AIDAprima

AIDAprima

Le paquebot AIDAprima appartient à la compagnie Allemande AIDA filiale du groupe Costa. C’est le 11ème navire de la flotte de AIDA Cruises. C’est aussi le premier paquebot à pouvoir être alimenté au GNL lorsqu’il est à quai afin de réduire significativement les émissions de gaz et de contribuer ainsi à la protection de l’environnement.

AIDAprima

Quelques caractéristiques techniques 

  • Construit aux chantiers Mistubishi Heavy Industries Ltd. de Nagasaki au Japon
  • Date de livraison 14 mars 2016
  • Mise en service le 25 avril 2016
  • Baptême à Hambourg le 7 mai 2016
  • 3 300 passagers
  • 1 643 cabines 
  • 900 membres d’équipage
  • Longueur : 300 m
  • Largeur : 37,6 m
  • Tirant d’eau : 8 m
  • Tonnage : 125 572 tonneaux
  • Vitesse de croisière 22 noeuds
  • 18 ponts réservés aux passagers
  • 12 restaurants
  • 3 snack-bars
  • Piscines intérieures et extérieures
  • Aquapark
  • Parcours d’accrobranche intérieur
  • Jacuzzis
  • Espace bien-être avec salon de beauté
  • Salle de sport
  • Boutiques
  • Bibliothèque, salle de jeux de société
  • Salle de spectacle 
  • Voltage en cabine : 220 volts

AIDAprima - plaque de chantier

Baptême de l’AIDAprima à Hambourg

C’est le samedi 7 mai 2016 qu’a eu lieu le baptême du paquebot AIDAprima à l’occasion de la fête du port de Hambourg. Le navire a été au cœur d’une incroyable parade et a animé l’ensemble des paquebots de la flotte AIDA Cruises que les paquebots soient à Palma de Majorque, Kiel, Oslo, Venise ou Palerme. Tous ont actionné leurs sirènes à l’unisson.

Pour la compagnie, un navire familial devait avoir une marraine à son image. Aussi, c’est la jeune actrice de 13 ans Emma Schweiger qui a été choisie pour baptiser l’AIDAprima en cette journée qui marque aussi le 827e anniversaire du port de Hambourg.

Le paquebot AIDAprima en escale inaugurale au Havre

Mardi 3 mai 2016 : première escale du paquebot AIDAprima dans le port Havrais. Echange de cadeaux entre les autorités Havraises et le Commandant du paquebot Detlef Harms.

Un robot parmi les membres d’équipage

AIDAprima Pepper RobotPour l’anecdote, l’équipage a été renforcé avec le concours des robots Pepper. Des robots qui ont pour mission d’aider et divertir les passagers, tout en améliorant leur confort et leur expérience à bord du navire. Pepper est le premier robot au monde capable de comprendre les émotions humaines et d’analyser les expressions et le ton de la voix pour interagir avec les passagers.  Ces membres d’équipage d’un nouveau genre savent renseigner les croisiéristes et leur faire des recommandations à propos des restaurants ou encore donner des informations sur les événements et les excursions.

Bureau information

Le bureau information du navire n’est pas le point central comme sur la plupart des paquebots. Il n’est pas non plus dans un endroit passant ou à proximité des zones de vie mais se trouve au pont 4 en plein milieu d’un pont inférieur réservé aux cabines.

AIDAprima - réception

Salle de spectacle

La salle de spectacle de 1 800 places est le point central du paquebot. Les shows sont visibles depuis le pont 6 – pont 7 et pont 8. Les spectateurs sont véritablement immergés dans les shows. Des écrans LED sont intégrés aux décors derrière la scène. Au-dessus de la scène on peut voir un globe de 3 mètres de diamètre sur lequel des images se dessinent également en LED. En journée, la sphère reste illuminée et prend la forme de la terre ou de magma en fusion.

Ascenseurs panoramiques et Skywalk

Au pont 15, à 45 mètres au-dessus du niveau de la mer, on trouve deux passerelles de verre qui entourent les ascenseurs panoramiques. Elles offrent une vue imprenable au-dessus du vide et de l’océan. Sujets au vertige s’abstenir 😉

Ponts soleil et espaces de vie

Au pont 15 près des piscines, on trouve de nombreux transats mais aussi des jeux de pont.

Le Pont 8 offre de très beaux espaces sur les latérales du navire. Des cabanes de plages avec vue imprenable sur la mer et des terrasses permettent de profiter de la mer.

Piscines – Aquapark – Accrobranche

Le paquebot AIDAprima dispose de piscines intérieures et extérieures. C’est un navire familiale aussi certains bassins sont réservés aux familles et aux enfants. L’aquapark « four elements » comprend de nombreuses piscines avec jeux pour enfants mais aussi des toboggans. Le site symbolise l’eau, l’air, la terre et le feu. Les animateurs présents prêtent également des jeux de société. Un écran géant diffuse un programme familiale.

Accrobranche – parcours aérien indoor
Cet espace dispose de la première aire de jeux de type accrobranche en espace intérieur disponible sur un paquebot de croisière.

Les toboggans à sensation près de la cheminée du paquebot

Les jacuzzis du Patio deck
Sur le pont 16 on trouve deux jacuzzis avec vue imprenable sur l’océan. Les croisiéristes des suites et des cabines panoramiques y ont un accès exclusif. Depuis ces piscines à débordement, on peut profiter de la même vue que le commandant du navire.

Patinoire l’hiver

Située sur le pont 16, à 40 mètres au dessus des flots, une patinoire de 200 m² est installée pour l’hiver. De nouvelles activités sont alors proposées : show en partenariat avec Holiday on ice, patinage pour les passagers, marché de Noël et vin chaud autour de la patinoire.

