions inédites

En matière d’excursions, la compagnie a repensé son offre pour explorer des trésors cachés, peu fréquentés que seuls les habitants de la région connaissent bien : petits villages, plages moins touristiques et tous ces endroits inattendus hors des circuits traditionnels. De plus, les itinéraires de la flotte ont été conçus pour proposer des escales les plus longues, en offrant aux passagers une journée entière pour découvrir chaque destination et profiter au maximum de la croisière. Les excursions deviennent ainsi de véritables expériences au cœur de chaque lieu, pour apprécier les traditions, les saveurs et les couleurs les plus authentiques.

J’ai testé l’excursion Super Barcelona pour visiter Barcelone comme un Barcelonais

C’est une visite comme la ferait un Barcelonais qui cherche à en savoir plus sur le patrimoine tant architectural que gastronomique qui m’a été proposée. Le tout avec un petit groupe d’une quinzaine de personnes, un guide intarissable sur la destination, Julio, et surtout sur un site qui n’est pas surfréquenté par les touristes.

Nous quittons le port en autocar et nous nous dirigeons vers le quartier de l’Eixample, où nous commençons notre excursion par la visite d’un extraordinaire site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO : l’Hôpital de la Santa Creu i Sant Pau, un complexe de bâtiments majestueux reliés par des passages souterrains et de beaux jardins contenant de nombreuses sculptures aux détails symboliques. C’est l’une des merveilles les plus insolites et les moins connues de Barcelone, l’œuvre de l’architecte Domènech i Montaner.

Le site est monumental, c’est impressionnant et magnifique de s’imaginer une architecture pareille pour un hôpital. Bien sûr il n’est plus en service aujourd’hui et sa visite loin des sites les plus touristiques est vraiment très agréable. On se sent tellement privilégié d’avoir l’opportunité de découvrir un endroit tel que celui-ci.

Nous continuons jusqu’à la Sagrada Familia, dont nous admirons les façades, les portails et les tours depuis l’extérieur. L’ampleur du projet et son style distinctif ont fait de l’œuvre inachevée de Gaudi la plus emblématique de la ville. Après une pause dans un bar pour prendre un rafraîchissement, nous rejoignons la Casa Mia pour un arrêt photo à pied.

Nous reprenons le car pour rejoindre le restaurant où nous allons déjeuner. Patròn est un restaurant typique à la décoration maritime qui vous transporte comme si vous étiez sur un vieux navire. Dans de petites alcôves qui ressemblent à des cabines, on trouve de petites salles de restauration privatives. Nous y dégustons des spécialités de la cuisine ibérique. Parmi les tapas servies en assiettes individuelles : patatas bravas, ensaladilla rusa, croquetas, buñuelos, pulpo… et en dessert une délicieuse crème catalane. Ici il est de coutume de grignoter et partager à l’espagnol. On dit « para compartir ». C’est l’occasion idéale pour tester avec délice les saveurs locales. C’est vraiment un grand changement et c’est très appréciable et ce d’autant que la qualité est au rendez-vous.

Notre prochaine destination : la Casa Vicens, la première œuvre majeure commandée à Gaudí. Déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005, le bâtiment moderniste harmonise des éléments gothiques, méditerranéens et islamiques, exprimant le style immature mais déjà unique de l’artiste, qui recherchait « un gothique plein de lumière, utilisant la couleur ; un gothique mi-marin, mi-continental ».

Cette excursion d’une journée était vraiment riche et exceptionnelle. Les sites sont vraiment des perles pour découvrir la ville autrement que dans les excursions classiques.

Autres exemples de nouvelles excursions Costa

  • Barcelone : Une journée entière dans l’univers de Salvador Dali, au départ de Barcelone, pour visiter le musée consacré à l’artiste, suivie d’une visite de sa maison dans la baie de Port Lligat Bay, réservée à de petits groupes. Puis temps libre à Cadàques, un endroit idéal pour déguster d’excellents poissons et de nombreuses spécialités catalanes.
  • Marseille : une expérience exclusive en petits groupes à Aix-en-Provence pour découvrir les lieux qui ont inspiré les peintures de Paul Cézanne, une découverte de sites insolites qui retrace la vie de l’artiste en présence d’un photographe qui mènera les visiteurs le long des mystérieux « C » dorés sur les trottoirs, puis vers la montagne Saint-Victoire, si chère au peintre.
  • Dubaï : les souks de l’or et celui des épices, l’ascension de la Burj Khalifa, le spectacle des jets d’eau au pied de la tour qui atteignent une hauteur équivalente à un immeuble de 50 étages, et le Mall of the Emirates, un centre commercial doté d’une piste de ski longue de 400 mètres. Tout cela en un jour et demi. Autre possibilité, toujours à Dubaï, un « voyage dans le voyage », pour visiter l’Expo 2020, la première exposition universelle organisée au Moyen-Orient. Une expérience artistique et culturelle riche en saveurs et traditions du monde entier, avec 192 pavillons, des spectacles en plein air et des attractions incroyables. Parmi les curiosités à ne pas manquer, le pavillon italien, dont Costa Croisières est l’un des sponsors.
  • Cagliari : une journée entière à la plage de Tuerredda, entre Capo Spartivento et Capo Malfatano. Au menu : sable blanc, eau turquoise et kiosques offrant tout le confort nécessaire.
  • Ibiza : une visite du meilleur de Formentera en deux étapes : la baie d’Es Pujols et la plage de Mitjorn.
  • Santorin : navigation en catamaran autour de l’île de Santorin pour admirer les couleurs incroyables de la mer aux sources chaudes de Palea Kameni. Les passagers pourront également faire de la plongée libre sous le château d’Agios Nikolaos à Oia pour observer la faune marine et profiter d’une collation de souvlaki, le kebab grec.
  • Stavanger : journée de trekking en Norvège pour découvrir Preikestolen, la vertigineuse « chaire de roche » qui tombe à pic dans le Lysefjord, à 604 mètres audessus du niveau de la mer.
  • Saint-Pétersbourg : deux jours complets avec un guide spécialisé dans l’histoire russe pour découvrir les splendeurs artistiques et historiques avec notamment le palais de Catherine, un déjeuner typiquement russe, l’Ermitage, le palais de Peterhof.

Et bien plus encore !

De nouveaux divertissements plus dynamiques

Pour compléter toutes ses nouveautés, Costa annonce également du changement en matière de divertissement. Au programme des spectacles avec des artistes complets qui transmettront de l’émotion mais aussi des sensations fortes et de l’humour.

Sur quels paquebots retrouver la nouvelle offre Costa ?

Les nouveautés Costa vont s’étendre petit à petit sur la flotte des navires de la compagnie. Elles sont d’ailleurs déjà disponibles sur les paquebots actuellement en service : le Costa Smeralda et le Costa Firenze, qui proposent des croisières d’une semaine en Méditerranée occidentale ; le Costa Luminosa et le Costa Deliziosa, qui proposent des croisières d’une semaine en Méditerranée orientale ; et le Costa Diadema, qui effectue des croisières de 10 jours en Espagne et au Portugal.

Des navires pionniers en matière d’innovations durables

Les grandes nouveautés Costa seront proposées à bord de navires pionniers en matière d’innovations durables. Par exemple, le Costa Smeralda, qui sera rejoint à partir de mars 2022 par son navire-jumeau, le Costa Toscana, fonctionne au GNL (gaz naturel liquéfié), la technologie qui garantit les meilleures performances environnementales dans le secteur maritime.

Dans la ligne du « Manifeste pour un tourisme de valeur, durable et inclusif« , l’engagement de Costa Croisières à se développer avec les communautés locales figure en bonne place et la nouvelle offre d’excursions proposée par la compagnie a d’ailleurs été conçue précisément pour mettre en valeur les atouts spécifiques de chaque destination. Le restaurant Archipelago intègre également la dimension du développement durable. Les menus des chefs sont élaborés en accordant une grande attention au choix des matières premières, provenant principalement de producteurs locaux, et à leur traitement, dans le but d’éviter le gaspillage alimentaire. Et ce n’est pas tout. Le bois flotté qui sert à meubler les îlots du restaurant a été récupéré grâce aux “Gardiens de la Côte”, le programme d’éducation à l’environnement pour la sauvegarde du littoral italien soutenu par la Fondation Costa Croisières. La compagnie reversera d’ailleurs une partie des recettes de chaque dîner à l’Archipelago à la Fondation Costa Croisières pour soutenir ses projets environnementaux et sociaux.

Le développement durable s’étend désormais au-delà du navire. En effet, les nouvelles excursions proposées sont l’occasion de découvrir des sites exceptionnels, hors des sentiers battus, moins fréquentés par les touristes alors qu’ils sont pourtant des trésors pour les locaux. Ces nouvelles découvertes patrimoniales contribuent également à désengorger les grandes villes du tourisme de masse en disséminant le voyageur en petits groupes vers des trésors qui en valent vraiment la peine.

Costa : nouveau concept de croisières, nouveau logo

Le nouveau « C » réunit deux motifs différents qui représentent : la terre, en jaune dans la partie inférieure du logo, et la mer, en bleu dans la partie supérieure, réunies dans une même expérience grâce aux croisières Costa. Le logo illustre l’idée du voyage comme moyen d’unir et d’intégrer les cultures, et de favoriser une croissance constante grâce à l’enrichissement apporté par des expériences de croisières uniques. La lettre « C » symbolise et résume l’essence même du nouveau Costa, des croisières qui, comme jamais auparavant, soulignent le caractère unique de chaque destination locale, en amenant les passagers au cœur de chaque lieu et en révélant ses traditions authentiques.

Francesco Muglia - Costa Croisieres

Francesco Muglia, vice-président du marketing mondial de Costa Cruises : « Le nouveau positionnement de la marque opère une profonde transformation pour Costa, qui concerne également la manière de communiquer. L’élément le plus flagrant est le nouveau logo. Il ne renonce pas aux valeurs historiques et aux traditions de l’entreprise, mais il se développe de manière contemporaine et innovante ».

L’histoire du « C » emblématique de Costa Croisières

Le « C » bleu a été utilisé pour distinguer la marque depuis les débuts de Costa Croisières en 1948, lorsque la compagnie a décidé de se concentrer sur le transport de passagers sur les routes transatlantiques et que la célèbre « Linea C » a vu le jour. Mais la palette de couleurs est encore plus ancienne, puisqu’elle remonte à la seconde moitié du XIXe siècle : les cheminées jaunes sont inspirées de la couleur de l’huile d’olive, le produit transporté par la compagnie avant qu’elle ne se reconvertisse dans le transport de personnes, tandis que le « C » bleu rappelle la couleur de la mer.

Anna C - Andrea C - Franca C - Linea C - 1955 - Costa Croisieres
1955

Sur la cheminée du premier navire de la flotte, l' »Anna C », parti de Gênes le 31 mars 1948, le « C » était entouré de deux guillemets. Le logo figurait également sur les premières brochures et affiches publicitaires des services de ligne entre l’Europe et l’Amérique. Depuis lors, les éléments graphiques utilisés dans le logo ont évolué pour refléter les différentes phases de l’histoire de l’entreprise, mais le motif central – le « C » – n’a jamais été abandonné. Le premier changement intervient en 1958, lorsque le profil du « Federico C » est ajouté au logo. Le choix de ce navire n’est pas fortuit : lancé au chantier naval de Sestri Ponente à Gênes le 31 mars 1957, le « Federico C » est le premier navire conçu et construit spécialement pour Costa. Pionnier pour l’époque, ce navire marque l’avènement du « style Costa ».

En 1980, la marque apparaît dans un double cadre bleu, aux angles adoucis pour conserver l’impression de rondeur ; un drapeau jaune est ajouté pour souligner le profil du navire blanc et faire ressortir le mot « Crociere » (Croisières), utilisé pour la première fois dans le logo, confirmant ainsi que la compagnie a complètement abandonné ses services de ligne et se concentre désormais sur les croisières.

Costa Mediterranea - Cheminée

“Costa Crociere S.p.A.” a été officiellement lancée en 1986, mais ce n’est qu’en 1994, lors de la modernisation et de l’expansion de la compagnie, que Piero De Macchi a procédé à une refonte complète du logo : les guillemets et le cadre ont disparu et la lettre bleue « C » est apparue sur l’une des trois cheminées jaunes, caractéristiques des tout nouveaux navires qui avaient rejoint la flotte.

En 1999, Costa a entrepris une réanalyse de l’ensemble de son identité d’entreprise et une révision en profondeur : le logo avait besoin de retrouver dynamisme et modernité pour refléter les changements majeurs et l’importante croissance internationale que l’entreprise connaissait à l’époque. C’est ainsi qu’est née la dernière version de la marque, dans laquelle les cheminées stylisées sont enlacées par la lettre « C » et où le nouveau logo « Costa » frappe par son dynamisme et son animation, tout en étant fort et reconnaissable, et parfaitement adapté aux marchés du monde entier.

L’équipe dirigeante de Costa Crociere sur le pont

Pour présenter toutes ces nouveautés Costa, la direction de Costa Crociere et les équipes de différents pays étaient sur le pont. Le 3 octobre 2021, un événement spécial s’est tenu entre Marseille et Barcelone à bord du Costa Smeralda. Une occasion unique pour les agents de voyages présents à bord de découvrir concrètement la nouvelle façon de voyager avec Costa et que les passagers ont également pu expérimenter.