Restauration

Weiter welt restaurant
C’est le restaurant buffet en libre-service du paquebot. On peut s’y restaurer à l’intérieur ou à l’extérieur sur l’arrière du navire. La terrasse à la poupe est particulièrement bien agencée avec des bancs, des petites tables mais aussi un système de chauffage au-dessus du bar, comme dans les bistrots. C’est idéal pour en profiter quelle que soit la météo.

AIDAprima - Weiter Welt restaurant

East restaurant
Un restaurant avec buffet en libre-service sur le thème de l’Asie

Brasserie French Kiss
Un bistrot typiquement français qui sert des croissants au petit déjeuner mais aussi de la charcuterie, du fromage et de la pâtisserie française au menu pour le déjeuner ou le dîner.

Discothèque

Bars et salons

Brauhaus
Impossible d’imaginer qu’un paquebot Allemand ne dispose pas d’une brasserie. La Brauhaus (littéralement maison de la bière en Allemand) de l’AIDAprima a une déco typiquement germanique avec de grandes tablées ainsi que de grands alambics pour produire la bière sur place.

MAGNUM pleasure store
Ce petit salon de thé ne propose que des spécialités de la célèbre marque de glaces Magnum.

AIDAprima - Scharfe Ecke

Spécialité Currywurst

Tapas & bar – Scharfe Ecke
Sous la galerie marchande, on trouve un bar à tapas ainsi que le snack Scharfe Ecke qui propose chaque jour – de 18h à 2h du matin – une spécialité bien allemande : la Currywurst. Une saucisse berlinoise à base de curry accompagnée d’une sauce à base de tomate ou ketchup – le tout à emporter.

Vinothek
Le bar à vin du bateau

Prima bar
Ce bar est situé tout près du théâtre – salle de spectacle au pont 6

Galerie marchande et boutiques

Casino

Salle de sport

Salon de coiffure

AIDAprima - salon de coiffure

Art et décorations

Les différents espaces du navire ont une décoration moderne et originale. Les œuvres d’art sont à chercher un peu partout sur le paquebot. En voici quelques illustrations.

Un paquebot écolo

L’AIDAprima est le premier paquebot à pouvoir être alimenté au GNL. Le Gaz Naturel Liquéfié stocké à bord peut fournir 100% de l’énergie principalement lorsque le navire est à quai. Ses émissions de gaz sont particulièrement réduites pour contribuer à la protection de l’environnement. Par rapport à l’utilisation du diesel marin les émissions d’oxydes de soufre sont minimes et les particules de suie sont supprimées. Les émissions d’oxydes d’azote sont réduites jusqu’à 80% et celles de CO2 de 20%.

AIDAprima - Approvisionnement en GNL

Ce que j’en pense…

Logo Escale Croisière

Ce premier embarquement sur un paquebot Allemand m’a fait découvrir une nouvelle génération de navire. Les espaces sont vastes et innovants, les restaurants sont agréables et la déco à la fois sobre et moderne. 

Points positifs 

  • Le théâtre central est très innovant. Les shows se jouent sur scène mais aussi dans la salle. Le croisiériste est véritablement immergé dans le spectacle.
  • L’aquapark propose de nombreuses activités pour petits et grands, c’est un navire parfaitement adapté aux familles.
  • Le restaurant buffet ouvert sur l’arrière offre une plateforme très agréable, tant pour se restaurer que pour se détendre.
  • La zone à la proue qui permet d’être tout à l’avant du navire, une zone habituellement inexistante ou inaccessible.
  • Le paquebot AIDAprima est sans aucun doute un navire adapté à tous les climats. Ses piscines sont vastes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le bar à l’arrière permet de prendre un verre dehors tout en bénéficiant de la chaleur de petits chauffages au-dessus du comptoir.

Point à améliorer

  • L’ouverture vers d’autres marchés que celui des germanophones. Ce paquebot exclusivement réservé à ce type de clientèle donne pourtant envie de pouvoir bénéficier de toutes ces installations dans un environnement plus international. On peut espérer que les futurs paquebots de Costa Croisières, dont AIDA est une filiale, en seront fortement inspirés.

AidaPrima - écorché

MSC Croisières : Commande supplémentaire de 2 paquebots aux chantiers STX de Saint-Nazaire et baptême du MSC Meraviglia au Havre

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint Nazaire - pièce et signature de contrat (8)

MSC Croisières confirme, avec anticipation, les options posées pour la construction de deux navires supplémentaires sur les chantiers navals de STX France. L’annonce a été faite à l’occasion de la cérémonie des pièces du paquebot MSC Meraviglia qui a eu lieu ce jour aux chantiers STX de Saint-Nazaire. La commande totale des 4 paquebots représente un investissement total de 3 milliards d’euros. Ces derniers seront livrés en 2017, 2018, 2019 et 2020. Les deux paquebots confirmés aujourd’hui mesureront 16 mètres de plus que le MSC Meraviglia et disposeront de 200 cabines supplémentaires. En parallèle de cette annonce, c’est Le Havre qui a été annoncé comme ville d’accueil du baptême du navire le 1er juin 2017.

MSC Croisières crée la nouvelle classe de navires « Meraviglia‐Plus »

MSC Croisières, la plus grande compagnie de croisières privée au monde basée en Suisse et leader en Europe, en Amérique du Sud et en Afrique du Sud, a confirmé les options posées chez STX France pour la construction de deux navires supplémentaires de la classe Meraviglia. Ces deux navires de la classe nouvelle génération « Meraviglia‐Plus », plus grands et d’un tonnage plus important, offriront un total de 2 444 cabines et pourront accueillir 8 000 personnes à bord (passagers et personnel compris).