Pour en savoir plus sur les nouveautés proposées, Escale Croisière a interrogé Raffaele D’Ambrosio, Directeur Général France & Vice-Président de Costa Croisières

Avec toutes ces nouveautés, les passagers vont pouvoir voyager autrement. Si la compagnie propose toute l’année des itinéraires parfois déjà connus de ses fidèles clients, avec le nouveau programme d’excursions, ceux qui le souhaitent pourront visiter les grands classiques de la destination et ceux qui les connaissent déjà pourront découvrir des trésors méconnus. Ils pourront également explorer la destination autrement avec des spécialistes : vulcanologues, œnologues, biologistes marins, photographes, archéologues… Pour en avoir fait l’expérience, c’est vraiment l’occasion de faire une croisière différente.

Pour ce qui est de la restauration, la dégustation de plats inspirés par les destinations, réinterprétés par de grands chefs que ce soit au menu des restaurants principaux du navire ou à l’occasion d’un dîner dans le restaurant de spécialité Archipelago est vraiment un plus.

Avec ces changements Costa a pris un nouveau virage plus qualitatif qui permettra aux habitués de voyager différemment et aux nouveaux croisiéristes de découvrir une croisière qui explore les destinations. Tous ne pourront qu’apprécier la dimension durable de la compagnie qui continue de se développer avec des navires plus respectueux de l’environnement pour découvrir les destinations de manière inédites.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION 

Costa Smeralda

Costa Smeralda - Savone

Commandé il y a 5 ans par Costa Croisières aux chantiers Meyer Turku en Finlande, le Costa Smeralda redessine les contours de l’univers des croisières, en définissant de nouveaux standards pour l’ensemble du secteur. Il s’agit du premier navire de la marque – et le deuxième du Groupe après AIDAnova lancé début 2019 – à être alimenté au gaz naturel liquéfié (GNL), le combustible fossile le plus « propre » du monde. Il sera suivi en 2021 par le navire jumeau du Costa Smeralda baptisé Costa Toscana construit dans le même chantier.

Avec une jauge brute de plus de 180 000 tonneaux, le Costa Smeralda dispose de 2612 cabines, dont la majorité avec balcons. Le paquebot a débuté son programme de croisières inaugurales le samedi 21 décembre 2019 à Savone en Italie.

Focus sur quelques nouveautés à bord du Costa Smeralda

Beach Club

C’est au Beach club que se trouve la piscine centrale. Costa Croisière a décoré cet espace comme une véritable station balnéaire avec une piscine à d’eau de mer. Installée sous un dôme transparent, la piscine peut être utilisée en toute saison.

Piazza di Spagna

Cet espace est idéal pour les bains de soleil. Elle est également utilisée pour des animations telles que des jeux ou des fêtes. Un mur géant en LED offre aux passagers une manière originale de se divertir tout en peaufinant leur bronzage.

Piscine Caracalla

Passeggiata Volare

Avec ses 65 mètres de haut, soit le point le plus élevé du navire, la promenade Passeggiata Volare offre une vue panoramique spectaculaire.

Cabines avec jardin d’hiver et terrasse

Le Costa Smeralda compte au total 2 612 cabines, dont 28 suites, 106 cabines avec jardin d’hiver et terrasse, 1 522 cabines avec balcons, 168 cabines extérieures et 788 chambres intérieures. Le design des chambres du Costa Smeralda est réalisé par le studio d’architecture milanais Dordoni Architetti.

Costa Smeralda - Cabine

Colosseo

C’est au cœur du navire que se trouve le Colosseo. Ce lieu s’anime durant les représentations des artistes qui s’y produisent.  Pendant la journée, les murs de LED diffusent des présentations et des vidéos sur les activités à faire à bord et les excursions. Le divertissement est toujours au cœur de la nouvelle approche digitale avec le nouveau concept du Virtual Band : des concerts virtuels qui prennent une dimension unique en son genre.

Costa Smeralda - Colosseo

Costa Design Museum (CoDe)

Le Costa Smeralda est dédié à l’Italie et à tous les aspects qui font que ce pays est apprécié et admiré dans le monde entier. Et le design est incontestablement l’un de ces aspects. Ce musée en mer, d’une superficie de 400 m2 présente le meilleur du design italien en matière de mode, transports ou encore au cinéma.

Restaurant LAB : apprendre à cuisiner de manière durable

L’engagement de Costa vise à mettre en avant la valeur de la nourriture. Une alimentation responsable se manifeste sur le Costa Smeralda par la création d’un espace dédié à l’éducation et au divertissement.

Conçu en collaboration avec l’Université des Sciences gastronomiques, le restaurant LAB, compte 24 postes de cuisine et 48 couverts au total. Il permet aux passagers d’exprimer leur créativité culinaire sous la supervision des chefs à bord. En plus d’apprendre des astuces et des techniques culinaires, les passagers peuvent tester leurs connaissances en matière d’alimentation éco-responsable, en apprenant à faire attention à la qualité des aliments et à minimiser le gaspillage pendant la préparation, tout cela dans un environnement propice au partage.

Le restaurant et bar : Il Bacaro

Ce bar, qui offre également un service de restauration, propose aux passagers des cicchetti, hors-d’œuvre vénitiens, accompagnés d’une excellente sélection de vins. Ce lieu propose du poisson, de la viande, ainsi que des plats végétariens pour des en-cas, apéritifs et dîners savoureux.

Restaurant Il Rugantino

C’est l’un 4 restaurants principaux. 500 recettes traditionnelles issues de 18 régions y sont proposées chaque jour dans une ambiance bistrot conviviale.

Restaurant – Buffet La Sagra dei Sapori

Au restaurant La Sagra dei Sapori, le deuxième restaurant buffet à bord, les passagers peuvent chaque jour faire leur choix parmi des plats divers et variés. Le restaurant est divisé en quatre zones selon le type de plat offert : viandes, pâtes, fruits de mer, plats végétariens.

Restaurant Teppanyaki

Costa Smeralda - Restaurant Teppanyaki

Il est idéal pour une soirée qui sort de l’ordinaire. Tout en admirant son cadre au style oriental chaleureux, les passagers peuvent déguster des spécialités japonaises fraîchement préparées juste sous leurs yeux par de grands chefs.

La pizzeria Pummid’oro

C’est le choix idéal pour une soirée décontractée. On y déguste des pizzas 100 % made in Italy. Les pizzaiolos y préparent d’excellentes pizzas cuites au feu de bois, 24 h/24.

Restaurants Bellavista et Panorama

Le restaurant Bellavista est réservé aux membres du Costa Club Perla Diamante et et le restaurant Panorama aux passagers qui séjournent en suite.