Les deux navires seront livrés respectivement au printemps 2019 et en avril 2020, anticipant ainsi de deux ans la livraison du dernier des quatre navires Meraviglia construits sur les chantiers navals français STX. Le second navire de classe Meraviglia portera le nom de MSC Bellissima.

Organisé en France, sur les chantiers de STX France, à Saint‐Nazaire, en présence d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et d’Edouard Philippe, Maire du Havre et Député, l’événement a été l’occasion de présenter l’avancée de la construction du MSC Meraviglia, qui entrera en service en juin 2017.

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint-Nazaire - pièce et signature de contrat

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint Nazaire - pièce et signature de contrat - Pierfrancesco Vago

Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières

Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières, a commenté la nouvelle: « La relation entretenue de longue date avec STX France et la croissance continue de nos activités me permettent aujourd’hui de confirmer, en avance, les options posées pour la construction de deux navires supplémentaires. Les deux navires « Meraviglia‐Plus » seront encore plus grands et larges, ce qui confirme que MSC Croisières est la compagnie la plus innovante et audacieuse de l’industrie en matière de design des navires et d’expériences imaginées pour nos passagers ».

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint Nazaire - pièce et signature de contrat - Laurent Castaing

Laurent Castaing, Directeur Général de STX France

Laurent Castaing, Directeur Général de STX France, a déclaré : « Cette commande s’inscrit dans la continuité d’un partenariat unique et remarquable que nous avons su créer avec MSC depuis plus d’une douzaine d’années que nous réalisons leurs navires. Cela s’explique à la fois par la qualité de la relation avec un client exigeant mais dont nous avons gagné la confiance, et aussi par la maturité acquise au fil des projets par nos équipes respectives qui savent innover ensemble pour offrir les meilleurs standards de modernité, performance et sécurité à la flotte MSC. Nous sommes très fiers de contribuer au développement et au rayonnement de notre client dont les ambitions l’ont déjà porté au rang des plus grands armateurs mondiaux ».

Le montant des deux nouveaux navires s’élève à 1.6 milliards d’euros. L’investissement total de MSC Croisières pour les quatre navires “Meraviglia” et “Meraviglia‐Plus” atteint donc les 3 milliards d’euros. Plus globalement, les nouveaux navires feront partie du plan d’investissement de 5.3 milliards d’euros lancé par la compagnie suisse l’an dernier et prévoyant la construction de sept navires nouvelle génération.

L’offre “Meraviglia‐Plus”

Longs de 331 mètres et dotés de 200 cabines supplémentaires (pour un total de 2 444 cabines), les navires de la classe “Meraviglia‐Plus” pourront accueillir jusqu’à 6 300 passagers. Ils seront capables d’accoster dans tous les ports, augmentant ainsi le nombre d’itinéraires et de destinations pour les passagers. Les espaces publics proposant les boutiques, les restaurants et les lieux de relaxation ont également été perfectionnés. La promenade intérieure, longue de 111 mètres et surmontée d’un écran LED encore plus large de 95 mètres par 6 mètres, sera le théâtre d’évènements visuels uniques.

MSC Croisières se distingue également par la richesse de ses offres de divertissement, comme en témoigne l’annonce récente de son partenariat avec le Cirque du Soleil. Les navires “Meraviglia‐Plus” proposeront ainsi une expérience culturelle unique aux passagers avec l’installation à bord d’une galerie d’art classique et contemporain unique en son genre. Les passagers pourront désormais découvrir les cultures du monde entier, non seulement lors des escales, mais également à bord, où seront exposées des œuvres d’art provenant des plus grands centres, musées et institutions culturels au monde. De plus, les navires “Meraviglia” et “Meraviglia‐Plus” établiront de nouveaux standards pour les navires connectés, grâce au partenariat récemment annoncé avec Samsung.

MSC Croisières : premier investisseur privé étranger en France en matière de contrats d’exportation

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint-Nazaire - pièce et signature de contrat (3)Le Président exécutif de MSC Croisières, a déclaré : « Grâce à cette nouvelle commande et aux investissements réalisés depuis 2003, MSC Croisières devient le premier investisseur privé étranger en France en matière de contrats d’exportation ‐ avec un investissement de plus de 8 milliards d’euros sur tout cette période ‐ et l’un des leaders de l’investissement en général en France. Le montant de nos commandes actuelles auprès de STX France s’élève à 3 milliards d’euros, pour 4 navires « Meraviglia » et « Meraviglia‐Plus ». Cela représente 2 500 personnes travaillant à plein temps pour la construction de chaque navire, soit un total de 32 millions d’heures travaillées pour les quatre navires ». Mais également : « Etre présent sur les chantiers navals de STX France pour la onzième cérémonie des pièces – et être toujours aussi impressionné que pour la première – reflète la puissance des liens qui unissent MSC Croisières à la France, l’un des plus importants marchés pour nos croisières. Concernant STX France, nous tenons à rappeler que tous les navires de notre flotte actuelle ont été construits par une entreprise et des chantiers navals qui représentent parfaitement le savoir‐faire français, reconnu et respecté partout dans le monde. »

Le nouveau fleuron de MSC Croisières, le MSC Meraviglia, sera baptisé au Havre le 1er juin 2017

C’est Le Havre qui a été annoncé comme ville d’accueil du baptême du navire le 1er juin 2017. Le MSC Meraviglia débutera sa croisière inaugurale le 4 juin 2017. Elle aura pour escales Vigo, Lisbonne, Barcelone et Marseille où le paquebot accostera le 10 juin. Marseille sera le port d’embarquement français du navire pour des itinéraires en Méditerranée.

« Notre présence sur les chantiers navals de STX France pour la cérémonie des pièces – et ce pour la 11ème fois ‐ démontre à quel point les relations entre MSC Croisières et la France sont fortes. C’est ici que tous les navires de notre flotte actuelle ont été construits. Cela fait donc de MSC Croisières le premier investisseur privé étranger en France en matière de contrats d’exportation ‐ avec un investissement de plus de 8 milliards d’euros sur toute cette période ‐ et l’un des leaders de l’investissement en général en France. C’est pour cette raison que je suis fier d’annoncer que le MSC Meraviglia ne pouvait être baptisé ailleurs qu’en France, le 1er juin 2017, dans le magnifique port du Havre, patrimoine mondial de l’UNESCO. Il sera ensuite positionné à Marseille pour sa saison inaugurale en Méditerranée », a ajouté Monsieur Vago.

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint Nazaire - pièce et signature de contrat - Edouard Philippe, Maire du Havre, Député de la Seine‐Maritime

Edouard Philippe, Maire du Havre, Député de la Seine‐Maritime

Edouard Philippe, Maire du Havre, Député de la Seine‐Maritime, a, quant à lui, déclaré : « Etre un port, pour nous, n’est ni un hasard ni une fonction parmi d’autres : c’est notre raison d’être.Dans notre héritage, il y a le souvenir de paquebots mythiques. Notre vocation n’a pas changé, l’histoire havraise se poursuit et elle a, plus que jamais, un goût d’eau salée. Devenir ville‐marraine d’un bâtiment d’une compagnie aussi ambitieuse que MSC, c’est la reconnaissance de ce que nous sommes et c’est une fierté pour tous les Havrais. Nous serons heureux de l’accueillir, chez nous, en 2017, au moment où nous célèbrerons le 500ème anniversaire de la fondation du Havre. »

Les performances de la compagnie en 2015

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint Nazaire - pièce et signature de contrat - Gianni Onorato, le Président‐Directeur général

Gianni Onorato, le Président‐Directeur général de MSC Croisières

A l’issue de la cérémonie, Gianni Onorato, le Président‐Directeur général de la compagnie, a déclaré : « En 2015, MSC Croisières a connu une nouvelle année de croissance sans précédent, avec une augmentation de 10% de ses ventes par rapport à 2014. 1.7 millions de personnes ont voyagé à bord de l’un des 12 navires ultra‐modernes de la compagnie. Dans les marchés clés, incluant l’Italie, l’Allemagne et la France, la croissance supérieure à celle du marché a entraîné un gain de parts de marché ».

Au cours de la dernière année fiscale, la Compagnie a également consolidé son leadership en Amérique du Sud et en Afrique du Sud. De plus, elle a continué à s’étendre en Méditerranée et en Europe du Nord, et est devenue la première grande compagnie mondiale à choisir Cuba comme port d’attache, pour le MSC Opera. D’ailleurs, dès décembre 2016, le MSC Armonia proposera un second itinéraire au départ de la Havane.

Tout en renforçant son offre à Dubaï, à Abu d’Dhabi et à Oman, la compagnie a aussi annoncé son déploiement en Chine dès mai 2016. Dans les Caraïbes, le MSC Divina, parti de Miami, effectue actuellement des rotations, et ce pendant un an. Le MSC Seaside fera de même en décembre 2017.

Pour conclure, Monsieur Onorato a déclaré: “ Pour 2016, nous attendons 6% de croissance supplémentaire par rapport à cette année”.

Temps forts de la journée

PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

Mein Schiff 4

Mein Schiff 4

Le Mein Schiff 4 appartient à la compagnie Allemande TUI Cruises dont les navires portent tous le même nom et qui signifie « Mon bateau ». C’est le sistership du Mein Schiff 3 et des futurs Mein Schiff 5, Mein Schiff 6, Mein Schiff 7 et Mein Schiff 8 dont les livraisons sont respectivement prévues en 2016, 2017, 2018 et 2019.

Mein Schiff 4

Quelques caractéristiques techniques 

  • Construit aux chantiers Meyer Turku Oy en Finlande
  • Date de livraison 8 mai 2015
  • Mise en service et baptême 5 juin 2015
  • 2 506 passagers
  • 1 253 cabines dont 82% de cabines avec balcon
  • 1 000 membres d’équipage
  • Longueur : 295 m
  • Largeur : 35,8 m
  • Tirant d’eau : 8,05 m
  • Tonnage : 99 500 tonneaux
  • 15 ponts réservés aux passagers
  • 11 restaurants & bistros
  • 13 bars lounges
  • Casino
  • 1 piscine extérieure de 25 mètres divisible en 2 parties et une piscine intérieure avec bains à remous
  • Espace bien-être avec salon de beauté
  • Salle de sport
  • Boutiques
  • Bibliothèque, salle de jeux de société
  • Salle de spectacle dont l’acoustique a été adaptée pour les concerts
  • 6 000 œuvres d’art contemporain
  • Espace Internet ouvert 24h/24
  • Voltage en cabine : 220 volts

Mein Schiff 4

Le paquebot Mein Schiff 4 en escale inaugurale au Havre 

Vendredi 25 septembre 2015 : première escale du Mein Schiff 4 dans le port Havrais. 

Mein Schiff 4 - Echange de plaques - Valérie Conan - Todd Burgman - Charlotte Bellanger

Echange de plaques entre Valérie Conan – Directrice du Club Croisières du Havre, Charlotte Bellanger – Responsable relations clientèle Haropa Port et Todd Burgman – Commandant du paquebot Mein Schiff 4.