Restaurant buffet Tutti a Tavola

Ce restaurant est entièrement dédié aux familles avec des enfants de 3 à 6 ans. On y propoe dec des aliments sains, à haute valeur nutritionnelle et durables, pour des menus spécialement conçus pour les enfants. Chaque repas est accompagné de divertissements, les enfants peuvent ainsi profiter de la zone toute proche qui leur est dédiée, tandis que les parents se relaxent sur une terrasse avec une magnifique vue sur mer. Une sélection de plats est également destinée aux adultes.

Gelateria Amarillo

On y déguste des spécialités de thé, café, chocolat chaud ou froid et on y trouve également 18 parfums de glaces signés Agrimontana.

Costa Smeralda - Glacier - Gelateria

Bar Ferrari Spazio Bollicine

Situé sur la terrasse du Colosseo (pont 7), ce bar à thème a été conçu par Ferrari Trento. On y trouve l’ensemble de la gamme prestigieuse des vins pétillants Ferrari.

Costa Smeralda - Bar Ferrari

Bar Campari

Le Campari Bar est situé sur la terrasse du Colosseo. Ce bar à thème propose un large choix de cocktails originaux : Negroni, Americano, Boulevardier, Ginger Mojito, Campari Tonic et bien d’autres.

Costa Smeralda - Bar Campari

Gran Bar Mastroianni

C’est un lieu où les mélomanes peuvent se relaxer en écoutant différents genres musicaux tout en prenant un verre. C’est aussi la principale piste de danse du navire, où les passagers peuvent se divertir sur des rythmes variés.

Costa Smeralda - Gran Bar Mastroianni

Club de jazz Quelli della Notte

Costa Smeralda - Jazz Club Quelli della Notte

Piazza Trastevere

La Piazza Trastevere est le lieu où sont réunies trois expériences à bord : shopping, gastronomie et divertissement. En effet, cette zone est la scène d’activités interactives organisées par l’équipe d’animation ainsi que par des acrobates pour des flash mobs et des performances artistiques et musicales. 

Costa Smeralda - Trastevere

Spa Solemio

L’espace bien-être dispose d’un salon de beauté, sauna, hammam, piscine de balnéothérapie, de 16 salles de soins et massages ainsi que d’une grotte de sel pour l’halothérapie et d’une grotte de neige.

Costa Smeralda - Spa ThalassoAuthentique hommage à l’Italie, le Costa Smeralda propose une nouvelle expérience de voyage. Il puise son inspiration dans le style, l’hospitalité et la convivialité de l’Italie, le « Bel Paese ». Le paquebot propose une nouvelle approche pour offrir une expérience inédite de la croisière, et surtout un véritable hommage à l’Italie, avec une collaboration exceptionnelle avec le designer de renom Adam D.Tihany.

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – Photos ©Costa Croisières

Costa Smeralda

Costa Smeralda Italie

23 mai 2019 – Costa Smeralda reçoit sa peinture de coque aux couleurs de l’Italie

15 mars 2019 – Après l’étape de la pose de la cheminée sur le Costa Smeralda il y a quelques jours, c’est aujourd’hui qu’a eu lieu la cérémonie de mise à flot du paquebot aux chantiers Meyer de Turku en Finlande. La mise en service du futur fleuron de Costa Croisières est prévue pour octobre 2019.

« Nous célébrons ce moment symbolique pour notre navire avec un grand enthousiasme », a confié Neil Palomba, président de Costa Croisières. « Le Costa Smeralda représente une innovation majeure pour le marché international et une étape fondamentale en faveur de l’établissement de nouvelles normes pour le secteur dans son ensemble. Le Groupe Costa est leader du marché en Europe et en Chine et nous continuons à faire du tourisme durable un élément clé de notre leadership. » 

« La conception et la construction du Costa Smeralda avec nos collègues de Costa Croisières a été une expérience passionnante. Je pense que le Smeralda sera un navire résolument unique et innovant, en termes d’ingénierie comme de conception et je suis convaincu que les passagers apprécieront les attractions offertes à bord. Pour nous constructeurs, la mise à flot d’un navire est toujours un moment spécial car le navire sera désormais dans son élément au quai d’armement où nous débuterons la phase de finalisation de sa construction »,a déclaré Jan Meyer, PDG de Meyer Turku.

Mise à flot Costa Smeralda - Neil PalombaNeil Palomba a ajouté : « Je suis particulièrement fier du Costa Smeralda, car il sera unique en termes de conception innovante et de services à bord. Il rendra hommage à l’Italie et à tous les aspects qui font que ce pays est aimé et admiré dans le monde entier. Il a été conçu avec passion et souci du détail afin de tenir la promesse de notre marque qui est d’offrir à nos passagers un séjour inoubliable. Nous sommes impatients de pouvoir inspirer et accueillir de nouveaux passagers et amateurs de croisières dans le monde passionnant et immersif de cette nouvelle génération de navires de croisières. » 

La construction du Costa Smeralda en chiffres

  • 350 millions de litres d’eau pour remplir la cale sèche en 8 à 10 heures
  • 26 000 composants (vannes, moteurs, boîtiers de connexion, portes…)
  • 3 000 km de câbles
  • 190 000 plaques en acier
  • 240 000 profils en acier
  • 320 km de tuyaux
  • 60 000 pièces d’armement préfabriquées (tuyaux, conduites de climatisation, modules)
  • Plus de 14 000 dessins 

Le Costa Smeralda, un authentique hommage à l’Italie

Costa Smeralda Italie

Le Costa Smeralda comptera plus de 2 600 cabines. A bord c’est une fois de plus le meilleur de l’Italie qui sera à l’honneur. Le nom du navire a été choisi pour évoquer l’une des plus belles destinations touristiques de la Sardaigne, la Costa Smeralda ou « Côte d’Émeraude ». De plus, les ponts et les espaces publics reprennent l’appellation des célèbres lieux et places d’Italie. De Palermo (pont 4) à Trieste (pont 20), le Costa Smeralda emmènera les passagers dans une véritable visite de l’Italie, avec de nombreux espaces dédiés aux divertissements, aux saveurs et aux festivités.

Le navire disposera 11 restaurants, 19 bars et un spa d’exception doté de 16 salles de soins, un parc aquatique avec toboggans, quatre piscines et un espace entièrement dédié aux enfants. Le Costa Smeralda aura également son propre musée, le Costa Design Museum ou « CoDe », rendant hommage à l’excellence du design italien.  