Visite en images

Mein Schiff 4

Celebrity Silhouette – Escale inaugurale au Havre

Celebrity Silhouette

Echange de plaque pour l’escale inaugurale

Le paquebot Celebrity Silhouette est pour la première fois en escale au Havre aujourd’hui. L’événement est marqué par une cérémonie d’échange de plaques entre les autorités Havraises et les officiers du Celebrity Silhouette.

Le commandant du Celebrity Silhouette, Dimitrios Kafetzis, Valérie Conan, Directrice du Club Croisière du Havre et l’Adjoint au Commandant du port du Havre, Gérard Vastra.

Quelques caractéristiques

  • Entrée en service en juillet 2011
  • 3 179 passagers
  • 1 443 cabines 
  • 1 210 membres d’équipage
  • Longueur : 320 m
  • Largeur : 36,8 m
  • Tonnage : 122 000 tonneaux

Un aperçu des espaces de vie en images

Double escale : Anthem of the Seas & Celebrity Silhouette

Celebrity Silhouette (4)

Le Celebrity Silhouette revient d’une croisière entre le Royaume-Unis et l’Irlande. Après Holyhead au Pays de Galles, il est arrivé hier au Havre pour 2 jours d’escale. Il repart ce soir à 21h pour Amsterdam. En parallèle, le paquebot Anthem of the Seas également en escale au Havre aujourd’hui repart ce soir pour Southampton.

Celebrity Silhouette - Anthem of the Seas

Ocean Dream – Peace Boat

Ocean Dream - Peace Boat - Le HavreLe paquebot Ocean Dream est exploité par Peace Boat, une Organisation Non Gouvernementale japonaise qui milite pour la paix dans le monde.

Les croisiéristes sont majoritairement japonais mais quelques étrangers sont aussi du voyage. Au fil des escales, les participants organisent des conférences et participent à des rencontres sur la paix, les droits de l’Homme et le développement durable avec les jeunes générations dans les écoles et universités mais aussi avec les médias, politiques… Les militants du Peace Boat profitent également des escales pour rencontrer les activistes et militants locaux pour échanger sur différents thèmes comme par exemple l’impact des usines nucléaires dans les villes. Bien entendu des visites touristiques restent au programme.

Quelques caractéristiques techniques 

  • Construit aux chantiers Aalborg Vaerft au Danemark
  • Entrée en service en janvier 1982
  • Ex : Tropicale, Carnival – Costa Tropicale, Costa Croisières – Pacifique Star, Pullmantur
  • Exploité par l’organisation Peace Boat depuis 2012
  • Longueur : 205 m
  • Largeur : 26 m
  • Tonnage : 35 190 tonneaux
  • Vitesse de croisière: 21 nœuds
  • 8 ascenseurs
  • 10 ponts réservés aux passagers

Ocean Dream - Peace Boat

Embarquement à bord et visite en images

Lobby et bureau information

Ponts et piscines

Passerelle

Restaurant et buffet

Salons

Théâtre

Bibliothèque et espace jeux

Boutiques

Publié par Corinne Ancion

Embarquer en France, telle est la clé du développement de la croisière en France

Qu’il s’agisse de tête de ligne (port d’embarquement et de débarquement d’un navire. On dit aussi port d’attache) ou d’interporting (fait d’embarquer et de débarquer des passagers au cours d’une ou de plusieurs escales d’un même itinéraire), l’embarquement et le débarquement de passagers contribue à la croissance du marché de la croisière en France.

Développer les embarquements et l’interporting en France, tout le monde y gagne

Costa Diadema - EmbarquementLe croisiériste peut embarquer plus près de chez lui et limiter son temps de trajet. Il peut, s’il le souhaite enchaîner un court séjour avant ou après son départ pour visiter la région. Pour les départs en famille et entre amis c’est l’idéal. Sans compter la facilité de gestion des bagages pour ceux qui se rendent au port sans avoir à le rejoindre en avion : pas de limitation de poids pour vos bagages, idéal pour ramener des souvenirs. Avec ce développement les compagnies de croisières contribuent au développement de l’économie locale qui comprend entre autre l’utilisation des transports locaux, la gestion portuaire, l’approvisionnement du navire et bien entendu le tourisme local car quand ce n’est pas le croisiériste qui prolonge son séjour sur place, ce sont parfois les familles ou amis accompagnants qui en profitent pour visiter la région.  

Les ports français, membres Partenaires exécutifs de CLIA, contribuent activement au développement des têtes de ligne ou de l’interporting grâce à de nouvelles infrastructures et services proposés aux compagnies de croisières. Quelques exemples : 

Marseille investit pour consolider son leadership

Port de Marseille - Gare maritimeAvec une perspective de croissance qui devrait atteindre 10%, Marseille Provence consolide son positionnement en 2015. Les prévisions consolidées annoncent près d’1,5 millions de passagers – dont 500 000 passagers en tête de ligne. Parmi les temps forts de la saison 2015, l’arrivée à Marseille des navires de la compagnie RCI : Anthem of the Seas en avril prochain et Allure of the Seas en mai prochain, ainsi que des navires de la compagnie Princess Cruises. Selon les estimations de réservation de poste à quai qui ne cessent d’évoluer, 68 navires de 30 compagnies devraient ainsi opérer en 2015 à Marseille, totalisant à ce jour quelques 460 escales. Surtout, ce sont 21 navires et 52 itinéraires différents qui seront au départ de Marseille la saison prochaine, offrant une variété tant en durée, qu’en destinations ou en type de croisières, pour séduire tout type de clientèle.

Zenith - Croisières de France - Marseille

Zenith embarquement croisières de France à Marseille

Pour soutenir les performances exceptionnelles de Marseille sur le marché de la croisière et assurer une qualité de service optimale, la place portuaire marseillaise n’a cessé d’évoluer ces dernières années. En 2013, la mise en service du terminal Joliette réservé aux navires « luxe » de moins de 200 mètres, puis en avril 2014 celui du terminal B opéré par le Marseille Provence Cruise Terminal, permettent à Marseille d’accueillir 7 bateaux simultanément dans les meilleures conditions. Réservé aux navires de croisière de moins de 200 mètres de long, le terminal Joliette, inauguré en 2013, est idéalement situé sur l’esplanade où sont notamment érigés deux des symboles du renouveau de Marseille, le MuCEM et la Villa Méditerranée. Offrant un accès direct au coeur de ville et à son offre culturelle et commerciale, le terminal Joliette séduit les compagnies positionnées sur le « haut de gamme ». Parallèlement, le Marseille Provence Cruise Terminal – dont l’exploitation est confiée depuis 2009 à un groupement d’armateurs constitué de MSC Crociere et Costa Crociere – poursuit son développement au môle Léon Gourret. Parmi les nouvelles installations, un terminal fonctionnel de 16 000 m² aménagé pour accueillir deux grands navires supplémentaires portent sa capacité d’accueil simultané à six navires positionnés en tête de ligne depuis avril 2014. Le Marseille Provence Cruise Terminal œuvre au quotidien pour proposer aux passagers une qualité de service optimale et diversifiée : Parkings, boutiques, distributeurs, point restauration, conseillers touristiques, Seamans Club, équipements ISPS… De nouveaux investissements d’avenir ont également été lancés par le port de Marseille qui mettra notamment en service, dès 2015, la plus grande forme de réparation navale de Méditerranée. Grâce à ses infrastructures terrestres et maritimes aux qualités remarquables, Marseille se positionne ainsi naturellement comme le port d’embarquement des croisiéristes français et du Nord de l’Europe.

Toulon

Queen Elizabeth - ToulonL’activité tête de ligne est une activité encore secondaire à Toulon. En se référant à l’activité croisière des 3 dernières années au Port de Toulon, l’activité tête de ligne (principalement en interporting) a représenté en moyenne 10% de l’ensemble des passagers accueillis. En 2014, sur les 32 escales tête de ligne accueillies, ce sont plus de 900 passagers par escale qui ont débarqué ou embarqué depuis le port Varois.

Il existe un potentiel indéniable.
Avec sa position de leader devant Marseille et Nice pour la desserte corse, le port de Toulon prouve qu’il a une carte à jouer. En effet, si chaque année une moyenne de 1,5 million de passagers choisissent Toulon pour partir en Corse, pourquoi ne le feraient-ils pas pour partir en Croisière ? Consciente des facilités offertes par Toulon (accessibilité, port tous temps, large offre de séjours pré et post croisière…) la compagnie Costa y propose depuis l’an passé des départs (26 en 2014), principalement avec l’offre neoCollection. Cette année encore, la compagnie conforte sa stratégie de proposer à sa clientèle un large éventail de points d’accès à son offre, en conservant Toulon parmi ses ports français tête de ligne. D’où la nécessité à adapter les installations pour le traitement de volumes plus conséquents.

Costa neoRiviera

Costa neoRiviera à Toulon

Les perspectives de développement du marché européen et français étant extrêmement encourageantes et forte de ses atouts naturels, l’alternative Toulonnaise bénéficie d’une marge de progression certaine sur le créneau de la tête de ligne. Consciente de ce potentiel, la CCI du Var gestionnaire du port de Toulon, a engagé des réflexions sur les aménagements nécessaires pour répondre aux exigences logistiques induites par une activité tête de ligne sur des volumes plus conséquents que ceux traités actuellement : aires de stationnement, espace d’accueil et enregistrement des passagers, espace de stockage des bagages… en adéquation avec les contraintes opérationnelles. En ce sens, la livraison prévue fin 2015, d’un nouveau terminal dédié à la croisière sur le site de La-Seyne-sur- Mer, offrira des conditions d’accueil optimisées pour ce type de trafic et constitue la 1ère phase d’une stratégie globale de développement, aujourd’hui engagée à l’échelle de la rade.

Côte d’Azur

Club Med 2

Club Med 2

Les ports azuréens Cannes, Antibes, Nice et Villefranche-sur-Mer sont des destinations multi-facettes pour les compagnies de croisières. L’une d’entre elles est la tête de ligne avec 35 000 passagers accueillis en 2014, principalement sur le Port de Nice ou les navires peuvent accoster pour faire leurs opérations d’embarquement et de débarquement en toute facilité au coeur de la ville et à proximité de l’aéroport international Nice Côte d’azur. Qu’ils soient croisiéristes internationaux sur des compagnies telles qu’Azamara Cruise Club, Seabourn Cruise Line, Windstar Cruises ou croisiéristes français sur le Club Med 2, fleuron fidèle au port de Nice depuis plusieurs années, ils sont toujours bien accueillis et peuvent surtout profiter de la Côte d’azur avant ou après leur croisière. D’ailleurs le French Riviera Cruise Club compte parmi ses partenaires des hôtels pour profiter d’un séjour à la découverte de toutes les saveurs azuréennes. La compagnie française Ponant est fidèle aussi au port de Nice depuis plusieurs années avec une clientèle américaine combinant souvent leur croisière avec des séjours dans le sud de la France. La compagnie Star Clippers quant à elle, revient à Cannes cette année faire ses têtes de ligne et pourra bénéficier du nouveau terminal rénové il y a peu au cœur de la Croisette, offrant à ses clients la découverte de la ville du 7e Art. Les ports azuréens accueillent parfois des escales de la compagnie MSC en interporting à Villefranche sur Mer et à Cannes, sur rade, permettant à des croisiéristes d’embarquer depuis la Côte d’azur avec un accès facile en voiture, en train ou en avion. L’interporting est une opportunité pour le développement du marché français car le croisiériste novice ou expérimenté sera positivement influencé sur un départ proche de chez lui ou facilement accessible.