En savoir plus, cliquez ici

Un navire respectueux de l’environnement

Le Costa Smeralda sera le premier navire de Costa propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), le combustible fossile le plus propre au monde. Véritable avancée en matière environnementale, il améliorera la qualité de l’air en évitant presque entièrement l’émission de particules fines et d’oxydes de soufre en mer comme à quai. Il réduira en outre considérablement les émissions d’oxydes d’azote et de dioxyde de carbone. Le Costa Smeralda et son navire jumeau, dont le lancement est prévu en 2021, contribueront à la réalisation des objectifs ambitieux de développement durable fixés par Costa et Carnival Corporation comme la réduction de l’empreinte carbone de 25% d’ici 2020.  

Les premières croisières du Costa Smeralda

Itinéraire Costa SmeraldaLe Costa Smeralda fera ses débuts le 21 octobre 2019 avec une croisière 15 jours, qui reliera Hambourg à Savone. Cet itinéraire comprend des escales de deux jours dans certaines villes européennes au patrimoine historique et culturel reconnu comme Hambourg, Rotterdam, Lisbonne, Barcelone et Marseille. 

Le baptême du Costa Smeralda sera célébré en grande pompe à Savone le 3 novembre 2019.

Costa Smeralda - Baptême

La croisière inaugurale de six jours partira de Savone le 4 novembre 2019 en mettant le cap vers Barcelone, Marseille et Civitavecchia (Rome). Le Costa Smeralda poursuivra alors sa route à la découverte de la Méditerranée occidentale jusqu’en avril 2021, avec des croisières d’une semaine incluant Savone, Marseille, Barcelone, Palma de Majorque, Civitavecchia/Rome et La Spezia. 

Les croisières à bord du Costa Smeralda sont d’ores et déjà disponibles à la réservation. 

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION – Photos/vidéo ©Costa Croisières

Le Costa Smeralda se révèle

Costa Smeralda

C’est à l’occasion de la 25e édition des « Lauréats de la Mer » que Costa Croisières a présenté, sous forme de réalité virtuelle innovante, un aperçu du Costa Smeralda, son nouveau navire amiral, actuellement en cours de construction sur le chantier naval de Turku, en Finlande. La compagnie a réservé la primeur de la découverte de ce nouveau paquebot aux agents voyages et à quelques privilégiés.

Le Costa Smeralda, un hommage à l’Italie

Le Costa Smeralda sera un authentique hommage à l’Italie et proposera une expérience de voyage unique, puisant son inspiration dans le style, l’hospitalité et la convivialité du « Belpaese ». 

Le navire amiral de Costa Croisières sera à la pointe en matière de respect de l’environnement. En effet, ce navire de croisière sera le premier sur le marché international à être alimenté, à la fois au port et en mer, au gaz naturel liquéfié (GNL), l’énergie fossile la plus propre au monde.

Le Costa Smeralda sera un hommage à l’Italie et à tous les aspects qui font que ce pays est aimé et admiré dans le monde entier. Cet hommage commence par le nom du navire. Il rappelle l’une des plus belles destinations touristiques de la Sardaigne (la Costa Smeralda ou « Côte d’Émeraude »). De plus, les ponts et les espaces publics reprennent les célèbres lieux et places d’Italie. De Palermo (pont 4) à Trieste (pont 20), le Costa Smeralda emmènera les passagers dans une véritable visite de l’Italie, avec beaucoup d’espaces dédiés aux divertissements, aux saveurs et aux festivités.

Costa Smeralda

Visite virtuelle du Costa Smeralda

Costa Smeralda - Visite virtuellePeu d’images du futur navire sont disponibles à ce jour, il va donc falloir faire preuve de patience pour découvrir plus en avant la nouvelle atmosphère de ce paquebot innovant. Voici quelques images qui reprennent ce qu’ont pu voir les privilégiés qui ont visité le navire avec des lunettes de réalité virtuelle.

Costa Smeralda_Piazza di Spagna

Au cœur du paquebot, le Colosseo 

Le « cœur » du nouveau navire sera le Colosseo, un espace à trois niveaux situé au centre du Costa Smeralda, où seront présentés les meilleurs spectacles. Les écrans lumineux placés sur les murs et au niveau du dôme raconteront une nouvelle histoire dans chaque port et à toute heure de la journée, de l’aube au crépuscule. La place sera entourée des principaux bars lounge thématiques, où les passagers pourront déguster un verre de vin pétillant Ferrari ou un Campari tout en admirant la mer depuis les baies vitrées.

Costa Smeralda - Intérieur

Piazza di Spagna et Trastevere, des places pour se détente au soleil

La Piazza di Spagna, d’autre part, sera un grand escalier sur trois ponts donnant sur l’arrière. Ce sera l’endroit idéal pour divertir les passagers, quel que soit leur âge, avec un balcon à ciel ouvert sur le pont supérieur et un plancher de verre qui vous donnera l’impression de marcher sur l’eau.

Costa Smeralda_Piazza di Spagna

Costa Smeralda_Piazza di Spagna

À l’avant du navire, le Trastevere sera une autre « piazza » où les passagers pourront se détendre, bavarder et profiter de bars comme le Il Bacaro au style vénitien, du glacier Gelateria Amarillo, de boutiques et de divertissements musicaux, le tout au même endroit. Avec ses 65 mètres de haut, soit le point le plus élevé du navire, la promenade Passeggiata Volare offrira également une vue panoramique spectaculaire.

Un musée du design, le CoDe – Costa Design Museum

Le nouveau navire amiral de Costa Croisières proposera beaucoup d’autres surprises et de nouveautés qui le distingueront des autres navires de la flotte, à commencer par son propre musée à bord : le CoDe – Costa Design Museum dont le conservateur en chef sera Matteo Vercelloni. D’une superficie de 400 m2, ce musée sera dédié à l’excellence du design italien et exposera les grands noms qui ont contribué à la construction du navire et à son succès.

Adam D. Tihany présente le CoDe – Costa Design Museum lors des 25e Lauréat de la Mer

Les 11 restaurants et les bars du Costa Smeralda

Le navire ne sera pas seulement un régal pour les yeux. Ce sera également un pur plaisir pour les papilles : Le Costa Smeralda comptera onze restaurants, notamment le Teppanyaki, la Pummid’Oro Pizzeria, le restaurant familial Tutti a tavola, ainsi que le Laboratorio del Gusto (Laboratoire du goût), où les passagers pourront eux-mêmes composer et préparer leur repas avant de le déguster. Les passagers auront accès à un grand choix de bars où se détendre et prendre un verre, comme le Ferrari Spumante Spazio Bollicine, le Aperol Spritz Bar sur les ponts extérieurs, l’élégant Campari Bar, et bien d’autres encore. Le Nutella Café vaudra également la peine d’être exploré.

Restaurant buffet – La Sagra dei sapori

Les restaurants de spécialités

Les restaurants principaux

Les bars

Le spa

Bien entendu, le Costa Smeralda ne serait pas complet sans l’un des joyaux de Costa Croisières : le spa, avec un salon de beauté, un hammam, une piscine de balnéothérapie, 16 cabines de soins, ainsi que des cabines de neige, des caves à sel et des salles de relaxation.