Ajaccio et Corse-du-Sud

En Corse-du-Sud, où le principal port d’escale reste Ajaccio de par sa capacité de mise à quai des grands navires, l’interporting est encore une activité à la marge avec l’embarquement de passagers cependant chaque année plus nombreux. A Ajaccio, la CCI gère l’aéroport international Napoléon Bonaparte et le Palais des Congrès directement accessible du môle croisière et adjacent à la gare maritime, possédant ainsi la maîtrise de tous les outils et infrastructures pour répondre au mieux aux besoins des compagnies qui souhaiteraient effectuer des opérations d’embarquement dans des conditions optimales de confort et de sécurité pour leurs passagers.

Costa Diadema

Costa Diadema à Ajaccio

Le port d’Ajaccio, en programmation régulière durant la haute saison méditerranéenne pour un certain nombre de compagnies, offre de ce fait un lieu d’embarquement privilégié pour les vacanciers locaux de plus en plus intéressés par une première croisière en Méditerranée. Indéniablement la solution de l’interporting est un atout commercial, un sérieux vecteur de motivation parce que plus confortable et plus économique. N’oublions pas enfin, que l’immense attrait de la destination Corse avec la solution de l’embarquement à Ajaccio pourrait devenir une occasion de court séjour avant ou après la croisière.

Le Havre

Le Havre - Terminal Croisière - AccueilPassage obligé entre la Mer du Nord et l’Océan Atlantique, le port du Havre est accessible 24/24h toute l’année. Il a la capacité de recevoir les plus grands paquebots de croisières actuellement en service. Attaché à son passé de port Transatlantique, le Havre a commencé à accueillir de nouveau des paquebots de croisières dans le courant des années 1990. L’activité s’est développée lorsque Le Havre a été inscrit au Patrimoine Mondial en 2005. Cependant, le véritable essor s’est dessiné depuis 2008 lorsque les collectivités locales ont décidé de mener une politique de développement de la croisière et de se donner les moyens d’attirer les compagnies de croisières en réalisant les infrastructures nécessaires pour l’accueil des navires et des passagers en transit puis en tête de ligne.

Le Havre - Terminal croisière

Le Havre – Terminal croisière
Costa Magica

Dans le cadre d’une convention avec le Grand Port Maritime du Havre, l’Office de Tourisme de l’agglomération havraise est en charge de l’exploitation du terminal Croisière. L’équipe du Département Croisière est entièrement dédiée au développement, à la promotion, aux opérations et à l’accueil des croisiéristes. Le Terminal Croisière, situé Pointe de Floride, dispose de tous les équipements permettant un accueil de qualité des passagers en tête de ligne ou en interporting : comptoirs d’enregistrement, zone de contrôle et stockage des bagages, 2 scanners à bagages, répartis dans deux terminaux (2 400 et 600 m²) permettant ainsi de servir deux navires simultanément (un autre poste à quai permet d’accueillir une troisième escale en transit). Pour le confort des passagers, un accueil multilingue, une boutique, le WIFI gratuit et un bureau d’informations avec des agents d’accueil multilingues sont également disponibles. Toutes ces installations sont accessibles aux personnes handicapées. Un parc de stationnement longue durée avec transfert jusqu’au terminal croisière est également proposé.

Le Havre - Triple escale - Celebrity Infinity - MSC Magnifica - Thomson Spirit

Le Havre – Triple escale – Celebrity Infinity – MSC Magnifica – Thomson Spirit

Pour prolonger l’expérience de la croisière, l’Office de Tourisme de l’Agglomération Havraise propose une offre d’hébergement diversifiée en hôtel de 2, 3 et 4 étoiles, en chambres d’hôtes et même dans un château proche du Havre. Cette offre peut être couplée avec un transfert au Terminal Croisière et un programme d’excursions pré ou post croisière. Depuis l’ouverture du Terminal Croisière, des opérations d’embarquement / débarquement ont régulièrement lieu au Havre avec une diversité de compagnies de croisières et de formules (15 à 20 opérations par an). Ainsi, des compagnies ont choisi d’effectuer des embarquements partiels ou complets dans le cadre de croisières régulières à destination de l’Europe du Nord et de la Baltique ou en combinant des escales vers le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal. D’autres opérations ont lieu lors de repositionnements au printemps et à l’automne avec retour en autocar, avion ou train. La ligne directe quotidienne de TGV Le Havre / Marseille, avec des arrêts à Valence, Avignon, Lyon, Versailles, Mantes et Rouen offre une option très pratique pour le retour, ou l’aller et ouvre l’opportunité de partir du Havre à une très large clientèle à la recherche de nouveaux itinéraires de croisière, au départ du Nord de la France. Le Havre poursuit son objectif de développer le nombre d’opérations têtes de ligne et d’interporting au départ du plus grand port de croisière français de la façade Manche-Atlantique.

Cherbourg

L’interporting est une opportunité majeure pour consolider le travail de notoriété d’une destination. La tendance actuelle étant très favorable pour un port tel que Cherbourg, il faut favoriser l’embarquement régional en développant les séjours pré et post-croisière. De plus, les retombées sont importantes pour l’économie touristique en engendrant par exemple, une augmentation des nuitées. L’interporting permet de lier la croisière au développement touristique local.

Queen Mary 2 - Cherbourg2014 a été une année significative en ce sens ! En termes d’Interporting, Cherbourg a renforcé son positionnement de port d’embarquement. La compagnie Costa Croisières a choisi le port de Cherbourg sur 3 dates : le 14 juin 2014, 149 passagers ont rejoint le Costa Classica pour embarquer depuis Cherbourg vers les mers du Sud. Le 8 septembre, 55 personnes ont embarqué à bord du Costa Pacifica et 26 personnes à bord du Costa Mediterranea le lendemain. Le 7 octobre 2014, ce sont 361 passagers qui ont embarqué à bord du Queen Mary 2 pour une croisière Transatlantique mémorable vers New York. Au total, 591 personnes ont choisi Cherbourg pour débuter leur croisière.

Celebrity Infinity - Escale à CherbourgCherbourg est une ville portuaire possédant de très nombreux atouts pour l’interporting et a tout intérêt à développer ce marché très porteur. Les retombées économiques sont certaines sur le tissu local. Cherbourg possède un parc hôtelier conséquent et varié. Certains hôteliers ont joué le jeu d’une nuitée + un billet Cité de La Mer à un prix très attractif pour les passagers embarquant le 7 octobre 2014 sur le QM2. Autre atout, Cherbourg est une ville facile d’accès. On ne met que 3 heures en train depuis Paris pour rejoindre la gare, puis seulement 5 minutes en bus ou taxi pour rejoindre le Terminal Croisière. Depuis l’aéroport, 15 minutes sont nécessaires pour rejoindre le port et pour ceux qui choisissent de se déplacer avec leur véhicule personnel, un parking gratuit est à proximité directe du Terminal Croisière.

Les Îles de Guadeloupe

Horizon

Horizon – Croisières de France

La Guadeloupe présente un nombre d’atouts inimaginables. Elle dispose de 6 points d’escales dont ceux de Pointe à Pitre, Saint-François, Deshaies, Basse Terre, Les Saintes et Marie Galante. Les îles de Guadeloupe font partie des départements d’Outremers et surtout de l’Union Européenne. Pour la saison 2013-2014, elles ont accueilli près de 200 000 passagers, pour 71 escales et 15 doubles escales et pour cette nouvelle saison 2014-2015, recevront 300 000 passagers pour 137 escales, dont 37 doubles escales et 3 triples. D’ailleurs, elles ont pour cette saison 2014-2015, 5 navires en tête de ligne, dont 3 Costa (Les Costa Magica, Fortuna et Mediterannea), 1 MSC (Musica) et un navire de la compagnie Croisière de France, l’Horizon. Cette année 2015, la Guadeloupe célèbre les 20 ans d’opération des Croisières Costa au départ de Pointe à Pitre. L’anniversaire a été fêté au cours d’une cérémonie marquée par la présence du Président-Directeur-Général de COSTA Croisières ainsi que tous les acteurs qui participent à l’évolution de la croisière en Guadeloupe (Agences de voyages, le Guadeloupe Port Caraïbes et les élus de la ville de Pointe à Pitre).

5 paysages, un archipel, pour des activités et des sensations très variées.

Basse-Terre et son parc national, permettent à tous les fans de randonnées et de sensations fortes d’assouvir leurs envies dans une forêt luxuriante. Basse Terre est aussi riche en lieux historiques incontournables, ce qui offre des excursions très nombreuses et des paysages remarquables. A Deshaies, où l’une des célèbres scènes de « Death in Paradise » fut tournée, on se trouve à quelques minutes du Jardin Botanique de Deshaies et de la plage de Grande Anse avec son sable ocre. La Grande Terre, avec ses plages paradisiaques aux sables blancs, sa culture et ses falaises, offre la possibilité aux compagnies de faire escale à Pointe à Pitre ou encore dans la ville de Saint François. Pointe-à-Pitre, tête de ligne, est l’une des villes principale de l’île et propose en ce sens de nombreuses activités. A leur arrivée, les croisiéristes sont accueillis en musique dans le village Karuland, puis sont dirigés par les hôtesses et les « Amitouristes » qui les guident dans le centre-ville. Le Guadeloupe Port Caraïbes et l’Aéroport Pôle Caraïbes sont à proximité (20 minutes) ce qui permet d’avoir une meilleure gestion des passagers étrangers embarquant en Guadeloupe (navires en tête de ligne). De plus, nous disposons d’une ouverture sur les autres îles, par la proximité du Port Maritime qui dessert les îles de la Martinique et de la Dominique.

La ville de Saint François, offre un accès au Golf International de la ville, ses commerces et bien sûr à la Pointe des Châteaux, l’un des lieux les plus visités en Guadeloupe. La Désirade, l’oubliée et son plateau, est riche en histoire et offre des fonds marins spectaculaires. L’archipel des Saintes est composé de 7 îles. Les navires de croisières peuvent rester au large de l’une des plus belles baies au Monde. Il offre aussi à ses visiteurs tous les plaisirs de la plage, de la plongée ainsi que de la randonnée. Enfin Marie-Galante, l’authentique, offre une vision historique et culturelle de la Guadeloupe avec ses multiples moulins et son festival de Blues, sans oublier ses multiples plages de sable fin. Que ce soit en tête de ligne or lors d’une simple escale, les croisiéristes sont chaleureusement accueillis par les hôtesses bilingues qui se font un plaisir de les recevoir et de les renseigner sur l’archipel. En excursions ou en liberté, les visiteurs des Iles de la Guadeloupe auront un large choix d’activités.

Source : CLIA