Les piscines, solariums et espaces sportifs

Neil Palomba - President de Costa Crociere

Neil Palomba – President de Costa Crociere

Les passagers qui souhaitent se décontracter en prenant le soleil pourront profiter des quatre piscines disponibles à bord : une piscine couverte, deux piscines pour enfants. Comme l’a confirmé Neil Palomba, Président de Costa Crociere, le Costa Smeralda diposera d’un espace réservé à certains passagers avec des installations exclusives.

Sur le pont supérieur du Costa Smeralda, on peut découvrir « La Spiaggia », la plage. Une piscine couverte avec un solarium à l’ambiance douce et chaleureuse. A la poupe, au pont 7 on trouve de confortables salons présentés comme des bulles de détente sur la Terrazza e bar Superba.

Les croisiéristes qui souhaitent garder la forme pendant leurs vacances pourront fréquenter la salle de sport et le terrain multisports avec vue sur la mer. La salle de sport inclura les équipements de Technogym les plus innovants, pour une expérience réellement exclusive et motivante.

Le plaisir ne s’arrête pas là : le navire inclut également un parc aquatique avec ses toboggans, un théâtre, une discothèque, un casino, un bar piano jazz, une salle de jeux et un espace de jeux pour les enfants.

Les cabines du Costa Smeralda

Confortables et élégantes, les cabines respirent également le bon goût et le style italiens. Elles ont été conçues par le studio milanais Dordoni Architetti et leur décoration s’inspire des couleurs et motifs géométriques de la ville dont chaque pont reprend le nom. Les intérieurs sont accueillants et lumineux.

Les nouvelles cabines avec « terrasse sur la mer » sont dotées d’un jardin d’hiver où les passagers peuvent profiter de leur petit-déjeuner, savourer un apéritif ou simplement écouter le doux son des vagues.

Costa Smeralda - Cabine Jardin d'hiver

Le Costa Smeralda comptera au total 2 612 cabines, dont 28 suites, 106 cabines avec terrasse, 1 522 cabines avec balcon, 168 cabines extérieures et 788 cabines intérieures.

Afin de proposer une expérience de design « made in Italy », les meubles, les luminaires, les textiles et les accessoires du Costa Smeralda ont tous été sélectionnés en collaboration avec des entreprises italiennes prestigieuses, parmi lesquelles Molteni&C (sofas et fauteuils), Roda (mobilier de balcon), Flos (lumières décoratives), Dedar et Rubelli (textiles et tissus d’ameublement). Ces marques font partie d’une équipe de quinze fournisseurs italiens renommés, qui incluent des noms tels que Kartell, Poltrona Frau et Alessi.

Baptême du Costa Smeralda

Le Costa Smeralda sera baptisé à Savone le 3 novembre 2019.

Les passagers qui auront réservé la croisière inaugurale du paquebot auront le privilège de vivre la grande cérémonie de baptême, un événement unique pour accueillir le « Bel paese sul mare ». La fête s’annonce avec une marraine internationale exceptionnelle dont le nom n’a pas encore été révélé. Un feu d’artifice dans le ciel de Savone sera tiré pour l’occasion, des expériences gastronomiques spéciales et surprenantes seront également proposées ainsi que de nombreux divertissements.

3 options pour participer au baptême du Costa Smeralda

  • Option n°1 : la croisière Vernissage au départ de Hambourg le 20 octobre. 15 jours de croisières, avec des escales de 2 jours à Hambourg, Rotterdam, Lisbonne, Barcelone et Marseille puis Savone avec le baptême le 3 novembre.
  • Option n°2 : le 4 novembre 2019 débutera la croisière inaugurale de 6 jours en Méditerranée qui débutera par le baptême à Savone puis escales à Barcelone, Marseille, puis Civitavecchia.
  • Option n°3 : la combinaison des deux voyages pour une croisière inoubliable et unique.
Le Costa Smeralda poursuivra son exploration de la Méditerranée occidentale jusqu’en avril 2020 avec des croisières d’une semaine entre Savone, Marseille, Barcelone, Palma de Majorque, Civitavecchia et La Spezia.
ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Le fleuron de Costa Croisière s’appellera Costa Smeralda

Le fleuron de Costa Croisière s’appellera Costa Smeralda

Le nom du futur navire amiral de la flotte de Costa Croisières a été annoncé à l’occasion de la cérémonie de découpe de la première tôle sur le chantier naval Meyer à Turku, en Finlande.  Ce paquebot très attendu, fonctionnera au gaz naturel liquéfié (GNL). Sa livraison est prévue pour octobre 2019.

Cette annonce est le fruit d’un accord de partenariat entre la compagnie italienne et le Costa Smeralda Consortium, chargé du développement et de la promotion de la Costa Smeralda (Côte d’Émeraude, principale zone touristique de Sardaigne), qui est également propriétaire de l’appellation commerciale « Costa Smeralda ».

« Nous avons décidé de donner au nouveau navire amiral de la flotte Costa le nom de l’une des destinations les plus belles et les plus réputées d’Italie. La région de la Costa Smeralda est une destination à la beauté exceptionnelle qui associe toute l’excellence de l’Italie à l’élégance qui a fait sa renommée au fil des ans », a déclaré Neil Palomba, Président de Costa Crociere. « Mais ce n’est pas la seule raison de ce choix. L’engagement du Consortium en faveur du développement durable nous a permis de trouver un terrain d’entente sur de nombreuses questions. C’est donc avec une grande fierté que notre navire, le Costa Smeralda, sera l’ambassadeur non seulement de la beauté de cette destination phare de Sardaigne, mais également de tout ce qu’il y a de plus beau en Italie. »

Au cours de la cérémonie de découpe de la première tôle, Costa a également présenté la nouvelle livrée qu’arboreront prochainement les proues de ses navires. Il s’agira d’une version stylisée du drapeau tricolore italien, qui grâce à sa forme ondoyante, rappellera les drapeaux flottant au vent en mer. Les noms des navires seront également retravaillés pour apparaître dans des caractères plus grands que les noms actuels. « Grâce à la nouvelle livrée, nous cherchons à renforcer l’identité Italienne sur nos navires », ajoute Neil Palomba.

Caractéristiques techniques du Costa Smeralda

  • Construit aux Chantiers Meyer Turku Oy (Finlande)
  • Livraison octobre 2019
  • Baptême le 3 novembre 2019 à Savone
  • 6 554 passagers
  • 1 682 membres d’équipage
  • 63,7% de cabines avec balcon
  • Longueur : 337 m
  • Largeur : 42 m
  • Tonnage : 183 700 tonneaux
  • Vitesse de croisière : 17 nœuds

Costa Smeralda

Costa Smeralda - IntérieurLe Costa Smeralda disposera d’un espace de spectacle central à l’instar de celui que l’on peut voir sur les AIDAprima et AIDAperla. De nombreux effets sur écrans LED sont attendus mais ne sont pas encore révélés.

Design des cabines du Costa Smeralda

Réalisée par le studio d’architecture Dordoni Architetti basé à Milan et sous la direction d’Adam D. Tihany, directeur de création, la décoration du Costa Smeralda s’inspire du thème des navires « le Meilleur de l’Italie ».  L’histoire et la tradition de la marque sera le reflet du raffinement à l’italienne.

À l’intérieur des cabines, la fierté nationale côtoie un style italien sur mesure, pour un voyage unique à travers l’Italie. Pour un « grand voyage » vers les villes italiennes les plus emblématiques, ce sont les villes de Palerme, Capri, Rome, Venise, Florence, Milan et Bellagio seront mises à l’honneur sur les différents ponts du paquebot.

Les salles de bain arborent un style singulier et fantasque, avec des murs rappelant le marbre et une fenêtre pleine hauteur dans la douche, permettra d’augmenter l’impression d’espace dans la cabine et intensifier la luminosité.

Lancement de la construction du Costa Smeralda

13 septembre 2017 – C’est sur le  chantier naval Meyer de Turku, en Finlande qu’a eu lieu la cérémonie de découpe de la première tôle du premier des deux navires de Costa Croisières alimentés au GNL (gaz naturel liquéfié), le combustible fossile le plus propre au monde.

Cérémonie découpe première tôle Costa Smeralda

Le Costa Smeralda sera le premier navire fonctionnant au GNL à être commercialisé sur le marché mondial à destination de nombreux pays tels que l’Italie,  la France, l’Espagne, l’Allemagne et la Suisse.

Le Costa Smeralda – un paquebot plus respectueux de l’environnement

Le Costa Smeralda sera alimenté à la fois au port et en mer, au gaz naturel liquéfié, combustible fossile le plus propre au monde. La consommation de carburant à bord étant la plus grande composante de l’empreinte carbone, l’utilisation de ce carburant va jouer un rôle majeur.

  • Aucune émission de dioxyde de soufre (SOx)
  • Réduction d’environ 25 % des émissions de carbone (CO2)
  • Réduction d’environ 85 % des oxydes d’azote (NOx)
  • Réduction d’environ 95 % des particules

Costa Smeralda

Le GNL sera stocké dans des réservoirs spéciaux à bord des navires et sera utilisé pour produire 100% de l’énergie nécessaire à la navigation et au fonctionnement des services à bord, grâce à des moteurs hybrides à double carburation.

« Ces navires vont renforcer la position de leader du Groupe Costa sur tous les grands marchés d’Europe continentale », a affirmé Michael Thamm, PDG du Groupe Costa et de Carnival Asia. « Le contrat de plusieurs milliards de dollars avec Meyer, qui inclut également la construction de deux nouveaux navires propulsés par GNL pour notre marque allemande AIDA Cruises reflète notre stratégie : proposer en permanence de nouvelles offres de séjour, ainsi que des expériences de croisières inédites à nos passagers. »

« Les deux nouveaux navires de Costa Croisières sont une véritable innovation mondiale et établissent de nouvelles normes pour l’industrie de la croisière dans son ensemble », a ajouté Neil Palomba, président de Costa Croisières. « Ils seront parmi les premiers navires de croisière alimentés en GNL, accélérant ainsi le développement de cette technologie verte, en particulier dans la zone méditerranéenne et seront les premiers navires au monde de ce type ».

Costa Smeralda

ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Commande de 2 paquebots géants au GNL pour Costa Croisières

Costa Croisières lance le projet Excellence et commande 2 paquebots géants au GNL. D’une capacité de 6 600 passagers, la construction est confiée aux chantiers Finlandais Meyer Turku Oy. 

Paquebot Costa Croisières GNL 2019 - 2020

Caractéristiques techniques

  • Livraison prévue 2019 & 2021
  • Chantier de construction : Meyer Turku Oy – Finlande
  • Longueur : 337 mètres
  • Largeur : 42 mètres
  • Tirant d’eau : 8,80 mètres
  • Tonnage : 183 200 tonneaux
  • Nombre de cabines passagers : 2 605
  • Capacité : 6 600 passagers en occupation double
  • Nombre de membre d’équipage (max) : 1 647
  • Ratio de cabines avec balcon : 63,7%
  • Vitesse de croisière : 17 nœuds 

Paquebot Costa Croisières GNL 2019 - 2020

Ces deux navires seront les premiers du secteur des croisières (avec les 2 nouveaux navires précédemment annoncés pour Aida Cruises, la filiale allemande du groupe Costa) à fonctionner au gaz naturel liquéfié (GNL), l’énergie fossile la plus propre au monde : une avancée capitale pour l’environnement.

Paquebot Costa Croisières GNL 2019 - 2020

Cette commande de Costa s’inscrit dans le cadre d’un contrat de plusieurs milliards de dollars avec les deux chantiers navals Meyer à Turku (Finlande) et à Papenbourg (Allemagne), qui prévoit également la construction de deux nouveaux navires pour Aida Cruises. Ce contrat avec Meyer résulte d’un protocole d’accord précédemment annoncé entre Carnival Corporation & plc, la maison-mère du groupe Costa, et les chantiers navals leaders du secteur Meyer Werft, Meyer Turku et Fincantieri S.p.A., pour la construction de neuf navires entre 2019 et 2022.

« Ces navires vont renforcer la position de leader du groupe Costa sur tous les grands marchés d’Europe continentale », a affirmé Michael Thamm, PDG de Costa Crociere. « Ce contrat de plusieurs milliards de dollars avec Meyer reflète notre stratégie : proposer en permanence de nouvelles offres de séjour, ainsi que des expériences de croisières inédites à nos passagers. »

Paquebot Costa Croisières GNL 2019 - 2020

Costa Croisières - Neil Palomba

Neil Palomba, président de Costa Crociere

« Les deux navires Costa sont de véritables innovations pour le secteur. Ils deviendront de nouvelles références pour toute l’industrie, car ils seront les premiers navires écologiques fonctionnant au GNL et proposeront une large gamme d’équipements conviviaux pour les passagers. De plus, ils seront l’expression même du nouveau positionnement de Costa, qui rend hommage au « meilleur de l’Italie » », a expliqué Neil Palomba, président de Costa Crociere. « Cette commande confirme également que la marque Costa poursuit sa croissance et son développement,et continue d’avoir des retombées économiques positives dans les principaux pays où la compagnie opère, y compris en Italie. »

Préfigurant une nouvelle ère dans l’utilisation de carburants renouvelables, les nouveaux navires Costa seront les premiers du secteur des croisières à utiliser du GNL dans un moteur hybride qui alimentera le navire au port aussi bien qu’en mer. Le GNL sera stocké à bord des navires et utilisé pour fournir 100 % de l’énergie en mer, une autre première du secteur pour Costa. L’utilisation du GNL pour faire fonctionner le navire au port et en mer réduira de manière significative les émissions de gaz, contribuant ainsi à la protection de l’environnement et permettant à la compagnie de se rapprocher de ses objectifs ambitieux en matière de développement durable.

« Nous sommes honorés de la confiance accordée par Costa pour la conception et la construction de sa nouvelle génération de navires pour l’Europe. Afin de répondre aux besoins spécifiques de Costa, ces navires seront conçus de manière révolutionnaire, pour garantir des « croisières écologiques » », s’est réjoui Jan Meyer PDG de Meyer Turku Oy. « Nous construisons ces navires avec une équipe solide à Turku et avec le soutien des meilleurs fournisseurs européens notamment. Parmi ces fournisseurs, nous comptons un grand nombre d’entreprises italiennes avec lesquelles nous avons déjà travaillé en Finlande et en Allemagne. Nous souhaitons poursuivre ces partenariats fructueux. »

Cette nouvelle commande représente également une opportunité remarquable pour l’Italie. Selon les prévisions de Costa Crociere, environ 750 membres d’équipage italiens seront engagés à bord de ces deux navires. L’art de vivre à l’italienne sera par ailleurs célébré à bord : ces nouveaux navires seront les ambassadeurs du meilleur de l’Italie, permettant ainsi aux milliers de passagers internationaux de découvrir l’excellence de ce pays en matière d’élégance, d’hospitalité, de divertissement et de spécialités œnologiques et gastronomiques.

Cette nouvelle commande permettra au groupe Costa d’asseoir sa position de leader sur le marché des croisières en Europe continentale, un marché sur lequel, en 2014, cinq passagers sur dix ont navigué à bord d’un navire du groupe Costa.

En savoir plus sur les navires GNL de Costa Croisières

Gaz naturel liquéfié (GNL) :

  • gaz naturel (méthane principalement, CH4) qui a été converti sous forme liquide pour faciliter son stockage et son transport.
  • inodore, incolore, non toxique et non corrosif.

Environnement :

Le GNL est l’une des énergies fossiles les plus respectueuses de l’environnement.
En particulier :

  • il n’émet pas de gaz de type SOx ;
  • les émissions de particules sont proches de zéro (réduite de 95 % à 100 %) ;
  • le taux de NOx peut être réduit de 85 % ;
  • il a le taux d’émissions de CO2 le plus bas par unité d’énergie, en comparaison, un diesel marin est à environ 25 %.

Sécurité :

L’usage du GNL comme carburant marin est régi par le Code international de gestion pour la sécurité applicable aux navires utilisant des gaz ou autres combustibles à faible point éclair (Code IGF). Le Code IGF vise à réduire les risques pour le navire, son équipage et l’environnement compte tenu de la nature des carburants employés. Il présente des dispositions obligatoires pour l’agencement, l’installation, le contrôle et la surveillance des machines, des équipements et des systèmes utilisant des carburants à faible point éclair, dont le GNL.

Le GNL est aussi fiable voire plus que d’autres types de carburant employés communément.

Son bilan de sécurité est excellent :

  • bien qu’il renferme une grande quantité d’énergie, si cette dernière s’échappe en milieu ouvert, elle ne peut être relâchée assez rapidement pour provoquer les surpressions à l’origine d’une explosion.
  • les vapeurs de GNL (méthane) mélangées à l’air ne sont pas explosives dans un milieu non confiné.
  • La température d’auto-inflammation du GNL est très élevée : elle est de 580 °C contre 250 °C pour un diesel.

De plus, l’ensemble des équipages Costa directement impliqués dans la manipulation du gaz et des systèmes de maintenance qui y sont liés disposeront d’une formation sur le GNL et de certifications spécifiques en plus de leur formation de base.

Utilisation et disponibilité :

Le GNL est utilisé depuis 50 ans sur les méthaniers. À présent, la technologie GNL est également disponible pour les moteurs à quatre temps et le procédé est en développement pour les moteurs à deux temps.

Le GNL est désormais une alternative viable au fioul lourd (Heavy Fuel Oil – HFO) et au diesel à usage marin (Marine Gas Oil – MGO) en tant que carburant de propulsion principal. Selon DNV (la plus grande société de classification pour l’industrie maritime), en mars2015, on dénombrait environ 59 navires en opération fonctionnant au GNL. Le rapport montre qu’à l’horizon 2020, le nombre de navires fonctionnant au GNL devrait atteindre 1 000.

Jusqu’à présent, la disponibilité du GNL comme carburant de soute se concentre en Europe du Nord. Étant donné le nombre croissant de navires fonctionnant au GNL, l’Union européenne, par le biais de la Directive 2014/94/EU, a défini un cadre de mesures communes visant à déployer des infrastructures destinées aux carburants alternatifs, qui comprend les points de ravitaillement en GNL, demandant aux États membres de définir leur cadre d’action d’ici à novembre 2016.

Encouragés par cette tendance, de nombreux ports méditerranéens cherchent activement à développer des infrastructures de ravitaillement en GNL dans un futur proche.

Mise en place et technologie :

À bord des nouveaux navires Costa, le GNL sera utilisé pour alimenter un moteur hybride de moyenne vitesse à quatre temps.

Les moteurs hybrides sont en mesure d’utiliser du MGO non seulement en cas d’absence ou d’indisponibilité de GNL, mais aussi pour respecter les normes de sécurité de retour au port, qui requièrent de disposer d’une propulsion et de systèmes d’alimentation entièrement opérationnels.

Le carburant sera stocké dans trois réservoirs de type C, à une pression allant jusqu’à 4 bars, avec un volume cumulé d’environ 3 500 m3.

Les espaces de la salle des machines seront sécurisés : des conduites à double paroi seront utilisées pour transporter les gaz et des valves de contrôle seront disposées dans leurs propres espaces sécurisés.

Coûts :

L’investissement nécessaire à la construction d’un navire propulsé au GNL est plus élevé que celui d’un navire conventionnel. Cependant, si l’on tient compte du coût des systèmes d’épuration des gaz d’échappement nécessaires à la mise en conformité des navires conventionnels avec les nouvelles réglementations environnementales, la différence n’est plus si significative. De plus, à l’heure actuelle, le prix du GNL est nettement plus bas que celui des carburants conventionnels, ce qui encourage ce changement. 

Publié par Corinne Ancion